Art. Design. Design hôtels. Trend. Style life. Paris. Street art. Fashion.

Archives de la catégorie ‘Petites Histoires’

Les infos, fuck ou yeah?

CHIRAC-CONCORDE-Jacques Chirac t-shirt Pimping Collection, Suave Gansterism.

Jacques ChiracJacques Chirac nouvelle icône de mode?

tee shirt Jacques Chirac.j 1pgFYJC

La semaine dernière je me suis déconnectée des infos.

Avant mon expérience Fuck L’Info, je me suis rendue compte qu’un jour j’avais entendu sur les médias, au moins 15 fois le mot crise. Je me suis demandée comment un individu de 20 ans pouvait avoir confiance en l’avenir s’il entendait le mot crise 15 fois par jour?

A moins qu’il n’écoute jamais les infos.

Je me suis dit qu’il serait intéressant, voir salutaire de ne plus écouter les infos pendant une semaine entière. J’avoue qu’au début j’ai pensé que c’était irréalisable parce que je suis accro à tout ce qui se passe dans le monde. Lorsque je voyage, j’écoute souvent BFM TV en boucle dans ma chambre d’hôtel. Si je n’ai pas la WI-FI je me jette sur Le Figaro ou la presse internationale.

Les infos yeah!

tee shirt Jacques ChiracPolka dots pour Bernadette Pimping Collection Suave Gansterism.

Je veux savoir ce qu’il se passe même si je sais que je ne vais pas être d’accord. Et en ce moment je ne suis pas forcément d’accord.

Juste avant mon expérience Fuck L’Info, j’ai prévenu mon entourage que ça ne serait pas la peine de me demander « quoi de neuf dans le monde? » puisque je ne saurais RIEN. Mon entourage n’écoute plus les infos pour ne pas se salir l’esprit donc il compte sur moi pour que je joue les Claire Chazal.

Le premier jour, je me suis réveillée en écoutant l’album Finest Hour/ Fred Astaire.

CHIRAC-SWAG2J’avais un rendez-vous un peu compliqué ce matin là, mais j’étais très The Continental, l’un des titres de l’album Finest Hour et croyez-moi pour négocier c’est mieux que d’avoir en tête les conseils de Jean-Pierre Raffarin.

Après mon rendez-vous j’ai retiré mon blazer, mes talons et je suis allée courir sur la plage. Le ciel était plombé mais je l’ai trouvé MAGNIFIQUE et c’est cette image que j’ai emporté avec moi le soir avant de m’endormir.

Le lendemain j’étais sûre de tenir le coup encore six jours sans infos.

Sans météo aussi.

Vous ne pouvez pas vous imaginer comme j’ai aimé la nature ou la ville sous l’orage, parce que personne ne m’a martelé le cerveau pour me dire que ça ne va pas s’améliorer, que décidément ce printemps est pourri et qu’il en faut pas s’attendre à un été ensoleillé.

Celui qui n’a jamais eu de la peine sous un ciel bleu, lève le doigt.

tumblr_mo509uRm1z1r7k22ko1_1280Sans infos, personne pour me manipuler, pour me dire que mon avenir sera peut-être piteux, personne pour me dire qu’il va falloir me responsabiliser, personne pour rappeler que je vais mourir un jour ou l’autre.

Merci ça je le sais déjà, d’autant qu’à la maternité j’avais une chance sur dix de rester en vie donc laisser moi la vivre ma vie plus ou moins comme j’en ai envie.

Fuck l’infos!

Au début j’ai pensé écouter la radio mais finalement j’aurais pu me faire avoir si j’oubliais de couper le son pendant les infos, alors j’ai travaillé dans le silence ou presque parce que j’ai fait la connaissance du beau merle qui vit dans mon jardin. Des pigeons ramiers aussi. Jamais je n’ai entendu autant les oiseaux chanter que lors de ma semaine Fuck L’Info. .

Pendant cette semaine là j’ai eu l’impression d’être sous un puissant antidépresseur.

CHIRAC-MYNAMEIS

Plus concentrée, j’ai exploré d’autres méthodes de travail. J’ai aussi imaginé mon avenir un peu différemment.

J’ai rédigé cet article quelques heures avant de me reconnecter aux infos. Moi j’en suis encore à  la mise en examen du PDG d’Orange donc il a dû s’en passer des choses entre le 17 et le 24 juin?

Peut-être que l’on a découvert un nouvel escroc au sein du gouvernement ou du gouvernement précédent? Peut-être que notre président retraité Jacques Chirac et condamné à deux ans de prison avec sursis est-il décédé?

Pour illustrer mon article j’ai choisi de vous présenter des t-shirts FYJC, indispensables si vous êtes un nostalgique du RPR ou quelque chose comme ça.

En vente jusqu’au 30 juin 2013.

FYJC

TITRE-COLLECTION-CHIRAC2

Sur la plage, un graffiti.

graffiti à la plageGraffiti Nono.

Photo Lavieenrouge.

Sidérée.

Mais je n’arrive pas à la lui jeter l’opprobre.

Le lendemain du verdict j’avais envie de tout oublier.

Impossible.

En marchant sur la plage je suis passée devant l’une des maisons ou elle a vécu.

Je l’apercevais parfois lorsqu’elle longeait la plage. Elle marchait tête baissée.

Nos vie se sont croisées un peu plus tard et nous partagions le même terrain de jeu merveilleux.

Un jour en découvrant mes dessins elle m’avait dit que j’avais de la chance d’avoir des passions.

Impossible de ne pas penser à elle.

Impossible d’oublier l’horreur de cette nuit là.

Et puis mes pensées sont allées vers autre chose à mesure que je longeais les plages. A mes voyages, aux gens que j’aimais, à ceux que je n’aimais plus, à mon impossibilité de m’attacher aux autres, aux mots que j’ai envie d’écrire et que vous ne lirez jamais, à la petite fleur que je venais de rencontrer sur mon chemin, au bruit des vagues, à toutes les possibilités de l’imprimante 3D, aux lentilles à faire tremper, au plafond à poncer…

Je ne pensais plus à elle.

Sauf lorsque j’ai vu ce graffiti sur le mur qui bordait une plage.

Une petite fille marchant tête baissée en traînant son fardeau.

Au dessus du graffiti: le ciel bleu.

Mais devant le ciel bleu: le grillage.

Le ciel bleu que l’on peut apercevoir derrière le grillage d’une prison.

J’ai recommencé à penser à celle qui se faisait traiter de déchet par sa mère lorsqu’elle était enfant.

A l’horreur de cette nuit là.

Aux conséquences.

C’est sûr qu’on vit de justesse.

chevauxPhoto lavieenrouge.

Mon coeur s’est serré lorsque je suis passée devant sa stalle. La stalle de Yota.

Yota c’est le cheval que j’avais l’habitude de monter lorsque je pratiquais l’équitation. C’était le cheval le plus vif du club. On me l’avait attribué parce qu’il correspondait à mon comportement vif et volubile.

Yota est mort.

Des regrets.

Je n’ai jamais pu éprouver un sentiment envers Yota. Ni envers un autre cheval. De temps en temps je montais aussi Ira. Ira était majestueuse et un peu plus obéissante.

Ira est morte.

Des regrets. Des regrets. Des regrets.

Dans la stalle de Yota, j’étais terrorisée. Souvent le directeur m’enfermait à clé  pour que j’arrive à créer une relation plus intime avec Yota, mais je restais le dos au mur sans bouger pendant de longues minutes à étouffer.

Ce qui m’étonnait lorsque je prenais des cours d’équitation, c’était la cruauté des moniteurs envers les chevaux. Pour eux, un cheval c’était bête, et à coups de poings dans la gueule du cheval ils faisaient régner la discipline. Ils nous disaient de faire la même chose si notre cheval ne nous obéissait pas.

Mais ça je ne pouvais pas.

Pas de regrets.

Pendant les cours, le directeur qui était bègue passait sont temps  à gueuler sur sa tête de turc. C’était sa façon de s’exprimer sans bégailler.

Plus il criait, moins il bégaillait.

Dans une prairie glaciale je l’ai aperçu. Ce cheval dont j’ignore le nom à  parcouru une centaine de mètres pour venir à ma rencontre. Lorsqu’il s’est approché de moi j’étais très émue. Je me suis dit que peut-être qu’il m’aimait bien.

Déjà.

J’ai tendu ma main vers lui et avec confiance.

J’ai imaginé que nous partions ensemble pour une belle balade dans la campagne givrée, et que nous franchissions tous les obstacles en riant aux éclats, même les obstacles les plus démoniaques, juste pour tomber et avoir mal ensemble.

J’aurais voulu partager avec lui un peu de ma liberté. Cette liberté que je n’ai pas envie de gaspiller.

« C’est sûr qu’on vit de justesse » Little French Songs. Carla Bruni.

L’intime conviction d’être passé à coté du bonheur.

image shoppstylevogue

Photo via shoppstylevogue.

J’avais marché une dizaine de kilomètres dans le sable et d’un pas rapide. J’écoutais Frank Sinatra/ Count Basie.

Si vous aimez le jazz inutile de vous dire que ça pulse bien. Comme j’étais seule sur la plage, je chantais par dessus les paroles.

Sur le retour et devant « ma » maison rouge, je me suis assise sur un banc. Une multitude de surfeurs prenaient plus ou moins bien la vague et ce n’était plus Frank Sinatra/Count Basie qui pulsaient dans mes oreilles mais Fred Astaire.

Plus exactement « Isn’t a Lovely Day »

Ce moment c’était un petit bonheur mais ce n’était pas du toc.

C’était gratuit.

L’autre jour sur un parcours de golf je me suis demandée si l’homme qui jouait avec moi et qui râlait parce que celui qui était devant ne jouait pas assez vite, aurait un jour, l’intime conviction d’être passé à coté du bonheur. Surtout si un jour, il séjourne pour un aller simple dans une chambre d’hôpital clinique privée et que de sa fenêtre il pense à cet après midi de printemps ou il a bien cassé les couilles de ses partenaires.

Lorsque je suis rentrée chez moi j’ai poussé un soupir de soulagement.

Ceux qui dépensent au club house, chaque mois l’équivalent de la moitié du salaire d’un employé ou d’un ouvrier (sans compter l’abonnement annuel) ne se rendent pas toujours compte de la chance qu’ils ont.

Il y en a qui sont prêt à tricher pour gagner une bouteille de champagne.

Il y a ceux qui pensent qu’un putter de 300 euros ça va changer radicalement leur jeu et leur état d’esprit.

Il y a ceux qui pensent qu’un nouveau sac va leur procurer l’estime de leur partenaire.

Il y a ceux qui ne savent pas dire bonjour.

Il y a ceux qui se réjouissent d’une belle carte de score mais qui, grâce à la complicité de leur partenaire ont oublié de compter un air shot, ou le dernier putt.

Il y a ceux qui balancent leur club de rage parce que leur balle n’est pas partie comme et ou ils le voulaient.

Il y a celles qui d’un coup d’un seul ont des vapeurs sur le parcours parce qu’elles jouent mal.

Il y a ceux qui pestent sur les greens qui ne roulent pas, sur les horaires, sur les installations mais qui écrasent comme des gosses lorsqu’ils rencontrent le directeur.

Il y a ceux qui carburent sur le parcours à l’alcool et aux pétards.

Il y a les blaireaux qui ne peuvent même pas quitter le club house s’il y a un contrôle routier à quelques kilomètres. Ils râlent et il s’en foutent de foutre la vie en l’air d’un autre conducteur.

Il y a ceux qui savent tout sur le golf, mais alors tout! mais qui écrivent scramble comme ça: scrambol.

Il y a celle ou celui qui m’a volé le lot que j’avais gagné et que j’avais offert à quelqu’un. Il n’y a pas de petits profits

Si seulement ils arrêtaient de jouer pour qu’on ne les entendent plus râler et se plaindre. Ceux qui râlent sur le parcours ne savent même pas regarder une fleur, ni la particularité d’une branche, mais ils se réjouissent de tuer un canard lors d’un drive complètement raté.

Avec ce qu’ils dépensent en râlant, ils pourraient permettre à 5 enfants de partir enfin en vacances cet été.

Est-ce qu’une femme a un VRAI potentiel de bricoleuse?

 

maison de poupées

Russian doll house.

Non parce que pour peindre les murs d’une chambre, voir les tapisser ça je peux le faire. Pour relooker un meuble j’ai aussi un potentiel non négligeable de décoratrice, je ne peux pas le nier.

Mais pour ce qui est de l’électricité, des petits travaux de plomberie si j’ai un gros problème, chez moi c’est Beyrouth.

Si je dois planter un clou, je me rends compte que le marteau pèse aussi lourd qu’un haltère. Résultat? je plante le clou en biais et quelques minutes plus tard, mon sous-verre s’effondre en décapitant la prise électrique qui se trouve juste en dessous.

Comment on fixe la prise électrique? Avec une perceuse. Mais vous qui êtes une femme, vous avez déjà tenu une perceuse dans la main? Une perceuse en position ON.

Ben ça fait peur.

Un domino? le nom vous dit peut-être quelque chose, mais ce n’est pas celui là, c’est l’autre celui dans lequel on insère du fils électrique.

une pince à dénuder?

Une boite de dérivation?

Hein? ça ne vous dit rien. Moi non plus.

Voici le message que j’ai lu sur un forum, c’est celui d’une femme en détresse. Oui mesdames nous savons faire la différence entre un vernis à ongles Essie et un vernis Opie mais nous ne savons pas brancher notre électroménager.

Bonjour,

Je suis nouvelle sur le forum . Je viens de louer un nouvel appart à Paris et mon homme et moi sommes des nuls du bricolage. Ce n’est pas qu’on aime pas ça, au contraire, mais on a pas l’outillage ni les connaissances. Bref, voila pour la présentation.

Nous avons reçu notre cuisinière électrique hier par Mistergooddeal (ainsi que la machine à laver et le frigo).  Lorsque l’on a voulu installer la cuisinière ils indiquent dans la notice (ben oui quand on est nul on commence tjs par la notice) qu’il faut enlever l’arrière de la cuisinière. Jusque là pas de problème.  Une fois fait je cherche le câble électrique qui se branche dans la prise murale… ( comme pour le frigo et la machine à laver) et ho surprise… pas de prise électrique… c’est quoi ce binz??? pourquoi y a pas de prise?   

Et comment on fait pour brancher la cuisinière?   ils donnent un tableau avec plein de chiffres et de lettres mais moi j’ai une prise dans le mur et puis j’ai tjs eu peur de l’électricité… j’ai pas envie de finir comme Claude François en version cuisine moi!

Bref HELP… comment je branche se truc?

Je pense que les constructeurs le font exprès pour filer du boulot aux électriciens! une vraie mafia de la cuisinière!

Lampe simon gaiger

Lampe Simon Gaiger.

Bon ce genre de message j’aurais pu en être l’auteur. Sur le forum réservé aux conducteurs de Smart j’ai laissé quelques messages un peu décalés.

La semaine dernière, j’ai rencontré une petite dame, rue des dunes. Elle en était à sa quatrième nuit de somnifères, tout simplement parce qu’elle ne savait pas brancher un adaptateur TNT.

Je ne pouvais pas l’aider.

Depuis le début de l’année j’ai constaté que mon incapacité à bricoler et à réparer était crasse.

Chez moi la nuit du Nouvel An il fallait faire pipi dans le noir avec un parapluie, tant il pleuvait chez moi.

Via le fil électrique. Sinon c’était pas assez dangereux.

Impossible que ce soit moi qui aille dans les combles pour voir d’où provenait la fuite. Je ne peux pas monter trois barreaux d’échelle sans avoir le vertige. En fait je pourrais bien les monter, mais pas les descendre. J’en ai fait l’expérience un jour sur le toit d’une mosquée. J’ai failli y passer la nuit.

Et puis quelques jours plus tard: plus d’électricité dans les couloirs de l’immeuble. Celui qui est monté dans les combles à pété un plomb. La fuite du toit, la minuterie ça commence à facturer. Depuis, en attendant la réparation on circule avec une torche.

Si on a pas oublié de la torche.

Hier soir on changeant les piles de mon thermostat d’ambiance, il a décédé, et sans préavis, le con. Je me suis demandée à quoi servait un thermostat d’ambiance si celui ci ne fonctionnait que 36 mois. Ce qu’il faut dire c’est que ce thermostat on n’avait plus beaucoup d’affection pour lui depuis que j’avais jeté sa notice.

J’ai donc décidé d’installer chez moi que des dispositifs basiques. Des dispositifs que je pourrais, plus ou moins réparer moi même.

Enfin avec mes pauvres compétences.

Comme j’envie celle qui sait manier la truelle, la perceuse, la ponceuse et tout le toutim!

Celle qui porte un sac Chanel je l’envie moins.

Si si.

La dame style Claude Pompidou.

claude et georges pompidou

La semaine dernière en marchant sur la plage, j’ai pensé à elle.

Elle n’existe plus.

Mais depuis quand?

La dernière fois que je l’ai rencontré elle m’a parlé de la douloureuse expérience de la vieillesse. Je n’ai pas osé lui rendre une dernière visite.

La dame style Claude Pompidou a beaucoup compté dans ma vie d’adolescente solitaire et tourmentée.

Lorsque j’étais au collège, elle réparait mes frasques auprès de la directrice et ne le répétait pas à ma mère.

C’était notre secret.

59777423_Claude_Pompidou

Claude Pompidou.

La dame style Claude Pompidou était une bourgeoise qui roulait en Alpha Roméo. Bien sûr elle ne travaillait pas. Elle donnait des dîners, aussi elle était toujours débordée.

Elle savait m’écouter et m’apaiser lorsque dans ma tête d’ado, c’était la tourmente. J’étais dévorée d’ambition. Je voulais être peintre, écrire ou travailler dans la pub.

Surtout ne pas avoir la même vie que ma mère.

Elle ne décourageait pas non plus les excentricités décoratives de mon petit frère, loin de là. Un mercredi après-midi nous avions fait tous les magasins de déco à la recherche d’une peinture bleu vraiment bleu mais pas trop bleu.

Dans son salon, la fenêtre en arc de cercle donnait sur des eaux calmes.

Elle me réconciliait avec l’image que j’avais de mes parents, elle me parlait si bien d’eux.

Mes parents avaient passé leur vie à se déchirer.

citroen_ds

DS Citroen.

Son plus jeune fils m’avait initié au rock. Sa fille m’avait donné ses livres, ses robes Courrèges, ses chemisiers Cacharel, robes et chemisiers que je n’osais porter dans mon collège minable.

Lors de l’enterrement de notre mère, nous n’avions invité que quatre personnes. Pas sûr que notre mère aurait apprécié.

La dame style Claude Pompidou était présente.

Ses larmes étaient sincères et ça me réconfortait énormément.

CACHAREL

Max Raabe and these foolish things.

max raabe

Max Raabe.

Je crois qu’il n’y a pas un jour pendant lequel je n’écoute pas de jazz et depuis quelques mois il n’y a pas un jour pendant lequel je n’écoute pas le répertoire chanté par Fred Astaire.

Depuis Cinq mois j’écoute aussi tous les jours et en mode  replay dix, vingt, trente fois Let’s Face The Music And Dance  par Diana Krall, thème créé par le génial Irvin Berlin et interprété par Fred Astaire dans  Follow The Fleet en 1936.

En 2012 je ne connaissais pas encore Max Raabe, mais dans la nuit du 1 janvier 2013 alors que nous achevions un diner au champagne, quelqu’un a zappé de FTV vers ARTE et lorsque j’ai entendu These Foolish Things, un thème composé lui aussi en 1936 mais par Jack Strachey, personne n’a eu envie d’aller me coucher.

Mais alors pas du tout.

29_Raabe03_MAWI_Concert_GmbH

Comment avais-je pu vivre sans connaître Max Raabe und Palast Orchester?

Folie!

J’ai craqué sur cet homme à la silhouette d’homme du monde, sur ses cheveux blonds gominés, sur son regard ironique et hautain avec un sourcil qui se dresse parfois en accent circonflexe. Comme quoi, nous les femmes (et eux les hommes parce que je n’étais pas la seule à craquer sur Max Raabe ce soir là) un sourcil en accent circonflexe et nous avons qu’une envie: celle de nous adonner

Et sa voix? merveilleuse, et pas seulement lorsqu’il chante, je crois même que, lorsqu’il présente dans sa langue maternelle, l’allemand, le thème qu’il va interpréter, il est encore plus craquant.

Palast+Orchester+mit+Max+Raabe+max_solo_big

L’incarnation de l’homme idéal, si bien sûr, on aime le charme des chansons internationales des années Vingt et des années Trente ( standards jazzy, rengaines populaires allemandes , rumbas cubaines, fox-trot, tangos…)

Jazz et champagne au Lutétia.

Coupe-de-champagne

J’avais une idée fixe celle de passer une soirée jazz au bar du Lutétia. Ce que je ne savais pas c’est que, c’est complètement sonnée que je m’y suis rendue, un soir durant les vacances de Noël.

Juste avant de partir pour le bar du Lutétia, dans mon hôtel design à la décoration extrêmement minimale et extrêmement tamisée, je me suis prise l’angle d’une étagère dans la tête. Moins une et je partais, non pas pour une soirée jazz, mais pour les urgences. Cela-dit, parait que durant mon dernier séjour à Paris, j’ai frôlé plusieurs fois la mort et même avant, puisque la veille de mon départ il pleuvait chez moi via un fil électrique.

Ou comment décéder à la Claude François.

Donc si je suis encore vivante fin 2013 c’est parce que la chance aura répondu « présente! »

L’année 2012 m’a épargné à tout point de vue. Pourvu que ça dure.

Le bar de Lutétia c’est THE PLACE TO BE pour écouter du jazz.

Pour écouter du jazz sans souffrir.

Je déteste les bars ou les restaurants ou l’on ne s’entend plus, ou l’on ne se sait même plus ce que l’on mange ou ce que l’on boit. Peu importe que ce soit Claude Bolling qui est au piano, si c’est assourdissant, la soirée n’est pas si réussie que cela.

Au Lutétia nous avons pris place devant l’orchestre et nous pouvions échanger quelques mots sans hurler.

Lil’ Darling. Count Basie.

Le jazz c’est l’amour de ma vie. Je rédige la plupart de mes articles en écoutant du jazz. Le jazz est dans mon ADN. Dès l’âge de 11 ans je boycottais le collège, assez souvent d’ailleurs, parce que je préférais rester dans mon lit pour écouter le générique (Lil darling) d’une émission consacrée au jazz.

Ce soir là, le trio jouait de la bossa aux accents jazzy. Si vous aimez ce style musical, alors branchez vous sur Sky BossaNova.

Le trio se composait d’un guitariste, d’un batteur et d’un contrebassiste. Talent, passion, implication des musiciens ce sont les ingrédients pour vous faire passer une bonne soirée jazz, vautrés dans les fauteuils moelleux du bar du Lutétia, en évoquant avec un demi sourire la possibilité d’avoir évité de justesse la salle d’attente des urgences parisiennes.
Piano bar tous les soirs à partir de 19 heures.

Soirées Jazz  à partir de 22h15, du mercredi au samedi.
Cocktails de Gilles Guyomarch. On peut aussi se rendre à la cave à cigares spécialement conçue par Philippe Hiquilly.

Bonne année à tous! à ceux que j’aime et à ceux que j’ai eu l’occasion de rencontrer durant cette année: Véronique, Amylee,Valérie, Fanny, Laura, Anne-sophie, Laurence, Medhi, Emeric, Geoffroy, François Pignon, Gilles, Sudjit, Claire, David, Wael,  Alex, Gérard, Alexandra, Marie Line, Karol, Stéphanie, Agnès, Sandrine, Sébastien, Michel, Fatima, Zoé, Julien, Sandra, Clément, Karine, Métal Design, B aka Jeanne Moreau.

Une bonne année aussi à tous ceux avec qui j’ai  collaboré via le net sans jamais les avoir rencontré!

Happy new year!

Feliz Ano Novo!

Glückliches neues Jahr!

سنة جديدة سعيدة

Felice anno nuovo!

Gott nytt år!

Gëzuar Vitin e Ri!

С Новым годом!

З Новым годам!

Feliz Año Nuevo!

Head uut aastat!

Naujųjų Metų!

Gelukkig nieuwjaar!

Mutlu Yeni Yıl!

З Новим роком!

J’ignorais que j’adorais le patchouli.

robe andre_courreges-

Robe André Courrèges.

Le mercredi après-midi je fouillais dans les affaires de ma mère.

Je me posais des pas mal de questions comme, pourquoi les rouges à lèvres sont-ils pointus lorsqu’ils sont tout neufs? Je me trouvais horrible avec les lèvres peintes en rouge et du fond de teint Bourgeois beige foncé et mon petit frère qui marchait avec les escarpins de ma mère se cassait la gueule dans le couloir.

Bref on s’amusait bien.

dresses andre_courreges-

Courrèges.

Et puis un jour j’ai plongé mon nez dans un petit flacon d’Empreinte de Courrèges. Un parfum que ma mère n’aimait pas trop alors je me le suis approprié.

Je l’aime pour toujours.

Les autres parfums que j’ai essayé n’arrivent pas à s’intégrer dans mon histoire. J’aime Empreinte même si je ne l’achète plus.

De temps en temps des agences de presse m’offrent une nouvelle fragance mais le jus du flacon doré surmonté d’un bouchon rond c’est pour moi du souvenir d’enfance concentré.

Lors de mon dernier séjour à Paris j’ai eu envie de me faire un pschitt d’Empreinte. Un directeur commercial qui se trouvait sur le stand voulait me faire découvrir Blanc mais moi je ne voulais pas.

Grande stupéfaction lorsqu’il m’a dit qu’Empreinte était à nouveau commercialisé après son retrait pendant une dizaine d’années.

Empreinte n’existait plus et je ne le savais même pas!

Mon souvenir d’enfance concentré aurait pu être perdu à jamais. Je n’ai pas acheté l’ivresse du flacon mais j’ai plongé mon nez dans mon snood pendant toute la soirée. Partiellement anosmique depuis deux décennies je ne suis pas capable de sentir ce que les gens normaux sentent, sauf si je suis bien shootée à des molécules qui ne sont d’ailleurs plus remboursées par la sécurité sociale.

Au fait comment vit on lorsque l’on a pas d’odorat? Et bien on fait marcher sa mémoire olfactive. On peut aussi mettre le feu dans son appartement sans s’en rendre compte puisque l’on ne sent rien.

stock-illustration-3337262-flower-power

Via Istockphoto.

 

Lorsque le directeur commercial m’a dit qu’Empreinte contenait du patchouli, j’ai été surprise, parce que ce mot m’évoquent mai 68, Peace and Love, Katmandou, bref un univers pas assez bourgeois pop comme j’aime.

Hier j’avais retrouvé partiellement l’odorat. Je me suis un pschitt de Mix M d’Ulric de Varens. Pendant toute la journée j’ai pensé d’une façon obsédante à ma visite au stand Courrèges des Galeries Lafayettes et au flacon Empreinte de Courrèges mais je ne savais pas pourquoi. Jusqu’au moment ou j’ai lu ce qui était écrit sur le flacon bleu: patchouli.

Oui j’aime le patchouli et je ne le savais pas. Le patchouli c’est l’un des composants de la note de fond du célèbre parfum d’André Courrèges.

Voir aussi un site sympa sur la critique du parfum.http://www.lecritiquedeparfum.com/

Protégé : « Minable, vous avez dit minable? Comme c’est minable ! »

Cet article est protégé par un mot de passe. Pour le lire, veuillez saisir votre mot de passe ci-dessous :

Ouvrir le champs des possibles.

Golf de Val Queven. Photo Lavieenrouge.

Aujourd’hui j’ai un an de plus.

L’année dernière, jour pour jour, j’avais envie de…

Envie de ne plus hésiter entre l’ombre et la lumière.

Etant donné ma personnalité ce n’était pas gagné.

Longtemps j’ai préféré rester seule, le nez plongé dans des ouvrages comme « Les Juifs allemands de Paris à l’époque de Heine » « Un survivant Auschwitz-Birkenau » « Seul à Berlin »

Cette tranquillité, cette solitude, me procurait un sentiment jouissif que les autres n’ont pas forcément la possibilité de savourer.

Avoir du temps rien que pour soi, c’est un luxe.

Mais ce luxe a son revers de la médaille: une souffrance doucereuse.

Il y a un an j’ai ressenti le besoin de modifier mon style de vie.

Alors au début du printemps, j’ai pris des photos ou la lumière du soleil apparaissait dans des sous bois. Je me suis dit que si j’avais la tentation de rester dans l’ombre je n’avais qu’à regarder ces photos. Elles m’aideraient peut-être à changer d’avis.

Et puis peu à peu lorsque j’avais un choix à faire, entre celui de rester tranquillement chez moi ou celui de sortir et de claquer la porte, j’hésitais de moins en moins.

Cet été j’ai renoué avec une passion: le golf. Lors d’une belle journée de juin j’ai joué 18 trous sous une pluie battante. Une pluie droite et continue. Sous mon parapluie j’adorais entendre le bruit des gouttes sur le polyamide. Ce jour là j’étais parfaitement connectée avec la nature.

Parfaitement heureuse.

VIVANTE!

J’ai rencontré sur le fairway beaucoup de gens que je ne connaissais pas et avec lesquels je me suis énormément amusée.

Sous la pluie ou pas.

Il y a quelques jours alors que j’arrivais sur le trou numéro 13 je suis tombée en amour pour un arbre aux feuilles jaunes. Feuilles jaunes qui s’éparpillaient à la moindre brise. J’ai dégainé mon téléphone pour prendre cette photo, juste avant que mon partenaire de match play termine son Suisse (gâteau à la crème) et frappe dans sa balle avec classe et dicernement.

En fin d’après midi sur la terrasse du club house, j’ai ressenti un immense bonheur devant mon Coca Zéro, en apercevant quelques silhouettes à contre jour, silhouettes qui se précipitaient sur le départ du trou numéro 1.

Le soir, lorsque j’ai regardé la photo de mon arbre jaune, je me suis dit que j’avais eu raison, il y a un an, de vouloir changer un aspect de ma vie.

Le lendemain la météo était tout aussi clémente, alors j’ai laissé tout en plan et je suis retournée jouer sur le golf baigné d’une lumière dorée. Sur le parcours j’ai rencontré deux débutantes qui avaient eu beaucoup de soucis ces derniers mois et qui avaient envie de changer, elles aussi, un aspect de leur vie.

Nous nous sommes amusées comme des enfants. C’était vraiment une très belle journée, pleine de rires et d’éclats de voix.

Une belle journée, dans la lumière, comme il y en a eu beaucoup cette année.

Il y a quelques jours j’ai reçu une nouvelle pas si sympatoche que cela. Après quelques heures de rumination je me suis dit que je pouvais faire un nouveau souhait le jour de mes un an de plus.

Je vous donne un indice ci-dessous et rendez-vous l’année prochaine pour savoir si j’ai réussi à ouvrir un nouveau champs des possibles.

Ma journée sans sucre.

Comme beaucoup je suis adepte du grignotage. Grignotage avec une préférence pour les biscuits, les yaourts, les gâteaux, la confiture, les crêpes de froment…

Bref que des conneries.

Parfois, j’avoue, je ne mange que des aliments sucrés lors des trois repas quotidiens.

Alors il m’arrive de vouloir mettre le holà, mais si je décide de freiner mon addiction au sucre, je peux vous dire que trois semaines plus tard, je dérouille.

Même si j’ai de la chance de faire le poids conforme à ma taille j’ai souvent mauvaise conscience de ne manger que sucré tout au long de la journée.

Glucose+fructose= overdose.

J’ai l’impression de vivre dangereusement.

Mais plus encore lorsque j’ai décidé du jour au lendemain de planifier une journée sans sucre et sans saveur sucrée. Oui parce que, j’avais  pensé que je pouvais me rabattre sur une salade de betteraves pour tenir le coup en plein après midi, lors de cette journée fatidique.

Je n’ai pas réussi du premier coup à mettre en place cette journée sans sucre.

La moindre contrariété qui se profilait à l’horizon et je remettais l’expérience au lendemain.

Je m’aime bien vous savez.

Le jour J je me suis fait deux oeufs sur le plat pour le petit déjeuner mais sans pain parce que je n’avais que du pain périmé à la maison.

Après une heure de rameur j’ai été surprise de ne pas avoir faim. Alors que, lorsque je prends mon petit déjeuner habituel sans avoir fait de sport, je meurs de faim deux heures plus tard.

Après le sport le réconfort? Pas sûr. Je suis passée chez ma copine Nelly Oleson. Celle-ci m’a proposé une part de gâteau aux fruits secs. J’ai refusé tout net.

De sa voix doucereuse elle m’a dit que ce n’était pas raisonnable de refuser une part de gâteau. Elle n’avait pas flairé l’embrouille de ma journée sans sucre.

Dans l’après midi ( je ne déjeune jamais à midi) j’ai mangé une boite de conserve de saucisses lentilles.

Sans pain sûr. Le pain périmé n’ayant pas muté en pain frais.

Franchement si on se penche sur mon alimentation, on peut dire, que j’ai vraiment une vie de merde.

Ma cuisine est belle. Il n’y a aucun aliment visible pour ne pas nuire  la déco et si on ouvre mes placards, souvent on ne trouvera qu’une boite de lentilles vertes.

Au fait, il faudrait me dire quelle est la différence entre les lentilles blondes et les lentilles vertes? A part la couleur je ne vois pas.

Après avoir avalé ma boite de saucisses lentilles j’ai bu un grand verre de lait.

Le lait ce n’est pas sucré. Et non!

C’est neutre.

Je me suis rendue compte que le lait n’avait pas de goût. Si je buvais de la craie diluée ça serait du pareil au même.

Dans la journée, pour tenir le coup j’ai bu beaucoup d’eau. Je peux vous dire que ça calme l’envie de sucre. D’habitude je ne bois presque rien.

Oui j’ai tenu le coup. Pourtant j’ai eu quelques contrariétés, genre: me rendre chez l’opticien et constater avec effroi qu’avec mes nouvelles lunettes je voyais moins bien. La prestation chez le médecin avait été mauvaise alors qu’il se fait payer le double par rapport aux médecins conventionnés.

Le soir pour clore mon dîner sans pain, j’ai mangé un yaourt sans sucre.

L’expérience d’une journée sans sucre et sans saveur sucrée est violente, je le confesse.

Alors quelles sont mes conclusions?

1° j’ai eu moins faim, donc je n’ai pas eu envie de grignoter.

2° j’ai bu beaucoup d’eau.

3° je n’ai pas eu faim la nuit.

Oui la nuit, il m’arrive de manger des Choco BN.

Ma journée sans média ou presque.

Photo Lavieenrouge.

Depuis la rentrée j’ai décidé de me détacher de certaines choses qui m’encombrent la vie avec un peu trop d’arrogance, soit la radio qui fonctionne non stop et parfois dans deux pièces en même temps ou alors la TV que je ne suis même pas entrain de regarder.

J’ai donc imaginé une journée sans média.

Ce qui n’exclut pas Internet (faut pas pousser non plus)

Et bien l’expérience n’a pas été si facile que ça à mettre en place.

Le jour ou j’ai décidé de vivre ma journée sans média, j’ai échoué dès les premières minutes. Mon doigt a été attiré comme un aimant sur la fonction ON de ma petite radio Philippe Starck.

Le lendemain j’ai dû reprendre l’expérience à zéro.

Grand moment de solitude pendant les premières minutes. Et puis je me suis rendue-compte que j’étais plus efficace dans tout ce que j’entreprenais.

C’est fou comme une séance de repassage dans le silence peut prendre une tournure presque spirituelle.

Mais cette tentative de journée sans média a échoué dans la soirée. Impossible de zapper le programme Rendez-vous en Terre Inconnue.

J’ai récidivé quelques jours plus tard mais j’ai encore échoué parce que je n’ai pu me résoudre à me priver de Desperat Housewives.

Et puis un jour j’ai tenu bon.

Quelles sont les conclusions d’une journée sans média ou presque?

Les conclusions sont très étranges je préfère vous le dire.

Pendant toute la journée alors que les info/intox n’ont pas eu de prise sur moi, j’ai été secouée de fou rires rien qu’en pensant à certains aspects de ma vie.  Je me suis dit que si quelqu’un pouvait m’observer il penserait très probablement que je suis juste une démente.

Finalement, dans le silence, sans radio, sans TV, je suis rendu-compte que j’étais bien plus heureuse que je ne le pensais.

Depuis ce jour test, dès que j’ai trop de travail, dès que je dois mettre de l’ordre dans mes affaires je reste dans le silence. J’abats toutes les tâches ingrates avec plus de lucidité et de rationalité et j’aime ça.

Ma prochaine expérience: la journée sans sucre et sans saveur sucrée.

 

Cet été j’ai testé la fish pédicure.

Fish Pédicure. balinéa.com Photo Lavieenrouge.

Les pieds d’une cliente sympa.

En ce moment il existe deux tendances: celle de marcher pieds nus et la fish pédicure.

C’est de la fish pédicure dont il va être question aujourd’hui. Marcher pieds nus je trouve que ça fait pauvre. Sans compter que l’on risque de marcher sur un mégo mal éteint. Non vraiment je préfère que de petits poissons me grignotent les pieds.

Comment j’en suis arrivée à donner mes pieds aux poissons?

Un jour mon amie Emilie m’a dit qu’elle aimerait tenter une expérience avec moi. Je croyais qu’elle allait remettre sur le tapis le fameux dîner dans le noir.

Le dîner dans le noir j’hésite encore, pour la fish ped j’ai dit oui tout de suite.

Je ne connaissais pas les tarifs de cette fantaisie, et c’est via Google que j’ai été dirigée vers balinea.com un site qui propose des prestations esthétiques et de bien être à des prix très très intéressants..

Avec Emilie on a opté pour l’institut So Fish Spa parce que la déco, sur les photos, était jolie.

Après avoir commandé la prestation sur balinea.com j’ai pris rendez-vous avec So Fish Spa, la dame m’a dit qu’il ne fallait pas que nos ongles soient vernis le jour de la fish pédicure, ni atteints d’une mycose et que les pieds ne devaient pas souffrir d’ampoules, de plaies, de coupures, d’égratinures, de maladies de peau…
Il faisait très beau ce jour là et d’un pas confiant nous nous sommes rendues rue de l’Arrivée, une rue qui se situe juste près de la tour Montparnasse.

Ambiance zen, climatisée, très pro. On nous a examiné les pieds avant que nous les donnions à manger aux poissons.

Etape désinfection. Photo Lavieenrouge.

Les pieds d’Emilie.

Nos pieds et nos jambes ont été enduits d’une solution antivirale et antibactérienne. Solution qu’il faut laisser agir quelques minutes.

Et puis nous avons fait le grand saut.

Les pieds d’Emilie et les Garra Rufa. Photo Lavieenrouge.

C’est Emilie qui, la première a plongé ses pieds dans l’aquarium. Elle m’a dit que la sensation ressemblait à de multiples décharges électriques mais en pointillé. C’est précis comme sensation mais je dois dire que lorsque j’ai plongé mes pieds j’ai eu la même sensation. L’effet décharge électrique en pointillé se dissipe très rapidement et se transforme en chatouillis d’où mon rire un peu hystérique au début de la séance.

So Fish Spa. balinéa.com

30 minutes de détente, de découverte parce qu’on n’a pas pu s’empêcher de regarder les Garra Rufa nager dans l’aquarium pendant tout le festin et pour patienter on nous a proposé un verre de jus de d’orange et des revues.

J’ai aimé la sensation procuré par la fish pédicure. J’étais venue sans a priori mais j’ai davantage apprécié que prévu. Une fois la séance de fish pédicure achevée on a le droit à un massage des pieds. C’était la première fois que je me fais masser par quelqu’un que je ne connais pas et maintenant j’ai envie de dire « encore! »

Détendues, plus intelligentes (puisque riches d’une nouvelle expérience) et alors que nous nous apprêtions à quitter l’institut, la dame m’a dit de ne pas oublier mon pantalon. Elle a dû me le répéter deux fois. Je l’avais retirée pour plonger mes pieds dans l’aquarium.

Quel intérêt de faire une fish pédicure? Et bien que je vous dise…C’est bon pour se débarrasser des peaux mortes sur les pieds mais pas seulement puisque ça stimule les fonctions nerveuses qui se trouve sous les pieds. Après le massage on peut demander une mise en beauté des ongles. L’institut travaille avec les vernis Opi.

On peut aussi opter pour la fish manucure.

Alors prête pour la fish pédicure? C’est aussi une bonne idée cadeau pour une amie.

Vos poissons rouges n’ont pas les compétences pour vous faire une fish pédicure. Je dois le préciser.

Je suis locavore deux fois par semaine.

Photo via Pinterest.

Non pas pour faire genre.

C’est arrivé comme ça, comme on porte des espadrilles en été.

Pour tout vous dire, parfois j’ai la flemme d’aller faire mes courses dans un supermarché. Pourtant celui que je fréquente est proche de la plage, mais souvent pas envie de prendre ma voiture.

Alors avec mon petit panier sous mon bras  je vais au marché, marché qui se situe à 200 mètres de chez moi.

Dans mon panier on ne trouve jamais de fraises. Souvent trop chères et il faut ajouter du sucre.

Finalement je préfère le yaourt à la fraise.

Au marché je suis surtout attirée par les produits de la mer (huîtres, moules, poissons) Ensuite je passe presque toujours chez le marchand de crêpes.

Les crêpes sont faites devant le client et elles sont divinement bonnes. Une vraie tuerie.

Je vais toujours chez mon marchand de pommes. Les gens sont complètement hystériques chez ce marchand. Peut-être parce que les vendeuses et les vendeurs sont mignons, ou parce qu’ils nous offrent quelques pommes en sus pour découvrir certaines variétés. En face du marchand de pommes, je glisse dans mon panier des radis, des pommes de terre ou un chou-fleur. je devrais penser aux artichauts, tiens;

Dans mon petit panier, que des produits de ma région. En ce moment je vais aussi pêcher mes bigorneaux.

C’est ça être locavore.

Les produits doivent être issus ou cultivés dans un rayon de 150 à 200 km.

Pas plus.

Depuis que je mange, locavore j’ai beaucoup moins de déchets. Je n’accepte des sacs en plastique que pour les produits de la mer. Jamais pour les légumes. Je réalise aussi des économies parce que lorsque je consomme essentiellement dans un supermarché mon budget est en hausse de 50 à 30%.

Mais je ne peux pas pousser ce divertissement très souvent, puisque je ne peux pas me passer de café, de thé, de sucre, d’agrumes, de certains fromages, de confitures, de biscuits et de CHOCOLAT!

Cependant depuis que je suis locavore deux fois par semaine j’ai l’impression de manger plus sainement et je rends hommage aux produits de ma région et à ceux qui en vivent.

Un soir j’ai eu l’impression de me nourrir comme l’une de mes aïeules qui ne mangeait jamais de conserves, ni de surgelés mais qui adorait les crêpes et les huîtres.

France 5 a présenté il y a quelques semaines le défi locavore de cinq familles toulousaines dans l’émission 200 km à la ronde.

Comment gagner 50 Euros pour en perdre 600 au bas mot.

Peanuts.

Il suffit de décider de changer d’opérateur téléphonique.

De lâcher cruellement Bouygues et de se jeter dans les bras de B & You. Vous savez pour le nouveau forfait à 19 euros par mois.

A un moment donné, il faut donc changer de carte pin. On ouvre son téléphone, on retire celle de chez Bouygues pour y insérer celle de B & You.

Et puis c’est là que les choses se gâtent.

Le clapet de la carte pin reste coincé. On fait une tête comme dans un comic strip, mais ça reste coincé quand même. Alors on force un peu.

On pousse et c’est presque aussi douloureux qu’un accouchement sauf que c’est pire parce que ça résiste.

Alors on tire un peu plus fort avec du doigté mais ça coince toujours.

Pour se détendre on exprime quelques jurons mais ça n’arrange rien au mieux ça fait ressurgir des pensées négatives sur le mal que l’on nous a fait depuis notre entrée dans ce bas monde même si c’était pendant le septennat de Pompidou. Cloclo n’était pas encore mort électrocuté.

On tire.

On pousse.

On tranche dans le vif et l’Iphone reste définitivement béant comme une moule pourrie.

On fait encore une mine bizarre comme dans un comic strip, mais en plus triste que tout à l’heure.

On tombe brutalement dans une profonde affliction.

On a gagné 50 euros mais l’Iphone est décédé.  D’une mort bien moins suspecte que celle de Yasser Arafat.

Peanuts.

A un moment donné j’étais fan des Beatles.

 

The Beatles. Album Oldies.

Lorsque j’étais enfant, un ami de ma mère est venu un soir m’apporter tous ses vinyls.

C’est grâce à lui que j’ai découvert des groupes de rock comme The  Who, Deep Purple et The  Beatles. C’était surtout la soeur de cet ami qui était folle des Beatles. Lorsque les Beatles sortaient un nouveau titre, elle envoyait son frère acheter le disque (oui en ce temps là on disait disque) parce qu’avec son éducation bourgeoise, elle n’osait pas.

C’était dans les années 60.

Aujourd’hui elle est avocate.

Yellow Submarine. The Beatles.

Yellow Submarine. The Beatles.

J’avais aussi The Beatles plus connu sous le nom de l’album blanc. Je n’ose imaginer si c’était l’un des albums numérotés.

Un album blanc numéroté 005 a été vendu 25.000 euros.

J’avais aussi l’album Sgt Pepper.

J’ai beaucoup aimé  les Beatles. A tel point que certains jours je n’allais pas à l’école. J’imagine que si cet ami m’avait apporté des albums de jazz, je n’aurais plus mis un pied à l’école.

Oui, enfant, je préférais le jazz au rock.

Quelques mois plus tard j’ai fait un exposé pour ma classe et j’ai récolté un 19. Ma prof était, elle aussi, folle du groupe lorsqu’elle était ado.

Il y a quelques jours sur Arte j’ai vu une émission sur le rock, notamment sur l’impact du design sur les pochettes de vinyls des groupes de rock des années 60/70

J’ai aperçu une pochette que je chérissais. Oldies. J’aimais beaucoup le design très seventies de cet album. Impossible de mettre un nom sur l’artiste, c’est une création de studio. Ce que je sais c’est que la pochette de Sgt Pepper est signée Peter Blake, artiste appartenant au mouvement du Pop Art. La pochette a reçu l’année de sa sortie le Grammy Award de la catégorie arts graphiques.

Quant à la pochette de l’album blanc elle devait avoir l’empreinte d’une tasse de café. Finalement elle est sortie  complètement immaculée.

Il y a quelques années j’ai réécouté les titres que l’on retrouve sur Oldies, des titres enregistrés dans les années 60 mais ça ne fonctionnait plus sur moi.

Et vous avez vous encore des vinyls chez vous?

Sgt. Pepper’s Lonely Hearts Club Band. The Beatles.

Celle que tous les hommes regardent sur la plage, elle est comment?

HB10 sur la plage.Grazia Juin 2012.

En gros on va dire qu’une très belle fille (HB9 ou 10)  sur la plage c’est une fille mince. Voir très mince. Si mince que pour se consoler on peut penser qu’il ne peut y avoir de beauté intérieur, parce qu’il n’y a pas assez de place.

Donc une belle fille sur la plage c’est une fille très mince, avec de préférence de longs cheveux et de longues jambes.

Voilà tout est dit.

J’ai observé deux cas de fascination extrême sur une belle fille très mince aux cheveux longs.

C’était à la terrasse de l’hôtel L’Hermitage, à La Baule. Une fille très mince aux cheveux très longs a fait son apparition. Lorsqu’elle a retiré son peignoir très blanc pour faire quelques brasses dans la piscine, je peux vous dire que tous les regards ont convergé sur elle. Et rien d’autre.

Même pour mon amoureux je n’existais plus. Et lui non plus, il n’existait plus pour moi.

Père et fils ne pouvaient détourner leur regard de la très belle fille très mince et très comme il faut partout, partout.

Fascination extrême. Je vous dis.

Très mince, ventre très plat, tour de poitrine 90 D, lèvres charnues, long cheveux balayant le creux des reins.

Ironie du sort son compagnon était bien plus vieux qu’elle. Plus petit aussi. Moins bien en tout.

Autre cas de fascination extrême sur une très belle fille.

Pourtant celle-ci partait avec quelques handicaps: des enfants bruyants et un mari vêtu d’un pantacourt et chaussé de vilaines tongs.

Mais elle était grande, très mince, et avait de superbes cheveux longs blonds d’une belle qualité.

Les autres femmes sur la plage n’existaient plus.

Rayées du sable.

La fascination c’était la très belle blonde.

Stupeur! deux semaines plus tard, la très belle blonde avait taillé dans le vif de sa chevelure pas moins de 40 cm, et si on la remarquait une peu moins, il y a quand même une justice,celle-ci exerçait encore une fascination extrême sur tous les hommes vautrés sur la plage.

Maintenant vous voulez vous aussi exercer une fascination extrême sur la plage? vous pouvez compter sur votre beauté intérieure mais perso, je n’y crois pas vraiment.

La très belle fille sur la plage est grande, très mince et à de longs cheveux.

Vacances en Grèce, c’est raisonnable ou pas?

Photo Miki Badt.

Comme tous les ans je passe mes vacances dans ma douce France. Plus précisément sur les hauteurs de Cannes et à Paris.

J’adore Paris de plus en plus et j’ai même tiré un trait sur New York et Londres.

Ailleurs aussi.

Cela dit, lorsque je découvre la situation de nos amis grecs, je suis sidérée. Et si ça nous arrivait?

Fort heureusement je suis française et je me demande si La  solution ne serait pas de privilégier la Grèce comme destination vacances. Pour leur donner un coup de main.

La Grèce  fût ma première destination hors zone. Sur mon premier blog j’avais rédigé un article sur mes vacances en Grèce, des vacances comment dire, un peu contrariées.

Spa en Crête.

Nous étions dans la naïveté de nos vingt ans et nous avions décidé de partir un mois en Grèce pour faire le Péloponnèse à vélo. Un beau programme mais juste avant l’atterrissage, quel étonnement! la Grèce:  un pays montagneux.

D’où l’intérêt de lire les brochures que nous n’avions pas voulu lire avant de partir. A cet âge nous croyions tout connaître, tout savoir.

Alors on a fait le Péloponnèse en stop. Première destination: Corinthe.

Le gérant du camping m’ayant fait un geste obscène dès notre arrivée, nous nous réfugiâmes dans un hôtel quatre étoiles qui nous bouffa le quart de nos économies et ceci dès le second jour de notre séjour hellénistique.

Dans un camping de Nauplie nous avions essayé de couler des jours heureux  mais très vite on a crevé de faim parce qu’au village ils vendaient surtout des produits d’entretien.

Non le Cif ne remplace pas la mayonnaise, sinon ça se saurait.

Santorin.

L’un des nôtres fit une allergie à la crème Nivéa et heureusement que l’on pu compter sur notre voisin allemand. Pourtant la veille nous avions dit du mal de lui. Nous pensions qu’il était psychotique alors qu’en fait il était infirmier dans un hôpital psychiatrique en Allemagne.

La méprise!

Je voulais voir la Grèce comme celle que l’on voit sur les cartes postales: Paros, Mykonos,Craignos.

Avant d’embarquer pour Mykonos nous avions séjourné dans un camping très fréquenté par la secte Les Enfants de Dieu. En même temps comme ils faisaient des concerts gratuits tous les soirs, nous étions d’un certain point de vue gagnants .

Arrivés à Mykonos par une nuit sans lune ce qui nous avait complètement déboussolés, nous avions déambulés une bonne partie de la nuit comme de pauvres glaises informes sur l’île, avant de trouver notre point de chute, à savoir le camping.

Nous aurions pu nous faire violer ou quelque chose comme ça.

Dans la nuit noire et hostile j’ai éclaté en sanglot.

Thalasso en Grèce.

Très vite nous avions ressenti comme un mauvais pressentiment. A Mykonos quelque chose ne tournait pas rond ! Tous ces hommes déguisés en femmes…

Il y avait tellement de vent sur cette île, que mes boucles made in Camille Albane étaient devenues raides comme la justice. De plus dans ce salon de coiffure j’ai failli mourir électrocutée.

Nous avions aussi failli mourir noyés en faisant la traversée  Mykonos / Delos. Sur le bateau malmené par une mer abominablement déchainée je m’accrochais désespérément au cou d’un passager, en poussant des hurlements pendant que ma voisine dégueulait par dessus bord.

Et puis les choses se sont dégradées.

Des gens mal attentionnés nous volèrent une partie de notre argent, planqué sous notre tente de camping, et ceci pendant que nous nous promenions sur la colline!

Au poste de police, comme nous nous étions moqués d’eux parce qu’ils ne savaient pas parler anglais comme ils le prétendaient, ça a failli dégénérer.

Au Piré, mal inspirée, je bronzais tous les matins seins nus sur la plage, ce qui était interdit, mais depuis de début du séjour je flirtais avec la gourance donc j’ai attiré des pâtres grecques, des Apollons et de vieux Socrate dégoûtants, tandis que l’un des nôtres, celui qui avait perdu ses papiers, faisait des pieds et des mains au consulat de France, pour obtenir son laisser passer afin de quitter le territoire.

A la fin du mois nous étions à bout.
Fuck la Grèce!

A mon retour, j’ai pris la mouche parce que ma grand-mère m’avait dit que je n’étais pas jolie parce que j’étais trop bronzée.

Cette année là je me suis dit » la Grèce? plus jamais! »

Le dédommagement fâcheux de la SNCF.

Photo via

La semaine dernière j’ai reçu un chèque de la SNCF.

Non je ne mens pas.

Un dédommagement plus exactement, puisque lors de ma dernière virée en TGV, ce dernier a eu 45 minutes de retard. Ce jour là ça tombait mal, j’avais un rendez-vous à l’Atelier des Chefs pour un cours de cuisine. Pour l’image de marque de la SNCF ça tombait mal aussi, puisque dans ma gare de départ il y avait une collation afin d’ être plus près des voyageurs et de savoir ce que nous pensions des attraits du voyage ferroviaire.

Entre deux chouquettes et une tasse de café, j’ai appris que je pouvais, non pas râler, mais demander un dédommagement. A ce moment là, j’ai prié pour que l’on ait un retard de plus de 30 minutes puisque de toute façon je serais en retard pour mon cours de cuisine.

Lire ici les conditions pour se faire dédommager.

Arrivée à Montparnasse quelqu’un m’a tendu un formulaire pour obtenir le fameux dédommagement.

Hier j’ai découvert mon chèque de 6,90 euros correspondant à 25 % du montant de mon billet. Je me suis sentie un peu dépitée.

Un peu comme si on m’avait offert un lecteur CD.

Je n’achète plus de CD depuis l’ère des téléchargements.

Alors pour bénéficier de mon obole, il me faudrait aller à la gare?

Soit faire deux kilomètres( à pieds) à l’aller plus deux kilomètres au retour? Puis il me faudrait me caler bien sagement dans une file d’attente pour m’entendre dire que je n’aurais pas la possibilité d’obtenir ma réduction de 6, 90 euros sur un tarif Prem’s parce qu’ici je suis à la gare et pas sur voyage-sncf.com?

Et si je téléphone je vais pouvoir m’entendre dire tapez 1, tapez 2, tapez 3, désolé nous n’avons pas compris votre demande?

Au fait, qui de nos jours va à la gare ou dans une agence de voyage pour acheter ses billets de train? de TGV plus exactement. A part ceux qui ont des embêtements ou ceux qui veulent payer le prix fort?

J’aimerai bien le savoir.

Peut-être ceux qui achètent encore des lecteurs de CD.

Conclusion la SNCF dédommage, ça c’est sûr, mais nous n’avez aucun intérêt à vous faire dédommager sur un billet TGV acheté à la gare ou en agence de voyage si d’habitude vous achetez des billets au tarif Prem’s.

Les risques de l’escalade cognitive.

Publicité des années 60. Via.

Vendredi matin les plombs avaient sauté d’ou contrariétés.

Mais ce jour là je l’ai échappé belle.

Deux fois.

La première fois j’ai sauvé la clé de ma Smart qui a failli être engloutie par l’aspirateur de l’Eléphant Bleu. Sachant que la clé qui a failli être engloutie c’est la clé maitre de ma Smart et qu’elle coûte 380 Euros. En passant l’aspirateur je pensais aux plombs qui avaient sauté et que l’on ne savait pas réparer.

 La seconde bonne nouvelle c’est que le contrôle technique de ma voiture était ok.

Dans la journée je suis allée rendre une petite visite à mon ami François Pignon. François Pignon m’a expliqué devant un café et des chocolats tous les avantages de ne pas acheter une voiture diesel.

Il vient de s’acheter une nouvelle voiture.

Ce matin un proche de François Pignon m’a aidé à changer mes feux stop. La veille il m’avait diaboliquement accusé d’avoir perdu une clé qu’il ne m’avait jamais prêté. En fait la clé était à sa place mais il ne la voyait pas.

Je tenais à apprendre à démonter le dispositif des feux arrières de ma voiture, je rêve secrètement de participer au Rallye des Princesses avec Amylee qui n’a aucun sens de l’orientation, mais l’important étant de participer à l’aventure.

Le proche de François Pignon m’a dit que ce dernier avait acheté une voiture diesel.

Surprise j’ai failli perdre la visse du dispositif des feux arrières ce qui aurait gravement compromis la réparation de mes feux stop.

C’est chez son assureur que François Pignon s’est aperçu de la méprise. Lorsque  son conseiller lui a demandé si il avait bien lu le contrat, François Pignon lui a répondu qu’il n’était pas idiot.

A force de négocier, à couteau tiré auprès de son concessionnaire le prix de sa nouvelle voiture essence 4 portes, il n’a plus su ce qu’il était entrain d’acheter.

Il a donc acheté un diesel alors que selon lui il n’y a que des avantages à ne pas acheter un diesel.

Ecoeurée j’étais.

Encore plus lorsque j’ai testé la réparation de mes feux stop.

Lorsque le proche de François ¨Pignon ma dit d’appuyer sur la pédale de freins pour constater si tout était ok, rien ne s’est passé. J’ai vu rouge et j’ai commencé à maudire la mondialisation qui nous produit des ampoules qui ne durent pas, voir qui ne marchent pas du tout. Alors que les ampoules pourraient marcher à vie si ILS voulaient.

En fait j’avais le pied sur l’accélérateur, donc les feux stop ne pouvaient fonctionner.

Logique.

Le proche de François Pignon m’a vivement conseillé d’appuyer sur la pédale de frein, pas sur l’accélérateur, mais sous l’escalade cognitive je lui ai demandé « qu’est ce que tu appelles une pédale de frein au juste? »

Le Rallye des Princesses c’est peut-être pas pour moi.

Comment être très mal maquillée?

Photo via pinterest.com amyleeparis/arty-make-up-maquillages.

Tout simplement en faisant confiance au talent (souvent improbable) d’une maquilleuse professionnelle.

Il y a quelques jours avec mon amie Anne nous avons décidé d’aller nous faire maquiller et photographier dans un grand magasin. Pour moi, me faire maquiller c’était une première, mais Anne m’avait prévenu « tu sais on peut être déçue »

C’est Anne qui est passée la première entre les mains de l’experte. J’ai tout de suite constaté que la maquilleuse lui passait le pinceau de fond de teint comme on peint une chaise.

Au bout de la troisième couche je me suis demandée comment son grain de peau allait se traduire sous l’objectif du photographe d’autant qu’il n’y avait pas eu d’application d’une crème de base sous les trois couches de maquillage.

J’étais assez dubitative.

Ce qui m’a rassuré c’était le maquillage de ses yeux. Plutôt réussi d’autant qu’à la base elle a un joli regard.

Une autre maquilleuse s’est approchée de moi. Une maquilleuse avec une haleine de tabac.

Elle a attaqué direct le maquillage des yeux et a fait carrément l’impasse sur le maquillage de ma peau. Parait que j’en avais pas besoin. Donc pas fond de teint appliqué au pinceau comme on peint une chaise, ni d’ anti cerne, ni poudre blanche pour ressembler à Pierrot, vous savez le clown triste.

Ce jour là je portais ma tunique insecte jaune de chez Zara. Comme sur la tunique il y avait du bleu, la maquilleuse à l’haleine Luky Strike a décidé de me maquiller les yeux en bleu.

Sachant que j’ai les yeux marrons/verts.

J’étais encore plus dubitative, mais ça ne se voyait pas. Du moins pas encore.

Je me suis laissée faire.

Lorsque je me suis découverte dans le miroir, j’avoue, j’ai eu un choc. Jamais je n’avais été aussi mal maquillée.

De ma vie.

Photo via pinterest.com amyleeparis/arty-make-up-maquillages.

Je crois bien que, lorsque j’étais petite et que mon frère s’improvisait esthéticienne en me faisant des masques de beauté à l’huile de table et au jus de citron traité et qu’il s’improvisait maquilleuse avec le maquillage de ma mère, il avait bien plus de talent (Nous faisions pas mal de conneries le mercredi après midi)

Mais la maquilleuse m’a dit que le maquillage allait me sublimer sous l’objectif du photographe.

Nous nous sommes bien amusée en posant comme des stars ou des nunuches à la mine effarouchée, mais lorsque l’on a découvert les photos on a moins fait les malignes.

Sur les photos on ne s’aimaient pas.

Finalement nous n’avons pris aucune photo et nous sommes sorties du grand magasin comme deux voleuses à l’étalage.

Nous avions honte en fait.

Direction la voiture pour y prendre les lunettes de soleil.

Anne avait l’impression d’avoir un masque de plâtre! moi d’être maquillée comme une pute ou un travelo en dépression dans un film d’Almodovar.

Nous nous sommes engouffrées dans le magasin d’une amie. Myriam m’a dit que mon maquillage était assez hard.

Anne n’avait qu’une envie, celle de se mettre la tête sous un robinet d’eau froide.

A un moment donné la vendeuse du magasin qui venait d’arriver m’a dit que mon maquillage faisait un peu prostituée.

Ah ça ne s’invente pas! comme quoi je ne suis pas prête de me confier à nouveau à une maquilleuse professionnelle, même si Anne et moi nous nous sommes beaucoup amusées ce jour là.

Photo via pinterest.com amyleeparis/arty-make-up-maquillages.

On ira ou tu voudras quand tu voudras.

 

Deb Schwedhelm.

 

On ira ou tu voudras quand tu voudras.

Sauf que vous irez nulle part.

Si ce n’est en enfer.

Causons du plan foireux qui va vous permettre de ne pas franchir le périphérique alors qu’il vous avait promis la possibilité d’une île.

Le parfum de l’île en question se trouve concentré dans votre huile solaire et pas ailleurs, parce que vous avez pensé à protéger votre peau.

Pas votre âme.

Comment repérer celui qui vous a laissé entrevoir la possibilité d’une île?

Sachez, si cela peut vous consoler qu’il est moins solide que vous parce qu’il a toujours besoin d’une ou d’un autre pour faire quelque chose.

Sans l’autre il ne part pas.

Mais cet autre ce n’est pas vous.

 

Pourquoi il part sans vous? Parce que de vous il s’en fou. Ce n’est pas SON intérêt de partir avec vous.

Oui mais  reconnaître celui qui vous a laissé entrevoir la possibilité d’une île?

C’est bien simple:  Concrètement il ne vous propose jamais rien. Il ne vous propose jamais quelque chose de facilement réalisable, comme d’aller au ciné ou de tester le nouveau restau en bas de chez vous. Mais vous pouvez compter sur lui pour échafauder des projets à long terme et en plus il se permettra de vous donner des tas de conseils.

Son but c’est de donner une image idéalisée de lui. Un image qui ne correspond en rien à la réalité mais qui le rassure à court terme.

Curieusement vous ne saurez jamais du quoitesse de ses amis, de ses week-end. Ces jours là resteront aussi flous que vos verres de lunettes nettoyés avec vos doigts sales. Pour finir, alors que vous rêverez encore de la possibilité d’une île à la mi août, lui, il sera déjà de retour de vacances. Ben oui, il a oublié de vous mettre au courant? mais tout c’est décidé au dernier moment …Et puis comme il dit, cette année, ses vacances ce n’était pas l’idéal. L’année prochaine se sera le pied.

Avec vous forcément.

Un petit conseil, vous n’avez pas besoin de ce genre d’individu pour accéder à la possibilité d’un île, sinon vous risquez de vous retrouvez le bec dans l’eau.

Faites vous confiance!

 

Je pratique souvent le sweet day.

Pâtisserie arty via Sweetapolita.

Comme je fais souvent du sport je n’ai pas de problème de poids. Mais si j’arrête c’est trois kilos de trop.

Donc sport je fais, comme d’autres font leur prière du soir.

Je mange désormais ce que je veux et quand je veux.

Souvent je réduis ma consommation de friandises en tout genre et de desserts, parce que je me dis que ce n’est pas bien. C’est une stratégie perfide puisque, après plusieurs jours d’abstinence, l’envie de manger sucré est encore plus féroce. J’ai donc des lendemains ou je ne peux manger que sucré.

Matin, midi, et soir.

Si la météo est maussade il y a fort à parier que je vais manger plus sucré que d’habitude et dès les premiers frimas j’ai une envie irrésistible de me faire un chocolat chaud en plein après midi, ou de manger du fromage blanc avec de la confiture de châtaigne.

Le paquet de Petit Lu est souvent persona non grata chez moi, parce que si je sais que j’ai un paquet de Lu dans un placard il me faut un mental assez impressionnant pour ne pas aller en grignoter dans la nuit.

Donc je résiste et je ne retrouve plus le sommeil.

Depuis quelques jours j’ai découvert la cruelle  pub pour les bâtonnets Magnum. Aie aie aie!

Mes péchés mignons: Les Ferrero Roche d’Or. Le pain d’épice industriel. Les chocolats Jeff de Bruges, Leonidas. Les galettes saint Michel. Les confitures de fruits rouges. La compote d’abricot. Les bonbons fort en acide citrique.

Pâtisserie arty via Sweetapolita.

J’ai testé une chambre d’hôtel en day use.

Hôtel Le Marquis Eiffel proposé par dayuse-hotels.com

Le 24 avril j’ignorais que l’on pouvait réserver une chambre d’hôtel design uniquement pour l’après midi et à un tarif négocié.

Le 25 avril dayuse-hotels.com me proposait de tester une chambre en day use.

Le 25 avril au soir j’écoutais l’intervention de David Lebée créateur de dayuse-hotels.com, dans le journal du soir sur Europe 1, rubrique tendance.

Le 29 je testais à la fin d’un séjour parisien de quatre jours, une chambre d’hôtel proposée par dayuse-hotels.com.

Affiche dans le métro. Photo Lavieenrouge.

Alors oui, réserver une chambre d’hôtel à la journée c’est surtout utile pour les amants qui veulent se rencontrer en toute discrétion ou pour les chanceuses qui croisent un homme qui portent un déodorant célèbre et qui veulent surtout tester l’homme plutôt qu’un concept hôtelier.

Sur dayuse-hotels.com on  s’enregistre sous le nom que l’on veut et ensuite on reçoit un SMS qui nous informe du numéro de la clé, clé qui sera disponible à la réception. Ensuite on se retrouve dans une belle chambre design ou cosy, à un tarif raisonnable.

Hôtel Marquis Eiffel. Photo Lavieenrouge.

Mais il y a d’autres raisons, moins romantiques ou moins coupables certes, pour vouloir réserver une chambre dans la journée.

Lorsque l’on est de passage à Paris ou dans une grande ville et que l’on doit faire une vidéo conférence professionnelle on  peut difficilement être opérationnel sur le coin d’une table de bistrot.

Si l’on doit se rendre à des entretiens professionnels et que l’on arrive très tôt dans une ville et que l’on a besoin d’une bonne douche en milieu de journée, ou si l’on est en transit entre deux destinations, c’est plus sympa que de trainer des valises et un corps au bout du rouleau de café en restaurants en attendant l’heure du départ.

Enchainer des rendez-vous pro lorsque l’on est pas en forme et que l’ on rêve d’un bain relaxant et d’un bon massage.

Mais dans quel cas de figure je me suis retrouvée un dimanche après midi pour tester une chambre en dayuse?

Aucun.

Non je n’avais pas envie de jouer la Belles de Jour, je n’avais pas de Beau de Jour à portée de main et surtout je n’ai pas les cheveux de Catherine Deneuve en fait.

Depuis jeudi j’étais à Paris. Il a plu pendant tout mon séjour. J’ai quitté une chambre d’hôtel à midi avec une petite valise. J’étais usée, bien que pleine d’énergies positives puisque j’avais rencontré mes amis + rendez-vous professionnels + expos + cours de cuisine + découvertes des concepts store+ nouveaux restaurants…

Le Champs de Mars à quelques pas de l’hôtel. Photo Lavieenrouge.

Ce jour là il y avait beaucoup de vent, des giboulées, bref le genre de temps qui énerve. J’avais aussi besoin de recharger mon Ipod parce qu’en ce moment je suis accro à Minnie Ripperton.

J’avais surtout besoin de me recentrer.

J’ai choisi l’hôtel le Marquis Eiffel parce qu’il se situe à quelques stations de métro de Montparnasse. Mais je n’avais que l’embarras du choix puisque dayuse-hotels.com propose plusieurs superbes hôtels design à Paris comme La Villa Bellagio, Le Keppler,  Le Barock , Le General Hôtel, Le Général Hôtel je l’ai déjà présenté dans ma catégorie Mes Nuits Design.

Hôtel Marquis Eiffel. Photo Lavieenrouge.

L’hôtel Le Marquis Eiffel est situé tout prêt du Champs de Mars. C’est une très confortable boutique-hôtel contemporain à Paris. L’architecte d’intérieur Paul Sartres (La Mamounia, Marrakech) a conçu une décoration intemporelle au ton plutôt masculin dans les couleurs et les lignes et chaleureusement féminin dans l’agencement et l’attention aux détails. Il possède aussi une terrasse privée et intimiste.

Dès que je suis arrivée, j’ai pris une pose en buvant une coupe de champagne offerte par la direction de l’hôtel. Ensuite je me suis préparée un café et j’ai  mangé deux Framboisiers  que je venais d’acheter dans une pâtisserie du quartier et j’ai regardé un documentaire sur Arte.

Comme à la maison, mais avec une petite vue sur la Tour Eiffel en supplément.

Alors vous voyez il y a plusieurs raisons de réserver une chambre en dayuse.

Ce n’est pas que pour les amoureux.

Sachez aussi que les prix proposés en journée sont négociés de – 30 jusquà – 70% et que les réservations sont possibles dans plusieurs villes en France et à l’étranger.

Il existe une application Iphone.

Forcément.

Perso je pense que c’est un excellent concept. En testant le concept je l’ai adapté à mes attentes. Celle de ne pas être obligée de déambuler dans Paris en attendant l’heure de mon départ. Et puis nous étions dimanche, donc la virée shopping c’était de toute façon no way.

Un grand merci  à la direction de l’hôtel et à l’accueil très diligent et très très sympathique d’Alexandra.

dayuse-hotels.com

Bientôt Carla Bruni?

Carla Bruni.

Ce soir on aura une petite idée de qui sera notre nouveau Président de la République.

Ce soir on va assister à des coups bas, des déceptions, des règlements de compte.

On va devoir payer encore plus. Yep!

Je fais partie de celles et ceux qui attendent patiemment la sortie du nouvel album de Carla Bruni. 

Je me plais à penser, que si Nicolas Sarkozy n’est pas réélu alors on pourra peut-être découvrir le nouvel album de Carla Bruni en octobre

J’ai écouté en boucle pendant des mois et des mois ses trois albums précédents.

En attendant j’écoute le dernier album d’Art Mengo  » Ce petit chemin »

La spiruline ça marche ou pas?

Catherine Deneuve. Avec spiruline?

Il y a deux mois je me suis mise sous spiruline.

En fait nous étions deux sous spiruline , mais l’autre à dû quitter l’aventure dès la première semaine pour cause de diarrhée en crue.

Diarrhée en crue verte, je dois préciser.

Moins un, c’était un aller simple aux urgences.

Alone, j’ai poursuivis le traitement avec une certaine ferveur. Mon voeux le plus cher étant de pouvoir un jour ou l’autre avoir la même chevelure que Catherine Deneuve.

Sachant que mes cheveux poussent de 0,6 à O,7 cm par mois, ce qui est peu je l’avoue, je me suis dis en moi même que, si au bout de deux mois j’avais une repousse de 2 cm je pourrais me vouer toute ma vie à sainte Spiruline.

Avec en prime une chevelure à la Deneuve. Donc un destin plus ou moins sympatoche.

Vendredi, deux mois après, jour pour jour, j’ai pris mes mesures capillaires.

Comment on peut savoir de combien de centimètres ses cheveux ont poussé EXACTEMENT?

Il suffit de laisser pousser ses cheveux sans faire un raccord couleur.

J’ai donc mesuré six fois au moins afin d’être sûre.

Résultat: 1,3 cm pour deux mois.

Bye bye la chevelure à la Deneuve.

Donc la spiruline ça ne marche pas sur moi.

J’avais lu ça et là que ça donnait un coup de fouet coté vitalité.

Résultat: si je ne suis pas fatiguée c’est surtout parce que j’ai établi depuis quelques mois un programme de renforcement musculaire et de running.

Aspect de la peau: si ma peau manque de Nivéa Q10+ elle ne me dit pas merki ma peau. Donc même de ce coté là je n’ai rien observé de positif.

Alors déçue?

Ben non.

Parce que j’ai essayé donc je n’ai rien à regretter. Et puis je ne suis pas chauve non plus!

Catherine Deneuve.

Ou lit-on Lavieenrouge?

Statistiques par pays ou on lit Lavieenrouge.

Ce week-end en regardant mes stats j’ai eu la surprise de voir que maintenant sur WordPress on pouvait aussi avoir des stats plus précises, à savoir ou sommes-nous lus dans le monde?

Depuis que je suis toute petite j’aime les cartes.

J’étais bonne en géo grâce à mon père qui m’interrogeait presque tous les jours pour savoir si je savais situer un pays sur une carte. Nous nous amusions avec un globe terrestre lumineux ou tout simplement un taille crayon en forme de globe.

J’aimais aussi regarder dans un dictionnaire, dictionnaire que j’ai conservé, la page des drapeaux.

Aujourd’hui cette page est obsolète et d’ailleurs elle a disparu du dictionnaire.

J’ignore pourquoi.

Voici la carte des stats  WordPress de la semaine dernière le rouge correspond à l’influence la plus forte et l’orange à ce qui l’est moins.

En blanc ce sont les pays on ne lit pas mon blog.

On peut tout au long de la journée suivre l’évolution de la carte.

Un truc qui va m’amuser pendant quelques temps d’autant que l’on a aussi les stats par pays.

Avec les petits drapeaux.

Merci WordPress!

 

Avez-vous essayé l’huile des 4 Thés en revenant de la plage?

Huile des 4 Thés. Photo Lavieenrouge.

La semaine dernière j’ai consommé du soleil en maillot de bain  sur la plage. Les dermato pourraient me jeter l’opprobe, mais je vais vous dire une chose j’ai toujours consulté des dermato à la con.

Donc après mes expositions en étoile de mer sur ma serviette de plage, j’ai dû accomplir un geste compensatoire, le soir, en sortant de la douche.

Avec l’huile de 4 Thés je me suis enduite de la tête aux pieds en contemplant la marque du maillot que j’ai déjà.

Si si et nous étions en mars.

Yep!

Les microgouttelettes de cette huile qui est certifiée Bio se transforment en un délicat voile de douceur.

Avec le Complexe des 4 Thés® restructurant et la cire de jojoba nourrissante, peau et cheveux découvrent vitalité, souplesse et éclat.

Exite l’inconfort et tiraillements dû aux journées de  plage à l’exposition intensive et sans protection solaire parce que je crains (naivement) moins le soleil de mars.

Formule sans paraben, ni phenoxyethanol. Cosmétique Ecologique et Biologique certifié par ECOCERT Greenlife selon le référentiel ECOCERT disponible sur

http://cosmetiques.ecocert.com

Pour ne plus s’emmerder à faire une pâte à gateau.

Sprinkles Cupcakes.

Faut que je vous dise…

La semaine dernière je voulais régaler tout le monde avec un far breton fait maison.

Mais le far à fait flop.

Pourtant c’est très facile à faire.

Sauf que ça déconne très souvent au niveau de la cuisson.

En jetant un oeil sur mon four pour suivre l’évolution de la chose, j’étais sidérée.

A certains endroits la pâte dégoulinait dans le four, et à d’autres endroits, ça gonflait dangereusement.

En passant sur Trendy Girl j’ai découvert  le premier distributeur automatique de cupcakes ouvert 24h/24h à Beverly Hills ! On commande via l’écran tactile et on suit la préparation de la commande et l’acheminement de son cupcake sur l’écran.

C’est une innovation développée par la pâtisserie américaine Sprinkles Cupcakes.

On s’emmerde pas à faire une pâte.

Sprinkles Cupcakes.

Il me semble que la misère serait moins pénible au soleil.

Emilie créée par Domitille de Pressensé.

(J’ai illustré cet article de dessin tirés du dessin animé Emilie, dessin animé que j’aimais bien dans les années 80. J’aimais bien le générique aussi)

Mars est un mois ingrat.

Il fait gris, il y a du vent, des giboulées, parfois il fait très froid.

Il y a un peu plus de dix ans, ma vie avait changé en l’espace de quelques jours parce que j’avais envoyé une candidature spontanée à un voyagiste.

Dix jours plus tard  je signais un contrat et je partais la semaine suivante dans un pays que je ne connaissais pas.

La veille de mon départ, un samedi, je dînais toute seule chez moi.

Je n’avais qu’une vague idée de ce qui m’attendait. A l’époque, Internet n’avait rien à voir avec ce que l’on connaît aujourd’hui. Et je n’allais pas pouvoir utiliser mon téléphone mobile.

là bas il n’y avait pas de réseau Bouygues.

Emilie créée par Domitille de Pressensé.

Le jour de mon départ, il faisait très très froid. Il faisait gris. Je n’avais aucune appréhension, mais j’avais emmené avec moi deux amis.

Deux ours en peluche.

J’ai donné un chèque à un ami, pour le prix de l’essence, et on a filé sur la route vers l’aéroport qui se trouve à 180 kilomètres de mon domicile.

Seule, j’ai fait les cent pas dans le hall de l’aéroport en attendant l’embarquement.

C’était long.

Faisait froid.

Ceux qui prenaient le même vol que moi, partaient en vacances.

Moi pas.

Et puis je suis arrivée là bas.

Un souffle chaud m’a pris dans ses bras.

Ma petite voix intérieure qui me parle depuis ma naissance et qui le fera jusqu’à mon dernier souffle à dû me dire que tout allait bien se passer.

Lorsque j’ai ouvert les fenêtres de ma chambre sur une mer paisible, j’ai pensé à  celle, qui la veille de son départ, un samedi soir était toute seule devant son yaourt.

Le lundi entre chien et loup et en compagnie de gens que je ne connaissais pas, je montais à cheval pour parcourir les quelques kilomètres d’une longue plage.

Je n’avais plus froid.

Je n’étais plus seule.

Là bas, ce n’était pas toujours facile. Parce que je venais d’ailleurs, mais aujourd’hui, il m’arrive de penser aux gars qui bossaient sur la plage et qui rêvaient d’un monde meilleur, c’est à dire du monde d’où je venais.

Ils pensaient que là bas tout serait plus facile.

Ils ne connaissaient ni le froid, ni les giboulées, ni l’indifférence, ni les exigences, ni l’espoir qui naît aussi dans le coeur de ceux qui vivent dans les pays riches…

Je pense surtout à celui qui chantait si souvent, d’un air cynique, la très belle chanson de Charles Aznavour « Emmenez moi au pays des merveilles, il me semble que la misère serait moins pénible au soleil »

J’espère pour lui qu’il est resté là bas.

Avec sa famille.

Avec ses amis.

Je me suis mise sous spiruline.

Coiffure 2012 pour Chanel.

Certaines rêvent d’un sac de luxe, pas moi.

L’autre jour à la balnéo, le regard perdu sur la masse corpulente du corps disgracieux d’une nageuse, je me suis surprise à rêver d’une algue bienfaisante que l’on appelle la spiruline.

J’ai commencé le dopage 4 jours plus tard.

J’en attends quoi?

Des cheveux qui poussent au moins 1,5 cm par mois.

Ce n’est pas grand chose, mais si ça m’arrivait au moins une fois dans ma vie, je crois que ça changerait tout.

Ou presque.

Tous les matins je prends quelques cachetons de spiruline.

En fait ça sent la nourriture que l’on donne aux poissons rouges.

Donc ça pue un peu. Mais je m’en fou. Qu’importe le flacon pourvu que j’ai la tignasse.

Lorsque j’étais enfant je déployais mes cheveux sur l’oreiller dans l’espoir de favoriser la pousse. Je mangeais à pleine bouchée du persil qui poussait dans le jardin. Je me lavais très souvent les cheveux avec un shampoing à la quinine. Et surtout, je priais Dieu avec ferveur.

Dans deux mois j’espère avoir des résultats.

Si vous avez essayé la spiruline, laissez moi votre témoignage.

Là ou vivait mon arbre.

Photo Lavieenrouge.

Souvenez-vous cet été j’ai vécu un deuil. On avait arraché mon arbre. Un bel érable qui flamboyait en automne au milieu d’une cour de récréation.

Dès la fin de l’été c’était un émerveillement.

Cet arbre était devenu mon ami.

Le matin, lorsque j’ouvrais les volets de ma chambre, j’étais sûre de contempler une belle chose.

Depuis six mois, des murs en béton se sont dressés très rapidement avec l’aide des ouvriers du bâtiment qui parlent une langue que je ne connais pas.

Cet été les quatre immeubles seront achevés.

Là ou s’épanouissait mon arbre, il y aura une famille qui vivra plus ou moins dans la pénombre. Surtout si celle-ci vit au rez-de-chaussée.

A quelques mètres seulement de la baie vitrée de leur salon se dresse un autre mur. Celui de l’immeuble d’en face.

Je prêtais à mon arbre, une belle âme, je me disais qu’il devait susciter à tous ceux qui le contemplait, quelque chose de positif.

Un avenir plein de promesses.

Dans ma ville à la con, on imagine le centre ville de demain. Un centre ville sans voitures.  Avec des murs de béton, parce qu’ils n’ont jamais été capable d’entretenir le moindre jardin.

Dans ma ville on nous invite à prendre les transports en commun.

Mais dans  » transports en commun » il y a le mot commun, et ce mot ne me plaît pas.

J’ai conservé une belle écorce de mon arbre. Pour le moment je n’ai pas encore eu une belle idée pour la mettre en valeur.

En fait, maintenant, mon arbre dors dans ma chambre.

La boite de mouchoirs

J’ai commencé une analyse.

Lors du premier rendez-vous je ne savais pas par ou commencer tant ce que j’ai vécu pendant l’enfance dépasse la fiction.

Jamais je n’ai vu un film aussi violent, un film ressemblant à ce que j’ai vécu pendant mon enfance.

Je pense même que ce film serait censuré.

Certainement.

J’ai éclaté en sanglot avant de pouvoir dire une phrase.

Alors la main du psy m’a tendu une boite de mouchoirs.

Ce geste réconfortant m’a permis de commencer mon récit.

Ce qu’il m’a dit m’a donné un peu d’espoir.

L’espoir de vivre MA vie, celle que j’avais prévue lorsque j’avais vingt ans et qui me semble aujourd’hui la seule digne d’être vécue.

Lorsque je suis revenue chez lui trois semaines plus tard, gonflée à bloc, après une semaine de vacances, j’ai à peine commencé ma phrase, que j’ai éclaté en sanglots.

Mon comportement m’a étonné et puis je me suis dis que dans ce bureau j’étais dans le sas de mon l’inconscient et dans mon inconscient, il y a de très grosses blessures.

Dû à des violences psychiques.

‘ Tu ne seras jamais quelqu’un de bien » tu ne fais rien, tu ne sais rien faire, tu n’es bonne à rien »

Même si je sais que c’est faux.

Même si j’ai sous mes yeux noir sur blanc tout ce que je sais faire et que d’autres ne peuvent pas faire.

Chacun sa place, chacun son destin.

Alors il m’a tendu la boite de mouchoirs.

Qui était presque vide.

J’ai évalué qu’entre mon premier et second rendez-vous d’autres patients s’étaient, comme moi, répandus en larmes.

Et puis il a fallu que je parle de mes parents.

J’ai pensé que je n’y arriverais jamais.

J’ai eu peur qu’il pense que j’invente certaines scènes que j’ai vécu durant l’enfance et l’adolescence.

Pourtant ces choses qui se sont déroulées, j’ai pu en parler parfois facilement avec d’autres personnes, pas de tout certes, oh là là non! mais face au psy, j’ai pu enfin TOUT dire.

En sortant je me suis sentie légère, légère!  Ce que m’a dit mon psy m’a conforté et réconforté.

Je me suis dis que tout le mal que ma mère m’avait fait ne m’empêcherait PLUS de déployer mes ailes.

Les jours qui ont suivi furent heureux, positifs, mais lorsque je me suis retrouvée un mois plus tard face à mon psy, assise sur une chaise Lord YO de Starck, ma voix s’est encore étranglée de sanglots et ça me faisait très mal.

La vache.

C’est normal, je secoue mon inconscient.

Je ne vais plus le laisser tranquille.

Lorsque je lui ai dit quelle place ma grand-mère m’avait accordé dans la phatrie, j’ai pleuré longuement.

Pourtant elle ne m’avait dit pas grand chose, juste que je ne comptais pas et que dans sa famille, je n’étais qu’une pièce rapportée.

Le mal que l’on m’a fait, je ne le spécule plus en empruntant des voix tortueuses, en pensant que les choses vont s’arranger d’elles mêmes ou que je dois passer l’éponge.

Je dois affronter le mal par les mots.

Je ne dois plus dire que ça va, si ça ne va pas. Je ne dois pas vivre la vie que l’on a voulu que je mène.

Je ne dois plus perdre du temps.

Un jour en promenant sur la plage je me suis surprise à me dire que ma vie était un cercueil.

Pourtant tout semblait confortable et limpide.

Ce jour là je m’en suis voulue d’avoir pensé cela.

Mes ailes engluées par les paroles de ceux qui m’ont blessé sont parfois lourdes à porter, parfois je suis sidérée du mal que des adultes peuvent faire à des enfants.

Sous mes larmes, mes ailes vont bientôt être propres et me faire aller vers ceux qui sauront m’apprécier vraiment. Qui accepteront mes doutes et mes peurs parce qu’ils auront su accepter les leurs.

Mon psy m’a dit que j’arriverais à vivre la vie que je mérite.

Je n’aurais plus besoin qu’il me tende sa boite de mouchoirs.

Pour l’instant j’ai encore du mal à imaginer ce jour là.

Parce qu’il va falloir aussi que je parle de mon père.

Sans faire de concession, parce que la petite fille que j’étais, s’était fabriquée l’image favorable d’un père.

Ou payer ses essuie-glaces presque trois fois plus cher?

Pour les dix ans de ma Smart, je lui ai offert des essuie-glaces.

Je me suis rendue dans mon réseau Smart, un concessionnaire Mercedes. Lorsque l’on m’a dit que mes essuie-glaces me coûtaient 48 euros, j’ai eu l’impression que l’on se foutait de moi.

Pas du tout.

Les essuie-glaces Smart vendus en réseau Smart coûtent 48 euros.

En arrivant chez moi j’ai cliqué sur le site de Norauto, pour connaître le prix des essuie-glaces des voitures au style un peu plus cantonale et éventuellement des Smart.

Et là j’ai vraiment eu l’impression que l’on s’était foutue de moi lorsque je suis passée à la caisse pour régler le prix de mes essuie-glaces. C’est une sensation qui me donne des picotements.

J’ai téléphoné au concessionnaire qui m’a affirmé que 48 euros c’était effectivement le prix des essuie-glaces pour une Smart et que j’avais payé, il y a deux ans mes anciens essuie-glaces: 38 euros.

Pas de chance pour mon petit vendeur, j’avais conservé ma facture. J’avais payé 24 euros.

Lors de ma seconde réclamation, il n’a pas pipé mot sauf pour accepter de me rembourser le prix de mes essuie-glaces.

Avec ma monnaie de 48 euros je suis passée chez Norauto et j’ai acheté des essuie-glaces à 18 euros.

Cet article n’est pas un vilain billet sponsorisé pour Norauto.

Mes petites voitures.

Boîte à gâteaux. Photo Lavieenrouge.

Pendant les fêtes de fin d’année, nous sommes allés voir l’expo Des Jouets et des Hommes au Grand Palais.

Je regrette de ne pas avoir acheté le catalogue de l’expo, mais dépenser encore cinquante euros supplémentaires, pendant ce séjour parisien, même si la couverture du catalogue était rouge pailletée, c’était le truc de trop.

Expo Des Jouets et des Hommes.

Si j’avais ce catalogue j’aurais pu vous montrer le visage magnifique d’une poupée ancienne.
Mais ce que j’ai surtout aimé découvrir ce sont les petites voitures à pédales ou électriques de la collection de la reine Elizabeth II, et aussi une boite ancienne de Lego.

2CV Norev. Papier-peint Heytens. Photo Lavieenrouge.

En souvenir de cette exposition, je me suis achetée une petite voiture Novev, une 2 CV plus exactement. Une petite voiture qui me rappelle les heures que j’ai passé à jouer avec mon frère lorsque j’étais enfant. Celui-ci m’a dit que, lorsqu’il était petit il n’avait que des voitures Majorette parce qu’elles étaient en plastique, donc moins chères que les Norev qui étaient en métal.

Il y a quelques années dans un magasin de jouet, j’avais craqué pour une Smart Barbie. Une Smart Rouge, qui se trouve depuis le jour de l’achat sur mon bureau. J’ai aussi un 4X4 rouge et depuis quelques jours une jolie petite voiture de sport vintage rouge.

Une petite voiture rouge qui en fait, est une boîte à gâteaux.
Lorsque mon ami François pignon me l’a offerte le soir du réveillon de fin d’année, réveillon qui se déroulait chez moi (le lendemain à part moi tout le monde a été malade) j’ai été émerveillée, comme le serait un petit garçon, par cette petite voiture rouge.
J’ai mangé tous les gâteaux.
La petite voiture de sport rouge à changé de destin, puisque désormais c’est une boite pour ranger mes télécommandes

Marre d’utiliser un démêlant?

Shampoing et soin lumière Ojon. Photo Lavieenrouge.

Comme quoi il est bon de laisser sa chance au produit.

On m’a proposé de tester le shampoing Ojon. Un drôle de nom pour un shampoing. Pas vraiment, puisque la potion contient de l’huile d’Ojon.

Lorsque je fais un shampoing je mousse, je rince. La mousse emmêle mes cheveux et pendant le rinçage ils sont rèches. Alors j’applique toujours une noisette d’après shampoing, et si je n’ai plus d’après shampoing, c’est l’horreur.

Alors lorsque j’ai essayé le shampoing Ojon j’ai été complètement déstabilisée. Parce que d’une, la mousse était différente, moins légère mais plus crémeuse. Parce que de deux, mes cheveux après le shampoing n’étaient pas emmêlés. Parce que de trois mes cheveux n’étaient pas rêches mais lisses pendant le rinçage. Parce que de quatre je n’avais pas fait couler autant d’eau que d’habitude puisque j’avais fait l’impasse sur l’action application d’une noisette de démêlant et rinçage.

J’ai laissé le produit de coté parce que je le trouvais un peu suspect. Les cheveux se démêlaient parfaitement et sans démêlant.

Louche tout ça. Sûr que ce produit alourdissait mes cheveux.

Et puis un jour ne n’ai plus eu de démêlant, alors j’ai pensé à ce shampoing au nom bizarre.

Depuis je n’utilise que ça. Parce que d’une je fais des économies d’eau. Parce que de deux je fais des économies de démêlant. Parce que de trois, comme je me lave les cheveux tous les jours, même si je ne sors pas de chez moi, je me sens en confiance avec ce produit made in USA

Ou acheter les shampoings et soins Ojon? Chez Séphora.

C’est une exclusivité.

Autour de mon écharpe verte.

Meegan Feori. Night Flying Femlin.

Un soir j’ai eu l’appel du large.

J’ai tout laissé en plan.

Je n’ai rien compris.

J’ai demandé au chien si il voulait bien m’accompagner, et il m’a dit oui.

En vérité, Il m’a fait wouaff

Le soleil se couchait sur la plage, mais les surfeurs, dont une jolie rousse, couraient sur le sable pour s’engouffrer dans la vague. Pourtant nous étions en novembre.

Je n’ai rien compris.

J’ai marché le long des plages. D’un très bon pas.

Nous étions nombreux à marcher le long des plages ce soir de novembre.

En revenant sur mes pas, je me suis rendue compte que si je marchais dans l’obscurité, je pouvais encore apercevoir les têtes des surfeurs qui voulaient se faire une dernière vague.

Je suis restée là, sur le sable, à les deviner dans la nuit.

Une bouffée de bonheur s’est enroulée autour de mon écharpe verte.

Je me suis dit qu’à vingt ans sur cette même plage, je ne savais encore rien.

Rien sur l’amour, rien sur l’amitié, rien sur la vie.

Meegan Feori.

Décembre et le temps du cocooning.

Lampe Droog Design.Chris Kabel.

En décembre j’ai du mal à me lever tôt. Je dors jusqu’à dix heures et encore! parce que le réveil sonne. Sinon je crois que j’irais bien jusqu’à midi trente.

Peut-être plus.

J’ai des comptes à rendre à quelqu’un?

Non.

Une fois par semaine, après mon petit déjeuner, sur les coups de dix heures trente, je retourne dans mon lit. Je ferme les rideaux de mon lit à baldaquin et je me plonge dans la lecture du roman en cours.

Dans le silence.

C’est le seul moment silencieux de la journée.

Je pense que la journée va se dérouler sans maquillage, sans un lave vaisselle à vider, sans ordinateur, sans la radio, sans les info, sans la TV.

Ben non.

Jamais.

Alors je me dis, que cette petite heure passée dans le silence, à lire dans mon lit à baldaquin, les rideaux fermés sur la superficie de ma chambre et sur le monde, c’est peut-être ça le bonheur, parce que pour le reste, ça n’en vaut pas forcément la peine.

Quoique.

Si le lave vaisselle n’est pas vidé, il faut laver la nouvelle vaisselle sale à la main, et ça c’est pas cool.

Mais j’ai des gants.

Hier j’ai quand même essayé de laver une grande enveloppe de couette blanche à la main.

La machine à laver avait rendu l’âme.

Alors Bernik et moi on s’est dit qu’on en avait assez de cette société de consommation. D’ailleurs j’ai entendu quelqu’un dire à la radio  « assez d’acheter chinois, assez d’acheter deux fois »

Bernik, qui compte en franc depuis deux mois, a démonté la machine à laver pour voir ce qu’elle avait dans le ventre.

En retirant la seconde visse, pffffff la visse est tombée dans le moteur.

Problème.

Parfois mieux vaut retourner au lit, je vous le dis.

Et puis en brutalisant un peu le bouton qui ne faisait plus crac crac onze fois, soit l’équivalent de onze programmes de lavage, celui -ci a recommencé à faire crac crac.

Comme quoi la brutalité, ça a du bon.

La machine est redevenue vivante.

De quoi laver l’enveloppe de couette blanche à la machine et de retourner au lit, lire dans le lit à baldaquin les rideaux fermés sur le monde.

Le cake aux carambars, recette délicieusement régressive.

J’avais prévu de réaliser douze gâteaux dans l’année. Je n’ai pas atteint mon objectif puisque je n’en ai réussi que quatre. J’ai bifurqué vers des recettes de nos grand-mères, plus exactement des plats mijotés.

C’est déjà pas mal, pour une personne qui n’aime pas trop cuisiner.

Si vous ne connaissez pas la recette du cake aux carambars, la voici. Vous la trouverez aussi sur marmiton.com

Si vous aussi vous avez des recettes réalisables à partir de bonbons, des recettes délicieusement régressives, alors n’hésitez pas à me les communiquer, je suis preneuse.

Gâteaux bogato.fr

Le cake aux carambars.

Préparation : 20 min
Cuisson : 40 min
Ingrédients (pour 8 personnes):
– 25 carambars au caramel
– 150 g de beurre
– 10 cl de lait
– 150 g de sucre
– 3 oeufs
– 160 g de farine
– 1 sachet de levure chimique
– glace à la vanillePréparation :
Préchauffer le four à 180°, thermostat 6.Faire fondre 20 carambars dans une casserole avec le lait et le beurre.Couper en petits morceaux les 5 carambars restant et les réserver.

Dans un saladier, battre les oeufs avec le sucre. Ajouter la farine et la levure.

Une fois les carambars fondus, les ajouter à la préparation.

Verser dans un moule à cake et parsemer des petits morceaux de carambars restant.

Mettre au four pour 40 min.

Déguster tiède avec une boule de glace à la vanille. Je me passe de la boule de glace, je le préfère accompagné d’un thé aux agrumes.

Gâteau crème de marron. bogato.fr

Sale destin pour les hommes qui se teignent les cheveux.

 

Sylvio Berlusconi.

Sylvio, il me faisait peur. Et c’est bien qu’il dégage. Cio bello!

Y a quelque chose qui déconne avec lui.

A un moment donné il était chauve. Puis les choses se sont dégradées.

J’ai souvent pensé que ses cheveux étaient peints sur son crâne.

Terrifiant.

Mouammar Kadhafi.

Décidément il ne fait pas bon pour les hommes de se teindre les cheveux. Kadhafi, juste avant de mourir, a été traité comme un torchon sale.

Ben Ali.

Ben Ali s’est rendu à son procès sur un grabat. Parait que sa femme avait mille paires de chaussures, ça laisse rêveur.

Hosni Moubarak.

Moubarak n’est plus que l’ombre de lui même.

François Hollande.

Quel destin pour François Hollande?

Mauvais j’ai envie de dire, puisque lui aussi abuse de Belle Color de Garnier.

Gérard Lenorman.

Gérard Lenorman, lui, il a du succès. En même temps il a gardé ses cheveux blancs.

Pas sûre que le nouvel album de Dick Rivers n’aura pas le même succès. Dans son dernier clip il est stupéfiant.

Je ne sais pas qui c’est son coiffeur.

 

 

Le flacon et enfin l’ivresse.

Souvenez vous, il y a quelques semaines j’ai testé le nouveau parfum de Kenzo, Madly.

Parfum que je ne sentais pas. J’avais le flacon mais pas l’ivresse.

La communication de Kenzo m’a demandé de retourner le flacon pour le tester.

Marie a fait quelques pschitt ça et là dans son bureau et comme tout le monde a senti Madly j’imagine qu’elles ont dû dire  » la rédactrice de Lavieenrouge est grave » « Elle est bouchée ou bien? »

J’ai reçu un autre parfum, soit l’eau parfumée bienfaitrice Lotus Relaxant, la crème pour les mains Kenzoki, la crème glacée euphorisante Kenzoki, le contour des yeux crème glacée Kenzoki et un autre flacon de Madly.

En filant vers la plage (nous étions en plein été indien) et en attendant que le feu passe au vert, j’ai fait un pschittttt d‘eau parfumée bienfaitrice SHH Lotus Relaxant.

AHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHHH! j’adore.

L’eau parfumée bienfaitrice SHH Lotus Relaxant, c’est une eau de soin relaxante pour le corps aux notes poudrées et lactées.

Parait que certaines se parfument avec SHH de Lotus juste avant d’aller dormir. Je me dis que ça valait le coup de ne pas sentir Madly ainsi j’ai pu découvrir SHH Lotus Relaxant.

Sur la plage j’ai vaporisé un peu de Madly sur mon poignet. Je ne le sens toujours pas. Mais c’est pas grave vous savez.

Un fidèle lecteur m’a envoyé un mail. D’après ses recherches il pense que je fais un blocage psychologique sur certaines odeurs.

Ma vie est passionnante.

Quant à la crème glacée euphorisante de Kenzoki c’est une crème délicieusement parfumée. Cette crème a une action positive sur l’humeur.

La vie est plus lol.

La vie est plus mdr.

Depuis c’est ma crème de jour puisque celle-ci n’est pas grasse, je peux me maquiller rapidement sans être obligée de faire 160 abdos, le temps que la crème pénètre bien.

En voyageant sur le site  Kenzoki j’ai appris qu’il existe aussi la crème Crème Planante pour le visage Kenzoki.

Et le soin Stupéfiant Visage!

Je vis une époque sidérante. Le même jour je prends connaissance du  prénom de la fille de Carla Bruni-Sarkozy, de la mort de Khadafi et de l’existence du soin Stupéfiant Visage et de la crème Planante.

J’apprécie aussi l’excellente crème pour les mains mais je n’aime pas trop l’odeur. C’est mon droit. Je crois que je suis la seule à ne pas aimer. Sur Beauty Test les avis sont très, très favorables au parfum de la crème pour les mains Kenzoki.

Au fait, ça ne va pas changer le cours de l’histoire, mais il faut que je vous dise, que je ne vais jamais dormir sans me démaquiller. Je vous dis ça parce que j’ai lu ça et là, que certaines ne se démaquillaient pratiquement jamais.

C’est mal.

Des chansons de Charles Trenet et de la confiture de prunes rouges.

Vernis à ongles vert petit pois et confiture by Alice. Photo Lavieenrouge.

Il est vingt heures, je rentre de la plage.

Je ne vous cache rien.

P)^=!,,! c’est l’été indien, alors qu’il y a dix jours j’étais entrain de cuisiner la châtaigne.

Pendant les grandes vacances, au petit déjeuner, sous la tonnelle, coiffés de nos chapeaux de paille, nous écoutions des chansons de Charles Trenet, et nous mangions une délicieuse confiture de prunes rouges.

Une confiture de prunes rouges by Alice.

Alice c’est la maman de mon ami François Pignon. Elle a un verger. Cette femme est donc parfaitement connectée à la nature.

La nature qui est complètement déboussolée puisque c’est l’été en octobre.

Cette semaine j’ai acheté de la confiture de prunes rouges, un clin d’oeil aux grandes vacances.

J’ai vu rouge.

La confiture de prunes avait un goût de rien si ce n’est de sucre.

J’ai lu l’étiquette.

L’arnaque à un deux Euros trente.

Cette confiture de prunes rouges c’est aussi de la gelée de pommes, et moi je dis que de mettre de la gelée de pommes dans de la confiture qui se dit de prunes rouges, c’est tricher.

De plus elle manque cruellement d’acidité, alors j’ai versé du jus de citron dans le pot.

Je n’ai pas été de main morte.

Sans déconner dois-je me mettre aussi à faire ma confiture, si l’industrie agroalimentaire n’est pas capable de faire une confiture de prunes rouges comme celle d’Alice?

Photo Bernik.

Je ne peux pas le sentir et c’est bien dommage.

Edit: C’est mon nez qui ne veut pas sentir Madly. Chez Kenzo ils m’ont demandé de renvoyer le flacon pour l’analyser, mais il était conforme.
Ils m’ont renvoyé un autre flacon de Madly et mon nez à dit encore non. Pourtant les autres le sentent et certaines l’adorent.
Mais mon nez, lui, il veut pas.
Il y a quelques jours j’ai été invitée à la soirée Madly Kenzo, pour le lancement du nouveau parfum.
Comme je ne pouvais pas m’y rendre, j’ai demandé que l’on me fasse parvenir le flacon.
Je ne suis pas ivre vous savez, mais je n’arrive pas à repérer ce parfum sur ma peau.

Je ne le sens pas.

Mais alors pas du tout.

Pourtant  j’aime l’image de marque de Kenzo, plus particulièrement le concept de Flower By Kenzo.

Le flacon du nouveau parfum Kenzo, Madly, a été créé par Ron Arad, l’un de mes designers préférés. Il a pensé à reproduire le mouvement de l’aile du papillon.

Le jour ou j’ai reçu le parfum, on m’a dit qu’il sentait très bon. Preuve, on pouvait le sentir dans tout l’immeuble et même qu’il ressemblait un peu à Calèche d‘Hermès.

Pourtant dès le premier pschittt de Madly, je n’ai rien senti.

Je me suis dis que je devais être enrhumée et que je ne le savais même pas.

Le lendemain, encore quelques pschittt de Madly, mais impossible de l’identifier.

Le surlendemain, j’ai récidivé, mais toujours rien. Alors j’ai fait quelques tests: sentir le pain, un autre parfum, le produit pour laver les sols.

Et là je sentais tout!

P%¨§.£! il sent bon mon produit pour laver les sols! A la limite ça donne envie de faire des heures et des heures de ménage.

Ultime test, j’ai vaporisé un pschitt de Mauboussin sur le poignet droit et un pschitt de Madly sur le poignet gauche.

Je n’ai rien senti sur le poignet gauche.

Alors j’ai fait un test sur Bernik, qui m’a dit que l’odeur sur mon poignet gauche, ne sentait presque rien.

La question est donc: Qu’elle est cette femme qui est venue dans mon immeuble et qui portait un parfum qui ressemblait à Calèche d’Hermès?

Qu’elle est cette femme!

Pourtant le créateur de ce jus, Aurélien Guichard a eu un but en créant Madly, celui de nous surprendre.

Sauf moi, ou alors je suis complètement blasée. Mais ce n’est pas mon genre de me sentir blasée, bien au contraire.

Madly_230X300-FRA.jpg

Je devrais reconnaitre, en tête la fleur d’oranger et les Baies roses. En coeur, la fleur d’héliotrope, l’encens, la rose bulgare et en fond, la vanille, le cèdre et le musc.

Pourtant celles qui l’ont testé Madly de Kenzo, l’adorent.

On va donc dire que ma peau n’est pas compatible avec Madly de Kenzo.

Dommage.

Mais c’est pas grave, vous savez.

Si vous voulez gagner un week end de luxe follement Kenzo (nuit dans un hôtel 5 étoiles, repas gastronomique, baptême de l’air…) il faut poster un photo « mad » sur le site www.madlykenzo.com

Sephora.Madly-Kenzo-Eau-de-parfum

OI/Oil et peut-être un jour, la chevelure de Catherine Deneuve.

Davines.

On va parler cheveux si vous le voulez bien.

Parfois on lit des choses dans les magazines féminins, des choses qui vont bouleverser votre vie, comme le jour ou j’ai lu que l’actrice Judith Godrèche suivait le précieux conseil de son père, celui de faire régulièrement des masques à l’huile d’olive, pour avoir de beaux cheveux.

Dans ma quête de la belle chevelure comme Catherine Deneuve dans le film Belle de Jour, j’ai aussi cédé au bain d’huile d’olive.

A ce jour mes cheveux sont beaucoup plus soyeux.

Le problème c’est que la pose du masque à l’huile d’olive, n’augmente pas mon potentiel glamour.

Cet été, j’ai reçu par la Poste, un flacon OI/Oil Absolute Beautifyng Potion à l’huile de Roucou de Davines

Pour le tester gratuitement.

Quid de l’huile de roucou? C’est une huile très riche en beta carotène (100 x que la carotte) elle stimule la production de mélanine et diminue les dégâts cellulaires dus aux rayons UV.

Donc c’est mieux que l’huile d’olive, et ça ne sent pas la cuisine.

Je vous passe l’éthique de la potion de beauté, c’est assez compliqué comme des cheveux emmêlés et ça commence un peu comme ça: OI trouve ses origines dans l’enchantement de la matière première qui est à la base de tout changement, en harmonie avec l’univers entier…

Concrètement j’ai utilisé la potion de différentes façons:

En masque: contrairement à l‘huile d’olive, il faut en mettre plus parce que l’huile est moins grasse. C’est normal. C’est dû à la formulation du produit qui se veut un produit qui n’alourdit pas les cheveux.

En démêlant sur cheveux mouillés:ça démêle.

En soin juste pour hydrater: ça fait du bien et l’effet gras disparait rapidement. Pour preuve, si on applique de l’huile d’olive sur sa peau, on luit et on pue. Si on applique OI/Oil Absolute Beautifyng Potion à l’huile de Roucou de Davines, sur la peau, bien que ce ne soit pas un produit pour la peau, mais j’ai le droit de tenter des expériences, celle-ci a absorbé le produit quelques minutes plus tard et on sent bon.

Je n’en suis qu’au début du flacon et sachant que j’ai les cheveux fins, il me faudra des mois pour finir le produit.

Peut-être que d’ici là, prions avec ferveur! j’aurais la chevelure de Catherine Deneuve dans Belle de Jour.

Mon regard et des choses.

Affiche Paris 2011. Photo Lavienrouge.

Cet été dans les rues de Paris, j’ai souvent rencontré cette jolie affiche.

Si vous me lisez vous savez que j’aime découvrir les graffitis sur les murs, mais il y a plusieurs choses que j’aime regarder et qui me rendent la vie plus belle, comme:

Les feuilles des arbres en automne.

Les jambes minces et bronzées des filles.

Les vieilles Fiat 500.

Les hommes aux cheveux blonds et longs.

Graffiti près de la station de métro Voltaire à Paris. Photo Lavieenrouge.

Les femmes jeunes ou moins jeunes qui ont de très beaux cheveux blancs.

Les vieilles chaises abandonnées sur la rue.

Les cadenas accrochés sur les ponts de Paris.

Les empreintes des oiseaux sur le sable.

Pont de l’ Archevêché. Photo Lavieenrouge.

La grande blonde qui va me faire aimer le théâtre.


Chantal Ladessou. « J’ai l’impression que je vous plais vraiment.

Je n’allais jamais au théâtre. Pourtant je vis à 100 mètres d’un théâtre mais je n’y mets jamais les pieds. Est-ce la faute à la programmation?

Sans doute.

Assister à la représentation du Bourgeois Gentilhomme en coréen, très peu pour moi.

Ado lors d’une sortie scolaire j’avais vu Le Malade Imaginaire.

Fidèle à moi même, je n’écoutais pas. J’étais une élève agitée. Bavarde et tout et tout.

On a fait tellement de bordel que les comédiens ont arrêté la représentation.

Cet été, à la télé, j’avais vu un extrait de la pièce « J’ai l’impression que je vous plais vraiment » interprété par Chantal Ladessou.

Dormeuse Tokyo Pop.

Forcément j’ai louché sur la dormeuse Tokyo Pop de Tokujin Yoshioka, intégrée dans la décoration du spectacle.

Je me suis dis  » Et si j’allais voir la prestation de la dormeuse de Tokujin Yoshioka?

Et accessoirement Chantal Ladessou en priant pour qu’elle articule »

On va donc dire que c’était la première fois que j’allais au théâtre. N’ayant pas l’habitude, je crois être la seule à ne pas avoir donné un pourboire à l’ouvreuse.

Elles ont un salaire les ouvreuses ou quoi?

Bref.

Que dire du spectacle de Chantal Ladessou que j’ai vu aux Bouffes Parisiens?

J’ai adoré!

Parce que Chantal Ladessou, dans son spectacle, dit tout haut ce que l’on pense tout bas ou ce que l’on dit, lorsque l’on est entre-nous dans la cuisine.

C’est à dire pas mal de conneries.

C’est du rire non stop.

Lorsque je pense que le spectacle tourne depuis 2009, je me dis que Chantal Ladessou c’est une performeuse.

De plus elle est canon la Chantal!

Dans ma cuisine j’ai pensé tout bas qu’elle avait dû se faire refaire quelque chose…

Voir le sketch Ikea.

Je suis en parfaite connection avec la nature.

Pendant que les autres font la sieste. Photo Lavieenrouge.

Que je vous dise, je suis en parfaite connection avec la nature. Je me suis mise au vert purement et simplement.

Même si j’imagine souvent un mois de vacances sans connection internet,ça reste du domaine de l’imagination. En fait je craque toujours au bout de deux jours.

En guest star, la pêche plate. Photo Lavieenrouge.

Notre table est aussi jolie que celles qui sont photographiées pour le magazine Coté Sud.

Mûres du jardin. Photo Lavieenrouge.

Dress code obligatoire: le chapeau de paille. Photo Lavieenrouge.

En ce moment j’ai des goûts simples et colorés.L’année dernière j’avais osé le vernis à ongles orange fluo. Cette année je suis passée au vert petit-pois. Je vous avoue que jamais je n’oserais imposer cette fantaisie ongulaire sur mon territoire.

Les intrus du jardin. Photo Bernik.

C’est à ça que servent les vacances: bousculer ses habitudes.

Même son code couleur.

Je reviens vers vous vers le 22 août puisque là ou je vais je ne serais pas connectée. En même temps, je vais avoir des choses sympa à vous montrer à mon retour, puisque j’ai de la chance d’aller dans de beaux endroits.

A bientôt! et d’ici là soyez sages!


Je sens bon! photo Lavieenrouge.

Bonbons La Cure Gourmande. Aix-en-Provence. Photo Lavieenrouge.

François Pignon en vacances. Photo Lavieenrouge.

J’ai dit oui à Oui Oui, pour la vie. Photo Lavieenrouge.

No soucy. Photo Lavieenrouge.

En ce moment je vis une rupture.

Image via.

Bernik n’est pas fidèle.

Pas fidèle à son coiffeur.

Il suffit que l’on ne fasse pas comme il a dit, et il ne revient plus. Il ne donne JAMAIS une seconde chance.

D’ailleurs la prochaine fois il va aller se faire coiffer chez Sophie. Ce qui est assez risqué parce que Sophie est à moins de 50 mètres de la maison. Donc si elle ne fait pas ce que lui veut, exactement, il ne lui sera pas fidèle et il devra peut-être faire le tour du pâté de maison pour rentrer chez lui afin de ne plus passer devant le salon de Sophie.

Ou alors il lui faudra avoir du cran.

Moi j’ai rompu avec Julie.

Pas plus tard qu’hier.

Julie c’est ma coiffeuse.

Pour retrouver mon blond foncé d’origine j’ai dépensé un bras en un peu plus d’un an. Blond foncé, qu’elle a un peu réchauffé (comme elle dit) pour un style blond naturel avec de formidables reflets dorés comme les surfeuses californiennes.

C’est que c’est du boulot, du soin, de la patience, de l’argent pour en arriver à ce résultat. Plus dur que de surfer sur la vague.

P*****! nous étions d’accord qu’il ne faillait jamais dépasser un temps de pose de plus de 7 minutes et hier elle m’annonce fièrement qu’elle à juste appliqué la mixture 20 minutes SEULEMENT!

La rupture est donc définitive.

Chaque séances à pas moins de 150 Euros depuis plus d’un an et d’un coup d’un seul retour à la case départ.

De plus en plus blonde et les cheveux de plus en plus courts. Parce qu’elle a aussi décidé que jamais je ne pourrais avoir les cheveux longs. Jamais à moins d’avoir une seconde existence, je n’aurais la chevelure de Catherine Deneuve dans » Belle de Jour »

P*****! Si je dépense toutes mes éconocroques dans des produits sensés améliorer ma fibre capillaire, tout ça parce que je le vaux bien, c’est pour avoir des cheveux longs! pas pour qu’elle me les coupe.

Est-ce qu’il est logique de vendre du démêlant à un chauve?

Donc en ce moment je vis une rupture.

Pas douloureuse cela dit, parce que Bernik m’a dit que la coupe était classe et la couleur aussi. Bien que moi, je pense que je ressemble à un Playmobil. Un Playmobil à tête jaune, mais je conserve un mental de gagnante.

Bref avec Julie c’est comme en amour, il faut savoir rompre à temps.

Mon arbre est mort ( je suis donc en deuil)

Londres. Photo Bernik.

Et bien là j’ai la larme à l’oeil.

Je devais m’y attendre mais je pensais qu’ils n’oseraient pas.

Hier en regardant par la fenêtre de ma chambre je me suis dis « il y a quelque chose qui ne va pas » et puis je suis retournée à la conversation que j’entretenais avec Bernik. Une conversation sur la déco. Forcément.

Je suis revenue sur mes pas, et j’ai crié « ils ont arraché mon arbre, les salauds! » je n’ai pas pu retenir mes larmes parce que cet arbre (un érable sans doute) était devenu mon ami.

Le matin j’ouvrais ma fenêtre et mes yeux tombaient sur lui. Chaque année, dès la fin du mois d’août ses feuilles doraient pour devenir tout rouge et ceci juste avant mon anniversaire.

J’imagine que je ne suis pas la seule à déplorer la mort de cet arbre.

Combien de fois mon regard s’est perdu dans son feuillage pour sonder l’avenir, pour me donner du courage lorsque je n’étais pas bien, pour me conforter que la vie n’est qu’un éternel recommencement.

Ironie du sort, désormais lorsque j’ouvrirai les volets de ma chambre j’aurais les murs d’un immeuble dont la construction, se veut respectueuse de l’environnement.

Vacances sucrées salées.

Photo Lavieenrouge. Prise avec mon vieux Canon puisque le Lumix est mort.

A la maison y a un sujet qui fâche.

Le bateau.

Un dériveur plus exactement, que Bernik préfère délaisser dans un centre nautique. Il a jeté l’éponge gorgée d’eau salée et il est passé à autre chose, à savoir faire une carrière professionnelle.

Parfois je lui dis « et si on remettait ça? »

Pauvre inconsciente que je suis, puisque j’ai peur de mourir noyée.

Par calme plat.

C’était souvent en fin d’après midi, lorsque l’on se situait à mi-distance de l’ile de Groix et de la plage de Kerguelen, soit dans l’impossibilité de rentrer à la nage, que les choses se gâtaient, même si rien ne laissait présager de la pétole. (pétole = calme plat)

Et par calme plat je perdais la raison comme Woody Allen lors de la panne de l’ascenseur dans son film Meurtre Mystérieux à Manhattan. Exactement le même comportement irrationnel.

 Prise dans le calme plat j’avais l’impression de devenir un trognon de pomme, ce qui n’est pas grand chose, avouons le.

Un 4.7 comme son nom l’indique ne fait pas plus de quatre mètres soixante-dix de longueur, donc on ne peut pas faire les cent pas pour se détendre, et si sur la route nous coupions la route à un cargo, je n’avais même plus l’impression d’être un trognon de pomme mais un pépin de pomme.

C’est à ce moment là que j’avais envie de passer par dessus bord, même si, depuis que je suis petite j’ai peur de mourir noyée. J’ai dû être traumatisée lorsqu’à l’âge de six ans, j’ai vu le cadavre d’un enfant sur la plage, mort noyé, après être resté coincé sous le plongeoir.

Lorsque j’étais à deux doigts de ma noyade par calme plat, Bernik se mettait à me chanter La Java Bleue et je finissais toujours par rire jaune et par lui dire qu’il était un type un peu spécial.

Je mangeais bien de la colle Cléopâtre.

Laits pour le corps Ulric de Varens. Photo Lavieenrouge.

Il ne va pas être question de recette culinaire mais de lait pour le corps. D’ailleurs en tant que cuisinière, largement au dessous de la moyenne, il faut que je vous dise que je n’aime plus le tiramisu.

Depuis quand?

Depuis que je le fais à la maison.

Mais les laits pour le corps Ulric de Varens que l’on m’a proposé de tester et bien j’avoue, j’ai envie de les manger. Surtout le lait parfum pamplemousse.


Soleil pamplemousse

(mon préféré)

Lait pour le corps Chocolat cookies.


Lait pour le corps fruit de la passion.

En même temps lorsque j’étais écolière je mangeais de la colle Cléopâtre et je suis toujours vivante.

Bref pas déçue, et comme il fait beau je fais beaucoup de sport, ce qui veut dire: douches intempestives et qui dit douches intempestives dit hydratation de la peau.

C’est bête de revenir de vacances avec une peau de serpent.

Les laits Ulric de Varens sentent terriblement bon. A la piscine dans les vestiaires on est venu me le dire.

Et si je m’étais trouvée dans un vestiaire de gladiateurs? Lorsque l’on sent bon ça peut porter préjudice.

Parfum: 9 sur 10. J’adore le lait parfum pamplemousse.

Packaging: 9 sur 10. Tombé plusieurs fois dans ma salle de bain il ne s’est pas cassé. La forme en sphère est originale et l’étiquetage discret.

Utilisation: 8 sur 10. Je préfère les flacons doseurs. Mais le lait n’est pas liquide, je déteste les laits liquides qui contiennent beaucoup d’eau et qui déshydrate la peau.

Hydratation: 8 sur 10. Normale, convient aux peaux normales, le message de ce produit communique surtout sur le parfum et il est sans colorants.

Petit prix, sans colorants En vente chez ulric-de-varens.com

Boire, déboires, et une dent en moins.

Euh, moi je bois de la Badoit rouge. Photo Lavieenrouge.

Je vis dans une ville qui est l’une des plus alcoolisée de France.

Ville que je ne nomme pas, puisque lorsque j’écris quelque chose  qui déplaît à la municipalité, l’url de l’article disparait mystérieusement le jour même.

Le soir de la fête de la musique, je suis restée bien tranquillement chez moi. j’ai rédigé quelques articles en écoutant Swing Jazz, puis j’ai regardé X Factor et Taratata spécial fête de la musique. Une soirée sage et passionnante.

Je devrais peut-être me mettre à la boisson.

Oui bien sage si on la compare avec certains protagonistes qui ont participé à la fête de la musique, fête qui avait lieu dans ma ville fortement alcoolisée.

Bernik m’a communiqué un article paru dans la presse qui relate cette soirée bien sympatoche, mais pas pour tout le monde.

Une fêtarde chute du toit d’un entrepôt au port de pêche. Ça aurait pu très mal se terminer pour une jeune fille de 25 ans, qui a fait une chute d’environ 10 m, mercredi au petit matin. Elle avait grimpé sur le toit d’un entrepôt, à la recherche de son téléphone portable, balancé par ses amis. L’alerte a été donnée par un employé, qui l’a vu traverser la toiture. Ses trois amis ont pris la fuite. Finalement, après des recherches et enquêtes de voisinage, la victime a été retrouvée. Elle était tombée dans des cartons entreposés…

Une mineure a été retrouvée avec 2, 20 g d’alcool par litre de sang Place Jules-Ferry. Deux jeunes filles, dont une mineure de 16 ans, sont victimes de malaise et présentent des signes de démence. Elles ont bu dans des verres offerts par des hommes, qu’elles ne connaissent pas, et pensent avoir été empoisonnées. Prises en charge par les pompiers, elles sont hospitalisées. Les premières analyses n’ont rien révélé… Seulement qu’on a frôlé le coma éthylique pour la plus jeune, qui a fini à 2, 20 g d’alcool par litre de sang.

Des coups de poing, des insultes Un homme de 25 ans, ne supportant plus le bruit, est descendu régler ses comptes avec des fêtards, rue de l’Assemblée-Nationale à 3 h 30. Il a finalement fini aux urgences avec un nez cassé et une dent en moins.

Un peu plus tôt, les policiers de la brigade  anti criminalité ont interpellé un homme de 29 ans, qui frappait un jeune de 17 ans, rue Anatole-France.

Dégradations, souillure,bouts de verre Conséquence de la nuit agitée, les plaintes pour dégradations ont afflué, hier, au commissariat .

Rue de Belle-fontaine, un homme de 22 ans a notamment été interpellé alors qu’il dégradait un rétroviseur. Triste constat, également, sur le parvis du Grand Théâtre avec des souillures et des bouts de verre à foison.

Du côté de Lanveur, les pompiers  sont intervenus pour un début de feu de clôture à l’école maternelle François-Tanguy.

Un week-end cinq étoiles et un grain de sable.


Ma dernière photo avant que ne se glisse le grain de sable.

Nous avons passé notre dernier week-end à La Baule, plus exactement à L’Hermitage, un bel Hôtel 5 étoiles qui donne sur la plage. Nous nous y rendons deux fois par an, et nous réservons toujours les mêmes chambres.

Avec vue sur mer.

J’avais prévu en plus de dégorger dans l’eau de la piscine (j’aime nager très longtemps) de faire un mini reportage photo avec l’appareil photo de Bernik.

Mais l’appareil à lâché dès le samedi après midi. Faut dire que ce week-end là, il y avait un putain de vent.

Un grain de sable sournois s’est mis en travers du destin de notre week-end cinq étoiles.


Plage de La Baule. Photo Lavieenrouge.

La déco rétro de l’Hermitage. Photo Lavieenrouge.

Entre deux brasses dans la piscine, j’ai annoncé le décès de l’appareil photo à Bernik, mais bon prince il n’a rien dit.

Il avait même un petit sourire en coin, du genre à dire  » Avec toi plus rien ne m’étonne » Tout ça parce qu’il était persuadé que l’appareil était tombé la tête la première dans le sable.

Les choses qu’il me prête décèdent invariablement dans les jours ou les mois qui suivent. C’est une logique un peu agaçante je dois l’avouer.

Brasserie La Croisette. Notre QG. Photo Lavieenrouge.

Avant de passer au checking out, Bernik m’a dit « Tu sais, j’avais de bonnes idées photos avant que l’appareil ne tombe dans le sable » Je crois que c’est cette phrase qui m’a donné un mal de tête atroce, avec l’envie de me l’arracher et de la remplacer par la tête du bonhomme Lego que je venais de repérer dans une boutique de meubles et d’objet design.

Mes plastic shoes Vivienne Westwood. Melissa. Photo Lavieenrouge.

Notre ami François pignon était avec nous.

Avec lui les choses se déroulent plus simplement. Il fou son appareil photo dans la machine à laver en rentrant de vacances et dans la semaine il va faire jouer la garantie chez Boulanger.

Il triche pas.

La brasserie Rouge. La Baule. Photo du site puisque l’appareil photo est décédé.

Cependant si tout ne fût pas rose à cause de ce grain de sable, du vent, de la température de la piscine à 29° au lieu des 32° comme lors de nos derniers séjours, et de l’acte manqué au piano bar de l’hôtel le samedi soir, nous avions bien très dîné à La Villa (camembert rôti, brioche au pain perdu, espadon mi-cuit…) nous qui avions pris des habitudes à la brasserie Rouge ou l’on peut manger de la choucroute à la grenadine dans une ambiance déco rouge, nous n’avons pas été déçus de découvrir une nouvelle adresse.

Un grand merci à François Pignon et à Bernik ( avec ou sans appareil photo) qui m’ont invité pour mes 28 ans.

Oui oui déjà!

Villa à La Baule. Photo Lavieenrouge.

Maison à vendre ( mon coup de coeur) Photo Lavieenrouge.

Voir en plus léger.

Si vous me voyez trouble c’est que vous avez peut-être besoin de nouvelles lunettes.

Pourquoi lorsque nous sommes au restaurant, nous sommes plusieurs sur la même paire de lunettes pour lire le menu? Pour peu on pourrait croire que nous sommes pauvres.

Parce que certains (sans les nommer) n’osent pas se rendre chez un ophtalmo.

1° Pour avoir une ordonnance.

2° Pour filer chez un opticien et acquérir de nouveaux yeux.

Ne me demandez pas le nom d’un ophtalmo! la dernière fois que j’en ai recommandé un, une personne proche a pris un rendez-vous les yeux fermés. Résultat l’ophtalmo n’a pas vu qu’elle avait un cancer de l’oeil.

Donc en supposant que vous vous êtes rendu chez un ophtalmo, digne de confiance, après vous pouvez filer chez  Atol et découvrir la nouvelle collection Nu d’ATOL pour femme, homme et enfant, collection qui fait déjà parler d’elle.

Pourquoi?

Petit a: Parce qu’elles sont Ultra légères.

Petit b: Parce qu’elles sont ultra confortables.

Petit c: Parce qu’elles sont ultra souples.

Petit d: Et vous allez voir ultra bien.

Pourquoi tant de légèreté dans le destin de ces lunettes?

Pour votre confort pardi!

Collection Nu Atol mixte.

Collection Nu Atol enfant

Collection Nu Atol mixte. 

Celles et ceux qui portent des lunettes toute la journée, savent ce que ça signifie une bonne monture. Une bonne monture c’est celle qui se fait oublier.

Les lunettes Nu d’Atol sont les plus légères du monde et elles sont fabriquées  en France. Elles bénéficient du label Origine France Garantie, sans vis ni soudure.

Sans sortir de chez vous, vous avez la possibilité d’essayer les lunettes de la collection NU grâce à l’application webcam.

Attention! seul les humains peuvent faire un essayage, on a essayé avec notre chien mais ça n’a pas marché.

En même temps un chien ne porte pas de lunettes.

On se demande bien pourquoi.


Même si comme moi vous êtes hypocondriaque faites un dépistage du cancer du sein.


Même avec la marque de bronzage.

J’avais écrit lors de mon dernier article que si le résultat de ma mammographie était bon, je poserais seins nus sur ce blog.

Mais ce matin libérée de mes pensées morbides je n’avais plus envie de faire cette photo. Seulement je n’ai qu’une parole et si je ne le fais pas ça peut me porter la poisse.

Je suis hypocondriaque mais je vais quand même me faire dépister tous les deux ans.

Nous avons toutes et tous dans notre entourage des femmes qui ne le font jamais. Pourtant je connais des femmes pour qui la vie a mal tourné, elles ont été plus désinvoltes que moi. Alors même si je suis très très très déprimée entre la prise de rendez-vous et le jour J, voici quelques conseils pour celles qui ont peur d’aller se faire dépister pour la première fois.

N’attendez pas l’année de vos cinquante ans, allez-y avant!

1) Prendre rendez-vous chez son médecin traitant pour avoir une ordonnance que vous allez présenter au cabinet de radiologie.

2) Bien retenir la date de ses dernières règles afin que la secrétaire médicale puisse vous donnez un rendez-vous dans la bonne période.

3) Prendre un porte bonheur avec vous que vous allez glisser dans votre sac ou comme moi, un dans le sac et un dans la poche de mon jean.

4) Si comme moi vous êtes très nerveuse prendre un petit remède homéopathique ou un calmant avant le rendez-vous. Dans ce cas je vous conseille de vous y rendre à pied et pas en voiture. Entre le cabinet de radiologie et ma résidence il y a une école maternelle etdeux écoles primaires.

5) Ne pas oublier les lunettes de soleil ça permet de se planquer si vous y allez en pleurs et de vous planquer si vous pleurez (même de joie) sur le retour.

6) Y aller en jean parce que la radio et l’échographie se fait seins nus et être en petite culotte c’est se fragiliser davantage.

7) Porter des talons plats puisque vous allez vous contorsionner afin que les clichés soient correctement pris.

8) Si comme moi il vous arrive de voir tout en noir et blanc et de ne plus rien entendre demandez à vous allonger entre les clichés. Vous êtes entrain de faire un malaise.

9) Ne parlez pas trop au médecin pendant l’échographie afin de ne pas le déconcentrer.

10) N’oubliez pas votre carte de crédit puisqu’en sortant vous devez vous offrir quelque chose. Vous avez été assez courageuse comme ça. J’ai acheté une nouvelle robe.

Une mammographie ça fait toujours très mal.

Photo Lavieenrouge.

Lorsque je dois aller faire une mammographie je suis mal.

Au fait j’ai fait combien de mamo ?

Plus de dix c’est sûr.

Fût un temps j’avais un gynéco qui n’aimait pas les femmes qui ne font pas de bébé. Un jour il m’a dit pour me culpabiliser que j’avais de forte chance de développer un cancer du sein puisque je n’avais pas d’enfant.

Du coup j’ai vécu quatre années comme une condamnée. Mon médecin m’a dit de ne plus aller le voir parce que c’était un taré.

Les radiologues eux, ont toujours été sympa.

Je sais que je vais mourir un jour ou l’autre mais j’aurais honte de mourir d’un cancer du sein alors que celui-ci se guérit dans la plupart des cas.

Les médecins qui exploitent l’imagerie de mes seins me disent toujours qu’il y a tellement de choses dedans que ça rend la lecture difficile.

Ils le disent parfois en riant.

Parfois ils sont plus inquiets.

Alors je prie mais je prie les phrases dans le désordre. Notre père qui êtes aux cieux, pardonne nous nos offenses, que ton nom soit, oh mon Dieu c’est l’heure du départ.

Faire une mamo ça fait aussi très très mal. Mal à vous couper le souffle.

Et puis il y a l’attente, seins nus, entre les radiographies et l’échographie. Une attente interminable pendant laquelle je flippe.

Il y a aussi le cas ou vous devez revenir refaire un cliché quelques jours plus tard parce que tout n’est pas très clair.

Et ça c’est pas cool.

C’est ce qui m’arrive ce week-end.

Alors je me dis:

« J’y retourne pas »

« Cette fois c’est la bonne »

« C’est le début d’une période très noire »

« Et si je m’en allais pour toujours, vivre une autre vie, loin, loin, loin sans me soigner?

« Si tout se passe bien je m’achète une nouvelle robe dès que je sors du cabinet.  »

« Je ne peux pas y aller mes seins sont très douloureux après avoir fait un plat dans la piscine »

« Je veux mourir d’une crise cardiaque »

« Les collègues de mon frère font cancer double en moins de trois ans (un rein et un oeil, ou un sein et un mélanome)

« J’ai peur »

« Si j’ai quelque chose, je me fais sauter au gaz, boom! style radical chic »

« Qu’est ce qu’on va dire à la maison »

Si j’ai rien, je pose seins nus, ici sur ce blog dans quelques jours et j’invite toutes les femmes à de faire dépister »

Les murs qui se craquèlent et les cheveux laqués de BHL.

Graffiti dans ma ville. Photo Lavieenrouge.

La semaine dernière j’ai repeint le mur et les portes d’une petite maisonnette qui se trouve dans mon jardin.

C’est curieux, autant j’aime les murs décorés de graffitis (surtout sur les murs des autres) les murs sur lesquels la peinture craquèle, ce qui les rend terriblement intéressants, et les murs lézardés prêts à s’effondrer, autant je ne supporte pas le moindre témoignage du temps sur les miens.

Tout en appliquant la peinture, je me suis concentrée sur les choses de la vie: Les cheveux laqués de Bernard-Henri Levy, tout aussi cartonnés que ceux de Bernadette Chirac. Le visage tragique de Catherine Deneuve déformé par les injections d’acide hyaluronique.

Putain! le temps qui passe sur les autres ça me fait flipper.

Pourvu que je ne sois jamais tentée par un lifting et des injections. En même temps je suis trop douillette pour supporter ça.

Pourvu que j’accepte le manque d’unité de mon teint, pourvu que j’accepte les rides qui se feront de plus en plus profondes au fil des années et qui rendront (peut-être) mon visage aussi intéressant que les murs craquelés.

Je ne peux pas jeter mon disque dur.

Collage Lavieenrouge.

Lundi soir j’ai jeté et déposé sur la rue une partie de mon passé.

Des chaises, un bureau que l’on m’avait offert pour un Noel, des dessins, des toiles d’un mètre sur un.

La décision n’a pas été facile. J’avais peur de le regretter et de ce fait de m’en vouloir quelques jours plus tard, voir tout le reste de ma vie.

L’une des toiles que j’ai délaissé indignement a été enlevée par un inconnu dans les 30 minutes après l’avoir déposé. La chaise de bureau aussi. Ces deux disparitions m’ont réchauffé le coeur.

Cela faisait des mois que je devais faire un tri, mais j’avais peur qu’en me débarrassant de certaines choses, cela pouvait être le signe que je reniais une partie de ma vie que j’avais aimé ou pas.

Dans la cave il reste encore des poupées sales et désarticulées, des meubles que j’ai bidouillé et qui sont devenus poussiéreux et dépressifs et des meubles qui ont appartenu aux miens et qui ne sont plus là depuis longtemps.

Une fois que tout a été déposé sur la rue, j’ai regardé le  film « D’un pas mesuré » film qui retrace la promenade psychanalytique du docteur Freud et du compositeur Gustav Malher.

Ce film m’a fait réfléchir sur le pourquoi j’ai dû mal à jeter et sur le pourquoi je me plais à à ramasser des jouets en plastique, jouets oubliés par les enfants sur la plage.

Si je jette mon inconscient lui n’oubliera rien.

Il stocke.

Mon inconscient c’est mon disque dur.

Gorgée de sucre.


bogato  u.jpg

Gâteau Bogato.fr

La veille du dimanche de Pâques, ma tante qui était venue m’offrir une boite de chocolat Jeff de Bruges, m’a dit dans un éclat de rire, que la veille, elle avait fait maigre.

La veille c’était vendredi saint.

Alors j’ai piqué du nez, dans mon verre de jus d’orange, parce que vendredi saint ne veut plus rien dire pour moi. Je n’ai plus de religion et je me confonds, assez intelligemment, dans la masse de mécréantes et de mécréants de mon espèce.

Amie de moi-même et ça c’est pas bien, ils le disent dans la Bible, j’ai vu défiler le film de tout ce que j’avais mangé la veille, soit le jour du vendredi saint.

 10 heures: 4 tartines de pain avec de la confiture et un bol de Ricoré à l’aspartame.

Je ne déjeune jamais puisque je me lève tard. 10 heures quand tout va bien, 10 heures 30 quand ça va mal, 9 heures lorsque je pulse de bonheur.

16 heures: l’heure du goûter, goûter que j’ai partagé avec Nelly Oleson (ma Nelly Oleson à moi c’est un homme) Pour moi: un demi gâteau à la crème pour 6 personnes, gâteau décoré de jolis oeufs de Pâques colorés et gorgés de sucre.

Je ne dine pas le vendredi parce que je vais à la piscine avec Nelly Oleson quienfaitestunhomme et qui me casse souvent le moral parce qu’elle me fait remarquer que j’ai 2 kg de trop. Pas étonnant que je compense ma dérive affective avec du sucre. La possibilité de faire des compliments n’est pas dans l’ADN de Nelly Oleson quienfaitestunhomme.

Nous prenons juste un apéro vers 22 heures pour ne pas gâcher les bienfaits de la sportive attitude. Voici ma ration de ce dernier vendredi saint: un demi paquet de Tuc, un demi paquet  de petites choses sucrées salées issues de l’industrie agroalimentaire, une demi boite de pâté Henaff et une demi bouteille d’Asti.

Gâteau Bogato.fr

Récapitulons! ce dernier vendredi saint:

Légumes? AUCUN.

Fruits?AUCUN.

Proteines animales? A part le demi boite de pâté, RIEN. Le poisson je le surgèle mais je ne le mange pas (faut le cuisiner et je maitrise mal la cuisson)

Eau? NON.

Fort de ce constat de mécréante, j’ai fait un effort assez considérable puisque j’ai achevé la boite de chocolat offert par ma tante, qu’en 4 jours!

Mais je me suis levée pendant 4 nuits pour prendre un chocolat et un seul, pour que la boite dure plus de 3 jours.

J’ai voulu changer de cap culinaire.

Mais hier:

10 heures: 1 bol de céréales au chocolat noir.

14 heures: 4 macarons faits maison mais trop sucrés selon Nelly Oleson quienfaitestunhomme.

18 heures: un bol de céréales au chocolat noir.

23 heures 45 et après avoir regardé le télé film  » Au bon beurre » sur la 5,  j’ai englouti, alors que je n’avais pas faim, une part de tarte aux pommes que j’avais réalisée moi même, mais il parait que la pâte n’était pas assez cuite selon Nelly Oleson quienfaitestunhomme.

Voir la chaise en sucre.

Je sens bon.

Parfums Ulric de Varens. Dessin Ginger.

L’année dernière j’avais découvert le parfum Cotton Musk d’Ulric de Varens, un parfum dans un coque rose, parfum auquel je m’étais attachée. Lorsque l’on m’a proposé de découvrir les 3 nouveaux parfums de la collection &moi, j’ai dis OUI.

J’ai dû attendre plusieurs jours parce qu’étant allergique aux pollens j’avais perdu mon odorat.

AMOUR, ENVIE, EMOTION.

Je dois avouer que j’ai une petite préférence pour EMOTION.

Emotion c’est un fruité fleuri (cassis, pomme croquante, rose et freesia) Lorsque je commande un sorbet c’est toujours cassis, pomme, citron que je choisi. C’est pourquoi j’aime ce parfum.

Tout simplement.

Amour c’est la fête de la bergamote, de la mandarine, de la fleur d’oranger, du jasmin et de la pêche et de la vanille
C’est un floral oriental.

Envie c’est un fruité floral gourmand une explosion de citron, rose, jasmin,réglisse, santal et de  muscs.

Ces trois parfums  sont vendus 9,50 les 30 ml. Très accessible ce serait dommage de s’en priver.  Perso le soir avant d’aller dormir je parfume aussi mes draps. On peut aussi les glisser dans son sac ou son sac de sport.

Ulric de Varens c’est une collection de parfums féminins et parfums masculins, une ligne de maquillage innovante et aussi un grand choix de produits de douche et produits pour le bain. C »est aussi des parfums d’ambiance aux multiples saveurs.

ulric-de-varens.com/

Et toi à quoi tu penses sous le soleil?

Photo Citizen K.

J’ai lu quelque part que, si nous avons besoin de lézarder au soleil à ne rien faire c’est pour réfléchir à la place que nous tenons dans la société.

Etendue sur la sable ou dans l’herbe, sous le soleil exactement, nous avons la possibilité de faire le point sur notre vie so fabulous ou notre vie de merde.

La semaine dernière lors d’une semaine d’été en avril, allongée sur la sable, les yeux fixés sur la mer je me suis dis.

*Pourquoi les autres sont sur Twitter et pas moi? c’est incroyable ça!

*Y a t’il des probabilités pour mon coeur me lâche lorsque je nage le crawl? faut que je prenne ABSOLUMENT rendez-vous chez le médecin.

*J’aime pas les filles qui laissent voir leurs bretelles de soutien gorge.

*Faut que je concrétise  mon idée de lampe design à partir d’une boite d’oeufs.

* Faudrait que je réussisse la religieuse à la violette pour le 1 mai ça en épaterait plus d’un.

 

Le recyclage des vieux magazines.

Bijoux en papier.

Dimanche j’ai préféré faire du bricolage, plutôt que de rédiger des articles pour mes blogs.

Du bricolage, soit retaper une aile de ma Smart, ce qui m’a fait économiser 180 Euros, au bas mot. D’autant que le prix de l’essence a augmenté d’une façon scandaleuse.

D’ailleurs je ne dis plus « je vais mettre de l’essence » mais « je vais mettre de l’or dans ma Smart »

Bernik a fait du rangement  et lorsque j’ai vu qu’il s’apprêtait à jeter une lampe, j’ai poussé un cri et je lui ai arraché la base de la lampe en alu brossé pour en faire un bougeoir.

Bijoux Equité&Co.

Oui j’aime la récup parce que j’en ai assez du gaspillage.

Au passage il faut que je vous dise que je ne peux plus voir un homme politique en peinture, qu’il soit de droite ou de gauche.

Dans l’après midi j’ai regardé un reportage signé Yann Arthus Bertrand, croyez moi ça fait vraiment réfléchir. La terre devient une poubelle.

Ce matin j’ai découvert sur madeindesign.com un sautoir réalisé à partir de papier d’emballage. Un sautoir qui fait partie de la collection de bijoux Equité&Co.

Equité&Co c’est une coopérative spécialisée dans l’édition et la diffusion de produits issus du commerce équitable, la marque Equité&Co développe et fabrique sa collection de bijoux en partenariat avec Friends International, une ONG basée au Cambodge qui aide les enfants des rues à envisager un avenir meilleur.
Les sautoirs sont réalisés en papier recyclé et réalisés à la main au Cambodge par des hommes et des femmes en situation difficile, ce qui leur assure un revenu stable.

Le papier des sautoirs provient de magazines, posters, paquets de cigarettes, emballages alimentaires… Ainsi, chaque bijou fabriqué est unique.

Une bonne idée de recyclage qui est en vente chez madeindesign.com mais vous pouvez aussi vous amuser à en fabriquer un.

Un bébé pour quoi faire?

Graffiti à Paris. Photo lavieenrouge.

Ce graffiti je l’ai découvert à Paris, à Noel, plus exactement sur les quais, rive droite. Je l’avais oublié dans mon ordi mais il y a une quinzaine de jours j’ai été visiter une maternité et je me suis souvenue de ce graffiti dessiné sur le sol.

En revenant de la visite de la maternité, je me suis demandée combien parmi les 8 femmes qui étaient présentes, avaient fait un bébé uniquement pour lui transmettre de l’amour et des valeurs?.

8 sur 8?

4 sur 8?

1 sur 8?

Aucune?

Alors maintenant on peut vendre son téléphone même cassé?

 


Sticker St Paddy pour Iphone.

Franchement ça vaut vraiment le coup de vivre quelques années de plus.

J’avoue j’en ai bavé pas vous mes amours, lorsque j’ai bousillé mes téléphones portables. Vous pouvez lire cet article sur lequel j’avoue tout.

Il y a deux semaines je suis encore tombée dans une profonde affliction lorsque j’ai niké ma Live Radio de chez Orange. Bon, en même temps cette radio fou les boules à tout le monde  au quotient intellectuel se situant dans la moyenne, y compris à ma copine Lilitop qui un jour, de rage, a fracassé la sienne sur son parquet neuf.

Ma Live Radio a eu une fin disons plus paisible et plus plus distinguée. J’ai inséré la prise de mon ordi à la place de SA prise et ça a fait clak clak clak.

Morte.

Hier en la contemplant je me suis dis que peut être je pourrais en faire un sac à main mais Nelly Oleson va encore lever les yeux au ciel en me disant  » Cesse d’avoir un esprit créatif, ça agace tout le monde à la fin »

L’autre jour, quand? je ne sais plus, j’ai vu à la télé que l’on pouvait revendre son portable même broken.

Quelle époque formidable qu’on ne vit qu’une seule fois!

Sticker St Paddy pour Iphone.

Le mien pourrait me rapporter 59 Euros. Mais ce n’est pas le mien c’est celui que Nelly Oleson m’a prêté après que le mien soit passé la machine à laver. Pour un cycle de lavage complet.

Putain! depuis que je rédige des blogs je ne sais pas ou j’ai la tête parfois.

Bref nos téléphones contiennent des métaux précieux. Métaux précieux pour lesquels la lutte est âpre dans certaines régions du globe.

Une étude réalisée en 2008 montre que l’impact environnemental d’un téléphone portable est lié à 80% a sa fabrication et à l’extraction des matières premières qu’il requiert. L’étude conclue par la nécessité d’allonger le cycle de vie des produits numériques.

Sticker St Paddy pour Iphone.

Les téléphones recyclés sont revendus aux pays émergents et en Europe. Les autres, trop vieux, trop malmenés pas des propriétaires indignes, ou dont la technologie est obsolète sont démantelés, conformément à la régulation Européenne de traitement des déchets (DEEE)

On est pas obligé de mettre le chèque dans sa poche si on vend son téléphone, on peut le reverser en partie ou en totalité à une association.

La green attidude? yes i do!
Misterrecycle

L’obsolescence programmée de nos objets quotidiens.

 

Citadium. Paris. Photo lavieenrouge.

La semaine dernière la machine à pain est décédée.

C’est la seconde machine à pain qui lâche et ceci en même pas 24 mois.

On en a marre.

Si vous avez entendu parler de l’obsolescence programmée vous savez pourquoi nos machines à pain nous lâchent tous les ans.

Ce que l’on appelle l’obsolescence programmée c’est concevoir des produits en prévoyant leur décès à plus ou moins brève échéance. Ainsi les fabricants conçoivent des produits qui ont une durée de vie courte de façon à ce que l’on renouvelle nos produits le plus rapidement possible.

Sauf que certains en ont assez! et aimeraient pouvoir entretenir une relation plus ou moins longue avec les objets qu’ils affectionnent. 

Moi par exemple.

Lorsque l’on sait que les fabricants se creusent la tête pour concevoir des défauts, je ne peux pas m’empêcher de penser que je vis dans un monde schizophrène.

Je sais que mon Ipod Schuffle a été programmé pour me lâcher.

C’est déjà un miracle qu’il fonctionne toujours, il est terriblement vieux! Il a 4 ans. 

En même temps j’avoue que je le délaisse souvent pendant des mois.

Vous devez penser « mais qu’est ce qu’elle fou avec un Ipod vieux de 4 ans? »

L’attachement ça existe vous savez.

L’ordinateur portable sur lequel je rédige cet article n’a plus de batterie depuis deux ans. Pourquoi acheter une batterie neuve alors qu’il va me lâcher très probablement d’ici la fin de l’année? Quant aux batteries d’ordinateurs, elles sont elles aussi programmées pour crever très vite.

Je possède une machine à laver qui a 30 ans. Je l’ai récupéré chez ma mère. 

Elle consomme beaucoup d’eau et de l’énergie.

Jamais une réparation!

Je ne compte pas m’en séparer pour une nouvelle qui me fera consommer moins d’eau et qui dans trois ans sera naze ou demandera la visite d’un technicien, visite qui me coûtera au bas mot 150 à 200 euros, soit la moitié du prix d’une machine neuve.

Et que deviennent nos ordinateurs ?

Nos ipod?

Nos machines à pain?

A la poubelle et la poubelle c’est l’Afrique, l’Inde, peu importe ce n’est pas chez nous.

Franchement c’est dégueulasse.

Tout n’est pas recyclable.

Lorsqu’il y a 10 ans je travaillais en Tunisie j’étais abasourdie de voir des engins de la vie de tous les jours qui avaient plus de 50 ans et qui étaient en état de marche.

Comment était-ce possible?

La misère fait que l’on ne surconsomme pas puisqu’on peu pas.

Alors sans machine à pain du jour au lendendemain qu’est ce que ça change?

Et bien pas d’achat d’une nouvelle machine à pain programmée pour vivre un an.

Plus d’achat de farine à pain.

Plus d’achat de levure de boulanger.

Et retour chez le boulanger.

Audrey Marney est bien plus belle en vrai que dans les magazines.

 

Audrey Marney. Longchamps printemps/été 2011.

Eux, je veux dire Audrey Marney et son compagnon, le comédien Virgile Bramly, revenaient des obsèques de Gérald Nanty, obsèques qui eurent lieu le 22 décembre 2010. 

Photo agence Angeli ©

Nous, nous revenions de chez Habitat Rivoli. Je venais de casser, un lampadaire dans ce magasin.

En milieu d’après midi il s’est mis à neiger, alors nous nous sommes engouffrés chez Ladurée. Pas le courage de nous rendre rue du Bac à La Pâtisserie des Rêves de Philippe Conticini. Salon de thé que nous avait recommandé notre copine Lilitop.

Dans le salon de thé, mon regard s’est fixé sur la chevelure de la fille qui était tout près de moi.

Lorsque j’étais petite, j’étais fascinée par les cheveux longs, beaux et sains. J’aimais aller à la messe pour  » lire » des cheveux.

Les cheveux de cette fille un peu plus grande que moi, étaient roux, soigneux même s’ils venaient de s’échapper d’un casque de moto rose fushia.

Mes cheveux blonds étaient planqués dans un bonnet.

Audrey Marney était tout près de moi mais j’ai eu un doute, un doute qui a persisté pendant plusieurs jours parce que je l’ai trouvé très juvénile, alors que le mannequin à la trentaine et  maman de deux garçons. La fille aux cheveux roux était très saine, très fraiche, et apparement pas un gramme de maquillage sur sa jolie peau.

Cette fille me semblait plus jolie qu’Audrey Marney, enfin celle que j’ai l’habitude de voir dans les magazines. Audrey Marney qui est la nouvelle égérie de la marque Longchamps.

Pas une once de vulgarité, ni de prétention.

Ni d’ostentation vestimentaire chez Audrey Marney.

Ni même d’agacement dans ses yeux parce que mon regard ne pouvait pas se concentrer sur autre chose, que sur ses cheveux roux et sa peau diaphane.

Depuis ce jour  j’ai promis à mes cheveux, des bains d’huile, hebdomadaire, et je  me maquille beaucoup moins.

Less is more.

J’ai pris un cours de cuisine pour ne plus être nullissime aux fourneaux.

 

 Gilbert Luszezinsky. L’atelier des Chefs.  

Bonne année!

Que je vous dise.

Pendant mes vacances j’ai suivi un cours de cuisine à Paris.

Incroyable?

Je sais.

Terminé le riz au lait dur comme du mortier. Le poisson servi cru parce que j’oublie d’allumer le four. Une vie quotidienne aussi dangereuse que dans la bande de Gaza puisque l’immeuble peut sauter lorsque mon gâteau au chocolat prend feu dans le four, four placé sous le chauffeau à gaz!

A mon niveau, c’est à dire dangereusement en dessous de zéro, j’ai pensé que, de prendre un cours de cuisine, ça pouvait être assez intéressant.

J’ai cliqué et je suis tombée sur le site L’atelier des Chefs.

Emulsion de vitelotte et brochettes de mimolette.

Je me suis inscrite au cours de cuisine  BHV Rivoli. 

Pourquoi au BHV Rivoli?

Et bien, je me suis dis que, si le cours était au 3° étage du magasin, j’aurais  la chance d’apercevoir les toits de Paris entre coups de couteaux.

 J’ai choisi un cours tout simple. Un cours bien au dessus de mon niveau cela dit.

Un cours d’une demi heure.

 L’Encas( 30 mn) soit 15 Euros: Pavé de bar saisi, mousseline de panais, vierge châtaignes et  raisins. 

Il existe plusieurs formules: Le 60 chrono (1 heure) le menu (1 heure 30) la tradition (2 heures) cours cocktail, le cours pour enfants, le cours Master Chef… 

Pavé de bar saisi, mousseline de panais, vierge châtaignes et  raisins. 

Nous étions 10 élèves sous le direction du chef Gilbert Luszezinsky.

L’ambiance était chargée de testoterone puisque les hommes étaient plus nombreux que les femmes. Ah que l’avenir est rassurant si les hommes se mettent à apprendre la cuisine, le ménage et le repassage.

Comme je n’ai pas de culture culinaire j’ai donc tout appris:

Couper des raisins en deux.

Découvrir ce que sont des panais.

Retirer les arrêtes d’un filet de poisson avec une pince.

Découvrir ce que c’est que le piment d’espolette.

Et même dresser mon assiette artistiquement.

L’ambiance était sympathique et studieuse. Mais pas trop. Après le cours nous nous sommes mis à table et nous avons dégusté notre plat avec un verre de Sancerre. C’était aussi bon que dans un très bon restaurant. Le chef nous a proposé  un dessert, un crumble pommes et noisettes fait maison et un café.

Total 22 euros, cours compris, soit même pas le prix d’un repas dans un restau moyen.

Je n’ai pas encore reproduit la recette chez moi mais c ‘est bientôt prévu pour.

En ce moment je m’essaie à la tarte tatin via le site L’atelier des Chefs. Ma première tentative à été un échec parce que j’ai raté mon caramel.

Je ne respecte pas les doses.

Balance La Chaise Longue.

Pourtant à Noel j’ai eu une nouvelle balance, une balance design.

Assiette Pasta. La Chaise Longue.

 Plus 6 assiettes illustrées pour manger des pâtes.

Assiette La Chaise Longue.

Ma copine Lilitop qui cuisine extrèment bien m’a offert les assiettes Les Craquantes que je vous avais présenté avant Noel.

Maintenant faut mettre la main à la pâte, j’ai envie de dire.

 

Eteins la lumière le 26 novembre!

 

                                

Julian Opie.

Je vais me joindre au mouvement qui consiste à faire perdre de l’argent à EDF  et ceci pour manifester mon mécontentement de la hausse des 3% du tarif de la consommation d’énergie en électricité.

Le principe est simple.
Pour manifester votre mécontentement au sujet de l’augmentation de 3% de tarif de EDF cette année:

Le 26 Novembre 2010 a 20h30 jusqu’a 21h
1) Eteindre TOUTES les lumiéres de votre logement.
2) Allumer bougies ou autre luminaires naturels.
3) Attendre 10 minutes.

Cette action a pour but de faire perdre plus de 2 millions d’euros à EDF.
En effet c’est la somme que cette société gagne en 5 minutes si toute la France éclaire son logement.

Protestons de cette maniére ça fera de l’argent en moins à l’Etat et à EDF

INVITEZ TOUS VOS AMIS !!!
http://www.facebook.com/event.php?eid=164567133561270&num_event_invites=0

Je rate même mes macarons Alsa.

Image via The Cool Hunter.

Je crois qu’à la maternité ils ont fait un échange de bébé rien que pour s’amuser et du coup je suis tombée dans une famille pauvre, pauvre culinairement parlant.

A un moment donné mon (supposé) père s’est mis à la cuisine et tous les dimanches entre deux tartes dans la gueule de la mère, nous avions le droit à une tarte aux pommes qui se divisait avec l’aide d’un marteau.

Fort heureusement mes parents ont divorcé et nous n’avons plus mangé les tartes aux pommes de mon père.

Mon père est mort avec sa recette dans les dents.

En pleine âge ingrat j’ai voulu aider ma (supposée) mère dans la cuisine mais elle me disait  » dégage de là! »

Elle est morte avec son savoir faire qu’elle n’a pas jamais voulu me communiquer.

L’autre jour alors que je  préparais un riz au lait  Bernik m’a dit  » Qu’est-ce-que tu nous fais là? du mortier?

Je voudrais que l’on me communique de l’amour mais pas queue.

Oui culinairement parlant je suis mal née.

Mais ou est ma vraie famille bordel? celle qui sait préparer un boeuf bourguignon, un civet de lapin, un crabe mayonnaise?

Celle qui me mettrait en confiance devant les fourneaux!

Tout ça pour vous dire que coté cuisine ça va toujours aussi mal.

Le week-end dernier j’ai raté mes macarons.

Mes macarons Alsa.

Le slogan de la campagne de pub Alsa c’est « des desserts dont vous serez fier » 

Moi j’ai inversé le sachet fourrage macaron avec la préparation des macarons.

Résultat? je suis partie avec un sérieux handicap et comme mon four ne descend pas à moins de 100 degrés mes  macarons qui devaient prendre consistance à 50°  en début de cuisson, sont sortis du four complètement carbonisés.

Je vais prendre un cours de cuisine prochainement.

Avec un pro.

Qui me communiquera l’amour.

L’amour de cuisiner.

Un dimanche noir ou presque.

 

Collage Lavieenrouge.

Dimanche matin, lorsque je me suis approchée de mon bac à linge réservé au linge blanc, j’ai reçu une goutte d’eau sur la tête.

Bernik a scruté le plafond et en tâtant celui-ci, son doigt est passé au travers.

Bernik a vachement dénigré le couvreur. Il l’a même traité d’incapable.

Dimanche matin Bernik voulait faire le ramonage avec un diable tout neuf, diable chromé presque design si on réfléchit bien. Il m’a même dit qu’il fallait être con pour demander à un professionnel de faire le ramonage.

Problème: La tête du diable n’entrait pas dans le conduit de la cheminée.

Dimanche matin, Bernik a donc découpé pas moins de 300 poils en fer avec une pince afin de réduire la circonférence de la tête du diable.

Ses pauvres doigts!  C’est bien simple on aurait dit du jambon.

Et puis les choses se sont dégradées. La tête du diable s’est coincée dans le conduit de cheminée.  

Le ramonage? On a dû le faire avec le manche puisque la tête du diable ayant tellement été malmenée, elle a rendu l’âme.

On a eu beaucoup de chance parce que la tête aurait pu se coincer dans le conduit.

Résultat probable?

L’asphyxie.

Dimanche après-midi notre copine Lilitop est venue nous rendre service à savoir décoincer la porte de la cave qu’un %¨/.?0900%¨ç de chez Veolia a fermé trop brutalement. En la fermant comme un °M?//%¨tout le bordel qui était contre le mur est tombé sur la porte.

Bernik et Lilitop ont voulu passer par la trappe. Mais impossible de passer par la trappe puisqu’il aurait fallu sauter dans le vide à plus de trois mètres. Heureusement qu’ils n’ont pas cassé la poignée de la trappe sinon tous les patients de notre voisin médecin seraient passés à la trappe lundi matin. 

Au bout de deux heures armés d’un marteau, du manche du diable qui n’avait plus de tête, d’un tourne vis et d’un corde, tout le bordel a dégringolé l’escalier de la cave et ils ont pu ouvrir la porte.

Les avant-bras de Bernik avaient la couleur des prunes rouges.

En remontant j’ai constaté que je n’avais plus d’eau chaude.

Pourtant le chauffagiste était passé dans la semaine.

Et je l’ai payé, bordel!

Bernik m’a dit que c’était un incapable.

Parfois je cotoie Nellie Oleson.

Nellie Oleson.

Oui parfois je cotoie Nellie Oleson et ça fait mal.

Que je vous raconte.

L’autre jour entre deux brasses coulées je dis à Bernik que j’allais prendre des cours de cuisine.

Des cours de cuisine avec moi même parce que mon niveau est tellement faible que je ne vais pas dépenser 80 Euros pour apprendre à faire une mayonnaise.

Bernik s’est fichu de moi et m’en a dit des sévères.

D’accord il y a eu une fois le poisson servi cru et la fameuse dinde.

L’année dernière j’ai acheté une dinde quatre fois le prix affiché parce que le prix affiché était le prix du kg. Cette pouffiasse de dinde était si grosse qu’il a fallu importer un four d’un autre appartement.

Mon four étant trop petit. Mini talent de cuisinière = mini four.

Comme elle ne décongelait pas assez vite Bernik a entrepris de la découper.

Pas avec des ustensiles de cuisine mais des outils de bricolage.

C’était pas beau à voir.

 Au finish c’était gras.

C’était nul.

Alors lorsque je dis à Bernik que je vais apprendre les bases en cuisine une fois pour toute! il a des mots coupants comme un diamant.

Il n’y croit pas, surtout lorsque je lui dis que je vais mettre les mains à la pâte  lorsque j’aurais un tablier avec des motifs design.

C’est pas ma faute à moi si j’ai envie de bien faire. Je suis accro à Top Chef et Master Chef deux emissions que l’on peut voir sur le petit écran.

Je stresse autant que les candidats et parfois je pleure avec eux.

Je suis vraiment impliquée en cuisine.

Médiatiquement parlant.

Lire mes autres articles sur mes talents de cuisinière.

Moules à gâteau et tout le bordel.

En cuisine j’en suis aux bases.

 

 

 

Sur la plage abandonnée.

Photo Lavieenrouge. Presque de l’art conceptuel.

Il y a quelques jours à la marée descendante j’avais évoqué dans un article ma nouvelle névrose obsessionnelle.

N’ayons pas peur des mots.

Tout à commencé un soir d’été.

Certaines tombent amoureuses, d’autres prennent un râteau.

Moi j’ai ramassé une pelle verte.

Les jours suivants j’ai trouvé un râteau bleu. Je me suis dis que le râteau bleu irait bien avec la pelle verte.

Et  je suis tombée dans l’engrenage.

J’ai trouvé une autre pelle, un autre râteau.

Puis des moules à sable: un ours rose, une locomotive verte, une étoile de mer jaune…

Photo Lavieenrouge.

Un soir j’ai découvert près du rivage un petit arrosoir vert. J’étais vraiment fière de ramener ce petit arrosoir à la maison.

Pour le jardinage que je ne fais jamais.

Jour après jour ces objets en plastique délaissés par les enfants m’ont surpris au détour d’une plage, entre deux vagues. J’ai capitalisé on va dire.

Photo Lavieenrouge.

Photo Lavieenrouge.

Chez moi on m’a demandé ce que j’avais l’intention de faire avec tout ce bordel.

J’ai répondu presque désemparée que je ne savais pas.

Comme je suis diplômée d’archéologie je pense parfois que c’est la cause à effet.

Photo Lavieenrouge.

La semaine dernière j’ai trouvé à marée montante des lunettes de soleil. Une paire de lunettes perdues par une jeune inconsciente.

Mais que font les parents? Que fait la ddass?

Bien sûr le jour ou j’ai réalisé ces photos j’ai trouvé deux pelles. Une pelle rose et une pelle orange.

Photo Lavieenrouge.

Enceinte de 22 jours. Une femme dans tous ses états.

 

The Library Resort à Koh Samui. Designer Tirawan Songsawat.

Faut l’avouer être une femme ce n’est pas facile tous les jours.

Anne vient me voir.  Elle est pétillante et elle a le cheveu long et brillant.

Elle s’engouffre dans ma salle de bain pour y faire un test de grossesse.

Pourquoi pas?

Pendant ce temps je mange une tranche de melon en regardant la météo.

De la salle de bain, elle n’en sort pas.

Je m’y engouffre.

Le chien aussi.

ENCEINTE. 22 jours.

On n’y croit pas.

On lit sur la notice: fiable à 99%

C’est balot parfois la fiabilité des choses.

Je propose une coupe de champagne. Anne me répond « Oh non pas dans mon état »

Anne me dit qu’elle a mal au ventre.

Je lui dis qu’une petite fille ça serait sympa.

Anne pense que c’est un garçon.

D’ailleurs elle le sent presque bouger.

De toute façon sa voyante l’avait prédit.

Anne dévore mon melon et me dit qu’elle a envie de bouffer pour 4.

Je lui demande pourquoi elle va voir une voyante puisqu’elle étudie le bouddhisme depuis le mois de mai.

Anne ne répond pas, absorbée par le changement brutal du cours de sa vie.

Anne me dit qu’elle doit s’arrêter de travailler dès demain.

Je lui dis qu’elle pourra prendre son congé de maternité dans quelques mois seulement.

Anne est attérée. 

Anne me demande d’aller sur Internet pour connaître les délais pour avorter.

Je n’y vais pas.

On boit.

On boit.

On boit.

Du Coca Zero.

Anne téléphone à sa psy pour y voir plus clair.

Anne doit rentrer chez elle.

Je lui demande si ça va aller.

Les traits tirés, Anne me dit « Je ne sais pas, tu sais dans son état… »

 

Comment perdre de l’argent facilement. Les conseils d’une pro.

 

Copilcus Piggybank par Artlebedev.

1° Ne pas être pauvre (c’est la moindre des choses)

2° Entendre sur France Info que l’or est le meilleur placement.

3° Posséder un Louis d’or.

4° Le dissimuler pour confondre les éventuels cambrioleurs dans une petite boite en bois exotique parmi des pièces de 10, 20 et 50 centimes d’ Euros.

5° Quelques semaines plus tard vouloir faire des économies en renonçant à acheter une bobine de fil à coudre chez Carrefour sous prétexte que celle-ci coûte 1 euros de plus que sur le marché.

6° Réunir quelques pièces jaunes de 10, 20 et 50 centimes d’Euros ( je suis presbyte)

7° S’en aller au marché avec son petit panier sous le bras.

8° Acheter une bobine de fil, des radis, et 4 pommes bio.

9° Quelques semaines plus tard entendre sur France Info que le cours du Louis d’or est toujours à la hausse

10° Ouvrir la petite boite en bois exotique et se rendre compte avec stuppeur que l’on a acheté une bobine de fil, des radis et 4 pommes bio avec des pièces de 10, 20 et 50 centimes d’Euros et un Louis d’or.

Mourir d’une courte maladie. Si possible.

Bernik ( quand tout va bien)

En début d’été Bernik a fait une entrée théatrale dans mon bureau.

« J’ai un ulcère à la jambe » a-t’il lâché.

Je vous avoue que j’ai poussé un soupir de soulagement.

La veille en examinant la petite tâche rose sur sa jambe j’avais envisagé une gangrène. Je lui avais même raconté la mésaventure de Guillaume Depardieu qui avait dû se faire amputer d’une jambe.

Il m’a dit que j’étais folle à lier.

Il m’a affirmé assez tristement, je dois dire qu’il avait tous les symptômes d’un ulcère à la jambe.

Il l’a lu sur Internet.

Restait plus qu’à confirmer le diagnostique par le médecin pour obtenir un arrêt de maladie.

C’ést de l’eczma en fait.

Nous sommes tombés de haut.

Hier en faisant son repassage Bernik m’a avoué qu’il avait une maladie aux pieds. Une maladie dont on ne connait pas les causes et qui bien sûr ne guérie pas.

Il l’a lu sur Internet.

Il m’a dit qu’il avait de grosses cloques sur les pieds. Un nombre incalculables de cloques. Qu’il devait les percer avec une aiguille et que ça faisait mal.

J’ai demandé à voir.

Il a reposé son fer à repasser et il m’a dit « tu va être étonnée »

J’ai vu quelque chose qui ressemblait à une ampoule crevée et un point rouge.

Il a dit qu’il avait de la chance! parce qu’il n’avait pas de cloques sur les mains. Les autres sur Internet disent qu’il deviennent handicapés à vie et qu’ils perdent leur travail.

Parait que les photos diffusées sur Internet font flipper.

C’est une maladie qu’on ne sait pas d’ou elle vient.

Le mal s’en va parfois. Comment? on ne sait pas.

A mon avis, mais il va dire que je suis folle, ses cloques aux pieds, ce ne sont que des ampoules puisqu’il s’achètent des chaussures neuves tous les mois, mais lui, il m’a dit qu’il était atteint d’une maladie grave.

D’une maladie qui ne guérie pas.

D’une maladie que l’on dit orpheline.

Le sourire de Bruno Cremer.

 



Bruno Cremer Vanessa Paradis. Noce Blanche


 


A un moment donné j’étais amoureuse de Bruno Cremer.


Qui avait l’âge d’être mon grand-père, je sais!


En sortant de chez moi une voiture s’est garée sur le trottoir juste à trois mètres de moi.


De cette voiture en est sorti Bruno Cremer.


Mon cœur a fait BANG BANG .


Il est passé derrière moi.


J’attendais mon ami.


Il est revenu sur ses pas.


Il a regardé les noms sur les sonnettes de mon immeuble.


Mon cœur a fait BANG BOUM BANG


Il est entré dans mon immeuble.


Mon cœur a fait BANG BOUM BANG BOUM BANG.


Il en est ressorti.


Nous nous sommes croisés.


Mon cœur a fait BOUM BOUM BOUM.


Nous nous sommes regardés.


Je lui ai adressé un sourire.


II a répondu à mon sourire.


Il a regagné sa voiture.


Il attendait quelqu’un.


Moi aussi.


Ce fût une attente interminable.


Mon cœur faisait BOUM BANG BOUM BANG BOUM BANG.


C’est moi qui suis partie la première.


Mon ami est venu me chercher.


Mon ami me parlait mais je ne l’entendais pas.


Lorsque j’ai appris la mort de Bruno Cremer je n’ai pas eu envie de sortir de chez moi.


Une vie XXL.

 

Photo Howard Sooley pour Mazzilli.

Dans la salle d’attente du cabinet médical  il y avait une femme d’une soixante d’années plutôt classe. L’un des médecins venait d’appeler les pompiers. Les pompiers sont arrivés et le mari de la dame d’une soixantaine d’années plutôt classe a été transporté à l ‘hôpital.

Infarctus.

En face de moi il y avait une jolie femme d’une cinquantaine d’années. Une femme vraiment jolie et souriante. Dans quelques jours elle allait être grand-mère pour la première fois.

Elle tenait dans sa main des analyses médicales dont les conclusions n’étaient pas très favorables.

Pas favorables du tout.

Moi j’avais juste besoin d’une ordonnance.

J’avais besoin de gouttes pour le nez.

Mon médecin m’a demandé « vous allez bien? »

Depuis 10 ans je lui réponds oui.

Je voulais lui dire oui.

Mais ma bouche a dit non.

Je lui ai dit que je ne voyais pas assez les choses en grand et que je construisais ma vie en modèle réduit.

D’ailleurs je roule en Smart.

Et mon vélo est tout petit pour aller dans ma Smart justement.

Juste avant de le quitter mon médecin m’a dit  » j’ai quelque chose sur le coeur et je n’ai jamais réussi à le dire. Même pas à ma femme »

Alors il m’a dit qu’il avait peur d’avoir un troisième enfant. Peur d’avoir une fille. Peur d’avoir une fille qui puisse lui ressembler.

Parce que lui il mesure un peu plus de deux mètres.

La dame qui travaille du chapeau.

Photo Lavieenrouge. Graffiti Nemo. Rue du Chat qui Pêche. Paris.

 

Cet été, dans un restaurant parisien une dame est venue s’assoire à la table voisine de la mienne. Elle portait un petit chapeau bizarre, un petit chapeau qui lui allait bien. 

Un chapeau mignon mais pas tendance.

La dame au chapeau m’a raconté sa vie.

J’ai su que sa mère lui avait interdit Internet puisqu’elle avait fait des dettes de jeu via des sites online.

J’ai su aussi qu’elle venait de perdre son père il y a un mois et qu’elle venait d’adopter un chat qui lui griffait les cuisses.

J’ai su que les rapports avec sa mère étaient très tendus. 

J’ai su que sa mère la gavait de petites pastilles de couleur qu’on appelle médicaments. 

J’ai su aussi que sa mère entretenait des gigolos. 

J’ai su que j’étais en présence d’un cas difficile.

J’ai eu l’imprudence de lui demander si elle avait des enfants.

Elle m’a répondu cash. « ‘Ma  mère a tué mon enfant » 

J’ai su que son enfant avait été tué puis transformé en ostie.

Transformé en ostie pour des messes célébrées au Vatican.

J’ai eu un moment de solitude.

Elle me fixait et je ne savais que lui dire. Et puis il y avait un couteau et une fourchette posés sur la table.

 Une fourchette plantée dans un oeil ça peut faire mal. 

Contrarier quelqu’un ça peut avoir des conséquences. Tenez, la dame qui après une dispute aurait tué et foutu le corps de son compagnon dans un congélateur.

Je lui ai posé une question très terre à terre pour la déstabiliser: » Comment les osties ont pu passer de la cuisine du Vatican aux mains des hommes de Dieu? »

Elle m’a répondu que son père avait pris la place de Jean Paul II.

Lorsque je lui ai demandé si son père était le sosie de jean Paul II, elle m’a répondu non, parce que son père était juif. 

Toujours en me fixant (je vous jure que c’était assez flippant) elle m’a demandé si je doutais de son histoire.

Je lui ai répondu  » Non non… Je vous crois »

Elle m’a dit que j’étais gentille.

Les autres lui disaient qu’elle était folle.

Comment niquer son maillot de bain?

 

Photo Bernik. Aix en Provence.

Comment niquer son maillot de bain tout neuf, maillot qui vous avait coûté un bras il y a deux mois?

Oh c’est tout simple et ce n’est pas compliqué surtout.

Vos amis bourrent les skimmers de la piscine avec des pastilles de chlore, tellement de pastilles, qu’ils ont, en quelques jours épuisé la réserve qui devait permettre de tenir trois mois.

Maintenant mon maillot de bain c’est une peau de chagrin.

Mon bilan capillaire?

Bientôt chauve.

Pourquoi juste avant le 15  aout  on ne peut trouve plus dans les magazins un seul maillot de bain?

Pourquoi juste avant le 15 aout on peut acheter des gilets de lapin?

Pourquoi Erès ne m’a pas invité lors de la présentation de sa dernière collection?

1) Je n’ai pas honte de me mettre en maillot de bain.

2) Je vis quasiment sur la plage donc je ne porte quasiment que des maillots de bain pendant 4 mois de l’année!

3) J’ai des nageoires à la place des bras!

On me dit que nos vies ne valent pas grand chose.

 

 

                              Créature végétale d’Elsa Mora.

Lorsque la testostérone est majoritaire dans l’habitacle d’un véhicule c’est parfois flippant.

Juste avant d’arriver dans notre jolie résidence d’été j’ai conseillé à Bernik qui était au volant, de tourner à droite.

 A 50m plus précisément.

Les panneaux, je sais les lire.

Pignon qui avait un oeil fixé sur son GPS et l’autre sur une carte routière, lui a dit  « va tout droit »

Bernik a été tout droit.

On a roulé des kilomètres et des kilomètres. 

On a tourné en rond pour vous dire la vérité. 

J’ai vu arriver une voiture noire qui allait nous couper la route.

Je n’ai rien dit puisque l’on ne m’écoute pas.

Si j’avais dis « attention à la voiture à droite! »

Pignon aurait crié à Bernik « FONCE! »

Mon enterrement aurait pu avoir lieu le 5 aout 2010.

Approximativement.

Bernik a freiné.

Pignon a hurlé en direction de la voiture  en montrant le doigt (le détail est important, ça prouve bien l’agressivité vindicative du personnage)  » EH CONNARD! CONNARD !CONNARD! CONNARD!CONNARD!

Il est devenu tout rouge comme un panneau de signalisation indiquant un danger.

J’ai réajusté les écouteurs de mon Ipod pour écouter Carla Bruni chanter  » On me dit que nos vies ne valent pas grand chose. Elles passent en un instant comme fanent les roses… »

Quelques jours plus tard, sur les conseils de Pignon et de son fameux GPS, Bernik s’est retrouvé dans une décharge public.

Les autres et leurs troubles obsessionnels compulsifs.

 

Photo Lavieenrouge. Grégos. Paris.

Bernik a un TOC.

Trouble obsessionnel compulsif.

Bon, toute famille a sa brebis galeuse, on va dire.

Son TOC? Il se demande toujours s’il a bien fermé les portes. Avec Bernik on peut rouler pendant des kilomètres droit devant soi et faire demi-tour pour vérifier si les portes sont bien fermées.

Et elles le sont, croyez moi! puisque celui-ci a déjà vérifié plusieurs fois.

Il se cramponne presque à la porte pour vérifier si la porte est bien fermée.

Et puis avant de partir en vacances, juste avant que L’auto-radio de Pignon ne soit victime de violences conjugales, Bernik nous a demandé (encore et encore) si toutes les portes étaient bien fermées. 

On a levé les yeux au ciel, ça évite de dire des méchancetés, et lui aussi il a levé les yeux au ciel, mais il a vu une fenêtre ouverte, celle de mon atelier qui d’ailleurs est toujours ouverte.

Alors il est remonté pour fermer la fenêtre. Au passage il a encore vérifié si toutes les portes étaient bien fermées.

Putain y en a qui savent perdre leur temps! moi je vous le dis.

On a pris l’autoroute des vacances et une heure plus tard Bernik a poussé un cri.

Il avait oublié le pique nique préparé par Pignon.

« tu fais chier! lui a dit Pignon.

Il n’a pas tort Pignon.

 

Le stress de ceux qui ont de la chance de partir en vacances.

 

Photo Lavieenrouge.

 

Dans la voiture juste avant de partir en vacances, François Pignon, oui c’est comme cela que l’on surnomme notre ami tant ses réactions sont imprévisibles et compliquées, a piqué une crise parce que l’un des boutons de son auto-radio s’est échappé comme ça, sans raison. 

C’est con un bouton. On ne le dit pas assez souvent.

Pourquoi on surnomme notre ami François Pignon?

Parce que François Pignon c’est le nom des personnages un peu complexes dans les films de Jacques Veber.

On va dire que François Pignon c’est un emmerdeur et que notre ami n’est pas facile à vivre.

Notre Pignon a donc vu tomber le bouton de son auto-radio. Signalement du bouton: gris métallisé, diamètre 1cm, longueur1,5cm. 

Il l’a vu tomber juste devant le frein à main.

On l’a cherché.

On a rien trouvé.

Il était 5 heures du matin et la raison ordonnait qu’il nous faudrait rechercher ce bouton gris métallisé un peu plus tard.

Sur une aire d’autoroute.

François Pignon à pris un coup de sang et à foutu plusieurs coups de poing dans la face de l’auto-radio.

On s’est regardé.

On a rien dit.

François Pignon a démarré vers l’autoroute des vacances et comme le chantait si bien Michel Fugain c’était peut-être notre jour de chance.

On a écouté France Info.

Lorsque ça va mal on écoute toujours France Info.

C’est rassurant. 

50 Km plus tard François Pignon s’est rendu compte qu’il n’a jamais pu perdre le bouton gris métallisé.

Parce que le bouton gris métallisé n’a jamais existé.

On s’est regardé en biais et on a conclu que François Pignon avait été victime du stress.

D’un stress hallucinatoire.

 

Addiction olfactive ou Les Petites Folies de Lulu Castagnette.

 

Les Petites Folies Lulu Castagnette.

Depuis quelques semaines je teste les eaux de parfum Les Petites Folies de Lulu Castagnette. Au début j’avoue que mon coup de coeur c’était surtout pour le packaging.

 Thierry Faucon a dessiné le flacon équipé d’une poire au design rétro style années 60. Les flacons sont lovés dans une petite boite imaginé par Alain Chennevière. Petites boites que je garde précieusement.

J’ai d’abord testé 00:10.

Pourquoi? sans aucun doute parce que je suis plus attirée par les couleurs chaudes.

Ils disent que 00:10 Les Petites Folies de Lulu Castagnette c’est un floriental.

Traduction: fleurs de réglisse, aubépine, anis étoilée, jasmim, muguet, pomme d’amour, pâte d ‘amande, sucre vanillé et lait. Je commence à comprendre pourquoi cette eau de parfum m’évoque un je ne sais quoi de mon enfance. Quelque chose comme l’huile Ambre Solaire, la protection solaire de ma grand-mère, dans les années 80.

00:10 des Petites Folies de Lulu Castagnette il ne m’en reste plus.

Addiction olfactive diront les psy, un peu comme lorsque je sniffais de la colle blanche Cléopâtre sur les bancs de l’école.

Pour me consoler j’ai entamé 20:15 le flacon bleu. C’est un jus ambré poudré: Fleur d’amandier, pivoine, iris, ambre et musc et c’est Sidonie qui est tombée en addiction. A l’heure ou je rédige cet article je suis en deuil de ce flacon puisque mon amie Sidonie est tombée in love de cette eau de toilette et elle est partie avec le flacon. 

Ce n’est pas toujours drôle d’avoir des amis.

C’est  Corinne Cachen qui a créé 20 :15 et  Karine Dubreuil le 00:10.

49 Euros le flacon de 50 ml. Il faut succomber.

J’ai testé le Concentré Minceur de Caudalie.

 

Spa Sources de Caudalie. Design Martin Margiela . Photo Xavier Bejot via Pulse.

Les beaux jours arrivent il va être temps de remettre son corps dans le circuit.

 Aujourd’hui il va être question du Gommage Crushed Cabernet anti-peau d’orange et du Concentré Minceur de Caudalie.

J’ai testé ces deux produits pendant 10 semaines.

Pourquoi? comment? Que dire?

Historiquement voici les faits.

En janvier j’ai constaté que le jarret se faisait moins musclé et le cuisseau moins optimiste. Je me suis dis » il faut que je raffermisse tout ça » «  ma masse musculaire est entrain de fondre, j’ai sûrement une maladie musculaire, je rétentionne, l’un de mes reins ne fonctionne plus.

J’ai filé chez un nouveau médecin parce que mon médecin de famille allait sûrement me dire de faire davantage de sport et de me rincer à l’eau froide.

160cm.

 54 kg l’hiver.

Mon nouveau médecin m’a dit que j’étais dans la norme.

Admettons.

Lorsque je lui ai fait part de mon souhait d’avoir les cuisses plus minces, elle m’a répondu d’allez voir du coté de la chirurgie esthétique.

N’importe quoi.

J’ai foncé chez mon medecin de famille, qui m’a dit de faire davantage de sport et de me rincer à l’eau froide.

Depuis deux mois je fais du stepper, soit 40 minutes par jour, plus de la musculation intensive du jarret et du cuisseau.

Comme je suis née sous une bonne étoile (selon ma famille, parce que moi je suis plus lunaire) j’ai reçu les jours suivants le Concentré Minceur de chez Caudalie, le Gommage Crushed Cabernet et la tisane drainante.

J’avoue que pour la tisane drainante j’ai flanché, je préfère boire de l’Antésite.

Une boisson de vieux en fait.

Le Gommage Crushed Cabernet de Caudalie c’est un anti-cellulite présenté dans un petit pot en plastique, un pot qui rappelle les pots de confitures de jadis. Il contient des huiles essentielles de baies de genièvre, de géranium et de romarin. Des huiles essentielles de lemongrass et de citron. De l’huile de pépins de raisin. De l’huile essentielle de cyprès.

Les ingrédients sont issus de l’agriculture biologique.

On ne pousse pas des cris de douleur sous la douche lorsqu’on utilise le Gommage Caudalie puisque même si les grains sont éfficaces, les huiles essentielles facilitent le massage.

Le Concentré Minceur de Caudalie cest un anti-cellulite drainant qui affine la silhouette et qui fait la guerre aux capitons.

Il contient les même huiles essentielles que le gommage .

 Le format du flacon est intelligent. Très mince on l’a bien en main. On vaporise juste la dose necessaire. Le flacon est gradué pour vous donner une petite idée de la quatité de produit à utiliser quotidiennement.

Il sent TERRIBLEMENT bon de quoi transformer votre séance de massage en un merveilleux instant beauté. Un peu comme dans un spa de luxe.

Spa Sources de Caudalie.

J’ai utilisé ces deux produits pendant 10 semaines. J’ai racheté le Gommage Crushed Cabernet et je touche le fond du Concentré Minceur.

Fin février j’ai constaté que j’étais sortie d’affaire. Mes efforts sont récompensés.

La peau des cuisses est plus ferme comme désengorgée. Mais je ne vais pas en rester là. Je vais continuer le body sculpt et les massages avec le Concentré Minceur de Caudalie pour entretenir ma silhouette.

 Je me dis qu’en cinq mois je devrais avoir des cuisses un peu comme les mannequins qui défilent pour Isabel Marrant.

Lire mon article sur la Crème Premier Cru de Caudalie.

Le site de Caudalie.


La palette de maquillage Alice in Wonderland d’Urban Decay.

 

 Alice in Wonderland. Tim Burton.

Je ne vais pas vous entretenir du dernier film de Tim Burton, Alice in Wonderland  avec Johnny Deep, mon acteur préféré et de loin, mais de la palette de maquillage Alice in Wonderland d’Urban Decay.

Quand irais-je voir le film?

Lorsque je pourrais le voir en VOD bien tranquillement chez moi puisque la 3 D à un effet soporifique sur mon métabolisme, donc il me faut visionner le film plusieurs fois.

Les médecins ne se prononcent pas sur mon cas.

Ils s’en foutent en fait.

 

Alice in Wonderland. Tim Burton.

La palette Alice in Wonderland c’est du Wonderland dans votre salle de bain.  Je vous recommande vivement de cacher l’objet de convoitise si vous ne voulez pas que vos soeurs, vos filles, vos belles-filles, votre mère et votre belle mère ne vous la piquent.

Lorque vous ouvrez le coffret un petit wonderland en papier se déploie sous vos yeux.

Ce coffret va devenir collector! d’autant que le nombre d’entrée du film cartonne.

Ci -dessous La palette Urban Decay Alice in Wonderland. Photo Bernik.

J’ai testé quelques couleurs de la palette de maquillage soit:

Oraculum (or pailleté, oui carrément) C’est Wonderland ou rien.

Wonderland ( taupe pailleté)

Midnight tea party (beige rosé pailleté) 

Et Mad Hatter ( chocolat pailleté, vous savez que l’on ne dit plus marron maintenant)

 Les paillettes sont discrètes, elles font l’effet du je me suis un peu roulée dans le sable et il me reste un peu de mica sur la peau, c’est dingue!

  

La palette de maquillage Urban Decay Alice in Wonderland. Photo Bernik.

Ceux qui ont rencontré mon regard étrange et pénétrant, maquillé avec les teintes de la palette de maquillage Urban Decay, Alice in Wonderland, ne voient plus les choses de la même façon.

C’est fou comme une vie peut changer rien qu’en croisant mon make up.

La vie c’est assez sensationnel parfois.

Cette palette contient aussi deux crayons, un bleu et un noir, et une potion d’Eye primer pour fixer le maquillage. Mais je m’en fiche un peu parce que le maquillage tient parfaitement bien toute la journée.

Je me suis déjà renseignée pour savoir comment survivre lorsque j’aurais épuisé mes teintes préférées et lorque la palette ne sera plus en vente. Je crois que la palette Urban Ammo d’ Urban Decay pourra prendre le relais, de quoi ne pas tomber tragiquement du Wonderland à l’Underland.

La vérité, c’est que j’ai retrouvé le goût de me maquiller.  

La palette Alice in Wonderland d’Urban Decay est en vente chez Séphora.

Alice in Wonderland. Tim Burton.

 

La fin tragique des téléphones mobiles.

 

Article rédigé en écoutant du blues, plus exactement « Black Coffee » interprété par Peggy Lee.

Depuis la fin de la semaine dernière je suis en deuil.

Mon téléphone est décédé d’une fin assez tragique, je dois l’avouer. Permettez moi de rendre hommage à tous ceux qui ont partagé ma vie, mes amours, mes emmerdes, aux quatre coins du monde. Je veux parler de mes téléphones mobiles.

Téléphone de chez Bathroom Graffiti.

Sagem a été mon premier 06. Tout beau, tout bleu. Bleu pailleté. Il m’a suivit pendant trois mois dans le désert, certes il n’y avait pas de connection mais il était le symbole de la civilisation consommatrice et tentaculaire. Il m’a quitté par un bel après midi d’été ensoleillé, alors que je jouais au golf. Victime d’un coup de chaud en m’attendant sagement dans la voiture.

Ses composants ont fondus.

Je me suis très vite consolée avec Mitsubitchi un teléphone avec un look style design allemand d’avant guerre. Après un excès de zèle culinaire, il est partit avec les épluchures dans la poubelle. La lune de miel aura duré 3 mois.

Dégouttée c’est le cas de le dire, j’ai adopté Nokia que j’ai pris en grippe parce qu’il avait une vilaine couleur indéfinie quelque chose entre le gris le bleu et le vert. Il a été souvent victime de maltraitance. Après plusieurs chutes il conservait sa bonne humeur en chantant sur une mélodie disco assez sympa, je dois dire.

Mais.

Il s’est noyé dans la cuvette des WC.

Comment peut-on terminer dans la cuvette des WC? Oh c’est tout simple. Il suffit de le poser sur la chasse d’eau. Puis de le reprendre et de le lâcher. Vous pouvez essayer.

Pas besoin de sortir de Saint-Cyr.

Sticker Adzif.

Ensuite il y eu un coeur à coeur avec Sagem II. Avec son petit format très léger mais nous avons vécu une histoire d’amour assez brève.

1 mois et quelques jours exactement.

Je crois qu’il vit en Espagne maintenant ou plus vraisemblablement en Europe de l’Est selon les autorités espagnoles. Victime d’un car jacking à Barcelone il est partit avec ma carte de crédit, mon Ipod tout neuf, mon gloss parfum mandarine. Les jours suivants je fûs prise d’un fou rire non stop, même en nocturne.

Les nerfs.

 Mon assurance me l’a remboursé. Elle rembourse que si je suis victime d’agression.

C’est pas gai tout ça.

Il y a eu Siemens. Oh nous n’avons pas cohabité longtemps.

3 semaines.

Fracassé contre un pot de fleur il a rendu l’âme. Comment un tel mobile peut se fracasser contre un pot de fleur presque de son plein gré? Il suffit de porter un baggy avec des poches sur les jambes et de passer souvent près du gros pot de fleur design celui qui est dans l’entrée.

Et bang!

Chez Bouygues ils n’ont pas voulu faire jouer la garantie. C’est pas normal.

Téléphone de chez Design Shopuk

Alors il y eu Nokia II. Un joli téléphone blanc. J’aime le hight tech blanc. Il en me viendrait pas à l’idée de regarder un programme sur une télé noire. Avec Nokia la cohabitation a été longue et sereine.

Sauf que jeudi il y a eu un petit problème.

Octave et moi étions de bonne humeur. J’ai voulu faire une machine avant d’aller bosser. J’ai enfoncé dans le tambour des draps et mon peignoir blanc, celui que je porte à la piscine. J’ai lancé le programme et je suis allée vite vite découvrir le colis que m’avait envoyé une agence de presse.

Et puis j’ai réalisé que je n’avais pas mon tel sur mon bureau.

Oh je n’ai pas mis beaucoup de temps pour réaliser. 2 heures. Le temps d’un lavage, de quatre rinçages et de quelques essorages. 

Depuis jeudi j’ai Sagem III. Le frère jumeau de Sagem II. C’est celui de Bernik. Il me l’a prêté. Mais je sais qu’un jour ou l’autre il ne le reverra plus.

(Je préfère te le dire Bernik et ceci en bonne camarade)

Nokia, Apple Iphone, LG, Motorola, Blackberry, HTC PDA, Google, Acer, Sansung, Sony Ericsson, j’accepte les dons!

Les cadnas du Pont des Arts à Paris.

 

Photos Miss Red pour lavieenrouge.

L’année dernière, à la même époque, sur le Pont des Arts à Paris il s’était passé quelque chose de vraiment émouvant.

Lorsque j’y suis passée il y a trois semaines c’était de bon matin mais j’avais déjà eu le temps de prendre quelques photos de graffitis. Sur le Pont il n’y avait pas beaucoup de monde.

Photo Miss Red pour lavieenrouge.

J’ai remarqué un cadnas, puis un second, et encore un autre! Jusqu’à me rendre compte que de chaque coté du pont, sur le grillage il y avait une multitude de cadnas,

Petits, métallisés, gravés, peints témoins de tant de promesses d’amour, ou    d’amitiés et dans des langues différentes  

Photo Miss Red pour lavieenrouge.

Moi aussi je vais y accrocher mon cadnas ce week-end.

Un tout petit cadnas imprimé camouflage.

Bernik lui a aussi son cadnas. Un cadnas tout neuf. Un cadnas spécial marine.

Un cadnas qui ne sert à rien.

La semaine dernière je suis allée voir son bateau au centre nautique. Comme une partie l’ancien cadnas était partie en poudre ( Le sel, la pluie ça cause du tort aux cadnas et comme quoi on ne peut compter sur rien, même pas sur un cadnas)

 J’ai longé trois plages sous le soleil et je suis allée en acheter un neuf. Je l’ai remplacé, et contente de mes aptitudes de bricoleuse, je suis rentrée à la maison.

Le soir Bernik m’a dit que le cadnas ne servait à rien et qu’en conséquence ce n’était pas la peine de le changer.

Photo Miss Red pour lavieenrouge.

Voir l’article sur les graffitis que j’ai pris ce jour là.

 

Un porte parapluie étrange.

Porte-paraplui Stockholm House. Via Made in Design.

L’image de ce porte-parapluies m’obsède.

Je ne sais pas si j’aime ou si j’aime pas. En positivant le sujet on peut dire que c’est à la fois une sculpture et un objet fonctionnel.

La designer Eva Schildt s’est inspirée des sculptures et des créations de Yves Klein. L’éponge est artificielle. Elle absorbe l’eau qui dégouline du parapluie. Elle est fixée sur un socle en acier.

Sculpture d’Yves Klein.

La structure reprend la forme d’un manche de parapluie.

Le porte-parapluie est livré avec un parapluie noir dont l’intérieur est bleu.

Pas de chance.

Je veux un parapluie transparent.

J’en ai eu un pendant 10 minutes.

Le temps de l’acheter de me rendre au centre de vacciantion pour la grippe A.

D’apercevoir les nombreuses silhouettes qui attendaient pour se faire vacciner.

Du juger du potentiel d’attraper quelque chose de pas bien clair.

 J’ai pris la fuite parce que je me suis dis que cette foule c’était un nid à bactéries.

J’ai pris un coup de vent aussi et le parapluie s’est retourné.

J’ai tenté de le réparer avec une pince monseigneur.

Résultat j’ai cassé le parapluie.

Je suis retournée dans le magasin pour qu’on me l’échange contre des serviettes de table rouges.

En revenant at home j’ai vu le voisin (Celui qui avait balancé une chaise du quatrième étage)

 Il s’abritait sous son parapluie transparent.

Mais il ne pleuvait plus.

Les gâteaux arty de Bergamote.

 

Photo  http://bergablogue.blogspot.com/

C’est moi qui l’ai fait!

Non je plaisante.

En ce moment je ne sais même plus faire fondre une glace. Mon gâteau d’anniversaire est tombé sur mes genoux lorsque je l’ai déballé.

Déballé ne veut pas dire cuisiné. Je sais.

Du coup j’ai dû rattraper mon gâteau devenu moche en le décorant d’étoiles en plastique. Etoiles que Zébullon, le chien, a mangé lorsqu’on lui a donné une assiette à lécher.

On a bien failli partir aux urgences.

Photo  http://bergablogue.blogspot.com/

Fût un temps j’allais sur le site de Bergamote, le site Sucrissime. Pour un anniversaire j’ai réussi à faire le même gâteau en forme de coeur. C’est un gâteau au chocolat recouvert de pâte d’amande.

J’ai aussi réalisé la recette du riz au lait à la réglise ( Il faut des bonbons Kréma, les Batna)

Hier soir je suis allée du coté de chez Bergamote, pour me donner, comment dire, un nouvel élan culinaire.

J’ai poussé des oh! et des ah! 

Tout à l’air si facile!

Photo  http://bergablogue.blogspot.com/

Bergamote décompose sa recette avec des photos et des petites astuces qui doivent permettre même à la plus nulle de réaliser une patisserie digne de ce nom. La preuve mon gâteau en forme de coeur ( D’après Bergamote)

Photo  http://bergablogue.blogspot.com/

Depuis Bergamote a publié un livre de recette. Pas bête parce que lorsque l’on se sent un peu gourde avec  un mixeur et une pelle à Tarte, si on doit aussi jouer du clavier c’est bien au delà des compétences de certaines.

Si

Si

Si je pouvais au moins réaliser( et réussir) au moins un gâteau par mois!

Sainte Marie mère de grâce…Amen.

L’année dernière je m’étais lancée le défi: Un gâteau par mois. Mais je n’ai pas donné suite.

Lire mon article Moule à gâteau et tout le bordel.

En cliquant sur les images vous allez être dirigé vers la recette

Le livre de Bergamote

Je n’ai plus peur d’aller chez le dentiste.

Tabouret design

Tabouret design.

Il y a encore quelques mois je tombais comme une mouche lorsque j’aillais faire une mamographie. Si je devais aller chez le dentiste mes jours devenaient des toiles d’araignées. 

Et puis un jour je n’ai pas pu faire l’impasse. J’ai pensé très fort à ma copine Lilitop qui elle aussi avait la phobie des dentistes et sur qui le malheur  tomba lors d’un séjour à Berlin.

Elle se cassa une dent de devant.

D’une voix mal assurée je pris un rendez-vous chez un dentiste. Il parait que dans ma voix on sentait la terreur. C’est l’assistante dentaire qui me la confié le dernier jour de mes soins.

Soins qui ont duré un an. Quand même! Ma bouche était un vrai chantier.

J’ai tout de suite ressenti qu’avec mon nouveau dentiste je n’aillais pas avoir le dessus et qu’il valait mieux que je la boucle.

Au début, j’avoue, j’arrivais un peu dopée au Xanax surtout pour conjurer le mauvais sort parce que lorsque l’on a la phobie du dentiste ce n’est pas tant la peur d’avoir mal mais c’est tout qui nous épouvante!

L’odeur, le bruit, la couleur de la blouse du dentiste, les instruments pointus et incisifs.

Avec mon précédent dentiste je lui tenais la main droite pendant les soins. Résultat? Les soins ont été réalisés à la vache et j’ai dû tout refaire.

Alors comment ai-je réussi à atteindre la bravitude dentaire?

Un jour un commentateur, JC qui ne passe plus par ici me semble t-il, m’avait donné ce conseil  » Pour que tout se passe bien chez le dentiste je pense à quelque chose d’agréable« 

D’agréable?

Comment peut-on penser à quelque chose d’agréable lorsque l’on se retrouve dans un environnement hostile?

J’ai quand même bien voulu tenter l’expérience sinon je devenais un jour ou l’autre édentée.

 Logique.

Même des dents en bois comme au Moyen-Age on n’aurait pas pu m’en mettre.

J’ai pensé à ce qui m’est le plus agréable dans la vie.

Nager sous l’eau.

Dès que les manoeuvres dentaires commençaient, je me raisonnais et je m’imaginais sous l’eau, tout en pensant aussi aux bienfaits que procurent des centaines et des centaines de brasses coulées.

Dès que le dentiste et l’assistante dentaire se penchaient sur mon cas je me laissais aller à des pensées aquatiques. Je rédigeais mentalement des articles lorsque j’étais très détendue.

Si si! détendue.

A la fin de mes soins mon dentiste m’a dit qu’il allait prendre quelques jours de vacances.

Vous pensez avec tout l’argent ce que j’ai bourse déliée chez lui.

Lorsque je lui ai demandé si il allait jouer au golf? il m’a répondu que non.

Il m’a dit qu’il partait faire de la plongée sous marine.

 

Moules à gâteaux et tout le bordel.

Moule à gâteauxJe viens de prendre ma retraite en tant que cuisinière. En effet jeudi alors que je préparais un far, j’ai entendu dire, derrière mon dos ( Il se reconnaitra) « Tu fais du vomi? »

Oui c’est diffamatoire!

Quelques minutes plus tard je me suis retrouvée dans le noir.

Les plombs avaient sauté.

Bernik a réfléchit ( Il n’est point con même s’il prononce des paroles blessantes)

Il a statué « le four est décédé ».

Le four est mort parce que l’autre jour je me suis trompée de plat et  l’huile s’est répandue dans le four.

L’huile a niqué les résistances.

Pour un four presque neuf (puisque je ne cuisine pas) c’est lourd à digérer.

J’avais pourtant eu des veilléités de cuisinière après avoir regardé l’émission Un diner presque parfait. Cette émission perfide m’a fait supposer, que moi aussi, je pouvais manier la mandoline avec dextérité.

Mon cahier tout neuf sur lequel je devais rassembler toutes mes recettes ne servira à rien.

Sur les photos je présente des moules à gâteaux de Konstantin Slawinski. 15 parts dont des grandes et des petites pour ceux qui ont faim ou pas. Et le moule Happy Birthday pour celles et ceux qui prennent un an de plus.

Moi je déclare forfait.

En vente chez La cerise sur la déco.

moule à gateaux

Mao avait des dents pourries.

 

MAO

 Mao. Graffiti de BBDO.

Pendant le brunch de dimanche nous avions un oeil sur Arte. Plus exactement sur une émission sur Mao. Du communisme on s’en fou chez nous surtout avant d’aller jouer au golf, mais pas de la vie quotidienne de Mao. En regardant plus attentivement les images j’ai cru deviner que Mao avait les dents pourries.

Wharol Mao

Mao. Andy Warhol. 

Ce fût tout l’intérêt du reportage finalement. De savoir que Mao avait à la fin de sa vie les dents noires et que lorsqu’il mangeait des fruits, ses dents lui faisait un mal de chien.

J’ai observé sa paradonte.

Hallucinante!

Ses photos étaient retouchées.

FRERES GAO

Mao. Les frères Gao.

Alors pourquoi ce chef d’état ne se soignait pas les dents?

Le radinisme.

Si si.

Même que sa robe de chambre était rapiécée de 70 morceaux de tissu.

Fan du graffiti de BBDO c’est par ici: http://www.graffiti-bbdo.bg/ 

 

 

J’ai testé la crème Premier Cru de Caudalie.

 1ER_CRU_BLANC_Caudalie

0% Parabènes, phénoxyéthanol,sodium laureth sulfate, phtalates, colorants, huiles minérales, ingrédients d’origine animale c’est tout ce que la crème Premier Cru de Caudalie ne contient pas. Crème que j’ai testé pendant 56 jours. C’est le temps qu’il faut pour commencer à apprécier les vertus de cette crème.

Fin juin j’avais été invité par une agence de communication au lancement de la crème Premier Cru de Caudalie mais comme je ne pouvais m’y rendre, j’ai proposé que l’on m’expédie la crème pour la tester et rédiger un article par la suite.

J’ai été agréablement surprise de découvir dans le colis un beau flacon de 50 ml et non pas un échantillon du genre pochette qu’il faut presser à mort pour en faire sortir un peu de produit. 

La crème est généreuse et la peau l’absorbe assez rapidement. De plus elle sent vraiment bon grâce à un délicat accord de roses de vignes infusées dans une barrique de chêne. D’ailleurs je n’ai pas envie de porter d’eau de toilette depuis que j’utilise cette crème.

La crème contient trois actifs: Du Resvératrol de vignes de Smith Haut Lafitte ce qui permet à la peau d’augmenter de 160% la durée de vie de ses cellules. c’est donc un puissant activateur cellulaire, c’est la promesse d’une peau plus ferme et de rides comblées.

Ma petite ridule sous l’oeil se voit nettement moins.

Elle contient aussi de la viniférine de vigne de Smith Haut Lafitte aux vertus anti-tâches mais le problème c’est que j’en ai déjà des tâches dû à de longues expositions au soleil. La crème ne se propose pas d’effacer les tâches mais de les prévenir. Aucune crème n’enlève les tâches. il faut des séances de laser pour retrouver un épiderme immaculé. La crème contient aussi des polyphénols de raisin qui sont des puissants anti-oxydants qui forment un bouclier anti radicalaire et qui contribuent à conserver la souplesse et l’élasticité de la peau.

Ce que j’en pense: La crème Premier Cru de Caudalie c’est un bon produit. La crème est hydratante sans être trop grasse, elle ne pique pas, ne peluche pas, elle sent très bon et améliore l’élasticité de la peau. Le flacon est beau, luxe, pratique, hygiénique.

Le seul point qui me contrarie c’est son prix : 89€. Si cette crème était vendue 20 € c’est sûr qu’elle serait mienne pour tout l’hiver.


Le Meringueur au Pouliguen c’est le rendez-vous des gourmandes.

 

Plage du Pouliguen.

Plage du Pouliguen. Photo lavieenrouge.

Ma meilleure adresse de l’été je la décerne au salon de thé crêperie Le Meringueur au Pouliguen ( Près de La Baule pour ceux qui lisent encore leur carte routière à l’envers)

Souvenez-vous en juillet j’ai rédigé un article sur le restaurant le Coupe gorge  à Concarneau, mais heureusement qu’il existe de vrais professionnels de la restauration sinon on serait tous à crever de salmonellose.

J’ai repéré la crêperie salon de thé Le Meringueur l’année dernière. On m’avait servi Mélange Mystèrieux.

C’était du thé.

N’allez pas imaginer autre chose.

Je me suis dis que, si le Meringueur servait du thé de qualité à ses clients alors les crêpes devaient être à la hauteur. Un jour j’ai osé commander une galette chèvre et noix, « osé » parce qu’à quelques mètres du Meringueur il y a Le Biniou qui sert les meilleures crêpes du monde et de plus en ce moment je suis assez casse-c…… en ce qui concerne la nourriture.

Depuis, comme le croyant va à la messe tous les dimanches je vais déjeuner chez le Meringueur, délaissant Le Biniou, La Croisette, l’Hermitage.

J’ai donc perdu tous mes repères.

Sachez que si vous allongez les pieds sous la table vous risquez de perdre vos tongs parce que devant chez Le Meringueur il n’y a pas de route.

Pas de trottoir.

Il y a de l’eau et vous voyez ça à marée haute.

La baulePlage de La Baule. Photo lavieenrouge.

Donc?

Donc c’est la plus belle vue du coin.

On fait 50 pas et on se trouve su la plage là ou il y a les tentes rouges et si on prend la barcasse juste devant chez Le Meringueur on se retrouve en 30 secondes plage Benoit à La Baule.

L’adresse c’est du lourd coté tradition. Le grand-père du Meringueur était chef cuisiner chez Maxime. Depuis 1902 ils sont de pères en fils compagnons pâtissiers et a un moment donné la famille tenait 11 pâtisseries à Paris.

Le père du Meringueur, ancien restaurateur, un jour bien énervé de devoir jeter les blancs d’oeufs a décidé de créer des meringues.La meringue faite maison vous est servie à partir de 1 Euros. Le Meringueur excelle dans le macaron aussi. Le Macaron est créé avec de la pâte d’amande, parce que sans rigoler beaucoup de restaurateurs mettent dans leurs macarons de la fécule de pomme de terre ou tellement de colorants que ça fait mal aux yeux trop de bleu, trop de vert, trop de rose.

Dimanche j’ai dégusté un Idéal Mâconnais fait devant mes yeux.

Une vraie tuerie pâtissière!

On peut y déguster des glaces à la meringue aussi.

Et le service dans tout ça?

Pro! La jolie serveuse large sourire, très jolie, rapide, aimable n’a jamais commis la moindre erreur. On pourrait même la retrouver sur mon blog puisque elle étudie l’art à Paris notamment la broderie. Elle créée des bijoux avec des sachets de thé.

Quelle adresse!

Le Meringueur 19 promenade du port. 44510 Le Pouliguen. Ouvert d’avril à septembre et pendant les vacances scolaires.

Pour les mauvaises langues ceci n’est pas un article sponsorisé.

 Lire mon article ça cause graffiti, Carla, Sarko au Bar du Petit Verre au Pouliguen.

Je parle un nouveau langage: Le vintage.

 

vprisunic & ledesign

Photo: Prisunic & le design.

La semaine dernière lors d’une conversation entre gens heureux j’ai prononcé des mots que l’on ne prononce que si on a vu le jour dans les Années Folles.

J’aurais dû dire: Cet après midi sur la plage j’ai écouté ma nouvelle playlist. Mais j’ai dit  » Sur la plage j’ai écouté mon Walk Man c’était épatant! »

Un peu plus tard j’ai dit « J’ai entendu dire aux actualités qu’il allait pleuvoir demain » Au lieu de dire  » Harry Roselmack a dit qu’il allait pleuvoir demain »

Et d’enchainer par  » Je n’ai pas cédé la priorité au car »

Puis j’ai balancé « Faut que je pense à acheter des piles pour mon transistor »

Suis-je possédée par mon grand-père?

J’ai le même maillot que sur le dessin :)

Faut vous dire qu’en ce moment j’écoute le dernier 33 tours CD en hommage à Boris Vian. J’aime tout particulièrement  » La valse des mannequins » interprétée par Carla Bruni et  » Je bois » par Philippe Katerine.

 

Boris vian

 

39 artistes rendent hommage à Boris Vian: Jeanne Moreau, Jean-Louis Trintignant, Michel Delpech, Thomas Fersen, Juliette, Arthur H, Olivia Ruiz, M, Lio, Mademoiselle HK, Arielle Dombasle, Carla Bruni, Philippe Katerine, Arielle Dombasle, François Hadji, Lazaro des Garçons Bouchers, Juliette Gréco…


Crème solaire: Je flippe.

Brigitte Bardot

Brigitte Bardot.

Pour moi un été sans un dos et des seins bien bronzés c’est un été presque raté. Oui mais voilà! soleil + exposition= coups de soleil = dégâts cutanés = mélanome malin.

J’avoue que j’ai rédigé le brouillon de cet article sous le soleil exactement. Vers 16 heures. Avec un indice de protection 30 sur la peau. Autant dire que cet article commence plus ou moins mal.

Depuis la diffusion d’un reportage sur la 2 dont le sujet était les crèmes solaires je flippe, tu flippes, nous flippons.

Pour certains les ingrédients des crémes solaires ne devraient pas franchir le monde des Bisounours. Monde auquel j’appartiens. A tel point que les marques ont refusé de recevoir l’équipe de tournage. Sauf L’Oréal a accepté. Mais si les crèmes solaires de chez L’Oréal sont sécurisantes il n’en serait pas de même pour les crèmes solaires Garnier.

C’est L’oréal qui fabrique les produits Garnier.

Je suis sous indice 30 de chez Garnier!

En juillet dans un restaurant de plage de La Baule ma copine Lilitop qui a la peau blanche comme une dent de lait m’a emprunté ma crème solaire. Après plusieurs tartinages (d’autant que ce n’était pas SA crème ) elle a quitté la table en titubant tant ses yeux étaient en flamme.

Elle nous a fait une intolérance à la crème solaire.

Depuis je suis passée à la crème solaire bio.

Champs-Elysées: L’arnaque de la bague en or.

 

silhouette féminine

Visuel sur tôle ondulée . Photo lavieenrouge.

Début aout par une belle matinée ensoleillée je traverse le pont Alexandre III. Je me dirige vers les Champs -Elysées. Devant le Grand Palais je remarque un graffiti sur le trottoir.

Yes! me dis-je avec pétillance et je le shoote.

Je poursuis mon chemin parce que je veux voir les vitrines du Printemps que mon ami Kerfendal, un talentueux photographe m’a signalé.

A un moment donné un jeune homme qui semble appartenir à une population nomade d’ Europe de l’Est vient dans ma direction et se baisse pour ramasser quelque chose, une bague. Il vient vers moi et me demande si c’est de l’or.

Je lui dis de regarder si il y a un poinçon. La bague, une alliance large d’un centimètre a en effet un poinçon à l’intérieur. Je poursuis mon chemin méfiante parce que j’ai déjà été victime d’un carjacking à Barcelone. Il me rattrape et veut me donner la bague parce qu’elle est trop grande pour lui.

Et pour moi donc!

Il me la met d’office dans ma main et me lance en s’en allant rapidement « ça vous portera chance ». 

Je continue ma route mais il me rattrape et me demande de l’argent pour s’acheter un Coca. Je refuse et il me dit qu’il vient de me donner une bague en or. Je le regarde amusée et je lui dis qu’il ne faut pas qu’il oublie qu’il m’a donné la bague pour qu’elle me porte chance et que si je lui donne le moindre centime alors ma chance PFFFFFFFFFFF!

En fait je me fou de sa gueule.

Furieux il remonte les Champs-Elysées et bifurque vers le Petit Palais.

Arrivée place de la Concorde je vérifie si je n’ai pas été délesté de quelque chose bien que je me promène compacte c’est à dire que je porte un sac en diagonale pour qu’on ne me l’arrache pas. Sac que m’a envié furieusement ma copine Amylee.

Je regarde la bague et j’imagine d’un coup d’un seul que cette bague qui a effectivement un poinçon et qui est bien lourde comme peut l’être une bague en or a pu être perdue par un homme de grande taille et sans doute de forte corpulence vu la taille de l’anneau. Avant d’aller la rendre aux objets perdus ou trouvés c’est selon, je  me dirige vers une bijouterie.

Je sonne pour que l’on m’ouvre la porte de la bijouterie et la jeune femme qui me reçoit examine la bague et me dit que c’est probablement une bague en or. Elle m’apprend que des hommes ou des femmes d’Europe de l’Est donnent des bagues et qu’en échange ils souhaitent quelques billets d’ Euros en retour. J’apprends aussi que cette bague a dû être volée et que cet « échange » serait une certaine forme de recèle.

Mince! on se lève le matin de bonne humeur, on fait un peu de sport sur le Champ de Mars à l’aube et deux heures plus tard on devient une receleuse de la pire espèce.

J’oublie la bague parce que dans la vie lorsque quelque chose m’ennuie  je zape. J’ai appris ça en jouant au golf.  D’un pas allègre je me dirige vers Paris Plages pour y passer une partie de l’après-midi.

En fin de journée place Saint Sulpice un gars s’approche de moi et me demande un peu d’attention. Je ne lui réponds pas parce que je suis entrain d’examiner mon putain d’appareil photo qui s’est déréglé alors que je viens de repérer une petite oeuvre de Space Invader collée sur un mur. L’autre tourne toujours autour de moi et me dit  » je peux te faire gagner de l’argent ».

Sans le regarder je lui réponds  « boucle la »

Vous comprenez les civilités c’est terminé si je veux conserver ma fortune.

En rentrant de mon séjour mon amie Sidonie m’informe que les fameuses bagues soit-disant trouvées sur le trottoir sont en cuivre. Elle sont fabriquées pour niquer ce qui paraissent avoir quelques billets dans leur poches.

Elle ne coûte que 10 et 25 centimes d’Euros.

Parfois si on ne veut pas donner d’argent un complice surgit et ces fils de putes peuvent devenir insistants voir même violents.

Je me souviens maintenant que lorsque le gars est revenu sur ses pas pour me demander de l’argent il y avait dans les parages un homme en uniforme mais ce n’était pas un flic.

Restaurant pour touristes ou le déjeuner dans un coupe-gorge.

 

 beurrier ALESSI

Beurrier Alessi. ( Bernik a le beurrier orange)

La vérité.

Bernik et moi avant d’aller faire une visite culturelle au chateau de Trévarez avions fait un aller simple à Concarneau. Après m’être émerveillée sur le marché de la brocante je tenais à faire quelques pas dans la Ville Close afin de tomber sur la perle rare à savoir une paires de méduses à moins de 5 € . Si vous ne savez pas ce que c’est une paire de méduses cliquez ici.

Historiquement nous devions déjeuner à La Croisière un restaurant lounge. Mais Bernik qui connaissait aussi un restaurant dans la Ville Close me proposa de faire un choix: La Croisière ou le Coupe-Gorge (Coupe-gorge parce que je ne me souviens même plus du nom de l’auberge.)

On voulait bien manger des sardines comme le proposait la carte. Parce que la sardine c’est NO WAY chez nous à cause des odeurs. On a donc pris le menu à 12€.

 Au menu il y avait aussi le panier de cochonaille. Faut vraiment avoir les plombs qui sautent dans le mental pour commander le panier de cochonaille alors que pas une tranche de saucisson ne rentre à la maison.

Le saucisson c’est aussi NO WAY.

Le panier de cochonaille c’était en effet un petit panier en osier avec quatre sortes de saucissons( Industriels) plus deux pots de rillettes ( Industrielles)

La cochonaille suait sa graisse dans nos assiettes en plein soleil.( Nous dejeunions en terrasse)

(Petite précison chaque client prend les saucissons avec ses mains et ça fait le tour des tables)

Un mot me vint à l’esprit: SALMONELLE.

Puis ce fût le tour de la sardine.

De 4 sardines.

Les bretons mangent les sardines par 6 ou par 12.

 2 de moins ça leur fait gagner une assiette. A La Baule j’ai déjà observé ce manège.

Il y avait des frites qui avaient l’air de frites et de la salade sans histoire. Donc verte.

Le dessert ? Alors retenez moi ou je fais un malheur!

J’avais commandé une tarte aux abricots mais sur la tarte il manquait un abricot. La serveuse, un petit laideron me le fit remaquer sans pour autant changer mon assiette.

Le pompon du pomponneau comme dit Sonia ce fût la part de far aux pruneaux qu’elle servit à Bernik. La part de far était large d’un centimètre cinq. Pas plus.

Ce fût un grand moment d’hilarité.

Lorsque Bernik s’est rendu à l’intérieur du restaurant coupe-gorge il s’est rendu compte qu’il s’était trompé d’auberge. Il n’y avait jamais mis les pieds auparavant.

La méprise.

Il a aussi vu le patron du coupe -gorge découper des îles flottantes. Celui-ci après avoir mis les parts dans des assiettes a ensuite mis la cuillère dans sa bouche.

Appelez la SERVICE D’HYGIENNE!

Petite précision le patron n’avait plus de dent sur la mâchoire supérieure droite. Donc une bouche truffée de bactéries.

Le lendemain matin j’ai dégobillé ( Vomi) ma race.

J’ai été malade toute la journée à tel point que je pensais avoir été contaminée par la grippe A.

La marque de maillot vous l’avez ou pas?

 

 

Numériser0018

 Photo Cosmopolitan début années 80.

 Alors la marque de maillot vous l’avez ou pas?

Le bronzage n’est plus vraiment à la mode je vous l’accorde mais dans les années 80 ne pas avoir une peau qui bronze c’est presque un handicap sociale. A l’époque la crème solaire est vraiment optionnelle dans le sac de plage. On s’enduit les trois premiers jours et on la jette en disgrâce le quatrième.

Si crème solaire il y a, le max c’est l’indice 20. On pense même bronzer sécure avec un indice 4.

bronzée 

Photo Cosmopolitan début années 80.

A l’époque il n’y a que les UVA qui sont méchants. KSSSSKSSSS vade rétro Satanas. 

Pauvres naifs!

Les UVB sont tout aussi criminels pour le collagène de la peau. Mais dans les années 80 le touriste  est encore dans la gourance.

Aujourd’hui UVA et UVB c’est le diable, le mal, l’enfer pour votre peau.

Même qu’on ne veut plus bronzer comme ça. Qu’on n’ose plus bronzer comme ça.

bergasol

Publicité Bergasol.Années 80.

Tour de poitrine: 85 A.

 

seins nus

Photo Cosmopolitan.

Sur la plage au début des années 80 on aurait pris en pitié la bombasse avec son tour de poitrine 95 D. Comme je le notais dans mon précédent article  » Le maillot jaune dans un corps sain, bodybuildé et bronzé  » le corps idéal sur la plage dans les années 80 c’est celui de la fille saine et sportive.  Si on s’est fait refaire les seins, le nez, ou le majeur de la main droite on ne le crie pas sur tous les toits, ça reste strictement confidentiel.

seins nus

Photo Cosmopolitan.

La mode est aux petits seins. Le topless c’est le dress code sur les plages des années 80. 

Dans les pages des magazines les photos des mannequins aux seins nus abondent. Les poses sont sages sans connotations sexuelles. Il s’agit seulement d’illustrer un article sur les vacances ou sur de nouveaux produits de beauté.

Cependant dans les magazines édités aux US les seins sont tabous. De même que dans les séries TV. Encore aujourd’hui il est rare de voir les seins d’une actrice américaine. Dans Sex and the city les filles font l’amour en soutien-gorge.

seins nusPhoto Cosmopolitan.

 

Le maillot jaune dans un corps sain et bronzé.

 

ELLE maillot jaune

Suite de ma rubrique Photos des années 80: Le maillot jaune.

Dans le début des années 80 le corps idéal est dynamique, bodybuildé, et bronzé.

Surtout bronzé.

Avoir une peau qui ne bronze pas au début des années 80 c’est préjudiciable.

Comme sur les photos pour le Club Med, la couleur jaune est omniprésente sur les pages mode des magazines à l’approche et durant l’été.

Dans les années 80 Stéphanie de Monaco et Jenna de Rosnay font souvent les couvertures des magazines en maillot de bain. Les deux naiades a particule ont lancé chacune leur ligne de maillots de bain.

MAILLOT JAUNE

Photo ELLE. Années 80.

Le maillot de bain à la mode c’est le une pièce très échancré sur les cuisses. Il est jaune, très souvent jaune fluo. Le jaune surtout le jaune fluo met la peau bronzée en valeur.

 maillot jaune

Photo Marie Claire. Années 80.

MAILLOT JAUNE

Photo campagne publicitaire pour un produit solaire. Années 80.

 

vernis a ongles

Photo ELLE. Années 80.

Sur la plage le jaune est présent jusqu’au bout des ongles.

Découvrir des photos du magazine ELLE des années 60, 70, 80, 90 sur le blog Doucement le Matin.

Stéphanie de Monaco

Lire: Ma méthode de Jane Fonda.

Caravan Palace entre Danse Floor, Swing et Jazz Manouche.

 

Caravan Palace SUZY

 

L’année dernière mon CD de l’été c’était le dernier opus de Carla Bruni  « Comme si de rien n’était’ que j’ai écouté en boucle et que j’écoute toujours sur la plage,dans les bois et même lorsque je joue au golf.

Cette année chez moi c’est la folie Jazz depuis que jécoute TSF du matin au soir! J’écris tous mes articles en écoutant du jazz.  J’ai découvert grâce à cette station de radio: Mélody Gardot, Jazz Manouche, Dino Mehrstein  et Caravan Palace.

Caravan Palace c’est un mélange de Danse Electro de Swing et de Jazz Manouch. 

J’écoute cette musique en boucle, elle me donne une belle énergie positive. Elle fait paraitre tout plus gai, plus beau plus léger, plus insouciant.

Si vous aimez Stéphane Grapelli  alors vous allez aimer Caravan Palace.  Ce groupe, c’est la rencontre de deux jazzmen, Arnaud Vial et Hugo Payen, d’un DJ, Antoine Toustou, d’un clarinettiste, Chapi et d’une chanteuse Colotis Zoé.

Le clip Jolie Coquine a été réalisé par Victor Haegelin.

Si vous avez regardé ce clip alors vous comprenez pourquoi je l’édite sur mon blog. Ce clip est vraiment créatif.

Lire les avis sur le site de la Fnac: http://avis.fnac.com/5912f-fr_fr/2513304/reviews.htm?scrollToTop=true
 

Caravan_Palace_-_Cravan_Palace_-_front

Photos des années 80: La pub du Club Med.

 

Numériser0001

Publicité Club Med. Photo Synergie.

Dans les années 80 le Club Med communiquait de dos. Cette photo avec la jolie fille au parasol jaune ( Jolie du moins je le suppose puisque comme vous je ne l’a découvre que de dos)  a été l’une des photos la plus populaire des années 80.

La plus belle aussi.

Dans les années 80 on a le droit enfin d’affirmer que l’on veut être égoiste, que l’on veut avant tout s’occuper soi. Une femme peut partir seule en vacances sans passer pour une aventurière ou pour une femme aux moeurs trop libérées.

La couleur jaune au début des années 80 a le vent en poupe.

Surtout le jaune fluo.

Numériser0003 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Club Med. Photo Fantoni.

En 1986 la pub  pour le Club Med n’ose pas dégager son parasol, ni changer la pose de dos de son mannequin bronzé, sans doute parce que tout le monde a adoré la photo de la jeune fille au parasol jaune.

Mais on ajoute à la jeune fille, un copain.

Alors on change la couleur du parasol mais on garde une touche de  jaune: Une petite fleur jaune dans la poche du mannequin.

Numériser0002

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Club Med année 86.

Une année plus tard le parasol jaune fait son come-back. A nouveau le message semble être le suivant: Je suis partie seule au Club Med pour prendre mon temps.

Pour m’occuper de moi.

A lire le best-seller des années 80  » Moi d’abord » de Katherine Pancol. http://www.katherine-pancol.com/

 

 

Comme Carla Bruni j’aime les musées.

 

Numériser0003

Carla Bruni- Sarkozy et Nicolas Sarkozy au Guggenheim devant  » La place de Vintimille »  d’ Edouard Vuillard. Photo Paris Match.

 

La vie est un fil rouge.

Alors que j’étais Lycéenne je me suis rendue au Centre Georges Pompidou pour y découvrir l’expo  » Lumières je pense à vous » Une expo qui eu lieu durant l’été 1985.

 Cette expo rassemblait les lampes des plus grands noms du design. J’avais eu chaud au coeur lorsque j’ai découvert la petite lampe Eclisse de Vico Magistretti que je possède depuis l’âge de 11 ans . Voir mon article.

http://gribouillismagazine.wordpress.com/2008/12/08/eclisse-vico-magistretti/

Je suis certaine que la confrontation avec le réel est indispensable. Certes la connaissance d’une oeuvre par le biais des médias est importante et oh combien formidable! mais rien ne vaut de voir les choses en vrai et même de les toucher dès que la vigilance du gardien est au plus bas.

Oui je sais ce n’est pas bien de toucher les oeuvres d’art.

Mais comme Carla je ne suis pas si sage.

Numériser0004

Carla Bruni – Sarkozy et Nicolas Sarkozy au Guggenhein devant une oeuvre de Louise Bourgeois. Photo Paris Match.

La couleur bleue: Faites dans la nuance pas dans la tendance.

 

numeriser0001

La maison-musée de Spitalfields de Denis Severs. Londres.

Enfant mon père m’avait octroyé la couleur rouge tandis qu’il s’était attribué tel un dictateur la couleur jaune. Bien sûr mon frère avait la couleur bleue sinon il aurait fait une crise de nerfs  (pleurs, cris et roulades sur le sol) et ma mère très déçue s’arrangeait avec ce qui lui restait, à savoir la couleur verte.

Ainsi chacun avait SA couleur.

Pour son rond de serviette, ses serviettes de table, ses chaussettes, ses maillots de bain…

Ma mère à mi chemin entre le vert et le bleu s’habillait souvent en turquoise ce qui, j’avoue lui allait très bien. A l’époque elle était tombée amoureuse d’un autre homme que mon père.

Cet homme je le détestais.

On a même envisagé de l’assassiner mon frère et moi ( Quelques semaines plus tard il a eu un accident de voiture et il fût tué. J’ose érire: OUF! )

Chez moi la couleur bleue n’existe pratiquement pas si ce n’est une poupée en terre cuite vénézuelienne.

Un cadeau.

Je porte rarement du bleu pourtant j’en ai souvent envie mais lorsque j’essaie quelque chose de cette couleur, j’ai l’impression que je triche.

Que je suis une imposture. 

Lorsque dans mon club de golf, il a été choisi pour l’équipe féminine des polos bleus (Que les autres clubs nous ont envié) je me suis dis que j’étais fichue,que j’allais perdre mes bons influx, à tel point que pendant la première compétition vêtue de ce polo le parcours fût un vrai chemin de croix.

Ci- dessous ce sont les couleurs bleues  que l’on utilisait en décoration entre le début du 18 ° siècle et le début du 19 ° siècle. Ce sont des bleus entre le bleu et le gris, un peu proche de l’acier.

Dans ces bleus il y a du noir.

Comme les pigments étaient hors de prix, les couleurs étaient employées en fonction du statut social auquel on appartenait.

Si vous voulez donner un air de musée à votre décoration intérieure et en finir avec les taupes, les prunes,les violines, les marrons préconisés par Valérie Daminot alors faites votre choix.

numeriser0002

L’interview d’Isabelle Juppé parce que Lavieenrouge est une femme digitale.

 

isabelle_juppe2

 

 

 

 

 

Le blog d’Isabelle Juppé  http://www.lafemmedigitale.fr/

Isabelle Juppé sur Daily Motion à propos de La femme digitale

Très intéressant. 

http://www.dailymotion.com/video/x4055l_isabelle-juppe-la-femme-digitale

Il y a quelques semaines Isabelle Juppé journaliste et auteure du livre La femme digitale ( Que j’ai lu et relu cet été ) m’a demandé si je voulais bien répondre à quelques questions concernant mon activité de bloggeuse.

J’ai accepté parce que j’avais aimé son livre. Je fais partie des femmes digitales quand on réfléchit bien?

L’interview est sur le site Fémina. fr. Isabelle Juppé y tient une rubrique intitulé Le meilleur des blogs.

Si vous voulez savoir pourquoi je blogue et comment je blogue alors vous pouvez cliquer sur ce lien.

 http://www.femina.fr/psychologie/societe/surfez-la-vie-en-rouge

capture01

Lavieenrouge a trois ans!

 

Mon blog revendique ses droits à savoir prendre quelques jours de vacances que je lui accorde volontier puisque c’est aussi son anniversaire.

Lavieenrouge a 3 ans.

C’est l’occasion de remercier tous les lecteurs qui ont plus que doublé en un an! Mais aussi tous les artistes!

L’article le plus lu étant celui que j’ai consacré à l’artiste Séraphine.

https://leblogdelavieenrouge.wordpress.com/2008/10/16/seraphine-artiste-peintre/

Joyeuses Pâques! 

Vous pouvez me retrouver sur mes autres blogs (Les articles sont programmés)

bocca-frei1_220

 

 

 

 

 

 

 

proto

 

 

 

 

 

 

 

 

shoes-colle

N’écoutez pas les rumeurs mais lisez le roman d’Anna Godbersen.

 

rumeurs

Article sponsorisé 

Dites moi vous lisez quoi en ce moment?

Des blogs?

Et à part ça?

Rien.

Moi?

Je lis Les Aventures de Tom Sawyer (Je refais un retour vers l’enfance)

Après j’attaque Zadig de Voltaire.

Vous savez quoi? J’ai bien envie de vous proposer de lire rumeurs le dernier livre d’ Anna Godbersen écrivain américaine qui a remporté un vif succès Outre Atlantique avec son premier roman Rebelles qui a fait un tabac.

 Le succès a été aussi au rendez vous en France. 20000 exemplaires vendus.

rumeurs vous transportera pour le prix d’un roman dans la haute société américaine de la fin du 19 e siècle. D’après l’extrait que j’ai lu Rumeur c’est un peu comme les films de la Saga du dimanche qu’ils passaient sur M6 le dimanche il y a quelques années.

Oh non ne me dites pas que vous préférez lire Germinal?

Avant de me contrarier allez faire un tour sur le site http://www.rebelles-lelivre.fr/extrait_rumeurs.pdf  pour lire un extrait en PDF et revenez me voir ensuite.

Et si vous voulez savoir quelle amoureuse êtes vous alors faites le test « Quel personnage féminin êtes-vous » http://www.rebelles-lelivre.fr  

J’ai fais le test et la tête haute je révèle que j’ai vraiment un tempérament d’héroine et d’amoureuse.

Vous n’êtes pas obligée de me révéler les résultats de votre test mais c’est vivement conseillé.

Le 1 avril deux nouvelles Danette! L’attente est insoutenable.

Casting-Danette

Article sponsorisé 

Si la Star Académie ne faisait plus recette c’est sans doute parce qu’ils manquaient de créativité. Ce n’est pas le cas chez Danone puisque pour élire la nouvelle Danette 2009 ils ont imaginé un site ou vous pourrez suivre pendant trois mois les aventures des Danettes prétendantes au titre.

Elles seront enfermées trois mois dans un frigo aménagé comme un appartement avec le salon, la chambre, la cuisine et le patio.

J’espère que les créatifs ont soigné la déco.

En 2006 Danette Saveur Crème Brûlée a gagné devant Praliné et Saveur Madeleine.

En 2007 Danette Chocolat Blanc a gagné devant Marrons et Praliné.

En 2008 Danette Saveur Brownie a gagné devant Saveur Madeleine et Saveur Chocolat Menthe.

A ce point du récit je me rends compte que moi j’en suis restée à la Danette chocolat ou vanille!  Ah mais sur ma liste de course je vais déja noter pour la semaine prochaine Danette chocolat blanc. Et après le 1 avril jour de la mise en rayon des nouvelles Danette je vais noter danette choco noisette et danette cappucino

Tenez mon ventre grogne pendant que je rédige cet article.

Vous pourrez voter pour votre nouvelle danette  préférée jusqu’au 12 juillet. www.nouvelledanette.com

Le 14 juillet les résultats seront proclamés et la Danette perdante sera retirée des rayons le 30 septembre.

Il y a un voyage à gagner (voyage à Hollywood pour 4 personnes et d’autres cadeaux) 
Alors  soit  vous collectionnez 1 opercule Saveur Choco-noisette ou 1 opercule Saveur Cappuccino + 1 opercule supporter.
Soit  vous envoyez vos coordonnées complètes (nom, prénom, adresse postale complète et choix du parfum Saveur Cappuccino ou Saveur Chocolat-Noisette) à l’adresse suivante : CONCOURS NOUVELLE DANETTE 2009 CEDEX 3646 99364 PARIS CONCOURS Impérativement avant le 31 Juillet 2009

Comme quoi c’est moins pénible que de passer à « Questions pour un Champion »

.
 

 

Dans votre intérieur avez vous le geste vert?


Article sponsorisé 

 

Les Végétaliseurs : écologie

L’écologie a franchi les portes de nos maisons.

Définitivement.

Combien de fois ne vous ai je pas spécifié que telle ou telle chaise était réalisée dans un matériau recyclable?

Sur ce blog la recherche concernant les chaises, les fauteuils en carton est frénétique. Et je ne parle pas de la recherche sur la custumisation de vieilles chaises en bois ou des chaises en bois design tout simplement.

Comme quoi les mentalités changent peu à peu.

Mais sommes nous toujours bien informés?

Et avec qui partager nos bons plans? nos inquiétudes en matière d’écologie et d’Environnement?

Né de l’initaitive des employés de chez Yves Rocher le site des végétaliseurs est un catalyseur d’énergie pour tous celles et ceux qui sont passionnés d’écologie, ou tout simplement qui cherchent à s’informer sur le sujet.

Sur le site des végétaliseurs vous pouvez trouver des astuces pour décorer votre jardin, pour le cultiver aussi. Vous pouvez même participer à des rencontres pour apprendre des techniques de jardinage.

Lorsque vous aurez appris quelles sont les plantes qui peuvent dépolluer votre intérieur ( design ) c’est sûr que vous allez épater tout vos amis. En prime ils vont peut être vous labelliser bobo.

Moi je suis labellisée bobo par mes amis depuis que je fais mes courses au marché le samedi midi et depuis que je cultive ma menthe.

Si l’envie vous prend de vous ressourcer dans des endroits ou vous pourrez être en prise direct avec la nature lors de vos prochains longs week-end de printemps, vous trouverez des adresses.

Sur TVegetal pour pouvez consulter des vidéos ou poster les vôtres.

Pourquoi pas ne pas défendre vos convictions écologiques sur le fight ou bien créer un blog afin de se joindre au réseau des passionnés de la nature. 

Une autre info l’annuaire interactif des actions vertes pour connaitre toutes les actions;

En ce moment le site http://www.les-vegetaliseurs.com  propose deux jeux concours

Un concours pur bien être il suffit de participez au tirage au sort. et le challenge végétal il faut envoyer vos vidéos et vous pourrez gagner 250 € d’accessoires.

Le développement durable  n’est plus un concept éphémère!

Karl Lagerfeld, Michel Bouquet, Claude Lelouch, Michel Legrand: Je ne me lasse pas de les écouter.

 

374

Lorsque j’apprendrais la mort de Michel Bouquet je serais très triste. C’est un immense comédien. Petite je l’ai trouvé effrayant dans le film  » La mariée était en noire » de François Truffaut. Lorsqu’il parle de son métier de comédien, de la politique, du théâtre, il est franc et concis. 

481-436_main

 

 

 

 

 

Mon père était dingue du film » Les Parapluies de Cherbourg » de Jacques Demy. Je crois que c’était plus pour Catherine Deneuve qui est l’actrice principale du film que pour la musique. Mais moi c’était déja pour la musique.

D’ailleurs lorsque j’entends un air de Jazz qui me met sur les genoux bien souvent c’est un air de Michel Legrand. Sur mon blog Gribouillis Magazine j’ai inséré un  extrait de la vidéo du film  » La Piscine » de Jacques Deray parce qu’il y a une scène ou l’on peut voir la lampe Bulb d’Ingo Maurer ET entendre un air de Jazz. deux jours plus tard j’apprenais que c’était un thème de Michel legrand. Lorsque je travaillais dans la Sud Tunisien j’écoutais en boucle  » Les Demoiselle de Rochefort »

Michel legrand dit que dans la vie il faut de l’audace! A méditer.

bonne-annee-1973-tou-01-g

 

 

 

 

 

 

 Je ne suis pas fan du cinéma de Claude Lelouch. Mais j’aime sa philosophie de la vie. Je garde toujours en mémoire cette phrase de Claude Lelouch: Le sport c’est un raccourci de la vie. Du coup Lorsque tout va mal je pense que si lors d’une compette de golf j’ai merdé sur le trou numéro 12, je peux faire birdie sur le trou suivant, alors dans la vie c’est la même chose.

 

karl_lagerfeld

Je ne m’intéresse pas aux créations de Karl Lagerfeld et je déteste le parfum Chloé de Lagerfeld. Le couturier a une vision diamétralement opposé de ma conception de la vie. Lorsque mes instincts morbides reprennent le dessus, je pense à Karl Lagerfeld. Selon lui il n’y a rien après la mort.

La recherche sur Google des détraqués.

 

paris-b

Sticker Jules Le Mouton. Ecole des Beaux Arts. Paris. Photo lavieenrouge ©

Deuxième article consacré à la recherche Google des détraqués.( voir le précédent article https://leblogdelavieenrouge.wordpress.com/2008/09/14/la-recherche-google-des-detraques/ )

Il y a eu du lourd ces derniers temps! Je ne sais pas si ce sont les poussées de fièvre ou quoi…

Je vous laisse juge. J’ai laissé les fautes d’orthographe pour fixer l’authentique de la déraison.

Femme nue avec carabine.

Prière de psychopate.

Ma femme est une psychopathe.

Barbie chatte brulant drive

Je n’ai pa le ten de joué a la poupée.

Pédale de frein+ Permis+ Examinateur+ Quoi faire.

dentiste sous le charme de sa patiente.

Amylee nue jambes écartées dans sa chambre.

Mon dentiste me met une pâte rose dans les dents est-ce du poison?

Y a des rats chez moi que faire?

Salope à Guerande.

Charade sur le sida.

Je tiens à vous rassurer 97% de la recherche Google sur ce blog est orientée culturelle. Ouf!

AREVA et son concept lumière de la Tour Eiffel.

 

images-053

Photo Bernik © 

Article sponsorisé 

On sait que la lumière est un facteur à prendre de plus en plus en compte dans le domaine de la décoration intérieure et de la scénographie urbaine. AREVA à joué un rôle important à Paris ces six derniers mois puisqu’on lui doit l’illumination de la Tour Eiffel .
Celle ci s’est parée d’un très bel atour bleu avec douze étoiles jaunes symbole de Union Européenne.
Il a fallu de nombreux techniciens et cordistes pour réaliser le pari et ce ne fût pas simple.

 

AREVA a lancé  un Concours bloggeurs
La rédactrice ou le rédacteur qui aura souhaité les voeux les plus originaux se verra récompenser. La récompense est des plus originale puisqu’elle ou il, pourra souhaiter ses voeux au pied de la Tour Eiffel qui brillera de tous ses feux bleus une dernière fois.

Pour cette nouvelle année vous qui êtes de plus en plus nombreux à lire ce nouveau blog, je vous souhaite d’avoir du temps pour abattre une ou deux cloisons et de réaliser la décoration d’intérieure de vos rêves.

Je surenchéris en vous souhaitant de pouvoir séjourner dans l’un des plus beau hôtel design de la planète et là je sais que certaines et certains bondissent de joie même sur leur canapé pourri.

De pouvoir vous offrir le fauteuil de designer qui coûte un bras dont vous rêvez depuis quatre hivers.

Enfin de gagner au grattage ( Encore faut il jouer) pour pouvoir aménager un Spa dans votre intérieur avec colorisation de l’eau ( C’est tout nouveau et c’est tendance. On en reparlera )

Si l’année 2009 Vous permet de réaliser l’un de mes voeux, sachez que j’accepte les dons!

 

 

 
Mais les belles choses ont une fin puisque le 1 janvier 2009  la France a dû passer le relais à la République Tchèque. C’est donc la République Tchèque qui assure désormais la présidence de l’ Union Européenne

La pulsion des achats soldés: Pour se renouveller de l’intérieur?

 

numeriser0002

 Hier j’ai feuilleté un Paris Match du 22 septembre avec Nicolas Sarkozy et Carla Bruni en couverture. Une jolie photo du couple présidentiel, main dans la main lors de leur voyage à New york.

Avec du recul sur l’ actualité de cette période dans ce même numéro de Paris Match, je suis tombée en arrêt sur une partie d’un pub pour  la KIA CEE’D que je n’avais pas remarqué auparavant. Non, la KIA CEE’D  ce n’est pas une nouvelle yaourtière c’est une nouvelle voiture.

Mais peu importe.

J’ai regardé attentivement cette photo de robe qui se désintègre en une coulée de sable et mon regard s’est porté au bout d’un long moment sur la partie gauche de la publicité pour KIA.

Je me suis dis trop c’est trop.

Finalement cette pub n’est pas si bien réalisée. Le message est dissous. Le slogan de cette pub est  » Dans un monde ou rien ne dure, il y a encore des choses sur lesquelles on peut compter  » Comme l’a si bien écrit Souchon  » On nous inflige des désirs qui nous affligent  » puisque cette voiture n’a rien d’exceptionnel.

Et ce n’est pas la période des soldes qui va changer les choses. Bien au contraire. Dans quelques jours les villes vont s’aminer parce que certaines et certains vont se ruer sur des vêtements qu’elles ou qu’ils n’ont pas forcément besoin.

Pire! les vêtements achetés ne seront peut-être pas si beaux, pas si chics que cela.

Comme si acheter des vêtements dont on n’en a pas forcément besoin allait permettre de se renouveler.

De se renouveler. Mais pas vraiment.

numerinumeriser0

J’ai vécu un Conte de Noel. Un vrai!

 

a-coll1

 Photo lavieenrouge ©

Le 21 decembre terrassée par la maladie je suis retournée me coucher. La perfidie des courbatures n’avait de cesse que de me faire du mal. Les lumières du sapin de Noel me balançaient du sel dans les yeux.

La Magie de Noel? Pas pour moi cette année ( Je n’ai pas pu vivre mes projets. De plus j’ai contaminé ma famille)

Dans l’après midi pour conserver un contact avec l ‘au dela la vraie vie j’ai ouvert ma boite mail.

Quelqu’un me faisait savoir qu’a la lecture d’ un article que j’avais consacré à un artiste, il avait enfin retrouvé les traces de son père après 25 ans d’absence!  Il me demandait si je connaissais l’adresse du peintre en question.

L’adresse non, mais j’avais eu son numéro de tel.

Frissons sur frissons, je me suis mise à la recherche de ce putain de numéro.

Perdu.

Cependant j’avais un plan B.  Celui de demander à l’un de vous ( Qui vivez à Paris) d’aller à la rencontre du peintre.

Je demandais à Kerfendal de se rendre dans le quartier ou l’artiste a ses habitudes.

En secret j’esperais qu’il fasse cette démarche avant Noel, soit dans les heures qui suivirent ma demande.

Parce qu’au bout de ma boite mail il y avait quelqu’un qui attendait, pour entrer en contact avec son père et on imagine toute l’attente et l’angoisse que cette attente peut engendrer.

Le lendemain  j’étais au bout du rouleau la fièvre était presqu’a son maximum. D’ailleurs je n’ai même pas pu me rincer sous la douche tant j’étais faible et c’est toute savonneuse que je me suis réfugiée dans mon lit.

Usée jusqu’a la corde. Silence dans ma chambre blanche et rouge.

Et puis le téléphone sonna. Mon ami Kerfendal avait retrouvé le peintre et lui avait fait part de la recherche de son fils. Le peintre tout heureux me transmis son numéro de tel pour que je le communique à son fils. Je sentais via le téléphone qu’autour du peintre tout n’était qu’ effervescence, bonheur et joie!

Dans l’après midi le fils entra en contact avec son père!

J’ai pleuré ce jour là. De joie bien sûr. Avec le peintre. Toute seule au fond de mon lit lorsque la tension est retombée.

C’était le 23 decembre 2008, soit deux jours avant Noel.

Un fils avait retrouvé son père!

Voila! Je vous souhaite de passer un bon moment ce soir auprès des gens que vous appréciez et je vous dis à bientôt.

J’ai envie de prendre quelques jours de repos d’autant que cette mauvaise grippe m’a cassé toute ma bonne dynamique. Je ne suis plus qu’une ombre vacillante. Faut que je bouffe des racines de quinquina, je crois.

De Niro’s Game le premier roman de Rawi Hage.

 

Bleck le Rat.

Bleck le Rat.

 

Le  site Chez Les Filles avaient envoyé le premier roman de Rawi Hage » De Niro’s Game » à Marigaz qui a son tour et sur ma demande me l’a confié pour que je le lise aussi.

Contexte de lecture: Entre deux coups de lattes administrées aux artisans à la con qui faisaient de la déco chez moi .

J’avoue que j’ai été tenté de laisser tomber ma lecture non pas parce que le roman était mauvais, loin de là! mais parce que tant de bombes, de sang, de fureur, de corruption, de larmes, de violence, de folie meutrière, de coke ce ne sont pas des mots que l’on a envie de lire sous la couette par une belle journée d’ hiver.

Le roman s’articule un peu comme un triller d’ou la poursuite de la lecture malgré les pschitt de sang ça et là.

13803452

De Niro’s Game est un bon roman que l’on imagine très bien adapté au cinéma, une écriture très intense et sans conscession avec les personnages et les évenements.Récompensé par de multiples prix au Canada, dont celui des libraires, ce photographe et écrivain canadien d’origine libanaise a remporté en juin à Dublin le prix Impac.

Si les mots que vous allez lire ci-dessous vous interpellent alors ce roman est pour vous. Seule condition: Il faut avoir  un blog.

 Faites le moi savoir en laissant votre commentaire.

Beyrouth/Guerre du Liban/Israel/Palestine/Guerre des Six Jours/ Massacre de Sabra Chatila/

Moyen Orient/Mossad/L’étranger de Camus/Armée/Guerre Civile/Bombe/Arabe/Diplomatie/

Guerre civile/Réfugié politique/Milice Chrétienne.

Un anniversaire à Paris!

Photo lavieenrouge.

Photo lavieenrouge ©

Vitrine du Printemps Haussmann.

Pour mes un an de plus! je suis allée faire un saut à Paris pour la journée.

Il faisait beau et froid.

En sortant du train je me suis dirigée vers l’Ecole des Beaux Arts de Paris et dans la cour j’ai fait quelques photos. Puis j’ai aperçu sur le Ponts des Arts Maurice Lode en plein commerce avec des américaines.

http://leblogdelavieenrouge.wordpress.com/2008/09/28/maurice-lode/

 

Cet été je lui avais acheté quelques toiles. On a discuté briévement et en quittant le Pont des Arts j’ai shooté un graf représentant Jane birkin et Serge Gainsbourg.

Historiquement le photographe Kerfendal et moi devions aller voir l’expo photo consacré à Lee Miller mais comme il bosse comme une bête on a pensé que l’on se reverrait peut-être en 2072!

 Si tout va bien.

 

              Photo lavieenrouge.Photo lavieenrouge ©.Graf près de Pont des Art. Paris. 

j’ai déambulé d’un pas rapide en écoutant le best of de Gilbert o’ Sullivan ( Artiste pop des années 70) vers le second arrondissement pour mener à bien une chasse aux graffitis. Impossible d’aller me perdre vers le 11° arrondissement faute de temps, mais j’ai quand même shooté un Mosko & Ass et des vitrines de magasins design haut de gamme.

 

Photo lavieenrouge.

Photo lavieenrouge.

Fauteuil Masanori Umeda + de 9000 € !

Mon âme d’enfant m’a entrainé comme une ventouse vers les vitrines du Printemps toujours aussi merveilleuses! (Voir le blog de mon amie Fée Clochette et d ‘Anne de Mes Vitrines NYC qui ont consacré un article aux vitrines du Printemps Haussmann.)

Fallait que je trouve un petit cadeau pour Lilitop, pour service rendu, soit avoir cassé ma cuisine à la masse telle une ouvrière de Germinal . chez Fauchon j’ai fait une pose, attirée pas la déco rose bonbon du décorateur Christian Biecher.

Comme j’avais un petit creux, insensiblement j’ai grimpé jusqu’au restaurant. L’accueil y est agréable et tentateur. Lorque le serveur a présenté les désserts à la table voisine j’ai scruté le plateau, et il m’a dit qu’il ne tarderait pas à revenir vers moi. Mauvaise nouvelle.

Je ne voulais pas craquer! La vérité monsieur le juge, mais lorsque je lui ai dit que j’avais rendez-vous avec mes copines à 15 heures chez Ladurée Champs Elysées il a argué qu’en 2 km j’avais le temps de digérer. Il n’avait point tort le bougre. Alors j’ai craqué pour une génoise toute dodue à l’orange.

 

Roxanne Rodriguez.

Bar de chez Ladurée Décoré par Roxanne Rodriguez

Puis j’ai flié sur les Champs…  Amylee, Fée Clochette et Empathy avions rendez-vous chez Ladurée puisque je tenais à voir les lights de Noel. Je prévoyais cocooner dans l’un des salons cosy décorés par Jacques Garcia mais Amylee a proposé que l’on aille dans le nouveau bar décoré par Roxanne Rodriguez.

Comme vous le savez je suis passionnée de déco et plus particulièrement de chaise alors j’ai été ravie de découvrir l’univers de cette décoratrice qui évolue entre Art Nouveau et déco futuriste.

Emphaty et moi avions descendu les Champs en parlant de tout et des hommes en particulier… Jusqu’à ce que nous tombions sur la vitrine de chez Colette. Nous nous sommes engouffrées mais nous n’avons rien acheté, ça vous épate?

Merci les filles d’avoir partagé avec moi, mes un an de plus!  A bientôt!

Roxanne Rodriguez: http://www.linternaute.com/femmes/itvw/0411rodriguez.shtml

Mon blog design: http://enveuxtuenvoila.wordpress.com

 

 

Simone Veil.

 

AAsimoneveil1.jpg 

Je viens d’apprendre que Simone Veil 81ans, actuellement présidente d’honneur de la Fondation pour la mémoire de la Shoah à été élue à l’ Académie Française pour remplacer Pierre Messmer, que j’ai connu en chair et en os lorsque j’étais enfant ( Avant de travailler dans un magasin de design, ma mère travaillait pour lui )

C’était en 1975, je sortais à peine de l’enfance lorsque j’ai entendu à la radio que le Parlement français avait adopté la loi de la dépénalisation de l’avortement, plus connu sous le nom de la Loi Veil. On n’en a pas parlé à la maison, ni avec mes copines ( parce que de ces choses là, on n’en parlait pas) Mais j’avais tellement entendu de témoignages de femmes désespérées à la radio pour savoir que cette loi c’était un peu plus de liberté pour nous les femmes, parce que l’erreur ne devait pas être pardonnable que pour eux, les hommes. Une femme qui tombait enceinte ( On dit bien tomber, comme tomber dans le caniveau ! tomber en disgrâce) C’était de Sa faute. C’était des histoires de femmes ! Qu’elles se démerdent! les femmes.

J’ai une grande admiration pour cette femme qui s’est battue pour faire adopter cette loi et aussi parce qu’elle est un formidable exemple de résilience. Simone Veil a été déportée avec sa famille en mars 1944 au camp de concentration d’Auschwitz-Birkenau. Libérées le 27 janvier 1945, ses sœurs et elle sont les seules survivantes de leur famille,sa mère n’a pas survécu.

 Un numéro de Paris Match en 2006 lors du 60ème anniversaire de la libération des camps de concentration et d’extermination, lui a été consacré. Les photos prises à Auschwitz-Birkeneau alors qu’elle est accompagnée de sa famille sont très émouvantes.

 http://fr.wikipedia.org/wiki/Simone_Veil

 

A lire: Une vie. Simone Veil. Stock, 2007.

AAAAimage-upload.jpg

 

 

Ne confondons pas rénovation et décoration!

Red/ Blue.

Historiquement voici ce que nous avons vécu les jours derniers coté rénovation.
Un placard de cuisine tombé en disgrâce = une commande d’une nouvelle cuisine grise+ alu +verre = design = d’ Euros.
Quelques jours plus tard un vent de nord ouest = Dégât sur la toiture neuve = Trou dans le toit. Le lendemain = Antenne TV en goguette = Plus de TNT les jours de pluie.
Contact avec Groupama.
Lilitop et Bernik travaillent à la masse dans la cuisine comme des ouvriers dignes de Germinal de ZOLA.
Le cuisiniste a livré un frigo trop grand et des poignées pas conformes = Récriminations.
Bernik à décidé le même jour de ne plus arroser ses plantes et de faire changer les compteurs électriques.
L’EDF a dit que s’ils changeaient tous les compteurs éléctriques ils feraient faillite! = J’ai été désagréable = Ils ont remplacé les compteurs par des neufs = lavieenrouge responsable de la faillite de l’empire EDF.
En une nuit un deux tuyaux dans des pièces différentes se sont percés et ceci sans faire de mise en demeure les jours précédents.
Nouveaux joints = Nouvelles fuites = Bassine. 
Une fois l’installation de la cuisine sans le frigo = Plus envie de murs verts = Décollage de la tapisserie partiellement réalisé à l’ongle.
Mur mis à nus = Plus envie de la table = Teléphone à Emmaus = Achat d’une nouvelle table= – D’Euros.
Bassine = Sciage des tuyaux = Aptitude à monter une petite entreprise de plomberie.
Achat d’une TV écran plat blanc = – D’Euros. Noir = Banal. Déballage de la TV = Noire= Retour à la FNAC.
Pendant ce temps la Smart est en stationnement génant = Fourrière + Jupe arrière encore cassée = Prélude à la dépression et – D’Euros.
Peinture de la cuisine= 1 jour+1 jour+1 jour+1 jour+ 1 jour+1 jour+1 jour +1 jour+1 jour.
Cuisine blanche = Hall moins blanc = Peinture du hall= 1 jour+1 jour+ 1 jour+ 1 jour + 1 jour.
Pas de nouvelles de groupama = Téléphone à une certaine madame Philippot qui a un problème informatique = Dossier en rade.
Teléphone à un antenniste = Ne veut pas monter sur le toit= ?
Telephone à Groupama = Toujours un problème informatique et madame Philippot ne sait pas envoyer un mail.
Telephone à un antenniste = Devis exorbitant!
Telephone à Groupama = Toujours un problème informatique= Je me fâche = Plus de problème informatique.
Pluie = Pas de TNT.
Toujours pas de frigo = Roti mis sur le bord de la fenêtre = Mouette qui en fait son festin= Plus rien à manger!
Telephone au cuisiniste = Pas de frigo= Je me fâche puissance +++++ = Un frigo qui va arriver sous peu.
Cuisine toute neuve = Le hall ne plait plus à Bernik = Décollage du revêtement mural + peinture. Il lui reste de la peinture = Il attaque le salon = Il préfère aller travailler plutôt que de rester à la maison.
Moi = Fatigue décorative =  Chez le dentiste = Détente.
Fatigue décorative = Copyright lavieenrouge.

Nathalie Rheims « Le Chemin Des Sortilèges »

Nathalie Rheims.

Nathalie Rheims.

 

J’ai lu le dernier roman de Nathalie Rheims «  Le Chemin des Sortilèges » Ce livre m’a été envoyé par le site  Chez Les Filles.

http://www.chez-les-filles.com/

Celle ou celui qui désire a son tour lire ce livre peut le faire via les commentaires et je lui expédie l’ouvrage dans quelques jours. Attention! Il faut avoir un blog.

Contexte:

J’ai lu ce livre deux fois. Ce qui est bon signe.

La première fois: Au bord d’une piscine entre deux scéances de crawl.

La seconde fois: Allongée sur mon canapé, les rideaux rouges tirés en plein après midi. J’aurais aimé jeter une bûche dans l’âtre mais je n’ai pas de cheminée.

Je craignais que le roman de Nathalie Rheims ne soit que trop capillo-tracté. Il n’en fût rien. Le chemin des sortilèges est un roman que l’on imagine fort bien adapté au cinéma. Est-il utile de préciser que Nathalie Rheims n’est pas seulement un écrivain mais aussi co-productrice de films à succès. 

La plume de Nathalie Rheims c’est un pinceau. Un pinceau qui révèlent le décor intimiste et inquiétant d’une maison perdue dans un village sans nom. Un décor et une atmosphère proche des films de Polanski.

Carrément.

Le roman oscille entre rêves et réalité et s’appuie sur les contes de fées.

Chaque soir un conte de fée fait mystérieusement son apparition sur la commode: La Belle au Bois Dormant. Le Petit Chaperon Rouge. Blanche-Neige. Cendrillon. Le Petit Poucet. La Petite Sirene. La Petite Fille aux Allumettes.

La narratrice tente de trouver la vérité sur le pourquoi de ses visites hebdomadaires lorsqu’elle enfant. Cet homme était l’amant de sa mère.

 Grâce à l’interprétation de ses cauchemars et des contes de fées, qui lui sont imposés, elle parvint à trouver un sens à ses angoisses et à ses questionnement qui lui bouffent l’existence.

 Oui oui, c’est un roman qui psychote et j’aime ça.

J’ai bien envie de relire Blanche-Neige… Rien ne m’en empêche si je m’interroge.

Voici le lien de son site magnifique.

http://www.nathalierheims.net/

La biographie de Nathalie Rheims:

http://www.nathalierheims.net/spip.php?article1

Les romans de Nathalie Rheims ( Source Wikipédia )

  • L’Un pour l’autre, Galiléee, 1999 (Folio)
  • Lettres d’une amoureuse morte, Flammarion, 2000 (Folio)
  • Les Fleurs du silence, Flammarion, 2001 (Folio)
  • L’Ange de la dernière heure, Flammrion, 2002 (Folio)
  • Lumière invisible à mes yeux, Léo Scheer, 2003
  • Le rêve de Balthus, Fayard-Léo Scheer, 2004 (Folio)
  • Le cercle de Meggido, Léo Scheer, 2005 (Livre de poche)
  • L’ombre des autres Léo Scheer, 2006
  • Journal intime, roman, Léo Scheer, 2007
  • Le Chemin des sortilèges, Léo Scheer, Paris, 2008
  •  

    Mes autres critiques littéraires:

    https://leblogdelavieenrouge.wordpress.com/2008/10/08/les-maisons-deditions/

    https://leblogdelavieenrouge.wordpress.com/2008/09/30/la-fausse-veuve-florence-ben-sadoun/

    Un job improbable.

                                                         

    Mitchell Feinberg

    Mitchell Feinberg

    Celle ou celui qui devinera le job que j’ai fait il y a quelques semaines recevra quelque chose en rapport avec ce job.

    JC, Lilitop , Bernik sont exclus du jeu. Surtout JC!

    Annie m’a dit  » Tu devrais aller voir Big Boss il recherche quelqu’un comme toi »

    J’ai rencontré Big Boss.

    Lorsque Big Boss a lu ces mots sur mon CV  comme : Archéologie, peinture, Voyages , golf, rédactrice de blog. Hébreu: Lu, écrit, parlé. Il m’a demandé si je savais vraiment pour quel job je me présentais.

    J’ai répondu » Affirmatif!  »

    Alors il m’a dit qu’il y avait maldonne et il a teléphonné à Annie.

    Il lui a dit  « Annie arrête tes conneries! Je te préviens c’est la dernière fois!

    Mais comme lavieenrouge a une bonne tête et qu’elle m’a l’air sympathique je lui fait

    un contrat pour 15 jours »
     
     
     

     

    C’est comme ça que j’ai trouvé de l’embauche. 

    Un travail pour lequel je n’ai pas été formée, tout ça parce qu’ Annie s’est trompée et parce que je n’ai pas dit non à cause de mon esprit d’aventure.

    A la maison on a beaucoup rigolé sur mon futur job parce qu’en 15 jours on a pensé que j’avais la possibilité de faire un max de connerie même pas à l’insu de mon plein gré.

    On a pensé que le bon point de ce job c’était le hors zone, comme ça nobody ne tomberait sur moi.

    Pas de chance une heure après avoir pris mes nouvelles fonctions, je suis tombée sur un copain golfeur qui m’a regardé comme s’il avait vu E.T en tutu rose dans un cours de danse.

    J’ait fait comme-ci je ne le connaissais pas.

    Trop compliqué de lui expliquer le comment du pourquoi. 

    En regagnant ma voiture j’ai vu un mot sur le pare-brise de ma Smart. C’était un mot du commentateur JC. Quelqu’un que je connais dans la vraie vie.

    Qui est JC?

    C’est un bel homme d’un certain âge qui joue au golf et qui s’est interrogé sur le pourquoi du comment de mon nouveau travail.

    Je suis rentrée hilare chez moi parce que pour la mission incognito c’était plutôt dans le lac.

    Deux jours plus tard Bernik, sans crier gare, a débarqué sur mon lieu de travail comme-ci de rien n’était et il a fait comme s’il ne me connaissait pas! Puis j’ai vu Lilitop passer en diagonale devant mon champ de vision. Elle passait incognito.

    Elle aussi.

    J’ai eu un fou rire contenu. Des larmes me coulaient sur les joues

    JC à continué a me mettre des mots sur mon pare-brise. Mots qu’il signait: James BOND my name is Bond.

    Je ne crois pas qu’il soit tout à fait normal.

    Il faut qu’il le sache.

    Il le sait maintenant.

    La semaine suivante lasse de ces conneries pour augmenter mon pouvoir d’achat voyages, je me suis engouffrée chez le pharmacien le plus proche et je me suis mise sous Prozac.

    Le Prozac a un effet miraculeux sur moi. Il me plonge dans l’indifférence de l’existence et me donne un sourire Email Diamant. Y a quand même des effets secondaires. Sur moi le Prozac provoque une chute de cheveux phénoménale trois mois plus tard.

    Aware et concentrée, je n’ai pas commis une connerie pendant ces quinze jours.

    Vers la fin de la quinzaine on a voulu me faire signer un contrat de trois mois et plus si affinités, pas forcément parce qu’un collègue s’etait retrouvé aux urgences deux jours plus tôt à cause d’un accident du traval.

    Non.

    Parce que tout simplement j’étais devenue une professionnelle de la profession.

    J’ai dit  » Attendez! on est en octobre et j’entre dans ma période d’hibernation et puis j’ai un blog! et j’ai aussi mon golf à bosser! Sans compter les travaux de rénovations chez moi et il faut tout casser à la masse  Je veux rentrer à la maison.

    Ils ont été déçus.

    Un indice sur la photo ci-dessous.

    Les maisons d’édition nous promettent la lune mais ne nous font pas toujours décoller.

     

     

    Le site Chez les filles m’a proposé de lire  » Le fiancé de la lune » d’Eric Genetet. J’ai dis oui comme on dit oui à la vie.

    Donc même principe, si vous désirez lire le livre à votre tour et si vous avez un blog, vous me le faites savoir via les commentaires et je vous l’expédie les jours prochains.

    Contexte de lecture:

    Une première partie du livre lu au bord d’une piscine, entre deux séances de nage crawlée.

    la seconde partie, dans un café d’un centre commercial après avoir mangé une tarte à la framboise.

    Eric Genetet n’est pas William Faulkner ni James Joyce. il est et reste Eric Genetet.

    Ce roman est un peu du niveau de la rubrique  » moi lectrice » du magazine ELLE.

     Ni plus ni moins.

    Un homme tombe amoureux d’une femme et même qu’il va lui faire un enfant puisque cet homme va au bout de ses rêves et son rêve c’est de faire un gosse à une femme dont il tombe amoureux.

    Jusque là ce n’est pas plus intéressant que de lire la notice sur un paquet de pâtes et ça ne sera pas plus intéressant quelques lignes plus loin même si la femme meurt quelques années plus tard, laissant derrière elle un petit garçon.

    Pour donner du corps à  l’histoire comme on donne du corps à nos cheveux en utilisant un shampoing bourré de silicone, le narrateur exerce la profession de singe ( personnage exécutant des travaux en altitude de part le monde.)

     Elle?

    Elle est chanteuse de jazz de renommée internationale. Si vous aimez le jazz ne chercher pas, ne chercher rien, y a rien sur le jazz.

     Si lui avait été directeur de cabinet au ministère de la jeunesse et des sports et elle vendeuse en charcuterie, c’est sûr que le roman aurait eu une autre gueule. 

     Extrait de messages des textos que s’envoient les deux amoureux. 

     Moi: Attendez moi entre les vagues.

    Elle: Déluge dans ma ville j’aimerais être dans vos bras.

    Moi: J’arrive comme le temps passe.

    Elle: Je danse dans le salon.

    Oui ce roman va bousculer le mode de l’édition c’est sûr!

    Dans la vraie vie je n’ai jamais reçu des messages aussi nunuche que ça! Pourtant je ne suis pas une héroine de roman.

    Je me demande ce que les maisons d’édition ont sous la tignasse!

    Lorsque je lis les articles de ma copine Sonia je m’étonne qu’aucune maison d’édition n’ait pas mis la main dessus!

    Sonia à été élue Miss blog 2007 et 2008 et bientôt 2009 et 2010.

    74 eme au classement Wikio!

    Les annonceurs frappent à sa porte et la paient. ( Elle a des frais de gloss. )

    C’est un vrai personnage de roman et en plus elle a du style!

    Un reportage lui ai consacré dans le prochain magazine WAD !

    D’ailleurs j’ai été obligée de m’improviser agent littéraire et même que je suis rémunérée en gloss si succès il y a!

    Les éditions Eloise d’Omesson je vous invite à cliquer

    Salutations distinguées.

    La fausse veuve de Florence Ben Sadoun.

     

     

    Dessin Mini-Blonde.

    Dessin Mini-Blonde.

    Le site Chez les filles a proposé à Marigaz de lire « La fausse veuve » de Florence Ben Sadoun puis d’offrir ce livre a une bloggeuse ou au bloggeur qui en ferait la demande. Celle-ci ou celui-ci doit le proposer après avoir fait un compte rendu sur son blog. 

    Sachant que comme Marigaz j’ai fait des études d’archéo, en conséquence je ne suis pas très à l’aise pour parler littérature sauf pour vous communiquer mon ressenti.

    Contexte de lecture: un jour de pluie et de brouillard.

    Allongée sur mon grand canapé de cuir noir.

    J’ai fait une sieste de deux heures à la moitié du livre.

    J’ai aussi mangé un fondant au chocolat.

    Et chose positive pour les Éditions Denoel! j’ai lu le livre en un après midi parce que Florence Ben Sadoun a une belle plume. Ce récit est un beau témoignage sur ses va et vient à l’hôpital et sur la douleur de voir l’être aimé s’en aller. 

    Certains sont un peu déstabilisés par la narration puisqu’elle oscille entre le vous et le tu mais il s’agit d’un jeu érotique imposé par celui qui se retrouvera paralysé après un accident cérébral et cet homme n’est autre que Jean-Dominique Baudy ancien rédacteur en chef de Elle et auteur du livre « Le scaphandre et le papillon. » » 

    L’artiste Julian Schnabel en a fait un film

    « La fausse veuve » c’est le récit autobiographique de cette relation qui finit mal, de cette douleur de ne plus pouvoir communiquer par le toucher, la parole, avec l’homme tant aimé, de savoir que plus rien ne sera comme avant. C’est aussi de la douleur d’une femme qui n’est pas reconnue comme LA femme aux yeux de la famille de l’accidenté, du corps médical, de quelques amis et de son monde professionnel.

    La femme, celle qui est reconnue c’est la mère des enfants de Jean- Dominique Baudy qu’il a pourtant quitté pour Florence.

    Je me suis interrogée sur le pourquoi d’avoir souffert de ne pas être reconnue comme LA femme alors que Florence Ben Sadoun avait déjà construit une famille et est reconnue dans son milieu professionnel (Elle est directrice de la rédaction du magazine Première et chroniqueuse cinéma à France Culture. Est-ce qu’un homme qui aurait été à sa place et qui aurait souffert de ne pas être reconnu comme L’homme, le numéro un aurait écrit sa douleur pour ensuite la publier?

    Probablement pas.

    Celle ou celui qui désire a son tour lire ce livre peut le faire via les commentaires et je lui expédie l’ouvrage dans quelques jours.

    Voici les dessins qui accompagnaient le livre « La fausse veuve ». Il ont été réalisés par Mini-Blonde notre artiste en herbe! c’est pas mignon?

    Dessin Mini-Blonde.

    Dessin Mini-Blonde.

    https://leblogdelavieenrouge.wordpress.com/2008/03/10/en-haut-de-laffiche-mini-blonde/

    ça cause graffiti, Carla, Sarko au bar  » Le petit verre »

    Photo lavieenrouge. Graffiti au Pouliguen près de La Baule.

    Photo lavieenrouge ©

    Lors de mon dernier week-end à La Baule, i went to the market mon p’tit panier sous mon bras  en vélo au marché du Pouliguen. Comme il se doit j’ai été prendre un apéro au bar « Le petit verre » un bar ou on s’installe sur des bancs en bois au coude à coude avec ceux qui sont venus faire leurs emplettes bio.

    De toute évidence avec mes voisins de table je n’étais pas en harmonie culturelle puisque l’un deux avec son chien aussi grand qu’une poupée Barbie a déclamé haut et fort et sans honte! qu’il ne voulait plus entendre parler de Sarko et de Carla. Comme vous le savez j’écoute en boucle les albums de Carla Bruni lorsque je fais du vélo à La Baule.

    Nous sommes en République!

     Et puis j’ai mis mon grain de sel ( de Guérande) entre deux gorgées de Diablotine ( Rhum, vin blanc et sirop fruit de la passion) . Très vite on a causé art, blogs, sites, Carla, Sarko et graffiti. Comme quoi faire son marché c’est aussi, bien se positionner culturellement.

     Isabelle ( y avait deux Isabelle et même qu’elles regardent « Plus belle la vie » sur France 3) m’a dit que près du restau « A L’Abordage » ou ils servent des pizzas de 50 cm de diamètre, il y avait un mur avec  pas mal dee graffitis. Après avoir débattu de l’évolution de la politique en ce début de siècle

     J’ai vu ça!

    Photo lavieenrouge. Graffiti au Pouliguen près de La Baule.

    Photo lavieenrouge ©

    Et ça aussi!

    Photo lavieenrouge. Graffiti au Pouliguen près de La Baule

    Photo lavieenrouge ©

    J’aimerais bien connaitre l’auteur.

    Etes-vous une (ou un) psychopathe sur le Net?

    Photo lavieenrouge. Graf PARIS 3.

    Photo lavieenrouge ©

    Est ce que les gens du web sont détraqués ?

    La réponse est oui.

    Est ce que les gens du Web sont des obsédés sexuels?

    La réponse est oui.

    Lorsque je prends connaissance des recherches Goolge qui aboutissent sur mon blog, je m’intérroge. Voici quelques unes:

    Chaussures rouges de salope.

    Comment prier Saint Antoine de Padoue.

    Comment fabriquer une fucking machine.

    Ferme ta gueule connard.

    Je touche mes soeurs c’est mal?

    Comment tricher au permis de conduire.

    J’avais des tâches de rousseurs et plus maintenant.

    Putes dans les vitrines à Bruxelles.

    Chaussures honteuses.

    Sodomie au gingembre.

    Ecuyère sexy nue. ( Fri Fri merci! )

    Femmes moches de quarante ans.

    Femme nue avec jambe de bois.

    Ne nagez plus en eaux troubles dans votre piscine!

     

    Photo lavieenrouge

    Photo lavieenrouge

    .

    Article sponsorisé 

     

     

    La cigale ayant chanté tout l’été se trouve fort dépourvue lors de la première feuille d’automne apparue sur la surface chlorée de sa piscine.

    Elle s’en va trouver sa voisine la fourmi Martine qui lui fait grise mine parce que celle-ci connait  le paradis de la piscine.

    Chez Lagon  l’enseigne qui se consacre à l’univers des piscines et des spa, y a tout  pour entretenir son espace de nage.

    Sur le net ou dans le catalogue, la fourmi trouve de tout pour optimiser la sécurité, la propreté, et la salubrité de sa piscine. Et bientôt de son spa qu’elle va faire construire grâce à ses éconocroques.

    La cigale en a assez de se lever entre le Journal de Vingt Heures et la Météo pour dérouler cette $*!# de bâche qui prend le vent lorsqu’on la déroule, d’autant que sa voisine la fourmi, elle, a opté pour un volet mécanique .

    L’avantage du volet est considérable: Les enfants de vos enfants ne peuvent plus se noyer!

    Du moins pas les enfants de la fourmi.

    Imaginez que la cigale rentre tard dans la nuit noire, un peu grisée après une soirée entre insectes et que zlipppppppp elle finisse comme le top model Katousha?

    Oui comme quoi un accident peut arriver à des gens très biens.

    Chez  http://www.lagon.fr la fourmi trouve tout ce qu’il faut pour assurer l’entretien de sa piscine et comme elle a opté pour le volet elle peut regarder les pub entre le Journal de Vingt Heures et la météo! C’est tellement plus pratique! Tellement plus propre! L’eau de votre piscine est protégée de la poussière et de toutes les bestioles qui s’étiolent.

    De source sûre je sais que la cigale va se renseigner chez Lagon, pour ne plus nager en eaux troubles et peut-être aussi pour naguer sa voisine la fourmi Martine.

    Vuitton: Une saga familiale. Une vraie.

     

    Ci-dessus: l’évolution du sac Keepal avec le premier logo en rouge blanc bleu puis en toile et dans sa version d’aujourd’hui. Photo issue du magazine Intérieur.

    L’été dernier j’ai lu l’excellent ouvrage de Stéphanie Bonvicini. Louis Vuitton une saga française. Editions Fayard.             

    Avant cette lecture la marque Vuitton, le Monogram c’était bof bof, voir même pire que bof mais ce livre m’a permis de considérer la marque sous un autre angle et cette fois ci sur le bon ( Il y aussi un passage très intéressant sur le rôle de la marque pendant l’Occupation lors de la Seconde guerre mondiale pour les passionnés d’histoire contemporaine)

     

    Historiquement Louis Vuitton était pauvre du moins à la base, puisqu’il était issu d’une famille de meuniers. On ne lui jette pas la pierre si on est né dans une famille bourgeoise.

     Merci.

     C’est au cours de son voyage du Jura vers Paris qu’il a appris son métier.

    A cette époque 1837, ce qui ne nous rajeunit pas, il a posé ses hardes à Paris.

    Voyages voyages = Bagages

    Bagages = Buisness et hight  society= Princesse Eugénie et Eugénie est justement la cliente du patron de Louis Vuitton, malletier à Paris.

    Louis Vuitton a créé sa propre affaire en 1854  et  part s’installer rue des Capucines et à partir de ce moment il va innover à tour de bras, donc augmenter considérablement son pouvoir d’achat.

     

               

                       Malles pour dames. Photo issue du magazine Intérieur.

               

    Il va mettre au point une malle au couvercle plat recouverte d’une toile grise de grande qualité. L’intérieur est pourvu de casiers avec aussi des accéssoires de toilette. Cette malle va connaitre un grand succès.

     A Asnière son nouvel atelier il va et mettre au point un motif rouge et beige pour donner à ses bagages une identité puisqu’il est déja copié.

    Horreur! Malheur!

    Peu après sous l’impulsion de son fils Georges ( Bien que se soit un peu contreversé. Qui du fils qui du père a réellement inventé le Monogram?) Le Monogram tel qu’on le connait aujourd’hui va naître.

    Ironie du sort c’est justement ce logo sera par la suite le plus copié de par le monde pour fabriquer de la contre façon.

    Et la contre façon c’est moche.

    Louis Vuitton s’est intéressé à tous les progrès technologiques! Il a inventé la malle avec un coté penderie ( La Wardrobe) mais aussi la malle cabine puisqu’a cette époque c’est l’âge d’or des paquebots.

    Puis c’est le tour du Sac Chauffeur, un sac totalement imperméable et ultra léger.

    Autre innovation: La serrure incrochetable qui permet avec une seule clé d’ouvrir tous ses bagages.

    Mieux vaut ne pas la perdre.

    La clé.

    Vers 1920 il va lancer le bagage souple (le Keepal) Résultat? Un grand succès!

    Georges son fils a été  plus commercial que le père et il a lancé la marque Outre- Atlantique. Il a fait aussi construire l’immeuble sur les Champs Elysées une architecture Art déco que vous pourrez admirer si vous levez le bout du nez au lieu de baver sur les sacs.

    Depuis 1998 a été lancé le label de mode avec pour directeur artistique Marc Jacobs. Le mixte tradition et modernité fonctionne.

    Preuve du succès de la marque et de sa pérénnité l’ouverture de magasins en Russie, en Inde, en Chine, en Tanzanie, et en Afrique du Sud.

    Perso je ne possède aucun sac Vuitton.

    Mais je dors bien quand même.

    La Vierge Marie et la cosméto du futur.

    Photo Lilitop pour lavieenrouge.

     

    Photo Lilitop ©

    Nous sommes en 34 après JC. Je tiens une petite échoppe sur les rives de la Mer Morte dans laquelle je dispense des soins de beauté avec des onguents des générations futures.

    Marie de Nazareth est l’une de mes fidèles clientes. Elle est plus connue sous le pseudo de Vierge Marie.
    Son fils récemment assassiné est très connu parce qu’il a travaillé dans la communication. On en a fait un peu plus tard une comédie musicale « Jésus Christ superstar »
     » Je vous salue Marie pleine de grâce » lui ai je dis.
    Marie m’a demandé de lui faire peau neuve puisqu’après tous les évenements facheux survenus l’année dernière à cause de son hippie de fils, le stress lui a causé quelques dommages sur l’épiderme.
    ;
    J’ai démaquillé son visage avec la nouvelle gamme que propose l’Oréal à savoir la gamme Génèse.
    Puis je lui ai appliqué le masque Tai Chi de chez l’Herboriste afin qu’elle puise dans la pharmacopée chinoise une zen attitude. Trop de religion nuit à sa beauté.
    La Bonne Parole ce ne sont que des paroles.
    Puis j’ai mis en lumière son teint avec Or Parfait de chez Carita a 180 Euros le flacon afin de réhausser l’éclat de son visage grâce aux particules d’or du soin.
    l’effet enluminure de l’iconographie mariale c’est un peu moi… Et Carita.
    Ce soin est un puissant anti tâches et aussi un soin energisant aux effets liftants dû à l’acide hyaraulique repulpant.
    Marie de Nazareth a aussi la fibre écolo.
    Son fils n’est-il pas mort sur une croix en bois ?
    Et le bois c’est biodégradable non ?
    Elle a donc adopté la gamme Ushuaia aux huiles végétales.
    Ensuite je lui ai conseillé d’enduire son corps avec l’Huile Prodigieuse de Nuxe!
    Pour terminer je lui ai vaporisé un pschitt de Miracle de Lancôme.
    ;
    Non pas de maquillage. Nous vivons authentiquement cette période antique. Le maquillage est réservé aux catins.
    Luminueuse, les bras chargés d’échantillons, Marie a pris le route dans la joie et l’allégresse et elle m’a même dit  » Que la grâce de notre Seigneur soit avec vous lavieenrouge »
    Sympa.

    Carla et moi c’est du sérieux.

     

    Photo lavieenrouge. Pochoir près du Café Charlot Paris 3

     

    Photo lavieenrouge ©

    Tout le monde sait que Carla et moi c’est du sérieux depuis que j’ai découvert son second album » Comme-ci de rien n’était » Bien sûr je n’ai pas écouté que Carla cet été parce qu’il y avait aussi Julien (Doré)

    Que vous dire? Que j’ écoute son album en boucle depuis presque deux mois et qu’en prime le premier album aussi. Premier album que je ne connaissais pas. J’abîme mes tympans à La Baule en faisant du vélo… Sur les parcours de golf… A la plage et dans les rues de Paris.

    Dans les rues de Paris justement, près du Café Charlot dans le troisième arrondissement ou j’ai été déjeuner mercredi dernier.

    J’ai découvert ces pochoirs qui ont été peints en plein milieu de la rue. J’ai donc interrompu la circulation.

    Quel cadeau ces pochoirs. D’après mes renseignements Ils seraient l’oeuvre d’auteurs différents.

     Le premier serait l’oeuvre d’un homme un peu âgé déçu par l’amour.

    Photo lavieenrouge. Pochoir près du Café Charlot Paris 3

    Photo lavieenrouge ©

     

    Pochoir près du Café Charlot Paris 3

    J’ai dégainé l’appareil photo que j’ai acheté à Lilitop, celui qu’elle avait massacré à coups de poing. Il était sous garantie fort heureusement et quelques mois plus tôt l’appareil photo était passé à la machine à laver. 

    Parfois je me demande si elle est normale…

    Bref.

    Depuis cette histoire d’amour entre Carla et moi, je chante.

    Si si.

    Les parisiennes.

     

    Photo lavieenrouge. Expo Kiraz Musée Carnavalet

    Photo lavieenrouge. Expo Kiraz Musée Carnavalet

    Je me suis dis  » La province m’ennuie, je vais vivre de mon art à Paris « 
     « Allons gambader joyeusement dans les rues de Paris afin de rencontrer mes amies et faire quelques photos »
    .
    Par un beau soir d’été ensoleillé j’ai fait la rencontre d’ Empathy, l’une de mes premières et fidèles lectrices et kimaintenantàunblog.
    Ce petit bout de femme toute pétillante et fort sympathique m’a emmené diner dans les Jardins du Palais Royal, juste devant la vitrine du célèbre couturier Marc Jacobs. Vitrine que l’on a même pas regardé!
    Nous avons discuté de la bloguerie en général et de la vie en particulier.
    Une agréable rencontre et si vous aimez la danse je vous invite à découvrir son blog tout nouveau tout beau!
    .
     Le lendemain j’avais rendez vous avec la Fée Clochette que je connaissais déja dans la vraie vie, et avec Amylee, la talentueuse illustratrice et peintre que je connaissais dans la vie virtuelle et cruelle.
    La fée et moi nous nous sommes déja rencontrées l’hiver dernier (c’est la maman des deux petits talenteux de mon dernier concours de mail art)
    Quant à Amylee de chez Trender, c’est vraiment un fil rouge notre histoire. J’avais découvert ses toiles il y a plus d’un an et j’avais illustré l’un de mes articles sur un ancien blog avec ses illustrations . Puis un jour j’ai reçu un commentaire du nom d’amylee. Je n’ai pas fait le rapprochement mais ma commentatrice n’était autre que l’artiste qui ne savait même pas que je connaissais son travail.
    Il y a quelques mois elle a réalisé mon portrait pour la postérité.
    ;;
     Nous avions toutes les trois rendez vous chez Ladurée Bonaparte ( Depuis le temps que j’entendais parler de cet illustre salon de thé parisien il fallait bien que j’y mette mes pieds ensanglantés par mes dérives parisiennes)
    De quoi on a parlé?
    De l’influencence de la pratique de la bloguerie intensive sur le métabolisme et autres péripéties.
    La vérité.
    Bref un moment tout aussi délicieux que des macarons.
    .
    Et quoi d’autre?
    Je serais tentée de dire que c’est du privé mais même pas! Je suis allée à paris pour faire des photos de graffitis.
    La bloguerie devient un métier.
    Les enfants tenez vous bien! mercredi dernier J’ai arpenté les rues de Paris des Invalides à Ménilmontant en chaussures à talons!.
    C’est en partie pieds nus que je suis rentrée à l’hôtel sous un beau soleil d’été.
    Mes pieds ne répondaient plus présents. 
    Le lendemain j’ai continué la chasse aux images en tongues!
    Franchement j’ai découvert sur les murs de Paris et sur les sols de petites merveilles que je vais dévoiler peu à peu.
    .
    J’ai fait du shopping?
    Même pas.
    MAIS j’ai acheté quatre peintures que je vous présenterai bientôt!
    .
    J’ai vu l’expo Kiraz « Les parisiennes » au Musée Carnavalet!
    Celle d’Avedon au Musée du jeu de paume et celle de Séchas au Musée Bourdelle.
    Ce sera l’objet de prochains articles puisqu’ici c’est quand même du culturel.
    Sans déconner.
    Parisiennes parisiens! la chasse aux croutes de Choule aura lieu ce week-end pour en savoir plus cliquez ici http://exobnkr.canalblog.com/archives/2008/08/30/10399921.html

    Bernik en Armorik.

                                                  
                                         Photos Bernik pour lavieenrouge.

     

    Cornemusecrêpe  ciré jaune b x sableCornemusecrêpe  ciré jaune b x sable mouettej  vent  cidrei coquillagesb air iodé z

     

     

    Bienvenue sur lavieenrouge!

     

    Photo lavieenrouge. Vitrine à Barcelone.

    .

    Photo lavieenrouge ©  Vitrine à Barcelone. 

    Voici la nouvelle plate forme sur laquelle vous pourrez me lire!

    J’espère que ce nouveau design vous plait?
    La bannière provient d’une photo de Bernik qu’il a prise à Londres.
    J’ai transféré tous les articles d’Over-Blog et j’ai copié tous vos commentaires qui m’étaient précieux à la suite des articles.
    Il me faudra encore quelques temps pour apprivoiser WordPress mais j’espère pour vous comme pour moi que tout sera presque parfait!
    .
    Un grand merci à Marigaz qui assure ma hot line sur WordPress!
    Lors de votre premier commentaire il faut que je l’approuve pour qu’il fasse son apparition.
    Pour aller vers les nouveaux articles cliquer ici: https://leblogdelavieenrouge.wordpress.com
    bocca-frei1_220

    Le permis de conduire.


    Tous les faits racontés ici sont véridiques. C’est l’un de mes premiers articles, celui qui m’a donné envie de blogger parce que pour la première fois je révélais la vérité sur mon permis de conduire.

    J’ai une SMART! Une voiture sympa, et j’espère qu’elle deviendra culte dans quelques années, design victim oblige.
    Faut vous dire que j’ai eu  beaucoup de mal pour obtenir mon permis de conduire.
    J’vous raconte pas!
    La première fois j’ai mis des boots aux talons si hauts que  je n’étais pas vraiment à l’aise avec les pédales. Je n’osais pas accélérer.
    Nous sommes rentrés.
    La seconde fois j’ai été si consciencieuse que j’ai suivi à la lettre les ordres de l’examinateur et aussi le camion qui roulait devant moi.
    Résultat?
    Lorsque l’examinateur m’a dit de tourner à gauche, j’ai tourné à droite. Comme le camion.
    Nous sommes rentrés.
    La troisième fois j’ai freiné sur la voie d’accélération.
    Nous sommes rentrés.
    Entre temps j’ai acheté une petite Autobianchi que j’ai un peu bousillé dès le jour de mon achat en faisant le tour du pâté de maison. J’avais confondu pédale d’accélérateur et pédale de frein.
    La quatrième fois je n’ai jamais passé la troisième vitesse. Pourquoi ? pour garder le contrôle sans doute.
    Nous sommes rentrés.
     Je ne vous le cache pas à ce point du récit que toute l’attention de la famille s’est focalisée sur mon cas! Je n’étais point sotte, j’avais fait de hautes études, mais le permis je ne l’avais toujours pas.
    On allait faire de moi une artiste! Au mieux.
    La cinquième fois j’ai démarré en pointillé! Et sans mettre ma ceinture de sécurité.
    Nous sommes rentrés.
    Ce jour là ma grand-mère a déboulé auprès de l’examinateur pour lui dire que c’était une vraie pitié que d’agir comme cela envers moi d’autant que je faisais très bien dans la voiture, mais l’examinateur lui a répondu que ce n’était pas suffisant de « faire bien ».
    J’ai dû repasser le code.
    J’ai changé d’auto école.

    La sixième fois j’ai encore freiné sur la voie d’accélération. C’est à cette époque que j’ai développé la phobie de la de voie d’accélération.
    Nous sommes rentrés.
    La septième fois j’ai pris le taureau par les cornes et je suis allée chez le médecin qui m’a prescrit des petits comprimés. Il m’a dit que ça allait me détendre. Pour optimiser les choses j’en ai pris trois au lieu d’un. c’était du Valium. L’ examinateur et mon moniteur m’ont dit que j’étais complètement dans le cirage!!!  Je dormais à moitié sur mon volant.
    Nous sommes rentrés.
    La huitième fois j’ai répondu un peu à la légère à la question de  l’examinateur qui me demanda ce que signifiait un panneau triangulaire. J’ai juste répondu « Faire gaffe » ça n’a pas plu.
    Nous sommes rentrés.
    Ma propriétaire s’est étonnée que depuis mon achat (qui datait depuis un an) ma petite voiture ne sortait toujours pas du  garage.

    La neuvième fois tout s’est déroulé comme sur des roulettes (c’est le cas de le dire). Le problème? Aucun, l’examinateur, un nouveau, souhaitait me revoir une prochaine fois et là, sûr qu’il me le donnerait ce permis de conduire à la con et nous sommes rentrés.
    Mon moniteur m’informa que la prochaine fois il me laisserait seule avec l’examinateur. Se serait mieux pour moi m’a t’il dit. Bien sûr j’ai cogité  sur le pourquoi du comment de cette escapade à deux. Et ce n’est pas en confiance que je me suis présentée pour la dixième fois afin de passer mon permis de conduire.

     Ce jour là il y avait de l’agitation sur le parking, l’ambiance était tendue. Je savais que l’on m’avait mise en rouge sur la liste des convoqués étant donné la récurrence de mes participations à l’obtention du permis de conduire. Ce n’était pas l’examinateur prévu.  A la fin de ma prestation il m’a dit que je ne l’aurais pas parce que j’avais fichu un cycliste dans le fossé, ce que j’ai démenti parce que je ne l’avais pas vu. C’est pire » m’a répondu l’examinateur » puis il a éclaté de rire et il m’a tendu la fameuse feuille rose.
    Quant à l’autre examinateur il avait été mis en prison la veille, parce que lorsqu’il souhaitait être seul en compagnie d’un élève,(avec la complicité du moniteur) c’était pour lui demander une petite enveloppe en échange du permis!!!!

    Quelques jours plus tard j’ai sorti ma petite voiture et je suis partie: Direction Paris pour les fêtes de Noël! 

    Commentaires

    Moi je l’ai eu du premier coup, mais j’avoue que j’ai grave truandé pour le code! :)
    Mais tu trouves pas que la nouvelle fiat500 va déclasser la smart?
    commentaire n° : 1 posté par : M1 (site web) le: 14/04/2008 23:49:11

    Bonnes vacances
    commentaire n° : 2 posté par : empathy le: 17/04/2008 08:04:16

    Bonnes vacances et prudence si tu pars en voiture
    commentaire n° : 3 posté par : Anna (site web) le: 17/04/2008 09:51:57

    Suis soulagée de te lire ! Je l’ai passé cinq fois. Mon père était ds les courses automobiles, j’ai passé mon ado ds les stands, je bluffais les garçons car je connaissais par coeur le top chrono. Aussi quand est venu le temps de passer mon permis, je me suis retrouvée direct place de l’Etoile, complètement paniquée avec un connard qui m’engueulait. Un jour je l’ai planté, suis descendue et rentrée à pied. J’ai failli écraser plusieurs mamies, je suis dyxlesssik je pouvais pas tout faire en même temps, une catastrophe ! La honte ds la famille ! Je l’ai finalement eu à Paris ! Puis j’ai fait mes armes sur cette route pleine de virages où on voit rien entre la Garde Freinet et Grimaud quatre fois par jour. Après je savais conduire ! J’ai quand même la réputation de conduire comme une indienne, et je n’embarque jamais des gens qui ont peur et qui hurlent. Jamais eu d’accident !
    commentaire n° : 4 posté par : sunny le: 17/04/2008 10:45:35

    Ce fut ton chemin de croix (moderne).
    commentaire n° : 5 posté par : choule[bunker] (site web) le: 17/04/2008 15:55:25

    Merci de rappeler cet épisode qui m’avait fait bien rigolé la première que je l’avait lu, c’est un monument ce récit!!!!!!!!
    commentaire n° : 6 posté par : KERFENDAL (site web) le: 17/04/2008 22:33:59

    Je l’avais déjà lu mais je ne m’en lasse pas. Foulard à ton retour, je recherche l’adresse :-)
    commentaire n° : 7 posté par : frieda l’écuyère (site web) le: 17/04/2008 22:45:33

    Mon Dieu, que c’est drôle! Et j’adore l’illustration qui va avec!
    commentaire n° : 8 posté par : Anne (site web) le: 17/04/2008 23:19:23

    Un tel monument, que mon ami Kerfendal m’en avait parlé et que je suis ravie de lire ce¨morceau choisi particulièrement drôle…
    Bonnes vacances et c’est promis nous serons sages!!!
    commentaire n° : 9 posté par : Fee Clochette (site web) le: 18/04/2008 00:53:24

    Bonjour
    Bonjnes vacances
    commentaire n° : 10 posté par : francoise ha van (site web) le: 18/04/2008 00:58:02

    il faudra qu un jour Rouge vous narre ses aventures avec sa « possinette » et ses demeles avec les garagistes
    commentaire n° : 11 posté par : bernik le: 18/04/2008 09:57:53

    J’avas bcp aimé cet article ;)) et là, avec l’illustration de Choule, c’est génial :)
    Rien d’anecdotique quant à moi qui l’ai eu du premier coup à 18 ans et 7 jours… et maintenant ? Je marche et je prône les transports en commun, alors que la voiture représentait dans ma prime jeunesse le signe d’une grande indépendance…. que je voulais ;)
    Bonnes vacances lavieenrouge et à bientôt ;)
    commentaire n° : 12 posté par : mariga(z) (site web) le: 18/04/2008 16:36:08

    Alors là respect !
    Je suppose que tu es comme moi : tu comprends vite mais il faut t’expliquer longtemps, c’est ça ?… ;-)
    commentaire n° : 13 posté par : Le Chat (site web) le: 18/04/2008 17:22:29

    @M1: pauvre innocent penser que la nouvelle Fiat 500 va détroner la Smart Mais tu as vu la nouvelle Fiat? on dirait une voiture des pays de l’Est!

    @choule: oui et masi sans les clous et la croix! :)))

    @kerfendal: c’est la raison pour laquelle j’ai réédité ce texte qui me fait rire même moi la victime!

    @frieda: si tu ne l’as plus tu n’as qu’a la demander ça ne fera pas plus mal :)

    @anne: tout est sous contrôle!

    commentaire n° : 14 posté par : lavieenrouge le: 19/04/2008 19:40:23

    @anna: je ne te cache pas que je suis partie en Smart mais je garde le cap! be positive!

    @sunny: bon déja on ne situe pas ton existence en banlieue! j’ai bien ris en lisant ton post masi tu sais comme moi tu es un peu impressionnable donc c’est ce qui explique les choses! la conduite à l’indienne tu dis?

    @fée clochette: ah oui? le matin dans le train je suppose… j’espère que tes affres de rédactrice de pub vont prendre fin :)

    @françoise: je me repose mais je suis crevée (la piscine le vélo la muscu…) je vais récupérer à la maison :)

    @bernik: crois tu que je puisse TOUT raconter?

    @marigaz: je subodorre que tu es débrouillarte! j’ai pensé a toi ce matin j’ai dégainé ma carte bleue( un peu partout)

    @le chat: c’est exactement ça parce que je n’écoute pas forcémént lorsque l’on me parle je suis souvent ailleurs.Nous avons beaucoup de points communs…

    commentaire n° : 15 posté par : lavieenrouge le: 19/04/2008 19:49:45

    @empathy: merci beaucoup et je reviens plus en forme pour de nouveaux articles!
    commentaire n° : 16 posté par : la vieenrouge le: 19/04/2008 20:05:09

    Je connais « aussi » la banlieue, je suis comme les chats, j’ai plusieurs vies …
    commentaire n° : 17 posté par : sunny le: 20/04/2008 04:41:14

    ah oui je me souviens d’avoir laissé un commentaire sur cet article … parce que mon permis a été euh … difficile aussi !
    En tout cas au sujet de la FIAT 500 je suis dégoûtée je l’attendais, je l’attendais, parce que j’en avais eu une y’a looooongtemps, et pooof ils nous pondent celle là, bon de face elle est pas mal, mais de dos … beurk, où sont passé les bourrelets, les arrondis, ce qui faisait qu’on avait envie de la dorloter ????
    Quel dommage …. :-(((
    commentaire n° : 18 posté par : odalisamelie (site web) le: 20/04/2008 12:53:25

    j’adore !

    t’as bien gagné le droit de conduire ta smart !

    commentaire n° : 19 posté par : Miss Kin (site web) le: 20/04/2008 14:32:41

    @sunny: je ne t’imagine pas dans le 9.3

    @odalisamélie: la Fiat 500 la nouvelle fait pauvre bien qu’en noire elle passe mais elle ne sera jamais culte! elle est trop grande alors qu’il fallait en faire un voiture toute mini et pas chère!

    @miss kin: heureusement que je conduisais bien en leçon d’ou peu de dépenses! mais c’est l’escroc qui aurait pu me coûter cher?

    commentaire n° : 20 posté par : lavieenrouge (site web) le: 20/04/2008 22:18:59

    TROP BELLE CETTE ILLUSTRATION. BRAVO CHOULE !!!!!!
    commentaire n° : 21 posté par : amylee (site web) le: 25/04/2008 10:03:47

    En cuisine j’en suis aux bases!

     
                                                   

    Chaussures en chocolat. ChocChic.

    Il n’y a pas longtemps un vieux monsieur m’a demandé dans un super marché ou se trouvait le travers de porc ( je ne sais même pas à quoi ressemble un travers de porc)
    Crânement je lui ai répondu « oh mon brave je ne cuisine pas !  »
    En faisant cette réponse j’avais l’impression de contribuer à la libéralisation de la femme.
    Faut vous dire que je suis anosmique et sans shootage à la cortisone je ne sens rien! je ne goûte rien ! Mais depuis que je suis mon traitement consciencieusement j’avoue que je retrouve le goût et le goût des choses simples.
    Ce qui est déjà un sacré programme.
    Depuis trois semaines : Je fais tremper des lentilles (c’est riche en fer) J’épluche des pommes de terre ( Ma mère doit se retourner dans sa tombe ) Je coupe des dés de pommes en huit. ( Je m’impose des choses qui n’ont pas beaucoup de sens) J’émince des oignons ( Pour mettre dans les lentilles que je fais tremper) 
    Je fais des vinaigrettes( Toujours la même! je maitrise une formule donc je m’y tiens)

    ; Avant je me lançais dans des recettes compliquées qui n’aboutissaient pas catholiquement. Je servais du poisson cru tant j’étais concentrée sur l’élaboration de la sauce.
    Lors d’un réveillon, mon bœuf bourguignon était si dur que Lilitop en coupant sa viande l’a fait gicler de son assiette. Bernik a eu une responsabilité dans cette histoire parce qu’au bout d’une demi-heure de cuisson je trouvais la viande pas vraiment tendre et lui il m’a dit de la cuire et de la recuire pour provoquer un attendrissement.
    En fin d’après midi ce n’était que de la carne ! Ni plus ni moins.
    On a dit mot et lorsque Lilitop a coupé sa viande, un morceau s’est éjecté de son assiette pour atterrir sur mes genoux.
    Alors on a surjoué la surprise.
    ?
    . Non sans plaisanter vous faites cuire votre bœuf bourguignon 5 heures ? Et puis j’ai découvert le blog Sucrissime qui me décomplexe totalement, parce que la rédactrice rate parfois ses recettes mais au final elle les réussit!

    Je vous ai pas encore raconté le jour ou l’immeuble a failli sauter lorsque mon gâteau au chocolat a pris feu dans le four situé juste au dessous d’un chauffeau à gaz? 

    ;   par lavieenrouge
    ajouter un commentaire 20 commentaire (20)    commentaires (20)    recommander Retour à la page d’accueil

    Commentaires

    Je m’avoue vaincue. Tu es pire que moi. commentaire n° : 1 posté par : Frieda l’écuyère (site web) le: 08/02/2008 01:00:40 Apprenti-terroriste !!!
    je ne sais faire que les plats qui cuisent des heures, ils me rassurent ? A moi blanquette de veau, petit salé aux lentilles et autres poules au riz.. commentaire n° : 2 posté par : anna (site web) le: 08/02/2008 08:16:52 Donc se un message subminale. Il faut te ramener au Restorant….. commentaire n° : 3 posté par : Vanja le: 08/02/2008 08:32:54 On devrait monter un club ?….
    J’suis une calimité dans une cuisine et me fait foutre dehors en général par ma moitié… Je sais juste faire le gratin de lasagnes de ma grand-mère, mais le plus bizarre, c’est qu’il n’a jamais le même goût ? commentaire n° : 4 posté par : mariga(z) (site web) le: 08/02/2008 10:14:27 Je ne savais pas que tu t’étais lancée dans la cuisine atomique !!! Faut juste prévenir les voisins avant de mettre la tarte au four.
    Concept néanmoins original !! T’as pensé à en faire une performance plastique et artistique ? commentaire n° : 5 posté par : Amylee (site web) le: 08/02/2008 12:02:02 je ne suis pas une cuisinière hors pair , mais il y a deux choses que je maitrise le boeuf bourguignon et le clafoutis aux cerises noires , le reste salade et soupe ….l’enfance de l’art . voilà c’est tout je voulais apporter mon grain de sel !!!!!! commentaire n° : 6 posté par : francoisehavan (site web) le: 08/02/2008 12:25:33 @frieda: peut-être d’une courte tête?

    @anne: oh la blanquette de veau c’est bon mais je n’en ai pas mangé depuis mes quinze ans! félicitations! En tous les cas je sais qui contacter!

    @vanja: pauvre ami que je te dis! oui moi toujou amoureuse fort très fort d’hommes épicuriens et bons cuisiniers! compte plus les invitations au restaurant! pourrais moi faire Guide Rouge!

    @marigaz: peut-être comme moi tu lis parfois la recette? Ouf j’ai des connivences sur la blogo!

    @amylee: je me suis dis qu’il valait mieux alors que je meurs sur le coup, parce que j’aurais tout perdu mes biens matériels! mais c’est le chien de Bernik (feu Moustik) que je gardais ce jour là et qui en ouvrant la porte de la cuisine a fait que j’ai vu la fumée blanche !puisque comme je n’avais pas l’odorat je ne sentais rien je ne pouvais pas sentir le brûlé!

    @françoise: le boeuf bourguignon tu maitrises? Je te mets dans ma liste d’amie culinaire et tu étais déja dans ma liste d’amie tout court! commentaire n° : 7 posté par : lavieenrouge (site web) le: 08/02/2008 14:19:25 Il faut dire que ce bourguignon était très cuit ! mais vous avez su fort bien jouer la surprise … C’est ça le vrai talent !!! commentaire n° : 8 posté par : lilitop le: 08/02/2008 18:20:38 j’ai l’air comme ça d’une fashion victim , mais je peux t’assurer que mon boeuf est succulent d’ailleurs si tu viens à Paris au temps des cerises je me ferais un plaisir de t’inviter à manger un repas succulent …..bien à toi ….ou et ceci est une surprise des nems que mon père m’a appris à faire !!!! commentaire n° : 9 posté par : francoise ha van (site web) le: 08/02/2008 22:29:53 @lilitop: je vous fais de la crème brûlée demain! ce sera tout bon, ou tout mauvais (sinon y a des yaourts)

    @françoise:Alors ça c’est sûre que je viendrais! j’ai tellement envie de te rencontrer mais je n’osais pas te le demander! je suis ravie! et même si fashion victim. il faut vivre son époque! commentaire n° : 10 posté par : lavieenrouge (site web) le: 08/02/2008 22:41:02 Avec la vie en rouge le restaurant a encore de l’avenir et c’est tant mieux car c’est un lieu de convivialité irremplaçable commentaire n° : 11 posté par : KERFENDAL (site web) le: 09/02/2008 05:04:04 Le soir j’aimais beaucoup m’endormir avec une histoire maintenant commencer la journée avec les histoires picaresques de la vie en rouge me donne la pêche… commentaire n° : 12 posté par : empathy le: 09/02/2008 07:11:26 trés bon blog, trés sympatique, trés interessant.. commentaire n° : 13 posté par : kevin.dessin (site web) le: 09/02/2008 11:46:42 @kerfendal: vous n’avez pas tort mais je vais m’acheter une cuillère en boir et aussi un épluche légumes!

    @empathy: c’est sympatique ce que tu dis mais en lisant les commentaires ça me fait le même effet, et en lisant d’autres blogs aussi!

    @kevin: merci pour ces compliments ça me touche beaucoup :) commentaire n° : 14 posté par : lavieenrouge (site web) le: 09/02/2008 15:50:38 j’ai faim ! on mange quoi ce soir? lol commentaire n° : 15 posté par : francine (site web) le: 11/02/2008 21:20:50 J’ai trouvé mon maître j’avoue…
    Tu comprends pourquoi je ne cuisine que des Croustibats ?
    Et surtout pourquoi je suis une fille vachement interessée et qui n’a que des copines qui savent super bien faire la cuisine… commentaire n° : 16 posté par : Sonia, MISS BLOG 2008 (site web) le: 12/02/2008 09:44:25 @francine: tu sais j’en suis aux bases! j’en ai marre de manger du surgelé je fais un retour à l’authentique

    @sonia Miss Blog: les croustibats ça attache après ça sent le graillon! je préfère manger du poisson cru si tu vois ce que je veux dire! commentaire n° : 17 posté par : lavieenrouge (site web) le: 12/02/2008 16:40:21 @francine: tu sais j’en suis aux bases! j’en ai marre de manger du surgelé je fais un retour à l’authentique

    @sonia Miss Blog: les croustibats ça attache après ça sent le graillon! je préfère manger du poisson cru si tu vois ce que je veux dire! commentaire n° : 18 posté par : lavieenrouge (site web) le: 12/02/2008 16:40:28 j’en ai une bonne, tu n’es pas la seule. j’ai fait un gateau au chocolat avec une amie une fois, nous étions super ravie de voir que le gateau montait bien dans le four. on étiat moinscontente quand nous avons découvert que le gateau ne montait pas, que c’était le plat qui fondait . on avait mis un plat en plastique!!!!!
    si tu te demandes d’où je sors et bien, j’ai vu ton blog, dans les blogs tagué de jazzys commentaire n° : 19 posté par : aurélie (site web) le: 16/02/2008 01:15:51 @aurélie: c’est amusant et carastériqtique des amatrices en cuisine! En ce moment j’oublie d’éteindre la plaque électrique qui chauffe pendant deux jours! le voyant lumineux étant dans l’axe du soleil donc on ne le voit pas! je crois que c’est parce qu’on n’est pas à notre affaire… commentaire n° : 20 posté par : lavieenrouge (site web) le: 16/02/2008 10:29:43

    Nuage de Tags

    %d blogueurs aiment cette page :