Graffiti: Le mot amour.

 

Graffiti Amour

Amour graffiti photo Kerfendal.

L’année dernière j’ai découvert mon premier graffiti amour rue Charlot à Paris.  Il y a quelques mois sur le blog de Kerfendal j’ai vu que lui aussi avait trouvé un graffiti amour à la sortie d’une gouttière.

Mon dernier graffiti amour je l’ai découvert au pied d’un lampadaire devant le Grand Palais. Je ne m’y attendais pas parce que les graffitis sont plus rares dans les beaux arrondissements.

Le graffiti amour est omniprésent dans les rues de Paris mais qui en est l’auteur?

Je n’ai pas la vraie réponse et ça hante mes jours et mes nuits.

Juste après avoir photographié le graffiti amour j’allais être l’objet de l’anarque de la bague en or que vous pouvez lire ici:https://leblogdelavieenrouge.wordpress.com/2009/08/12/champs-elysees-larnaque-de-la-bague-en-or/

 

graffiti amour

 

Lire le début de ma chasse aux graffitis été 2009

Advertisements

16 thoughts on “Graffiti: Le mot amour.

    • Salut à tous je crois que l’auteur de vos tourments n’est ni plus ni moins que André le célèbre “graffiteur” Parisien! En espérant avoir pu vous redonner le sommeil! Amicalement graff,

      Mat

      Like

  1. je dirais que son auteur est un sadique. En général, ceux qui regardent le sol, ont plutôt le moral dans les chaussettes. C’est du vice que de leur balancer à la gueule un mot qui leur parait si vide de sens. J’espère qu’il écrit le mot de temps en temps en hauteur, pour ceux qui ont encore des rêves.
    Ceci dit, très jolis clichés. Le street-art comme j’aime.

    Like

  2. @Miss Glitzy: Si l’une de nous arrive a en savoir plus on se met au courant.

    @Fleur de Cerise: Oh comme tu écris bien! Mystère urbain.

    @ Choule: Henri Laborit a écrit que le mot amour est un mot qui ment. L’amour étant lié au désir on ne peut donc pas lui accorder beaucoup de crédit.

    Like

    • L’Amour, c’est doux, c’est chaud, ça fait pas mal!
      L’Amour est oblatif et inconditionnel.
      Tout ce qui n’est pas cela n’est pas de l’Amour. . .

      Like

  3. Pingback: L’énigme pop du sphinx bobo chic — Gradiva’ Soup

    • est-ce vrai ? En tous cas, c’est chouette et me fait penser aux silhouettes noires que l’on croisait dans Paris. Existent-elles encore, continue-t-il à mettre ses personnages au détour des rues, escaliers, promenades ?
      Meilleures pensées à lui, ou elle, si il, elle, lit ces trois mots,
      Bellou

      Like

  4. Pingback: Stéphane Verdino rue Charlot à Paris. « Lavieenrouge. Art, design & fashion.

  5. héhéhé, la personne mystere qui fais ces graffities dans les rues de paris, c’est un grand ami de ma mere :)
    haaaaahaaaa et oui, je le connais ^^

    Like

  6. Je recommence à écrire Amour dans nos rues après un break de deux années pour travaux sur ma personne et plus particulièrement sur mes voies respiratoires.
    Pas facile de parcourir des kilomètres en s’agenouillant tous les cent mètres…
    Donc, Merci à Tous pour vos appréciations et à bientôt dans la rue!

    Like

  7. @Amour: Deux ans? Putain c’est long! Alors à bientôt et merci à vous, le bonheur que j’ai lorsque je découvre un graffiti dans les rues de Paris, je ne vous dis pas.

    Like

Comments

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.