Lorsqu’un bijou devient une problèmatique.

Akiko-Shinzato-2

Akiko Shinzato.

Cet été une lectrice m’a posé une question qu’elle a dû juger pertinente: “Mais pourquoi  les créateurs font des choses si horribles, parce qu’après tout ça ne nous plaît pas?”

J’avoue que sa question m’a un peu surprise étant donné sa profession.

Je lui ai tint à peu près ce langage “Les créateurs pensent à des choses horribles pour faire parler d’eux”

Comme si le créateur allait proposer des proto et mettre sur le marché des choses que l’on aimerait avoir.

Donc que l’on a déjà en tête.

Imaginez, qu’aujourd’hui, tous les artistes peignent encore comme Michel-Ange?

Qu’il n’y ait eu aucune spéculation intellectuelle pendant des siècles.

Aujourd’hui, si on imagine que le Bauhaus n’ait jamais existé, à quoi ressemblerait notre vie quotidienne? Je n’ose même pas l’imaginer.

Si Vassily Kandinsky n’avait jamais existé, l’art abstrait n’existerait pas.

Non, ce n’est pas Picasso qui a inventé l’art abstrait.

Non, vos enfants ne pourrait pas peindre comme Picasso.

Marcel Duchamp aurait été interné et les autorités aurait foutu son urinoir à la déchetterie.

Et encore, je fais un grand saut dans l’histoire de l’art, parce que Watteau?

Delacroix?

Manet?

Hein?

Tout ce monde là?

Un créateur ne créé pas pour nous séduire, sinon c’est un artisan.

Un créateur créé pour susciter une réflexion même si lors de cette réflexion le dégoût, l’incompréhension, l’indignation se fait la part belle.

Akiko Shinzato créé des bijoux qui, lorsque l’on contemple le visage du mannequin, posent pas mal de questions.

Le mannequin ne serait pas plus joli, sans?

Ce truc là ça fait mal ou quoi?

On prend une canne blanche pour sortir si on porte les bijoux à yeux?

Doit-on la boucler avec le bijou à lèvres.

Beaucoup de problématiques à résoudre d’un coup d’un seul.

Les bijoux d’Akiko Shinzato suscitent l’envie de créer du contenu rédactionnel. Son nom se répand au travers des réseaux sociaux dans toute la planète et à la vitesse lumière. Il y a quelques mois je partageais en temps et en heure des oeuvres d’artistes via Pinterest, grâce à une personne ( Yukihiro Yoshida) qui vivait à l’autre bout du monde.

Un japonais.

Akiko-Shinzato-7

Jewellery for the face by Akiko Shinzato

Comments

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s