Un ciré jaune pour Florence.

Florence-Arthaud_full_diapos_large
Ce matin j’ai eu de la peine.

J’ai éclaté en sanglot lorsque j’ai appris à la disparition de Florence Arthaud. J’ai lu La fiancée de l’Atlantique à un moment de ma vie ou j’étais en vraiment en délicatesse. Ce que j’ai lu à cette époque là, m’a donné du courage, parce que ce monde n’est pas un monde pour les femmes.

Du moins pas encore.

Les femmes que j’admire ne font pas forcément la couve des magazines. Elles ont les couilles que certains hommes n’auront jamais.

Faut que ça se sache.
Florence Arthaud c’était quelqu’un. Sa dernière aventure aurait pu lui permettre de décrocher un sponsor et de finaliser un nouveau projet.

J’espère tout simplement que l’histrion et ses communicants ne feront pas, de cette regrettable disparition, une marche républicaine ou quelque chose qui lui ressemble, pour essayer de remonter dans les sondages.

Je n’ai pas encore mon ciré jaune, mais si j’en trouve un, les jours prochains, je le porterais en hommage à la fiancée de l’Atlantique.

6 thoughts on “Un ciré jaune pour Florence.

Comments

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s