Cochonne !

 

Peppa Pig

A la rentrée j’avais un objectif, celui d’améliorer mon anglais, pas au niveau du vocabulaire mais au niveau de la compréhension. Lire en anglais ne me pose aucun problème et d’ailleurs je lis autant de blogs en anglais qu’en français.

Pas mal de rapports médicaux aussi.

Les applications, je l’ai déjà dit, je ne suis pas pour. Une appli et une autre appli et au bout du compte ça fait pas mal d’argent dehors. De plus les appli ont quand même vocation de nous éduquer tout en suscitant une dépendance. Je ne voulais pas de ça. Et puis je vais vous dire un truc, ça ne m’intéresse pas les cours, genre, conversations friendly entre deux personnes afin de réactiver mes fondamentaux qui ont été mal enseignés.

J’ai perdu un mois, puis deux parce que rien ne me convenait. Il me fallait une méthode moins gnan gnan pour que je puisse avoir envie de l’utiliser tous les jours.

J’ai regardé deux ou trois films en VO mais comme je ne comprenais rien, j’ai dû mettre les sous-titres et quoi de plus stupide que de regarder un film en VO si c’est pour lire les sous-titres ? que ce soit des sous-titres en français ou en anglais.

C’est comme ça que je suis passée aux dessins animés in english.

Notamment Peppa Pig.

Peppa Pig je connaissais déjà puisque lorsque je dérouillais pendant une rhinite allergique, je commençais ma journée en regardant Peppa Pig histoire de dédramatiser ma nuit. Peppa Pig en français. J’aime bien parce que les créateurs ont transposé tout l’émotionnel des enfants en bas âge dans la personnalité des deux cochons : Peppa et Georges. Les histoires sont courtes, simples et non violentes.

Sur You Tube, on peut trouver des enchainements d’épisodes de 20 minutes, jusqu’à 2 heures. En anglais ou en français.

Je regarde Peppa Pig en VO une heure par jour. Parfois plus. Il m’arrive d’enchaîner des épisodes pendant plus de deux heures au détriment de la lecture, il est vrai. Je suis très attentive et c’est comme cela que je me suis rendu-compte que j’avais fait de gros progrès en un mois. Le jour ou je me suis dit “tiens qu’est-ce-qu’il se passe ?” alors que je regardais un épisode de Peppa Pig en VO, avec un large sourire, j’ai compris que j’étais complètement dedans sans faire d’effort de compréhension pour comprendre le sens d’une phrase.

Depuis ma compréhension de la langue anglaise va au-delà du contenu des dessins animés, mais j’ai dû en passer par là pour éduquer mon cerveau et je n’en ai pas honte. Cela me servait à rien d’apprendre du vocabulaire encore et encore si je n’avais aucune fluidité mentale pour construire une phrase.

Fin 2017 je serai parfaitement bilingue.

7 thoughts on “Cochonne !

  1. C’est une méthode qui est efficace parce que tu as toutes les bases d’une conversation et si tu as du vocabulaire alors il n’y a qu’à se focaliser sur la construction des phrases. De plus les couleurs, les histoires agissent sur le mental. Ce n’est pas moche, pas violent, en tous les cas je n’ai pas l’impression d’étudier et du coup je suis très assidue.

    Like

  2. Bonsoir,

    Merci de t’être abonnée à mon blog ! Ravie de t’y accueillir ! Je suis contente de voir que la lecture du début de mon histoire t’a plue. J’ai pris le temps d’écrire une nouvelle entière pour raconter ce que j’ai vécu. Maintenant, je compte en parler pour voir si j’attire des personnes intéressées. J’en ai parlé sur un forum, deux personnes intéressées de plus ! On débute gentiment.

    Je ne connais pas cette série que je vais garder dans un coin de ma tête. Il se trouve qu’en ce moment, j’essaie d’améliorer mon anglais.

    Like

Comments

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s