Il n’y a pas de dépression après un bon shampoing a dit un jour Françoise Sagan.

BLONDE

Via Pinterest.

Mon idéal.

Comment ça va bien mes cheveux?

Et bien pour ce troisième épisode concernant ma détresse capillaire, je peux dire que je file un bon coton.

En deux mois: 16 shampoings au lien de 61.

4 séchages au séchoir contre 61.

Juste un flash ammoniaque+ eau Oxygénée 10 vol pendant 15 minutes pour unifier la repousse et longueurs puisque j’ai retrouvé ma blondeur. La couleur sans ammoniaque que j’avais appliqué fin février s’est estompée peu à peu.

Me priver de shampoing n’a pas été si facile que ça au début. Avant j’adorais me laver les cheveux pour un oui pour un non. Je crois que ce geste presque compulsif était la compensation à une blessure psychologique que j’ai subis lorsque j’étais adolescente.

Il y a un mois j’étais adepte du co-wash.

Quoitesse du co-wash? c’est se laver les cheveux avec de l’après shampoing. Le co-wash movement est né aux Etats Unis. Pour  les cheveux secs ou abimés c’est une méthode plus soft pour les cheveux. Mais lorsqu’on a comme moi les cheveux fins le co-wash n’est pas très adapté. Cela dit, ça permet d’espacer les shampoings ou de réhydrater les cheveux entre deux shampoings.

J’ai aussi laissé tomber le matériel agricole qui servait à nouer mes cheveux fins et délicats, je veux parler d’un élastique qui servait à nouer une botte de radis.

Je suis la Thénardier du cheveu.

J’ai remplacé l’élastique pour lier nouer une botte de radis par des barrettes clic clac Frank Provost.

Rositto qui se dit psychothérapeute du cheveu m’a dit “tes cheveux sont en souffrance” alors j’ai traité chaque cheveux comme si c’était l’un des éléments d’un patrimoine à constituer pour le planquer plus tard en Suisse.

Bon tout n’est pas noir mais tout n’est pas blanc. Je n’ai que deux centimètres de cheveux pas fragilisés et lorsque je me peigne j’entends des SHEBAM ! POW ! BLOP ! WIZZ !

Des bruits de cheveux qui cassent, en fait.

shampoing Klorane

Shampoing Klorane à la quinine et à la vitamine B.

klorane-cure-de-force

Klorane. Cure de force antichute.

J’ai testé le shampoing Klorane fortifiant à la quinine et à la vitamine B. Un shampoing qui lave très bien les cheveux. Mais comme je n’ai pas de cheveux sur la tête mais une botte de foin j’ai dû en changer. Cependant j’avais donné à Rositto l’échantillon qui se trouve dans la boite du shampoing, et un matin il m’a annoncé franco de port qu’il avait trouvé ENFIN son shampoing.

Certains jours on ne s’attend à rien et un ami vous fait une révélation qui vous bouleverse.

Rositto a les cheveux pleins de peps avec ce shampoing et lorsqu’il les lave avec un gel douche on dirait… je préfère ne pas le dire.

Rositto est un garçon sensible.

Pour ma part je me lave les cheveux au shampoing Yves Rocher à l’hamamélis, il contient un agent démêlant et il est sans paraben sans silicone et sans colorant. Perso je ne suis pas sensible à ces arguments marketing sans ceci, sans cela. Avec ce  shampoing je peux faire l’impasse sur l’après shampoing et je préfère éviter d’alourdir mes cheveux.

J’ai testé la cure de force antichute de Klorane. J’applique la lotion deux fois par semaine. Les promesses:  stimule la croissance des follicules pileux et active les gènes responsables de la kératinisation, à l’origine de la construction du cheveu. Rien que de lire ça je me sens comme toute réconfortée. Pour l’instant c’est trop tôt pour dire si la potion est miraculeuse mais lorsque je lis les commentaires sur Beauté Test ça me donne vraiment de l’espoir. Je voudrais que mes cheveux que je n’abîmerais plus, soient plus vigoureux et poussent plus rapidement.

Rositto a acheté aussi la potion. Il a commencé sa cure depuis une semaine.

J’ai testé aussi les compléments alimentaires à la quinine Klorane  mais comme je le dis toujours, ça ne sert à rien de manger des compléments alimentaires si vous mangez de la junk food. Pour ma part j’ai changé presque radicalement ma façon de m’alimenter depuis que Laurent Ruquier m’a dit que j’allais tomber malade, soit à peut près à la même période ou j’ai fait la connerie couleur écureuil sur mes cheveux. J’ai donc introduit de bons aliments (amandes, lentilles, pois cassés, flocons d’avoine,choux, fruits et légumes oranges, viandes rouges…)

Mon avenir capillaire est plein de belles promesses, je crois.
Rendez-vous le mois prochain.

Lire mes articles Bad hair day.

2 thoughts on “Il n’y a pas de dépression après un bon shampoing a dit un jour Françoise Sagan.

  1. Bonjour avez vous essayé le masque capillaire appelé ghassoul (prononcé rassoul), ultra efficace naturel et pas cher (3 euros dans les boutiques orientales)

    Like

Comments

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s