Même plus envie d’aller voir La La Land.

 

arabesque

Via danseaveclaplume.com

L’année dernière, j’ai rédigé quelques articles sur des ballets contemporains et si ça comblait mes attentes intellectuelles, ça n’allait pas au delà. Parfois, le spectacle était déroutant ou alors si laid que je n’en parlais même pas. Le dernier spectacle de la saison avait été si moche qu’en rentrant chez moi, je me suis remontée le moral en regardant TPMP.

Et puis l’autre jour, Alexane, qui a pratiqué la danse classique pendant plusieurs années et à un très bon niveau nous a exprimé son sentiment sur le ballet  “La belle au bois dormant” du Bolchoï retransmis en direct dans plusieurs salles de cinéma à la fin du mois de janvier. C’est comme cela que j’ai appris ce que c’était qu’une arabesque et toute la difficulté que requiert l’exercice. En rentrant chez moi, j’ai eu la curiosité de chercher quelques infos sur le sujet.

arabesque

arabesque

Quelques jours plus tard, alors que j’avais prévu d’aller voir La La Land parce que le film a été réalisé par le réalisateur de Whiplash (Damian Chazelle) un film que j’avais vu quatre fois en salle, je suis restée à la maison pour regarder La belle au bois dormant, le ballet mis en scène par Rudolf Noureev avec Aurélie Dupont et Manuel Legris. Je pensais que j’allais me concentrer sur le sujet, allez ! une petite demie-heure, pas plus (sachant que le ballet dure presque trois heures) Ça ne s’est pas passé comme ça. Déjà, j’ai été sensible à la musique composée par Tchaikovsky que je ne connaissais pas bien. Pas du tout pour être honnête, et je me suis aussi concentrée sur les pas de deux, les petits jetés, les arabesques. J’ai adoré ! Ce ballet vous pouvez le voir via You Tube (ou en VOD) Certes, l’image n’est pas excellente mais sur une tablette c’est très convenable, je l’ai regardé plusieurs fois puisque tout ce qui est beau n’est pas perte de temps. J’ai aussi découvert un blog très intéressant sur la danse classique, Danse avec la plume. Vendredi en fin après-midi, j’ai vu un film de Cédric Klapish sur Aurélie Dupont et avant de voir ce film, je pensais que les danseurs et danseurs menaient une vie de diva.

Même pas.

Advertisements

2 thoughts on “Même plus envie d’aller voir La La Land.

  1. Les ballets classiques me procurent une grande émotion, chaque année j’essaie d’aller en voir un. La danse classique a eu un grand impact pendant toute mon enfance et début adolescence. Je suis toujours interloquée par l’aspect souffrance qui y est associé. J’ai d’ailleurs regardé hier le film “La Danseuse”, dans le genre pas du tout La la land ;-) dans ta recherche sur les mouvements ca pourrait te parler, il raconte l’histoire d’un autre type de danse, tout à fait propre à l’artiste Loie Fuller.

    Like

Comments

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s