Claude de Nathalie Rheims.

 

 Fontana.

Je me suis engouffrée bien avant les autres dans la salle d’embarquement de l’aéroport de Lorient. Mes angoisses me poussent souvent à des exigeances comme celle d’avoir une place au fond de l’avion. Dans la salle d’embarquement je n’étais pas la première. Je les ai vu tous les deux.

Elle blottie contre lui.

Elle me souriant comme pour me souhaiter la bienvenue.

Une femme malheureuse aux cotés d’un homme ne sourit pas à une autre femme.

Ils venaient de passer quatre semaines à Quiberon sur le tournage de ” Une femme de ménage”

Le début de ce tournage en Bretagne restera un de mes plus beaux souvenirs. Nous étions à Quiberon. Il faisait beau, nous étions amoureux comme les personnages que tu mettais en scène. Je te regardais diriger le plateau avec sans doute pour la dernière fois, cette énergie qui peu à peu, allait se dissoudre dans la tristesse de la perte de Julien, mort un an plus tôt.

Ils ont été les derniers à monter à bord. Ils se sont avancés vers l’avion d’un pas très tranquille. 

Au travers du hublot je les ai observé.

“Ils s’aiment” C’est ce que je me suis dis.

Robert Ryman.

J’ai eu de la peine pour Nathalie le jour ou Claude Berri est mort. 

J’ai aussi pensé à mon père parce que” Le vieil Homme et l’enfant” était son film préféré.

Nathalie Rheims a rendu un dernier hommage à l’homme qu’elle aimait au travers d’ un récit.

Claude. Aux Editions Léo Sheer.

Je l’ai lu d’une traite.

Après avoir refermé le livre je suis restée longtemps dans la vague.

Je me suis imaginée les chemises de nuit de Claude Berri.

Ses longues journées de dépression.

Ses engouements concernant les peintres qu’il venait de découvrir.

 J’ai imaginé la solitude sourde et glacée de Nathalie les jours suivants le décès de claude.

J’ai pensé aux hommes que j’avais aimé et que je n’aime plus. Certains sont peut-être morts.

Claude Berri n’était pas seulement scénariste, metteur en scène et producteur de cinéma. C’était aussi un grand collectionneur d’art contemporain.

De Ryman, Morandi, Fontana, Munoz, Ubac, Brassai…

Que l’on ne s’imagine pas que Claude soit un récit ou l’on peut y lire la grande fraternité entre les gens du septième art.

Pas du tout.

Claude c’est un hommage de Nathalie Rheims à l’homme qu’elle a aimé. Leurs plus belles balades selon Nathalie Rheims c’était de déambuler à la foire d’art contemporain de Bâle, ou à la Biennale de Venise.

 Les moments passionnants c’étaient les diners avec Léo Castelli et les conversations avec Claudia la collaboratrice de Claude Berri dans le petit café en face de la galerie d’art de Claude Berri.

” Nous nous sommes aimés tout de suite comme une évidence, comme si on se connaissait de puis toujours. En dehors du sujet de l’art, tu parlais très peu. Pour toi ce qui n’appartenait pas à la peinture, à la sculpture ou à la photographie n’avait pas besoin des mots. T u voulais t’extraire de la réalité, voyager uniquement à l’intérieur de la vision des artistes”

 

Morandi.

“Claude ” C’est une belle histoire d’amour.

Advertisements

9 thoughts on “Claude de Nathalie Rheims.

  1. @Isabelle et Kerfendal: Nathalie Rheims est pudique quant à son chagrin c’est que ce rend ce livre encore plus beau.

    @Miss Glitzy: Oh tu as bien fait de me le dire. Surtout que comme lui je me suis souvent dis qu’il n’aurait pas dû prendre un pseudo et le nom Berri je l’ai souvent imprimé dans ma tête.

    Like

  2. En général, je n’aime pas ce qu’écrit Nathalie Rheims. Il y a donc peu de chance que j’achète son livre.
    Mais ça n’enlève rien à cette jolie histoire.
    Bel hommage.

    Like

  3. Tu DOIS me le prêter. Lorsque je passe tu me tends d’abord le livre avant de parler. Lavieenrouge a toujours des tas de choses à dire.

    Like

  4. @ Octave: Oui oui et je vais aller me faire un goûter avec du chocolat Van Houten et de la brioche faite maison.

    @ Chonchon: Ne reste pas sur ta dernière impression. Pratique l’ouverture. Les plus beaux romans que j’ai lu je n’avais jamais entendu parler de leur auteur.
    C’est comme dans un avion faut laisser sa confiance au pilote.

    @ Sidonie: Je te prête le Nathalie Rheims pas Dictionnaire du look parce que lorsque j’ai aimé un livre je le lis deux fois au minimum.
    8 x Lolita de Nabokov.

    Like

Comments

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.