Les cures peu orthodoxes.

JUS DE FRUITSur le net, on peut lire des conseils précieux et finalement, même si on pense que dans ce monde tout ne va pas comme on veut, on dira ce que l’on voudra mais internet à ouvert une autre dimension: le monde quaternaire.

Pour régler mes problématiques j’ai recherché ces derniers temps, ci et là des conseils, des infos et je dois dire que certaines sont pour le moins très surprenantes. Bien sûr les commentaires sous ces infos suscitent la surenchère.

La cure de sébum capillaire. La cure de sébum comme son nom l’indique c’est une cure pendant laquelle on ne se lave pas. On peut même dire que la cure de sébum est combinée avec des économies d’eau. La cure doit durer au moins un mois. Celles qui s’y adonnent ne travaillent pas. Parce que c’est une cure difficile à gérer. C’est, selon celles qui pratiquent la cure de sébum, une cure bien plus écologique que les bains d’huile végétale bio, puisqu’on achète rien. Evidemment après la cure, celles qui ont mené l’expérience jusqu’au bout, trouvent que leurs cheveux sont plus bien beaux qu’avant.

Tu penses…après un shampoing on trouve généralement ses cheveux plus beaux.

La cure des dix citrons.

La cure des dix citrons, c’est une cure pour celles qui veulent maigrir. Autant qu’il est recommandé de boire le jus d’un citron tiède à jeun le matin, pour nettoyer et alcaliniser l’organisme, mais aussi lui apporter du potassium et plusieurs vitamines, autant la cure des 10 citrons me parait très excessive. Le premier jour on boit le jus d’un citron. Puis le jus de deux citrons le second jour et ainsi de suite. Le dixième jour on boit 10 jus de citron et on conserve la cadence de 10 jus pendant 3 jours. Rien que de l’écrire ça me fait mal. Bien sûr on ne mange plus rien pendant ces trois jours, mais en même temps, je me demande si c’est possible encore possible de manger quoique ce soit, puisque le jus de citron à la réputation de calmer les fringales. Après les trois jours de 10 jus de citron on passe à 9 citrons et ainsi de suite.

Si celles qui suivent le cure des dix citrons ont la foi je me demande si elles ont encore un foie.

La cure de vinaigre de cidre.

La cure de vinaigre de cidre pour soigner les mycoses des ongles est rigolote. Certes pour venir à bout d’une mycose des ongles c’est difficile. Il y a la technique du vernis que l’on doit se mettre sur l’ongle tous les soirs mais ça ne marche pas. Il parait que le vinaigre et surtout le vinaigre de cidre fait des miracles.

Sur quelques mois.

Pour cela il ne suffit pas d’avoir du vinaigre à porté de main mais d’avoir aussi une paire de bottes en caoutchouc. On rempli les bottes d’eau chaude vinaigrée et on chausse les bottes. Pendant ce temps on fait autre chose, on écrit des articles à la con, ou on fait du jardinage.

La cure de rien du tout.

C’est à dire le jeune. Il parait que pendant un jeune on fait son enfer sur terre. Les premiers jours sont les plus horribles. C’est après quelques jours que l’on commence à puer de la gueule. En prime l’humeur devient massacrante. Le but du jeune c’est de mettre le compteur à zéro de l’organisme. Le jeune est tendance. On peut le pratiquer dans des établissements spécialisés. Ce n’est pas donné. D’autant que l’on ne mange pas.

La cure de l’éviction généralisée.

Certains aliments sont nocifs notamment pour les allergiques. Si on est allergique aux fraises, ce n’est pas compliqué. On en achète pas. Cela dit être allergique aux fraises j’aimerais bien parce que c’est le fruit que j’aime le moins. La liste des aliments qui ont tout faut peut être longue, et si on veut bien s’assurer que cette liste est correcte, alors il vaut mieux lire une autre liste et comparer. Le souci c’est que l’autre liste met en garde sur d’autres aliments et ainsi de suite. Lorsque vous ne pouvez pas manger de poissons, de viande, d’oeufs, de fruits, de céréales, de produits laitiers, de légumineuses, de blé, de légumes, ni boire de boissons gazeuses, de café, de thé, de vin, il vous reste un seul aliment.

Le riz.

La cure de jus.

La cure de jus, c’est bien simple. C’est de ne boire que des jus de ceci ou de cela et rien d’autre. En même temps on fait une cure de sucre et surtout de pesticides si les fruits et les légumes ne sont pas bio. Le second problème c’est que l’on se demande tous les matins quand le blender va lâcher.

La cure d’herbes aromatiques.

C’est la grande tendance du curcuma. L’anti inflammatoire par excellence. A condition de prendre de grosses doses et de le mélanger avec du poivre.Certains carburent au curcuma du matin au soir. Ils mangent donc jaune orangé tout le temps. Attention le curcuma peut favoriser dans certains cas vos allergies. Mais ça on le lit rarement.Le curcuma, oui mais lequel? Celui de Ducros ou bien? Le curcuma que l’on achète en petit flacon, est-ce vraiment du curcuma? parce qu’il y a de quoi s’inquiéter depuis que l’on sait que le miel est très souvent coupé avec du sirop de glucose et que certaines huiles d’olives italiennes sont coupées avec de l’huile de colza.Sachant aussi que les herbes aromatiques sont irradiées, pour notre sécurité certes, on peut se demander si elles conservent tout leur potentiel. En même temps l’irradiation est moins pire que les conservateurs. Alors le curcuma aurait-il que la propriété de nous jaunir les dents?

La cure des aliments crus.

La cure des aliments crus ou cuits à très basse température est aussi très en vogue. On en parle beaucoup dans le cadre du régime de Seignalet. Un régime qui exclu les produits laitiers, le gluten, le sucre et la cuisson des aliments. Pas de chance, le docteur Seignalet est mort à même pas 45 ans d’un cancer de pancréas. En fait il s’est intoxiqué parce que lorsque l’on consomme que des aliments crus on met à mal le pancréas. Il a dû faire venir de l’étranger des comprimés chargés d’enzymes mais ça lui a été fatal. Ceux qui prétendent que ce régime marche, passent souvent sous silence qu’ils consomment encore quelques médicaments qui soulagent. Donc forcément ça va mieux. On observe aussi chez ceux qui mangent cru un état dépressif “lorsque la bise fût venue” Parce que c’est facile de manger cru et froid l’été, ça l’est moins lorsqu’il fait froid.

En conclusion: Si on a envie de suivre une cure il est souhaitable de ne pas être exclusif. Je crois qu’il faut raison garder. Il faut faire la différence entre un aliment que l’on aime pas, qui est beaucoup trop industrialisé et qui ne contient pas beaucoup de qualité nutritive, qui ne correspond pas à nos convictions, qui nous rend malade d’un coup d’un seul, qui a été produit dans des conditions lamentables. Se méfier des campagnes style “manger 5 fruits et légumes par jour”, “les produits laitiers sont nos amis pour la vie”, et les cures qui ressemblent davantage à des marathons qui épuisent l’organisme, le porte monnaie et au bout du compte le mental. Il est préférable de ne pas être accro à une catégorie d’aliment, ou si c’est le cas il vaut mieux les choisir bio et issus d’une production locale. Il faut impérativement lire les ingrédients parce qu’un produit bio ou diététique qui est industrialisé est souvent une belle arnaque.

4 thoughts on “Les cures peu orthodoxes.

  1. Haha ce que tu m’as fait rire ! J’ai toujours pensé que manger exclusivement cru ne pouvait pas être bon pour l’organisme, tu viens de m’en donner la preuve. La cure de citrons mais quelle horreur, ce serait un calvaire pour moi qui ne supporte que très difficilement l’acidité.

    J’ai fait des cures débiles plus jeune genre la soupe au chou vert, tu ne bois que ça pendant une semaine, au bout de trois jours j’ai remangé normalement. J’avais royalement perdu 2 kg que j’ai repris en deux secondes en me jetant sur le Nutella…Encore plus jeune, j’ai eu une crise “Je suis obèse” (je pesais 45 kg je dirais) et j’ai adopté la cure riz-framboises, oui, oui tu ne manges que du riz (sans sauce ni rien) et que des framboises. J’ai été rapidement épuisée. Ce qu’on peut être con !

    Like

  2. LOL je ne connaissais pas la moitié de ces cures merci pour ce bon moment! J’ai vu cette mode du cru chez certains et je ne pourrais jamais faire ça, quand je mange des crudités, j’ai des flatulences horribles alors quand je lis un blog qui ne parle que de cru j’imagine une blogueuse en train de péter.

    Like

Comments

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s