Miles Davis à la Cité de la musique ou to be white.

 

Suite.

Se lever à 9 heures un dimanche matin fût un peu brutal surtout que la veille la soirée avait été et sera inoubliable.

Je vous raconterai.

Le planning de ce voyage gagné grâce à Buzz Paradise, Le CRT et l’agence DDB proposait la visite de l’expo” We want Miles” à la Cité de la musique. C’est sous la neige que nous avons attendu l’ouverture.

Bon sang qu’ il a fait froid ce week-end! Mais en même temps ça participait à la magie de Noel.

Vous connaissez ma passion pour le jazz qui a commencé à l’âge de 11 ans. Souvent je n’allais pas en cours, rien que pour écouter une émission de jazz à la radio, rendez-vous animé par Pierre Bouteiller. Ma vie est un fil rouge puisque le matin lorsque je consulte les statistiques de mon blog et que je lis mes mails j’écoute en même temps Pierre Bouteiller sur TSF Jazz.

Vers 9h 30. 

Avec Michel Legrand Bill Evans,  Miles Davis c’est le jazz que j’aime. Miles Davis je l’ai vu en concert aux arènes des Cimiez à Nice lors du Festival International de Jazz à Nice.

Un concert exceptionnel! 

La Cité de la musique. Paris. Photo Bernik.

La Cité de la musique propose jusqu’au 17 janvier 2010 une rétrospective sur Miles Davis. Je me suis insérée dans une visite guidée pour mieux absorber le contenu de cette très belle expo qui retrace le parcours de ce musicien hors norme avec le concours de documents rares et d’ extraits de concerts sur grands écrans.

J’ai appris des tas de petits détails sur la vie de Miles Davis et sur les difficultés d’être black en amérique, il y a pas si longtemps que cela.

Ci-dessous une pochette d’un disque de Miles Davis qui représente une femme blanche et un enfant. A l’époque il était inconcevable qu’une pochette de disque représente la photo d’un ou d’une musicienne noire. Miles Davis fort de sa notoriété en a eu assez et a imposé sur plusieurs pochettes de disque les photos des femmes avec qui il vivait.

Lorsque qu’un jour un journaliste demanda à Miles Davis quel était son souhait le plus cher celui-ci lui répondit ” To be white”  J’ai près de moi le catalogue de l’exposition. J’espère que j’aurais le temps de le lire avant la fin du mois.

 

 Ci-dessous un extrait du concert de Miles Davis à Montreux en 1990.

Génial!

A suivre.

 

5 thoughts on “Miles Davis à la Cité de la musique ou to be white.

  1. Chez Lavieenrouge on écoute pas Lady Gaga. D’ailleurs je ne pense pas qu’elle sache qui est Lady Gaga, parce qu’elle craint comme elle dit, la musique de fête foraine. On écoute que du jazz chez Lavieenrouge ou des trucs bizarres et zen lorsqu’elle fait sa gym.

    Like

  2. j’y étais, l’expo est super, on a la possibilité d’aller dans des petits box et d’écouter tel ou tel album dans une ambiance tamisée. plein de documents, de documents perso, etc, un très bon moment .

    Like

  3. Et bien!
    Quel extrait.
    @Octave. Lavieenrouge écoute de la musique que sur des radios design comme la petite verte qui est dans sa salle de bain. Bien sûr elle est Ipod à fond.

    Like

  4. @Octave: Je n’aime pas Lady Gaga mais Cole Porter. Ma musique bizarre c’est sur Boozik lounge.

    @Bernik: En bon mélomane que tu es ça ne métonne pas.

    @Kerfendal: Tous mes voeux à vous et à votre famille :)

    @Sidonie: La petite radio vient d’Autriche.

    Like

Comments

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s