L’industrie textile, un fléau ?

Il faut 27 000 litres pour fabriquer un tee-shirt, soit ce que consomme un individu en trois ans. Pour un jean, entre 7 000 et 11 000 litres d’eau sont nécessaires, soit l’équivalent de 285 douches. On ne dit pas combien de litres d’eau, il faut pour confectionner une paire de chaussures. Ouf, parce qu’hier je suis revenue avec quatre nouvelles paires de chaussures dont trois du même modèle, mais de couleurs différentes.

 

 

Advertisements

7 thoughts on “L’industrie textile, un fléau ?

    • C’est la culture du coton qui consomme de l’eau, mais si on consomme moins de textile ce sont des villes, des zones commerciales désertées et à l’autre bout de la planète des gens qui crèvent de faim.

      Like

      • La dénatalité. Mais c’est un sujet qui fâche. Avant on faisait des enfants pour qu’ils travaillent la terre mais maintenant on fait des enfants pour tenter de leur attribuer le statut d’enfant roi et donc de consommateur.

        Like

      • Effectivement, c’est un sujet qui fâche. Il est vrai qu’on ne fait plus des enfants pour les mêmes raisons qu’avant. Avant nous élevions des citoyens travailleurs et maintenant des consommateurs capricieux spécialiste de l’auto-victimisation.

        Like

      • Oui, et si les femmes du monde se disent qu’il faut faire moins d’enfants pour sauver la planète et éventuellement pour se libérer, alors il y aura les lobbies pour les écraser.

        Like

Comments

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s