Elles voulaient pécho dans les blockhaus. Pas moi.

17filles

17 Filles.

C’est sur cette plage que je fais mon running.

Il y a deux semaines j’ai vu le film 17 filles. A sa sortie je n’étais pas intéressée d’aller le voir et pourtant j’étais sur la plage des blockhaus lors du tournage d’une scène, celle du cours d’EPS. Le tournage avait duré tout l’après-midi. En découvrant le film, j’ai su que l’une des actrices principales était la fille d’un homme que j’ai connu, un peu.

Dans ce film, pas si mal mais à l’esthétisme glauque, il est aussi question d’une soirée dans un blockhaus, et c’est lors de cette soirée que les filles vont essayer de tomber enceinte.

Je me suis souvenue que pendant mon adolescence il y avait pas mal de boums dans les blockhaus. Moi ça ne m’intéressait pas d’y aller parce que j”étais intéressée par les hommes qui avaient deux, trois, quatre fois mon âge.

Un blockhaus c’est laid, un peu comme l’adolescence boutonneuse, mais pas ceux d’une petite plage bien protégée du vent d’ouest, dont les murs ont été revisités par Camille Semelet et Alain Locatelli, peintres muralistes spécialisés dans la réalisation de peintures murales et fresques en trompe-l’oeil.

Haut les Murs.

mur peint

peinture muralefresque muraleblockhausPhotos Lavieenrouge.

Comments

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s