Ouvrir le champs des possibles.

Golf de Val Queven. Photo Lavieenrouge.

Aujourd’hui j’ai un an de plus.

L’année dernière, jour pour jour, j’avais envie de…

Envie de ne plus hésiter entre l’ombre et la lumière.

Etant donné ma personnalité ce n’était pas gagné.

Longtemps j’ai préféré rester seule, le nez plongé dans des ouvrages comme “Les Juifs allemands de Paris à l’époque de Heine” “Un survivant Auschwitz-Birkenau” “Seul à Berlin”

Cette tranquillité, cette solitude, me procurait un sentiment jouissif que les autres n’ont pas forcément la possibilité de savourer.

Avoir du temps rien que pour soi, c’est un luxe.

Mais ce luxe a son revers de la médaille: une souffrance doucereuse.

Il y a un an j’ai ressenti le besoin de modifier mon style de vie.

Alors au début du printemps, j’ai pris des photos ou la lumière du soleil apparaissait dans des sous bois. Je me suis dit que si j’avais la tentation de rester dans l’ombre je n’avais qu’à regarder ces photos. Elles m’aideraient peut-être à changer d’avis.

Et puis peu à peu lorsque j’avais un choix à faire, entre celui de rester tranquillement chez moi ou celui de sortir et de claquer la porte, j’hésitais de moins en moins.

Cet été j’ai renoué avec une passion: le golf. Lors d’une belle journée de juin j’ai joué 18 trous sous une pluie battante. Une pluie droite et continue. Sous mon parapluie j’adorais entendre le bruit des gouttes sur le polyamide. Ce jour là j’étais parfaitement connectée avec la nature.

Parfaitement heureuse.

VIVANTE!

J’ai rencontré sur le fairway beaucoup de gens que je ne connaissais pas et avec lesquels je me suis énormément amusée.

Sous la pluie ou pas.

Il y a quelques jours alors que j’arrivais sur le trou numéro 13 je suis tombée en amour pour un arbre aux feuilles jaunes. Feuilles jaunes qui s’éparpillaient à la moindre brise. J’ai dégainé mon téléphone pour prendre cette photo, juste avant que mon partenaire de match play termine son Suisse (gâteau à la crème) et frappe dans sa balle avec classe et dicernement.

En fin d’après midi sur la terrasse du club house, j’ai ressenti un immense bonheur devant mon Coca Zéro, en apercevant quelques silhouettes à contre jour, silhouettes qui se précipitaient sur le départ du trou numéro 1.

Le soir, lorsque j’ai regardé la photo de mon arbre jaune, je me suis dit que j’avais eu raison, il y a un an, de vouloir changer un aspect de ma vie.

Le lendemain la météo était tout aussi clémente, alors j’ai laissé tout en plan et je suis retournée jouer sur le golf baigné d’une lumière dorée. Sur le parcours j’ai rencontré deux débutantes qui avaient eu beaucoup de soucis ces derniers mois et qui avaient envie de changer, elles aussi, un aspect de leur vie.

Nous nous sommes amusées comme des enfants. C’était vraiment une très belle journée, pleine de rires et d’éclats de voix.

Une belle journée, dans la lumière, comme il y en a eu beaucoup cette année.

Il y a quelques jours j’ai reçu une nouvelle pas si sympatoche que cela. Après quelques heures de rumination je me suis dit que je pouvais faire un nouveau souhait le jour de mes un an de plus.

Je vous donne un indice ci-dessous et rendez-vous l’année prochaine pour savoir si j’ai réussi à ouvrir un nouveau champs des possibles.

6 thoughts on “Ouvrir le champs des possibles.

  1. Joyeux anniversaire ! Ton billet est à la fois doux et tonique, plein d’espoir. J’aimerais bien deviner ton souhait mais je ne vois pas…. En tous cas, j’aime beaucoup ton “défi annuel” ! Bises

    Like

    1. Comme nous avons beaucoup de points communs! C’est plaisant de te lire aussi, tu le sais bien. Un grand merci pour ce moment passé ensemble à saint-Germain. En retard ou pas :)

      Like

  2. Mis à part le fait que j’ai lu air france en passant la souris sur la photo, je donne ma langue au félidé…
    et te souhaite un joyeux anniversaire et la réalisation de ton souhait.

    Like

  3. Encore un bel article un peu plus personnel. J’aime ta sensibilité et moi aussi j’aimerais ouvrir le champs des possibles.
    Bon anniversaire.

    Like

Comments

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s