Avez-vous peur de perdre vos clés et vos dents ?


Si vous me lisez régulièrement, vous savez que j’ai un quotient émotionnel extrêmement bas lorsque je perds quelque chose. Quand je ne retrouve pas rapidement ma voiture garée sur un parking, alors que je suis sûre de l’avoir garée près d’une vieille caisse pourrie immatriculée dans le Nord, j’imagine qu’un gang des pays de l’est est venu tout spécialement dans ma région pour la voler. J’ai de la chance d’avoir des amis qui ne possèdent pas les mêmes névroses que moi, ce qui ne les empêche pas d’être particulièrement chiants, mais ils sont capables de retrouver rapidement ma voiture garée entre une Toyota blanche et une Golf grise métallisée. La vieille caisse pourrie immatriculée dans le Nord n’a probablement jamais existé.

Un soir, en rentrant chez moi, je n’ai pas retrouvé les clés de mon appartement, clés que j’ai l’habitude de balancer dans le fond de mon sac. J’ai paniqué parce que j’ai peur de perdre mes clés comme j’ai peur de perdre mes dents. D’ailleurs je viens de jeter mon dentifrice bio. L’amie qui m’accompagnait m’a demandé la permission de fouiller dans mon sac. Je lui ai répondu que ce n’était pas la peine parce que j’avais une chose compromettante dans mon sac. J’étais sûre d’avoir perdues mes clés sur le parking. Un enfoiré avait dû les ramasser. Brides abattues j’ai repris la route (20 km) au volant de ma voiture convoitée par les gangs des pays de l’est, tout en priant pour que l’enfoiré ne soit pas encore passé. Je n’ai pas retrouvé mes clés. L’enfoiré était passé. J’ai fouillé pour la centième fois dans ce “putain” de sac qui contenait une banane noire, un ours en peluche en salopette, une paire de chaussettes sales, un porte-monnaie vide, un smartphone déchargé, de la Ventoline périmée, un autre porte-monnaie vide, des pièces de monnaie répandue au fond du sac.

J’ai pu rentrer chez moi grâce à un dispositif ingénieux que j’avais mis au point il y a quelques années et c’est en maudissant l’enfoiré qui avait ramassé mes clés que je me suis remise à fouiller encore et encore dans mon sac comme on triture une dent creuse dans le but de se faire du mal. Sous l’influence de l’escalade cognitive je n’ai pas été capable de discerner la fermeture éclair du troisième rangement du sac. C’est dans le troisième rangement que j’avais rangé mes clés. Le soir même, j’ai fait un test pour savoir si il y avait une probabilité pour que je sois atteinte d’un Alzheimer précoce : apparement non. J’ai fait un second test pour savoir si j’avais une tendance paranoïaque : oui  un peu.

Advertisements

5 thoughts on “Avez-vous peur de perdre vos clés et vos dents ?

  1. Tu m’as bien fait rire et je me suis tellement reconnue ! J’ai beau me promettre de toujours remettre mes clés au même endroit. Je me fais régulièrement des films avec comme personnage principal : mes clés, mon portable, ma carte de banque, mon sac ……

    Like

    • Hello miss zin zin :))) oui c’est pénible d’être comme ça et de se faire des films. Je me moque de moi ç’est mieux que de faire une psychanalyse. J’ai accroché un Playmobil sur mon trousseau de clé, comme cela je vois un peu mieux mes clés au fond du sac. Bon week-end.

      Like

  2. Bonjour cet article est très marrant.Pour palier à ce genre de déconvenue je vous conseille de faire l’acquisition d’un localisateur de clé cela peut s’avérer très pratique.bonne journée

    Like

Comments

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.