De l’avoir plein nos armoires.

Sears 1964 SpringSummer Catalog

Sears. Catalogue printemps/été1964.

Pendant les vacances de Noel je n’avais pas envie d’acheter de vêtements, puisque les soldes pointaient le bout du nez deux semaines plus tard.

Pendant les soldes je n’ai pas eu envie de grand chose. Les fêtes c’étaient hier et je me suis dit qu’il fallait quand même vivre des jours simples sans avoir envie de consommer.

Fin février j’avais envie d’un bonnet neuf. Mais les soldes étant terminées il ne restait plus rien des collections d’hiver. Aux Galeries Lafayettes il y avait déjà la collection printemps/été et des chapeaux de paille, verts ou roses.

Que faire avec un chapeau de paille lorsque les températures ne dépassent pas 2°?

Le porter pour remplacer le bonnet que l’on a pas trouvé?

La semaine dernière j’avais envie d’un pull, je n’ose pas préciser en laine puisqu’un pull 100% laine ça n’existe pratiquement plus. Dehors il faisait 8° mais pas de pulls. En revanche beaucoup de jeans roses, jaunes, bleus.

Vert amande aussi.

J’ai caressé la toile d’un jean, je voulais l’essayer et puis je me suis souvenue que j’en avais déjà un. Il y avait aussi beaucoup de débardeurs jaunes, roses, bleus. Les mêmes que l’année dernière, à un détail près, pour faire la différence et pour justifier une augmentation de 30% par rapport à l’année dernière.

Cet été en plein mois d’août et en pleine canicule Zara nous proposait déjà ses manteaux et ses doudounes.

On nous suscite la peur de manquer.

mode années 50

On achète tout de suite de peur que le modèle n’existe plus, mais lorsque nous avons vraiment besoin de quelque chose, d’un pull ou d’un bonnet par exemple, puisque dehors il fait une température d’hiver et que nous sommes encore en hiver (oui février est en hiver je ne vous apprends rien) nous ne trouvons que des petites robes fluides et légères.

Si on a remarqué quelque chose qui nous plait bien mais que l’on ne mettrait pas parce que ce n’est pas la saison, on ne le retrouve plus quelques semaines plus tard. Il ne faut pas attendre trop longtemps. Pour une vendeuse de chez Zara, longtemps, signifie un peu plus d’un mois. Il faut que ça se sache.

Donc on achète son manteau et ses bottes en août en pleine canicule. En novembre on scrute la fashion week et on fantasme sur le jaune, la couleur tendance de l’été. Mais le bleu, le rouge, le rose, tous les verts et le blanc seront aussi tendance.

Bref on fantasme un jour sur le jaune et le lendemain sur le bleu.

Mais pas trop longtemps quand même parce que très vite le nouveau noir fait son apparition je veux dire le gris!

On nous propose de nous réinventer.

En décembre on m’aime plus notre manteau et on veut autre chose. De plus court et de plus léger surtout. Quelque chose dans lequel on crèvera de froid si le printemps tarde à venir.

Fin janvier on en a marre. On veut du plus léger du plus court par rapport à décembre. En décembre on voulait déjà du plus court et du plus léger par rapport à septembre. En septembre on voulait porter une doudoune et des bottes fourrées.

Début février et même avant, on veut de la couleur, du décolleté et on flashe sur des chemises transparentes 100% viscose. Les collections printemps/été sont présentes pendant les soldes.

Quel tiraillement. La chemise transparente rose fluo que l’on ne pourra pas mettre avant cinq mois ou le manteau à -30%?

Il fait 3° dans le nord de la France mais on clique et on valide son panier qui contient deux paires de sandales.

C’est new!

Toujours la peur de manquer.

Fin février on a déjà un oeil et surtout un avis sur les collections automne/hiver.

Le printemps on ne l’a même pas vécu mais on a déjà dans les tiroirs ce qu’il faut porter cet été.

Ce qui est sûr c’est que l’on a une bonne longueur d’avance.

3 thoughts on “De l’avoir plein nos armoires.

  1. Les manteaux par 30 degrés, jamais fait. De même que le choix des sandales en février pour ne pas voir mes pattes de poulet hivernales. Mais les bottes en pleine canicule et les robes d’été alors qu’il gèle, oui ;OD
    L’assemblage des couleurs sur la photo du haut, j’en use et abuse… On peut les mélanger selon son humeur.

    Like

Comments

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s