Le dessin au fil.

 

Nastasja Duthois

Ces dernières semaines, j’ai souvent eu l’occasion de me trouver nez à nez avec les oeuvres de Nastasja Duthois, et à chaque fois, je découvrais quelque chose de nouveau dans son travail, mais pas seulement, dans le matériel qu’elle utilise aussi, notamment des aiguilles arrondies. Elles doivent bien avoir un nom ces aiguilles, mais lequel ?

Du coup, j’ai acheté du fil à broder de toutes les couleurs, mais comme je suis aussi revenue à la maison avec une échelle à customiser, je n’ai pas encore eu le temps de penser à mon projet borderie.

Nastasja Duthois ne se revendique pas brodeuse, c’est ça qui est surprenant. Elle prétend même, ne pas savoir broder. Elle dessine au fil. C’est comme ça qu’elle le dit.

Nastasja Duthois

Je connais son travail depuis presque deux ans. J’avais fait sa connaissance lors de la préparation de l’expo “Hospitalité”  où il était question d’un travail sur la représentation d’insectes. Ce jour-là j’avais aussi découvert le travail de Simon Augade. Simon Augade que j’ai retrouvé sur le domaine de Kerguéhennec cet été avec “Soulèvement”

Nastasja Duthois

image

Nastasja Duthois

Pourquoi Nastasja a choisi de dessiner au fil ?  la contrainte !  La contrainte c’est souvent du pain bénie pour le créateur. Lors d’un projet, elle s’est rendu compte que le lieu d’exposition était trop humide et en conséquence l’utilisation du stylo à bille n’était pas appropriée. Pour sauver le projet, elle a eu l’idée de le dessiner au fil et c’est à partir de là qu’elle a développé un travail très personnel et qui ne laisse personne indifférent, sans doute aussi parce qu’il évoque un savoir-faire et la patience dans un monde qui va trop vite et qui souvent fait mal les choses.

Advertisements

4 thoughts on “Le dessin au fil.

  1. J’ai gardé le souvenir de ta visite au Domaine de Kerguéhennec. Je trouve ce travail au fil très réussi – et je suppose très technique qui demande beaucoup de patience… ça dépasse largement le point de croix à points comptés !!!
    C’est une démarche particulière, le résultat est léger, presque aérien, et le graphisme reste simple avec une certaine douceur dans l’exécution sans doute.
    Je verrais bien, par contre, un peu plus de couleur dans certains tableaux…
    Je crois que je possède une aiguille ronde, en fait si nous parlons de la même chose, il s’agit d’une aiguille de tapissier, qui permet de coudre les gros ourlets en bordure de matelas ou édredons… Quelqu’un pourra confirmer peut-être ?

    Like

  2. Justement Rose Holzer vit pas loin de Kerguehennec. Quel fil rouge! Je pense que l’aiguille dont tu parles c’est cela. J’aurais dû mettre la vidéo sur laquelle on voit l’artiste coudre.

    Like

Comments

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s