Le journal des choses importantes.

Photo Sally Mann.

Récemment, j’ai lu un roman de Niccolo Ammaniti. Anna. Anna c’est un roman post-apocalyptique. Le virus mortel La Rouge a décimé l’Europe et les seuls survivants sont des enfants de 14 ans maximum, dont Anna et son petit frère Astor. L’ écrivain italien décrit le chaos, les cadavres en décomposition, la puanteur, le recyclage de squelettes, la faim, la survie, la désolation, les gangs, le délabrement urbain et industriel, bref, les descriptions sont à la limite du supportable mais attention ! ce n’est pas un roman de Primo Levi. Dans Si c’est un homme, tout a existé. J’ai lu Anna comme on lit un conte de fée, certes putride, ou comme une BD. Je me suis très rapidement attachée à cette histoire et pourtant je n’ai pas du tout l’habitude de lire ce genre de roman, mais alors pas du tout et je suis très surprise de l’avoir dévoré. Le talent de l’écrivain y est sûrement pour quelque chose. Dès le début, je me suis attachée à Anna, peut-être parce que je me suis identifiée à elle. Anna doit prendre soin de son petit frère comme ma mère me l’avait si souvent ordonné, au lieu de me conseiller à prendre aussi soin de moi. À la différence de la mère d’Anna, la mienne n’a pas écrit, avant de mourir, un journal intitulé Les choses importantes, journal qu’Anna doit lire pour s’en sortir dans la vie. Dans ce roman on surfe sur le désespoir et l’espoir. J’ai préféré surfer sur l’espoir. Et puis le roman soulève pas mal de questionnements sur notre avenir parce qu’à force de jouer aux cons, un virus comme La Rouge, c’est ce qui nous pend au nez. Souvent je pense que nous allons mourir tous ensemble, je crois que c’est pour cela que j’imagine toujours des solutions de survie, au cas où. Toujours est-il, qu’avec nos habitudes de surconsommation, si jamais les choses tournaient mal comme dans Anna, nous allons laisser la Terre dans un sale état.

Advertisements

4 thoughts on “Le journal des choses importantes.

    • Je ne connaissais pas Sandrine Colette, alors j’ai été su YouTube et j’ai écouté une entretien avec elle, et oui en effet c’est un peu ça, mais elle, je crois n’écrit pas du post-apocalyptique. Merci pour cette info. Je note le nom.

      Liked by 1 person

  1. L’auteur écrit des best-sellers et comme le disait Joel Dicker lors de son passage à LGL les séries ont un impact sur la littérature, donc je pense que si je l’ai lu c’est dû aussi à sa construction. Je te dis cela, aussi; en rapport avec le roman d’Auster et ton ressenti.

    Liked by 1 person

Comments

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.