Mon noyau de vie.

avocatier

Un jour quelqu’un m’a demandé s’il pouvait enlever tout ce que l’on avait planté dans notre jardin.

Qu’il ferait tout lui même.

Parce que selon lui, notre jardin, n’était pas beau.
L’avocatier, que j’avais fait prendre en terre à partir d’un noyau et qui est devenu un très bel arbre, devait être coupé parce qu’il faisait de l’ombre.

J’ai dit NON.

Des yuccas que j’avais sauvé de l’abandon à la suite d’une rupture amoureuse devaient être arrachés.

J’ai dit NON.

Un laurier que m’a grand mère avait fait planter devait dégager.

J’ai dit NON.

Idem pour la bignole qui vit bien sa vie.

J’ai dit NON.

La vie que j’ai donné d’une façon ou d’une autre, je ne l’a cède à personne.

A personne.

Je vivrais toujours là.

Je ne partirai jamais, et mes arbres sont MES amis.

2 thoughts on “Mon noyau de vie.

Comments

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s