Du chimique au bio, du bio au chimique qui dit vrai?

Toxic ChemicalsL’année dernière j’ai fait un tri dans ma salle de bain, parce que j’étais en pleine réhab capillaire.

J’ai donc testé le shampoing extra nature, je veux parler du shampoing à l’oeuf bio et au miel bio confectionné at home.

C’est que la petite affaire oeuf bio et au miel bio confectionné at home lave très bien les cheveux.

Du coup très difficile de les démêler, sauf avec un après shampoing, oui mais l’après shampoing plein de vilain silicone, ce n’était pas du jeu.

Donc il me fallait beaucoup de patience.

Comme la combinaison oeuf/miel nécessite de l’eau froide (cause risque d’omelette) la fantaisie capillaire a dû s’achever vers le début de l’automne.

J’ai aussi testé l’après shampoing Weleda au lait d’avoine. Après shampoing qui ne sert à RIEN sinon à dépenser son argent puisqu’il ne démêle PAS.

Alors j’ai testé la base lavante de chez Aroma Zone, à l’eau des montagnes. J’aime même personnalisé ma base lavante à l’extrait de pamplemousse à partir d’une huile essentielle que m’avait donné un ami en pleine dépression et qui a eu la mauvaise idée de boire de l’eau aromatisée d’huile essentielle de pamplemousse, alors qu’il dévorait de l’antidépresseur. Le pamplemousse et l’antidépresseur c’est incompatible.

Je ne sais pas comment ils arrivent à proposer une base lavante bio et douce qui mousse FORTISSIMO: Bref je l’ai utilisé aussi pour le démaquillage, et ensuite j’appliquais du beurre de Karité bio qui ne sentait pas bon du tout (heureusement que je suis frappée d’anosmie)

Bref je n’ai jamais eu la peau qui tiraillait cet hiver. Mais un matin j’ai passé un coton à démaquiller sur mon épiderme traité aux produits bio. Verdict: j’avais la peau sale et ça m’a fichu un coup ces conneries à l’eau des montagnes.

Un jour j’ai constaté qu’après un an de réhab capillaire j’avais toujours les cheveux fins et mous. Donc je suis repartie ALLEGRETTO, vers la chimie. Soit les gels douches (premiers prix) qui lavent et des après shampoings (premiers prix) qui démêlent.

MAIS.

Je dilue le gel douche. Ah oui quand même. Parce qu’avec ce gel douche je peux aussi laver mes sols, donc ça m’interpelle quelque part.

Plus je le dilue et plus il lave.

Pourquoi? Je ne sais pas.

Cependant j’espace les shampoings, je suis adepte du water only et du no poo. En fait je suis adepte de pas mal de choses, je crois.

Je fais pas mal d’expériences.

J’entraîne mon entourage dans la spirale de la nouveauté et avec passion. Mais de guerre lasse je laisse parfois tomber. Tenez j’ai arrêté de manger bio depuis que j’ai vu un reportage sur la question et diffusé sur Arte, reportage qui m’a foutu les boules.

Je suis un être humain, avec ses failles, j’avoue, mais pas un pigeon.

Donc bio ou pas bio?

Pour tout dire certaines compositions bio sont tronquées, donc ce n’est pas la peine de se monter le chou, autant passer au chimique mais avec modération.

2 thoughts on “Du chimique au bio, du bio au chimique qui dit vrai?

  1. Je n’arrivais plus à laisser de commentaires…..
    Moi aussi, j’ai beaucoup testé le rayon bio….. Mes préférences vont à Yves Rocher Gel Douche Bio, Shampooing Lovea (au Monop) et les produits visages de Sanoflore. En deo, j’ai finalement opté pour Sanex : pas bio mais avec moins d’ingrédients effrayants

    Like

    1. Le bio cache parfois des choses pas très bonnes. Des produits premiers prix sont parfois plus “propres” tu peux lire le blog de Mini c’est un blog sur les compo des shampoings, j’ai appris pas mal de choses mais je ne suis pas aussi bio qu’elle. En fait je dilue et j’espace mes consommations.

      Like

Comments

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s