Nez à nez.

miles davis et juliette grécoJuliette Gréco et Miles Davis.

Je marchais d’un bon pas en robe et talons (presque hauts) dans une rue de Saint-Germain des prés.

Mon tempo mental était au top. J’allais faire quelques courses rue de Buci.

En m’approchant d’une porte, rue Jacob, j’ai lu “peinture fraîche”

J’ai pointé mon index en direction de la surface qui venait d’être repeinte, comme le fait un enfant à qui on dit de ne pas toucher quelque chose, parce que ce n’est pas propre ou parce que ce n’est bien.

C’était presque hors contact, comme le disent les peintres en bâtiment. Bien que maintenant ils parlent presque tous une langue étrangère.

Et comme une guêpe sur une tarte aux framboises, j’ai approché mon visage de la porte.

Très près.

J’ai fermé les yeux et AHHHHHHHHHHHHHHHH! cette bonne odeur de white spirit. Cela faisait combien de temps que je n’avais pas senti le white spirit? Bien que je lui préfère l’odeur de l’essence de térébenthine.

Lorsque j’ai entendu une voix me dire “attention vous allez vous salir”

J’ai ouvert les yeux et détourné la tête lorsque j’ai aperçu une dame d’un certain âge, pour ne pas dire d’un âge certain qui se tenait dans le hall de l’immeuble.

Alors je me suis dit “mais comment peut-on avoir une peau si blanche à cet âge là, ce n’est pas juste, et le regard immense qu’elle a! elle est chic cette dame”

C’était Juliette Gréco.

La dame qui chantait ” Déshabillez moi” Il paraît que lorsqu’elle chantait cette chanson l’ORTF l’affligeait du carré blanc.

sacha distel et juliette grécoJuliette Gréco et Sacha Distel.

Serge Gainsbourg et Juliette Gréco

Juliette Gréco et Serge Gainsbourg.

Je lui ai adressé un petit sourire et je suis partie bien vite. Je me suis mise à rire dans la rue. Juliette Gréco en me voyant sniffer sa porte à dû penser que j’étais une junkie.

En fait, ce n’est pas sa porte mais celle de sa soeur. Lorsqu’elle séjourne à Paris elle préfère aller à l’hôtel, notamment au Lutétia. En ce moment le Lutétia est en travaux, et c’est dans la Suite Arman, que la célèbre artiste avait l’habitude de poser ses bagages.

La Suite Arman, j’ai eu le privilège de la visiter. Epoustouflante!

Je me demande à quoi va ressembler le Lutétia qui lui aussi refait ses peintures et si Juliette Gréco va aimer.

Si vous avez lu Jujube ( la vie de Juliette Gréco) vous lirez que c’est au Lutétia que l’artiste a retrouvé sa mère et sa soeur, toutes deux revenues du camp de Ravensbruck. L’hôtel avait été réquisitionné pour l’accueil des déportés.

Jujube est un livre passionnant. Un livre que je n’ai jamais oublié parce qu’il donne une belle leçon de vie.

Le LutétiaLe Lutétia Juillet 2015.

2 thoughts on “Nez à nez.

Comments

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s