Le yoga une pratique religieuse ou une distraction ?

Iyengar Yoga.

Avant de commencer cet article, je tiens à vous souhaiter une excellente année à toutes et à tous ! Il y a quelques mois, dans un article que j’avais consacré à la pratique du golf, j’avais écrit quelques mots sur Edouard Montaz. Edouard Montaz enseigne la méthode wisdomingolf, une méthode qui respecte le corps humain. Dans ses vidéos, il est parfois en compagnie de Scully. Scully c’est un squelette. On ne fait pas n’importe quoi avec sa colonne vertébrale ! Alors si demain je devais suivre un cours de yoga, il est certain que je refuserais de pratiquer certaines postures même si j’étais payée pour cela pourtant je réalise de plus en plus fréquemment quelques asanas, chez moi, d’autant que mon tonus musculaire est bien meilleur. Il y a quelques années, je devais me servir de mes poings pour effectuer certaines postures, notamment celles avec les bras dans le prolongement des épaules et en conséquence, je souffrais le martyr. Cependant mon manque de souplesse me bride énormément mais l’une de mes résolutions de 2019 était de travailler sur cette lacune. Pourquoi je parle de cette bonne résolution au passé alors que nous sommes que le 6 janvier ? Je vous raconte tout. Il faut que vous sachiez que lorsque je me lance dans quelque chose, je ne le fais jamais à la légère. Via les réseaux sociaux, notamment sur YouTube on peut suivre des cours de yoga. Il y en a pour tous les niveaux et comme il n’existe pas qu’une méthode de yoga, on peut facilement s’y perdre et surtout faire n’importe quoi. Je me suis donc demandé quelles étaient les origines du yoga et comment on le pratiquait en Inde, mais à ce jour malgré mes recherches, tout est encore bien flou. Ce que je sais, c’est qu’en Inde, il fallait renoncer à sa famille et à tous ses biens matériels pour pouvoir suivre un maître pendant plus d’une dizaine d’années (douze ans) afin d’avoir le droit d’enseigner le yoga. Aujourd’hui en occident, n’importe qui peut enseigner le yoga, il suffit d’un stage de deux semaines dans un ashram et de rentrer en France en brandissant son certificat ou de suivre une formation de deux mois aux US pour se prétendre prof de yoga. Quant à ceux qui dispensent des cours de yoga via les réseaux sociaux, ils n’ont probablement aucune formation mais ils sont si doués ! si inspirants !

Isha Yoga Center.

C’est en faisant mes recherches sur les origines du yoga que j’ai découvert les vidéos de Sadhguru. Sadhguru c’est un yogi, il est aussi le fondateur d’Isha Yoga Center qui fonctionne grâce au travail des bénévoles. Un business bien juteux. Sur Instagram on ne voit jamais Sadhguru faire du yoga mais du golf, oui. Lors de ses conférences, il aborde des thèmes différents que je trouve très intéressants, surtout ses points de vue sur la société d’aujourd’hui. C’est en regardant l’une ses vidéos que j’ai appris que le yoga n’était pas une discipline sportive acrobatique apparentée au bien-être comme on a tendance à le considérer dans les pays occidentaux mais bel et bien une pratique mystique. Mais en occident, on s’en fout de Shiva, Krisna et les autres, non ? Dans un cours de yoga occidental tout commence par les salutations au soleil, même si les tapis sont orientés vers le nord. Jamais un enseignant de yoga ne va nous donner la signification de Sūryanamaskāra, les salutations au soleil sont présentées comme un échauffement. Normalement on devrait faire Sūryanamaskāra douze fois par jour en récitant les douze noms du soleil. Mais on s’en fout, je vous dis ! Sadhguru dit que si l’on n’est pas capable de faire les enchaînements alors c’est que l’on n’est pas adapté pour le yoga. J’ai donc mémorisé les enchainements des salutations au soleil mais juste pour m’adapter à la vision que les occidentaux ont du yoga et pour tester ma souplesse. Du coup j’ai pensé qu’en fin d’année, je serais peut-être capable de me tenir droite comme un I. La tête en bas. Sauf que pendant l’exécution de Sūryanamaskāra, ma petite voix m’a dit “c’est de la soumission ça.” La pause de l’enfant, ce n’est ni plus ni moins qu’une prosternation. Les postures rampantes avec la tête levée vers le ciel ou vers le plafond, ce sont des postures de soumission et de vénération. Si le mot yoga signifie union, plus précisément union avec l’esprit et le corps, au final il s’agit surtout de l’union avec le divin. Dans La Mère de Sri Aurobindo on peut lire que le yoga c’est la soumission au divin. Et je n’ai pas envie de me soumettre à qui que ce soit. Donc la pratique du yoga n’est ni plus ni moins qu’une pratique religieuse que l’on se garde bien d’évoquer en occident parce que ça n’arrange personne. Ni les enseignants qui ont souvent du mal à joindre les deux bouts, et surtout pas les pratiquants qui ont investit du temps, de l’argent, et consolidé leur dépendance affective au système. Mais chacun est libre de se faire manipuler ou pas. Quant aux postures, même les plus simples, elles peuvent provoquer des dommages très graves et pas seulement des pathologies de la hanche ou vertébrales comme beaucoup de sport ou la danse. Certaines postures, celles que l’on pratique la tête en bas, exercent une pression sur les globes oculaires pouvant entraîner des complications des années plus tard, comme des glaucomes. La pire étant la chandelle, posture que j’affectionnais tout particulièrement : pression sur les globes oculaires, les sinus, risque de surdité et écrasement des cervicales. Dangereux le yoga ? En Californie la chirurgie et les prescriptions médicales sont en hausse pour réparer les accidents consécutifs à la pratique du yoga surtout qu’après 40 ans les os sont de plus en plus fragiles. Il y a quelques années, un monsieur avec qui je joue au golf de temps en temps et qui avait l’habitude de pratiquer le yoga chez lui, s’est vu ramper pour appeler le 15. Quelques heures plus tard, il se retrouvait sur le billard entre les mains de l’un de ses partenaires de golf. Il a enfin compris qu’à 60 ans, il n’avait plus le droit de faire n’importe quoi avec son corps.

J’ai illustré cet article avec des photos d’ Iyengar Yoga, c’est (paraît-il) un yoga sans risque pour le corps humain. Mon oeil ! Un style de yoga qui doit bien faire rire Sadhguru. Il sait que nous, les occidentaux, nous sommes toujours sont prêts à payer le max pour nos distractions et notre quête du bien-être et qui sait si ceux qui aiment se suspendrent la tête en bas ne feront pas un stage au Isha Yoga Center ?

Advertisements

9 thoughts on “Le yoga une pratique religieuse ou une distraction ?

  1. Bonjour et bonne année à toi!
    Je pratique le yoga depuis 1996, en dilettante. Enfin, pratiquer: je prends des postures, et je fais de la relaxation… Ca me fait du bien. Après mes séances d’hata yoga (1996), j’étais de bonne humeur, je m’émerveillais de la forme des nuages. Est- ce qu’avec le yoga, le cerveau ne fabriquerait- pas de lui- même de la drogue? (Mes réflexions d’alors.)

    En Inde, j’ai trouvé un bon livre, “Asana Pranayama Mudra Bandha”, de Bihar yoga. Il débute en expliquant que yoga=s’unir, qu’il s’agit d’unir le corps et le mental. Que les 4 termes du titre sont en fait un préalable à la méditation, et que l’influence de Bouddha les a éclipsés, en Inde. Qu’il n’est pas possible de méditer si on n’a pas atteint un niveau de conscience de soi et du monde extérieur adhéquat, et que les noeuds de l’esprit (=le stress) doivent d’abord être défaits.
    Ensuite, il y a une mise en garde: les asanas(postures) sont pour les gens en bonne santé (bien qu’elles aient des bienfaits).
    Dans le livre, il y a des postures d’échauffement et d’étirement préalable au reste, ainsi qu’un classement des asanas en niveaux. L’intérêt de ce livre, c’est qu’avant de parler des bienfaits, il y a des mises en garde: chaque posture peut faire encourir des risques (hypertension oculaire très citée, destruction des articulations des genoux…). Car c’est un livre issu de plusieurs colloques de yogis. Une sorte d’aide- mémoire pour eux, pas destiné à une pratique non encadrée.
    Il y a des conseils sur le moment quand pratiquer: aller au toilettes avant etc.
    Les informations étaient en complément de celles que j’avais glanées en 20 ans. Pourtant dans aucun cours de yoga auquel j’ai participé, je ne les ai eus.
    C’est éblouissant la négligence des yogis d’ici, comme si le yoga était sans conséquence.

    Like

    • Je te remercie pour ton message. Oui, on nous dit juste de ne pas forcer et encore ça dépend. Au début, on nous a présenté le yoga comme une gymnastique douce, donc comme quelque chose d’inoffensif mais la première fois que j’ai suivi un cours de yoga, j’ai beaucoup souffert. Comme je me sentais vraiment bien après, j’ai pensé que ça valait le coup. Cela-dit j’ai abandonné dès que mon prof m’a dit qu’il avait un maître guérisseur. Plus tard, j’ai pris des cours gratuits sur la plage. Des cours plus soft et le yoga sur la plage c’était tellement tendance ! Mais il m’a fallu écouter les vidéos de Sadhguru pour comprendre ce que c’était le yoga et la dimension mystique ne me plaît pas . Le pire c’est que les postures les plus simples sont les plus dangereuses et le problème avec Insta, Pinterest et YouTube c’est qu’il faut du contenu sensationnel pour récolter du like. En conséquence les défis sont de plus en plus grands. Quelle dérive ! Et je ne parle pas de la méditation. Je vais rédiger un article sur mon expérience. Tu écris le mot relaxation, et oui ! Pourquoi ne pas se rapprocher de concepts les plus simples, mais certainement moins lucratifs :) Le livre que tu cites pourra peut-être aider quelques uns.

      Liked by 2 people

      • Bizarrement, je n’entends aucune de mes copines (qui se sont mises toutes au yoga) parler des difficultés d’avoir une parole impeccable (ne pas mentir, même par omission), de la difficulté de ne penser qu’à soi et de vouloir aussi faire l’aumone (encore un des membres du yoga).
        Bref, encore une arnaque à occidentaux en mal d’exotisme, et désireux de poster sur insta, comme tu le suggères.

        Like

  2. Edifiant ! J’ai pratiqué le yoga à deux périodes différentes… Un yoga doux, en précisant qu’avec une opération du dos, je me refuse à tout mouvement qui serait contre-indiqué pour moi !). La dernière fois, c’était pendant deux ans, avec une dame âgée, professeur de yoga, et je n’ai jamais entendu quoi que ce soit de négatif. Je n’ai jamais entendu quoi que ce soit qui nous rapprochait du mystique, pourtant je suis de nature méfiante.
    Personnellement, mon ressenti a été bénéfique, puisque je dormais beaucoup mieux avec la pratique du yoga, et je pense que je me sentais aussi très bien dans la journée durant cette période !
    Il y a des charlatans partout, je le reconnais, mais je suis prévenue maintenant que certains poussent le bouchon beaucoup trop loin… :)

    Like

    • Les enseignants ne peuvent ignorer la dimension mystique du yoga, parce que même dans les noms des postures, dans la façon de poser les mains, ne serait-ce que de mettre ses mains comme pour dire namasté, lorsque l’on fait les salutations au soleil, tout, a une signification religieuse. Le yoga a été présenté aux occidentaux sans cette dimension parce que la pratique aurait été assimilée à une secte et je doute que l’Eglise eut été d’accord. Le problème avec le yoga c’est aussi tout ce qui tourne autour du jeûne, du végétarisme, du tantrisme, des méditations silencieuses, des drogues et donc toutes sortes de consommation de pilules, de compléments alimentaires, sans compter le chamanisme, les voyants… Ironie du sort c’est en regardant les vidéo d’un guru mondialement connu, parce que ses propos sont honnêtes, finalement puisqu’il ne cache pas la dimension mystique du yoga, ce n’est que ça, que j’ai vu les choses autrement. Donc merci Sadhguru finalement. Le yoga c’est un business juteux, parce que le yoga c’est un thème qui plaît en ce moment, ça fait vendre et d’ailleurs moi aussi j’avais consacré plusieurs articles sur la question. Mais ça ne me gêne pas de changer d’avis, de plus que les personnes que je connais et qui font du yoga, ne vont pas si bien que ça dans leur tête. Ce qui a marché pour régulariser mon sommeil, c’est la relaxation. Que je peux faire chez moi, sans musique, ou avec musique, sans payer, et sans dimension religieuse. Je sais que j’ai pris un risque en publiant cet article, parce que ça peut déranger, et l’article suivant aussi, mais j’ai fait beaucoup de recherches sur la question et c’est tellement terrifiant que j’ai même préféré ne pas lire tout ce que j’avais sous les yeux. Je ne tiens pas à vivre dans un monde à la Huxley :)))))

      Liked by 1 person

  3. bonjour
    Le yoga n’est pas ouvert à tous le monde, j’ai longtemps pratiquée le yoga yengar, je pratique actuellement le yoga Sivananda, les bienfaits que m’apportent le yoga sont immenses.
    Le yoga ce n’est pas que les posture c’est une discipline où la respiration, la relaxation la salutation au soleil, les postures et la méditation ne vont pas les unes sans les autres, c’est un tout.
    dès qu’on sent que le corps va au dela de ces limites le yogis doit arrêter et faire de la relaxation, si on force ce n’est pas du yoga.
    de nos jours les gens pratiquent parce que cela fait bien de faire du yoga c’est tendance, c’est la mode….
    Beaucoup de gens en viennent au yoga car ils ont été malade, ne sont pas très bien, cela peut les aider à aller mieux mais il n’y a pas que ça.
    L’important ce n’est pas de gagner de la souplesse, de sculpter le corps, tout ça c’est de l’ego, l’ego est présent chez tout les être humains, le yoga aide à le diminuer.
    Charlotte (prof de yoga qui dit aux élèves les risques de certaines positions qui sont contre indiquées)
    belle journée

    Like

  4. Il n’y a rien de religieux dans le fait de faire des assouplissements, la religion c’est l ‘adoration de divinites donc a moins d’adorer son maitre de cours de yoga et lui faire des offrandes vous ne risquez pas de devenir religieuse.Quand aux accidents c’est tout aussi dangereux de faire du ski ou de nager parmi les requins…

    Like

Comments

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.