Pourquoi Amazon a pignon sur rue?

Amazon boutique à Seattle

Lorsque je dois quitter la ville pour acheter quelque chose, je réfléchis à deux fois.

Je me demande si, lorsque je vais rentrer, je vais trouver facilement une place pour stationner. Alors soit, je remets mon shopping à plus tard, soit je commande via internet.

Parfois il m’est arrivé de commander sur un site étranger et de recevoir mon colis 4 jours plus tard. Pourquoi s’empoisonner l’existence à tourner en rond autour du pâté de maison à la recherche d’un stationnement si on peut tout acheter en un clic?

La rumeur urbaine de ma ville propage que les petits commerces souffrent et que beaucoup préfèrent mettre la clé sous la porte. Force est de constater que dans les rues qui se situent en périphérie du centre ville, tout est à vendre.

Ou presque.

Pourtant Amazon a décidé d’avoir pignon sur rue. C’est facile pour lui parce qu’il a déjà toute la stratégie digitale que la plupart n’ont pas.

Le m-commerce ça sert à quoi?

A faire passer un message de crédibilité.

Il y a quelques jours j’ai voulu faire un achat. J’ai tapé le nom du produit et j’ai constaté qu’il était en vente chez Darty ( j’aime bien) chez Boulanger aussi ( j’aime bien aussi) chez Fnac ( je n’aime pas trop)

Chez les trois enseignes je pouvais retirer le produit en magasin. Sauf que chez Boulanger il était indisponible pour le moment. Il me fallait créer une alerte produit. Chez Darty il fallait que je prenne ma voiture, d’où la recherche d’une place de parking à mon retour. Chez Fnac mon produit était dispo. Soit trente pas à faire entre chez moi et le magasin.

Je pouvais même y aller en pyjama.

J’ai cliqué et validé sur Fnac.com et je suis allée récupérer mon achat deux heures plus tard dans le magasin.

Pourquoi sortir de chez soi et voir si, là ou ailleurs, on peut trouver un produit?

Ou choisir l’option: Ne pas sortir de chez soi, commander en un clic et attendre patiemment sa livraison.

Alors que maintenant en un clic, on valide et on sort de chez soi pour retirer son achat en magasin. Dès le début on sait qui vend le produit et celui-ci nous attend bien sagement en magasin une à deux heures plus tard.

Résultat le consommateur conclu très souvent une vente entre son smartphone, sa tablette, son ordi ET la boutique.

Par la suite le client va se voir proposer, via sa boite mail, tout un tas d’offres adaptées en fonction des info qu’il a laissé sur son passage.

Amazon vient d’ouvrir son m-commerce le 3 novembre 2015. Son premier magasin dans un centre commercial de Seattle. Une librairie : Amazon Books.

Drôle d’idée? C’est ce que l’on aurait pensé il y a à peine deux ans.

Plus maintenant.

Franchement est-ce que vous allez acheter un produit sur un site qui va vous le livrer dans 4 à 5 jours?. L’attente insoutenable du livreur, ou se déplacer soit à La Poste, soit dans un relais genre Kiala, n’est guère envisageable lorsque l’on veut tout tout de suite et tout maintenant.

Amazon Books ne va pas désorienter son client, comme pour la présentation de livres sur internet, les livres seront en grande partie présentés côté face et non sur la tranche.

3 thoughts on “Pourquoi Amazon a pignon sur rue?

Comments

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s