Art. Design. Design hôtels. Trend. Style life. Paris. Street art. Fashion.

Articles tagués ‘Graffiti’

Encore des photos de collages de Fred le Chevalier!

Collage Fred Le Chevalier. Photo Withalovelikethat.

Il y a un mois j’ai posté des photos que j’avais prises dans les rues de Paris. Des photos des collages de Fred Le Chevalier.

Cécile rédactrice du  blog withalovelikethat un blog avec une ligne éditoriale sur le mariage m’a transmise ces photos. La parisienne ne m’a pas déçue parce que j’ai découvert de nouveaux personnages dans de nouvelles postures.

Si ça vous dit vous pouvez aussi lire l’article que Céline m’a proposé de publier sur son blog. Un article sur les hôtels que je recommande pour les lunes de miel.

Fred Le Chevalier. Photo Withalovelikethat.

Collage Fred Le Chevalier. Photo Withalovelikethat.

Les petits personnages de Fred Le Chevalier

Fred Le Chevalier. Photo Lavieenrouge.

Depuis quelques mois ce ne sont pas que des graffitis que je rencontre dans lesrues de Paris mais les petits personnages de Fred Le Chevalier.

Des petits personnages dessinés en noir et blanc avec souvent un petit détail rouge, comme un coeur ou une petite  bouche rouge.

Collage Fred Le Chevalier. Photo Lavieenouge.

Les petits personnages qui sont de plus en plus grands,  sont souvent accompagnés d’une légende réconfortante.

Si vous êtes parisien ça m’étonnerait que vous ne connaissez pas les personnages de Fred Le Chevalier ou alors c’est que vous prenez pas le temps de regarder les choses.

J’en sais un peu plus sur l’artiste parce que j’ai lu cet article.

Fred Le Chevalier. Photo Lavieenrouge.

Moi aussi comme certaines personnes je pensais que ces dessins étaient l’oeuvre d’une artiste et pas d’un artiste.  Ou j’ai surtout rencontré  sur les murs de Paris les petits personnages de Fred Le Chevalier? Et bien surtout dans le quartier du Marais.

Il est temps de partager les photos que j’ai prise ces derniers mois.

Fred Le Chevalier. Photo Lavieenrouge.

Fred Le Chevalier. Photo Lavieenrouge.

Fred Le Chevalier. Photo Lavieenrouge.

Collage Valse Noire. Photo Lavieenrouge.

Fred Le Chevalier. Photo Lavieenrouge.

Les murs qui se craquèlent et les cheveux laqués de BHL.

Graffiti dans ma ville. Photo Lavieenrouge.

La semaine dernière j’ai repeint le mur et les portes d’une petite maisonnette qui se trouve dans mon jardin.

C’est curieux, autant j’aime les murs décorés de graffitis (surtout sur les murs des autres) les murs sur lesquels la peinture craquèle, ce qui les rend terriblement intéressants, et les murs lézardés prêts à s’effondrer, autant je ne supporte pas le moindre témoignage du temps sur les miens.

Tout en appliquant la peinture, je me suis concentrée sur les choses de la vie: Les cheveux laqués de Bernard-Henri Levy, tout aussi cartonnés que ceux de Bernadette Chirac. Le visage tragique de Catherine Deneuve déformé par les injections d’acide hyaluronique.

Putain! le temps qui passe sur les autres ça me fait flipper.

Pourvu que je ne sois jamais tentée par un lifting et des injections. En même temps je suis trop douillette pour supporter ça.

Pourvu que j’accepte le manque d’unité de mon teint, pourvu que j’accepte les rides qui se feront de plus en plus profondes au fil des années et qui rendront (peut-être) mon visage aussi intéressant que les murs craquelés.

Le petit graffiti au coin de ma rue.

Graffiti. Photo lavieenrouge.

C’est un petit graffiti rencontré au coin de ma rue, il y a quelques jours.

C’est étrange, je vois souvent ce que les autres ne voient pas, mais je suis incapable de voir mes clés posées sur la table.

Là, juste sous mes yeux.

L’expo de la galerie Pierre Cardin qui nous pousse à la consommation.

C’est moi chez Carrefour Market lorsque je suis allée acheter du chocolat en poudre à 17h 12.

Je ne sais pas vous, mais en ce moment je ne cesse de bourse délier. Mon panier virtuel déborde et je ne me couche plus avant deux heures du matin parce que je suis en plein remue méninge devant mon ordi « Le tabouret design je le prends en noir ou en blanc? Allez je le prends transparent. Un seul? J’en prends 5 et je valide mon achat. C’est le bon choix. Dodo »

 

 

Monsieur Chat.

Vous aussi vous voulez consommer avec outrance et bonne humeur?

Alors allez vous promener vers les Champs-Elysées pour voir les lights de Noel et la nouvelle exposition de The Studio 55 à la galerie Pierre Cardin, rue Duras, c’est à dire tout près du domicile de Nicolas et de quelques paradis de la consommation: Hermès, Louboutin, Moncler…

Monsieur Chat.

 

Vous pourrez même acheter des cadeaux à partir de 20 Euros. Oh mon Dieu qu’il est doux d’entendre sussurer le verbe acheter! L’expo présente des oeuvres de Monsieur Chat, du Group Dix 10, de Frédérique Durieu, de Cécile Guidoni, de Keith Haring…

L’épicier Emmanuel se fera un plaisir de vous aider à porter votre cabas jusqu’à votre voiture.

En même temps c’est son job.

3 rue de Duras, 75008 Paris.

métro: Champs-Elysées Clémenceau

+33 (0)1 42 71 42 42
info@thestudio55.com

 

Monsieur Chat.

 

Sticker City le livre à offrir à ceux qui s’intéressent à l’art urbain.

Photo issue du livre Sticker City.

Si rien qu’à l’idée de traînasser dans les magasins  surtout juste avant les fêtes ça vous fatigue, que dis-je ça vous harasse et si vous aimez l’art urbain alors je suis sûre que l’ouvrage Stickers City va vous intéresser.

Ce livre a été mon livre de chevet ces dernières semaines.

Lorsque j’ai commencé à photographier les graffitis dans les rues de Paris et de Barcelone j’ai fait de belles découvertes. J’ai consacré sur lavieenrouge beaucoup d’articles à mes chasses aux graffitis. J’ai aussi découvert des créations sur papier collées sur les murs, des créations tout aussi dignes d’intérêt que les graffitis et souvent même plus.

Photo issue du livre Sticker City.

Après avoir lu Planète Graffiti lui aussi édité chez Pyramyd Editions et avoir été visiter l’expo Nés dans la rue-Graffiti à la Fondation Cartier j’ai voulu en savoir plus sur l’histoire et sur les artistes qui utilisent la technique du sticker pour exprimer leur créativité et quelque fois pour faire passer un message.

L’ouvrage propose de très belles photos de stickers signés  Spoon, London Police, Karl Toon, Dan Witz… Ce qui m’a surtout intéressée ce sont les infos sur les différentes techniques utilisées par les artistes qui s’exprime via le sticker.

Sticker City.  Pyramyd Editions.

Depuis que je m’intéresse aux graffitis et aux stickers j’avoue que je me suis presque totalement détournée de ce qui ce passe dans les galeries d’art contemporain sauf si celles-ci abordent les thèmes du Pop Art ou de l’art urbain.

Ce n’est pas un hasard, c’est seulement que l’art urbain  créé un rapport bien plus sympatique entre l’artiste et l’amateur d’art.

Sticker City. Claude Walde. 191 pages. 30 Euros. Pyramyd Editions .

Ci-dessous quelques photos de stickers que j’ai découvert à Paris.

Photos Lavieenrouge.

Street-art sur les murs de Bruxelles.

 

Photo Lilitop.

Ma copine Lilitop est partie en week-end à Bruxelles et à Amsterdam( ou y a des putes ou y a des dames).

Partie avec l’argent de nos impôts. 

Elle m’a communiqué deux superbes photos de stickers qu’elle a découvert sur les murs de Bruxelles

Lilitop est revenue parmi nous les bras chargés de chocolats Léonidas, de savons parfumés à la fraise Tagada et de stylo feutres de toutes les couleurs en forme de fleur.

Forcément on lui a demandé de repartir très prochainement.

Photo lilitop.

La prochaine expo de Speedy Graphito.

 

 

Speedy Graphito. Galerie Brugier-Rigail.

 Speedy graphito investira la Galerie Brugier-Rigail sur 300 M2 du 7 au 30 octobre avec une série exclusive des ses dernières oeuvres dans un nouveau style toujours aussi coloré! On pourra y découvrir des peintures et des sculptures dans un espace transformé par l’artiste avec des installations inédites.

 

Speedy Graphito, de son vrai nom Olivier Rizzo, est un artiste urbain parisien né en 1961,
qui fait partie des pochoiristes des années 80. Il commence à peindre dans la rue en 1983.
Il est d’abord maquettiste, et c’est dans ce travail qu’il rencontre « Cap’tain Fluo »,
un photographe, avec qui il crée le groupe « X-Moulinex ». L’année suivante, ce groupe
se dissout, et Olivier repart faire des pochoirs et des peintures seul ; la signature n’est donc plus
« X-moulinex » mais « Speedy Graphito », c’est sa première occasion d’utiliser réellement
son pseudonyme. Il le met partout, comme un slogan. Il n’a pas encore de lieu d’exposition,
et prépare ses pochoirs chez lui. Il découvre de nouvelles façons de peindre; ce sont d’abord
de drôles de petits personnages inspirés de la culture maya. Il est en effervescence, petit à petit,
il se fait connaître et fait des rencontres intéressantes avec d’autres artistes.

Il commence à exposer dans des galeries. A partir de là, Speedy fait plein de découvertes
et d’expériences au niveau artistique, voyage au Maroc, au Sénégal… Dans les années 90,
sa vie n’est plus la même. Moins confortable. Puis 1998 lui offre un voyage virtuel sur Vénus,
1999 un travail autour de la vidéo et de la photographie sur « Vénus ».

Depuis ses fresques colorées qui ont enchanté les murs de Paris aux débuts des années 80,
sa peinture n’a jamais cessé d’évoluer. Ses toiles s’exposent à travers le monde
et de nombreuses expositions lui sont consacrées. Son style original et percutant reste sa marque
de fabrique. Speedy Graphito porte sur le monde un regard très personnel et se nourrit
de la mémoire collective pour créer un nouveau langage universel.

Aujourd’hui, son œuvre est devenue une référence. Il fait figure d’icône et son influence
sur les nouvelles générations d’artistes et sur le paysage culturel actuel n’est plus à prouver.

Je suis invitée au vernissage le jeudi 7 octobre à partir de 17h à la Galerie Brugier-Rigail Paris, mais malheureusement je ne pourrai m’y rendre, alors si ça vous dit de passer au vernissage de Speedy Graphito.

 

Expo « De Paris à Berlin » à la New HeArt City Gallery.

 

Eric Maréchal.

Amis du graffiti il faut absolument que vous reteniez l’adresse de cette nouvelle galerie d’art La New heArt City Gallery 11 rue de Picardie à Paris plus exactement dans le quartier du Marais.

(Du mardi au samedi de 13h à 19h)

 J’ai déjà rédigé un article lors de l’ouverture de la  New heArt City Gallery

Ici il en sera souvent question. 

Sachez qu’à partir du 13 mars jusqu’au 16 avril,la galerie propose une expo grâce au travail de jeunes artistes comme Greg13, Urban Heart (Eric Maréchal) Sébastien Combescot, et Nadège Buffe.

Nadège buffe c’est la directrice de la galerie.

 Pour cette expo Greg13 met en scène le carnet de voyage d’un architecte à Paris et à Berlin avec des aquarelles, des dessins tandis qu’ Eric Maréchal (UrbanHeart) propose des photos de la scène du Street Art berlinois et une projection Wall Without Borders Berlin.

Eric Maréchal fondateur du collectif : « Street Art sans frontière », colle les affiches de ses artistes de par le monde et les immortalise en photo. 

Eric Maréchal.

La Galerie Robinson qui se situe en face de la New HeArt City Gallery va prêter son espace pour y exposer une sculpture gigantesque (2m40) de Sebastien Combescot qui matérialisera l’effondrement du mur,l’urbain et le chaos, une installation luminaire de Nadège Buffe viendra en réponse au travail du sculpteur.

Je vais bientôt vous présenter ma lampe créée Nadège.

Patience.

     
 

 Eric Maréchal.

 

The London Police: Encre sur toile.

 

the London Police. KPN are an evil company with a klantenservice (customer helpline) about as useful as a dog in a hostage situation. 60cm x 60cm.

 Good times square part III. 60 cm x 60 cm.

Le premier graffiti que j’ai photographié c’était un The London Police, un graffiti XXL sur un mur de Barcelone.

Malheureusement je ne retrouve plus cette photo sur mon ordinateur. 

Voici les dernières réalisations de The London Police. Ce ne sont pas des graffitis même si le langage pictural est le même, quoique plus narratif. Le graphisme est réalisé sur toile avec de l’encre indélébile.

Les toiles ont presque toutes été vendues.

Je dis bien presque.

The London Police. Stay Tuff New York 150 cm x180 cm.

Voir le site de The London Police.

 

Graffitis: My life is a catwalk.

 

My life is a catwalk. Graffiti. Quartier du Marais. Paris. Photo Lavieenrouge.

 

En quittant le square Georges Cain, Bernik et moi, nous nous sommes engouffrés dans un passage glauque du quartier du Marais à Paris. Sur les murs de ce passage voisinent plusieurs graffitis réalisés par différents artistes.

Ci-dessous un graffiti repéré par Bernik, graffiti réalisé dans la même facture et la même thématique que les peintures de Pompéi.

Graffiti quartier du Marais. Paris. Photo Bernik.

Voir la catégorie graffitis

Grégos ou l’espièglerie de l’art urbain.

 

Gregos. Photo lavieenrouge.

L’été dernier lorsque j’ai découvert mon premier masque de Grégos le long de la Seine (rive droite) à Paris c’était comme-ci j’avais gagné au loto. Bien que je ne joue pas au Loto parce que je trouve que miser ça coûte cher. Donc je ne gagne pas.

La boucle est bouclée.

J’ai découvert mon second masque de Grégos rue du Chat qui pêche (La rue la plus étroite de Paris) Il faut que je vous avoue quelque chose. Lorsque je découvre un graffiti dans les rues de Paris je ne le découvre pas forcément au fur et à mesure que je progresse dans une rue.

Non.

En fait je marche droit devant moi fière et légère et d’un seul coup je me retourne.

Et.

J’aperçois quelque chose. Un graffiti. Un sticker. Un masque.

C’est comme si le personnage du graffiti m’avait lancé un « Psssssssssssssssssssit retourne  toi je suis la! »

Sur le site de l’artiste il y a un slide show sympa qui vous fait découvrir tous les endroits à paris ou vous pouvez découvrir ses masques.

Ils sont nombreux.

Nombreux aussi sont ceux qui ont été décollés.

Si vous êtes fan vous pouvez vous procurer un masque créé en édition limitée.

http://gregosart.com/sitefr/mesoeuvres/monvisagesurlesmursdeparis.html  

Graffitis: De Joe 182 à JonOne à la Fondation Cartier.

 

 Jardin de la Fondation Cartier. Photo lavieenrouge.

Je venais de me faire vacciner pour me préserver de la grippe A et c’est avec le moral dans les chaussettes que je suis rentrée chez moi. Quelques minutes plus tard je découvrais que j’avais gagné un voyage pour 2 à Paris grâce à un article que j’avais posté https://leblogdelavieenrouge.wordpress.com/2009/12/05/un-week-end-ideal-a-paris/

Organisé par Buzz paradise, le CRT Paris Ile de France et l’agence DDB, je peux vous dire que l’organisation a été top! l’équipe très sympa et très disponible pendant ces deux jours très intenses culturellement.

Petit à petit je vais vous relater ce week-end.

Merci Vicky, Amélie, Dorothée, Sandra, Cédric et Nicolas.

Il ne manquait que les blogeurs britaniques qui n’avaient pu se joindre à nous. Souvenez-vous L’Eurostar avait été bloqué à cause de la météo. J’imagine qu’ils ont dû être très déçus.

Jardin de la Fondation Cartier. Photo lavieenrouge.

Le programme n’était pas de nous faire découvrir le Paris avec ses beaux monuments, ni ses grands boulevards qui poussent au crime au shopping mais quelques lieux comme les grands musées de l’est parisien, les bonnes adresses tendances de la rue Charlot, sans oublier bien sûr la nuit parisienne du coté de Belleville.

C’est l’expo Nés dans la rue -Graffiti à la Fondation Cartier qui a clôturé ce week-end à Paris. Bernik et moi nous n’y sommes pas allés à ce moment là puisque notre séjour se prolongeait de trois jours et ceci de notre plein gré.

Nous y sommes allés le mercredi matin.

 Dans ce lieu tout en transparence créé par Jean Nouvel nous avons pu découvrir des oeuvres de  Basco Vazko, Cripta, JonOne, Olivier  Kosta- Théfaine, Barry McGee, Nug, Evan Roth, Boris Tellegen/Delta, Vitché et Gérard Zlotykamien, P.H.A.S.E 2, Part One, Seen…

Jardin de la Fondation Cartier. Photo lavieenrouge.

L’expo Nés dans la rue se termine le 10 janvier. C’est un bel hommage au graffiti qui nous remémore des figures majeures de New-York des années 70: Julio 204, Taki 183, Joe 182… via des entretiens inédits. Elle  nous permet aussi de faire la différence entre le Bubble Style et le Wild Style. 

Jardin de la Fondation Cartier. Photo lavieenrouge.

J’avoue que j’ai préféré me promener dans le jardin et aux alentours de la fondation pour y faire ces photos même si j’ai flashé pour une oeuvre XXL outdoor réalisée par JonOne. 

Si vous désirez connaitre tous les bons tuyaux sur Paris et notamment le Paris tendance ( Expo, restau, bars lounge, créateurs, concerts ) c’est sur

http://www.nouveau-paris-ile-de-france.fr/

http://fondation.cartier.com/

A suivre.

Jardin de la Fondation Cartier. Photo lavieenrouge.

Jardin de la Fondation Cartier. Photo lavieenrouge.

 

Space Invader encore et pour toujours!

 

Space Invader Musée Guggenheim Bilbao. Photo Nadine.

Voici une photo de plusieurs Space Invader qu’une lectrice m’a envoyé. Elle l’a prise à Bilbao plus exactement sur un mur en face du musée Guggenheim de Bilbao.

Merci beaucoup Nadine!

 

Space Invader. Paris. Photo lavieenrouge.

Ci-dessus Space Invader dans le sixième arrondissement à Paris. J’ai pris cette photo fin decembre, mais j’avais repéré le mur cet été, seulement mon mon putain d’appareil photo était tombé en rade si bien que je n’avais pas pu prendre la photo.

Space Invader. Paris. Photo Bernik.

Bernik a répéré ce Space Invader de loin.Il se trouve sur les grille du jardin du Luxembourg. La mosaique est partiellement réalisée avec des petits miroirs.

Magnifique sous le soleil du petit matin.

Space Invader. Paris. Photo lavieenrouge.

Un autre Space Invader repéré rue des Rosiers, si mes souvenirs sont bons, ou alors pas loin.

Space Invader. Paris. Photo lavieenrouge.

Space Invader. Paris. Photo Bernik.

A ce jour je n’ai plus d’appareil photo digne de ce nom. Sansung, Canon, Panasonic, Kodak et les autres… A votre bonté…

Bernik a le Lumix de chez Panasonic mais il n’est pas vraiment prêteur.

Je dois le dire.

Voir les autres articles sur Space Invader.

Planète Graffiti: Street art sur les cinq continents.

 

 

Nina. Photo Planète Graffiti.

Le livre que je suis entrain de lire en ce moment c’est Planète Graffiti

Entre deux tasses de chocolat Van Houten ( C’est le meilleur) je suis entrain de le découvrir et je vous recommande cet ouvrage si vous êtes fan de Street art ou si vous voulez faire un cadeau à l’un de vos proches qui a la fibre intellectuelle orientée art urbain. 

 Planète Graffiti a été réédité et mis à  jour. On y découvre plus de 180 artistes et j’avoue que je n’en connaissais que 10 %. 

Faute avouée est à moitiè pardonnée.

 HNT/HONET. Photo Planète Graffiti.

Ce livre se divise en 5 parties parce que l’auteur Nicolas Ganz a pris le parti de présenter les artistes les plus représentatifs des cinq continents.

C’est une explosion de couleurs: Graffitis au stencil, graffiti,  tag, wildstyle,  bubble style, stickers… C’est une véritable mine de renseignements. J’ai pu mettre un nom sur l’auteur du graffiti ci-dessous que j’ai pris il y a deux ans à Paris

Flying Fortress. Photo Miss Red pour Lavieenrouge.

Je ne l’ai pas lu entièrement puisqu’il est mien que depuis quelques jours mais cet ouvrage va me permettre d’aller plus loin.

 392 Pages
 29,88€
Pyramyd Editions.
 
Pisa 73. Photo Planète Graffiti.

Un week-end idéal à Paris.

 

 Ci-dessus affiche de John Hassall. Musée des Arts Décoratifs.

Buzz Paradise m’a proposé de rédiger mon week-end idéal à Paris pour gagner un concours à savoir 1000 Euros offert par le CRT Paris Ile de France. J’ai choisi le thème Art Culture Musique.

 Je me suis rendue sur le site Nouveau Paris Ile de France Les infos que j’ai pu lire vont m’être un jour ou l’autre particulièrement précieuses. 

le Week end de rêve à Paris qui pourrait bien devenir réalité passe par une soirée jazz puisque je suis fan de jazz depuis l’ âge de onze ans et forcément je fonce à la Cité de la Musique pour aller voir l’expo consacrée au grand Miles Davis. Miles que j’ai vu en concert au Festival de Jazz à Nice il y a… Oh pas mal de temps. C’est l’un de mes musiciens préférés.  

Une soirée jazz je ne dis pas non. Prendre un apéro au bar du mytique hôtel  Lutétia, chargé d’ histoire c’est O BLI GA TOIRE.  Je n’y suis jamais allée.  Je vais souvent au Petit Journal Saint-Michel ( l’accueil est très chaleureux et si le programme ne vous plait pas ils vont jusqu’à vous offrir le taxi et le champagne dans l’autre salle de concert soit le Petit Journal Monparnasse. Enfin ça m’est arrivé. J’ai eu l’occasion d’écouter et de causer avec Claude Bolling que les américains vénèrent et nous envient.

Une bonne adresse.

Affiche Présence africaine. Musée des Arts Premiers.

Une visite au Musée des Arts Premiers s’impose d’autant que je n’y suis jamais allée. En parcourant le site du musée j’ai encore plus envie de le découvrir et notamment de voir le mur végétal de Patrick Blanc.

 

 Collage sur les quais de Paris.Photo Miss Red pour Lavieenrouge.

Découvrir encore et encore les rues de Paris celles qui sont riches en graffitis et collages d’artistes de la scène néo-graffiti que je vous présente depuis plus de trois ans. J’ai très envie que Bernik et moi, on fasse une chasse aux graffitis et celui qui photographiera le plus beau graf devra offrir à l’autre un goûter chez Ladurée Bonaparte. Ou ailleurs si vous avez une adresse à me suggérer.

Aller au Musée des Art Décoratifs pour voir en vrai quelques meubles dont j’ai parlé dans ma rubrique Chaise design, voir l’expo Dessine moi le design et voir enfin l’expo Aussi rouge que possible.

Forcément.

Pour un spectacle j’hésite parce que je n’aime pas les places munérotées. J’aimerai voir une pièce de théatre  qui me tordre de rire.

Mais laquelle?

Si vous aussi vous voulez participer au concours:

http://kissesfrom.nouveau-paris-ile-de-france.fr/blog/monparisideal_fr.html

Participer au concours si vous êtes bloggeur:

http://kissesfrom.nouveau-paris-ile-de-france.fr/blog/blog_fr.html

Le film d’ Yvan Attal Kisses from Paris réalisé pour le site Le nouveau Paris Ile de France. Belle atmosphère urbaine.

Graffitis à Paris.

Photo Miss Red pour Lavieenrouge.

Fin novembre j’ai passé une journée à Paris pour  » mes un an de plus » comme je le fais tous les ans. Je me suis levée dans la nuit et très tôt le matin j’ai pris le train. Dans le Jardin du Luxembourg assise face au soleil, le Palais du Sénat derrière moi j’ai teléphoné à Bernik qui gisait dans son lit en attendant d’être frappé par la grippe A.

Elle n’est pas encore passée par lui.

Ensuite j’ai zoné un peu du coté de la rue de Seine et de la rue de Bucci et j’ai découvert ce collage XXL représentant Madonna, de jenesaispasqui (pour le moment)

J’ai dû attendre un peu avant de faire la photo parce qu’il y avait devant le collage deux pochetrons dans un sale état qui picolaient une vinasse au goulot.

Photo Miss Red pour Lavieenrouge

Vous pouvez remarquer un petit Space Invader en bas à droite du collage.

Merci. (Faut se mettre à genoux pour shooter le Space Invader)

Photo Miss Red pour Lavieenrouge

Ma journée commençait bien.  Fallait juste que je  trouve un endroit ensoillé pour prendre mon petit déjeuner.

Photo Miss Red pour Lavieenrouge

En face de la boutique d’Isabel Marant j’ai croisé Catherine Frot qui a plissé les yeux lorsqu’elle m’a vu avec mon appareil photo dans les mains. Ce qui m’intéressait c’était le Space Invader pas elle.

Même si c’est une des meilleures actrices françaises.

Il me semble que ma photo soit un peu floue non? J’attends avec impatience le sponsoring de Sansung et son appareil photo ST 550.

Rouge forcément.

Merci Sansung (Par anticipation.)

J’en ai assez de trainer mon vieux Canon qui pèse un pied.

Photo Miss Red pour Lavieenrouge

Cet été j’avais découvert plusieurs collages et justement en face du Space Invader j’ai repéré le zouave de Léo & Pipo sur un panneau de sens interdit.

Rue Bonaparte j’ai encore découvert un autre zouave de Léo & Pipo mais cette fois ci juste une silhouette collée sur une surface en laiton.

Photos Miss Red pour Lavieenrouge

Un rayon de soleil pointait sur la terrasse du Café de Flore, alors je me suis assise et j’ai pris mon petit déjeuner, enfin juste un crème et un croissant parce que le petit dejeuner est facturé 25 Euros. Very Expansive pour une déco un peu désuette.

Jean Paul Sartre?

Je m’en fou complètement.

En face de moi collé sur la vitrine de la librairie La Hune un dessin de Misstic.

Photo Miss Red pour Lavieenrouge

Dans un passage qui mène à une galerie d’art. Laquelle? ne me le demandez pas (Depuis que je shoote le graffiti il faut vraiment que j’ai une bonne raison pour franchir la porte d’une galerie)

 J’ai  découvert ce petit dessin plein d’humour.

Photo Miss Red pour Lavieenrouge

Après être passée chez Gap pour y acheter une écharpe que finalement je n’ai pas trouvé, je me suis engouffrée au Citadium, le paradis des marques urban style que j’affectionne. J’ai déjeuné au restaurant des Galeries Lafayettes pour avoir Paris à mes pieds.

C’est là que j’ai découvert tout le self contrôle de l’asiatique. Lorsque je me suis servie un verre de Merlot (Pas besoin d’être ivre) j’en ai renversé un peu dans le plat d’un client asiatique qui n’avait pas eu la bonne idée de dégager son assiette.

Il n’a pas bronché.

Ni pipé mot.

En traversant d’un bon pas la place Vendôme j’ai aperçu sur le soubassement de la colonne un autre Space Invader.

Ensuite je me suis rendue à la galerie Pierre cardin. J’ai rédigé deux articles pour cette galerie puisqu’elle a eu la bonne idée de présenter des stars du néo graffiti ces derniers mois. C’est comme cela que je suis tombée nez à nez avec Emmanuel de Brantes organisateur de ces expos. Après C215  et M.Chat, Psychose est à l’affiche jusqu’au 5 decembre. 

J’ai filé sur les Champs pour y rencontrer mes deux copines  La Fée  créatrice de Urban Fééries et Amylee artiste graphique parisienne et talentueuse.

Je les connais toutes les deux depuis bientôt trois ans et c’est toujours un grand plaisir que de se retrouver lorsque je passe à Paris.

Je soupçonne Amylee d’être tout aussi hypocondriaque que moi puisque des que nous nous sommes assises sur les fauteuils de Roxane Rodriguez chez Ladurée celle-ci nous a offert des lingettes anti-bactériennes.

Alors nous nous sommes désinfectées les mains. On a papoté, rigolé dégueulé, et lorsque nous sommes sorties du salon de thé on s’est retrouvées sous les lights de Noel!

A bientôt les filles! 

En regagnant la gare Monparnasse dans la nuit fraiche et étoilée j’ai découvert dans un caniveau le fameux chat que j’avais photographié il y a deux ans dans le quartier de la rue des rosiers.

Enfin j’ai rangé mon Canon qui pèse un pied et j’ai pris le train.

C’est tout.

Ah si! J’ai flashé sur des vêtements de JC de Castelbajac. De Barbara Bui aussi mais c’est une autre histoire.

Photo Miss Red pour Lavieenrouge

Graffiti Obey Giant à La Baule.

 

Obey Giant

Photo lavieenrouge.

En sortant de la galerie Billy à La Baule j’ai pris mon vélo et j’ai longé la plage. J’ai freiné brusquement lorsque j’ai découvert un graffiti d’Obey Giant sur le mur fraichement repeint d’un immeuble qui est en front de mer.

Belle découverte. Mais alors Shepard Fairey est passé par là?

Ci-dessous mon vélo pliant pour aller dans ma Smart.

Vélo pliant

Photo lavieenrouge.

 

 

La galerie Pierre Cardin expose M.Chat.

 

Monsieur Chat

M.Chat au Vietnam.

Jusqu’au 5 novembre on peut découvrir M. Chat à la galerie Pierre Cardin. Et pourquoi les artistes du graffiti ne doivent pas trinquer le Moet & Chandon dans les galeries parisiennes?

Lorsqu’un artiste a atteint une maturité graphique, qu’il est reconnu de part le monde il a envie de reconnaissance. Les expéditions nocturnes dans les banlieues, les amendes pour dégradations sur la voie publique c’est du lourd dans une existence d’artiste. Alors réjouissons-nous que la galerie Pierre Cardin rendent hommage aux graffeurs.

M. Chat

 M.Chat.

M. Chat

 M. Chat.

Au fait pourquoi Thoma Vuille peint des chats?

Allez je vous dis tout.

 Un jour une petite fille le sourire aux lèvres lui a tendu un dessin sur lequel était gribouillé un chat. C’est à partir de là que M. Chat est né. L’artiste cherchait depuis quelques temps une image fédérative et positive. 

M. Chat

Galerie Pierre Cardin jusqu’au 5 novembre.

3 rue de Duras. 75008

Voir mes autres articles consacrés à M. Chat. Graffiti M.Chat  Reportage M.Chat

 M. Chat

M. Chat.

Mao avait des dents pourries.

 

MAO

 Mao. Graffiti de BBDO.

Pendant le brunch de dimanche nous avions un oeil sur Arte. Plus exactement sur une émission sur Mao. Du communisme on s’en fou chez nous surtout avant d’aller jouer au golf, mais pas de la vie quotidienne de Mao. En regardant plus attentivement les images j’ai cru deviner que Mao avait les dents pourries.

Wharol Mao

Mao. Andy Warhol. 

Ce fût tout l’intérêt du reportage finalement. De savoir que Mao avait à la fin de sa vie les dents noires et que lorsqu’il mangeait des fruits, ses dents lui faisait un mal de chien.

J’ai observé sa paradonte.

Hallucinante!

Ses photos étaient retouchées.

FRERES GAO

Mao. Les frères Gao.

Alors pourquoi ce chef d’état ne se soignait pas les dents?

Le radinisme.

Si si.

Même que sa robe de chambre était rapiécée de 70 morceaux de tissu.

Fan du graffiti de BBDO c’est par ici: http://www.graffiti-bbdo.bg/ 

 

 

Graffitis et collage rue Quincampoix à Paris. FDKL, Tian.

 

 grafffiti FDKL

Graffiti FDKL. Photo lavieenrouge. 2008.

Durant l’été 2008 j’avais photographié un graffiti de FDKL que ne n’avais pas encore publié sur mon blog. Je ne vous ai pas encore montré toutes mes photos de graffitis prises en 2008. Sur le blog de Miss Glitzy j’ai pu découvrir qu’un autre graffiti, un collage plutôt, avait remplacé les joyeux personnages de FDKL. Le graffiti est éphémère à Paris puisque la municipalité n’a de cesse que de tout nettoyer, ce que je comprend fort bien. 

Photo 549 

Graffiti FDKL. Photo lavieenrouge. 2008.

C’est donc amusant de repasser quelques mois et de n’y découvrir qu’un mur immaculé ou une nouvelle intervention d’un artiste urbain.

FDKL a été remplacé par les collages de Tian. Tian est avant tout un peintre il peint d’abord des toiles et décline son travail dans les rues de Paris, Londres ou São Paulo ou Bristol.

 Tian "geisha aishabig"
 Tian.Geishah aisha.

Je crois que si nous aimons les graffitis c’est parce qu’ils savent nous surprendre pas seulement par leur pouvoir iconographique mais par leur coté éphémère comme le sont nos humeurs ou nos sentiments.

Photo 548

Graffiti FDKL. Photo lavieenrouge. 2008.

Tian "deja vu"

Tian. Déjà vu.

Clotilde Courau présente l’artiste C215 à la galerie Pierre Cardin.

 

Graffiti C 235

Graffiti C215. Paris.

C’est ce soir le vernissage de l’expo de C215 à la galerie Pierre Cardin  et les organisateurs ont eu la gentillesse de m’inviter. Les princesses et le graffiti c’est un cycle d’expositions, cycle parrainé par Pierre Cardin et pour cette première exposition qui se déroule du 14 septembre au 10 octobre c’est Clotilde Courau, Princesse de Venise et talentueuse actrice qui présente C215.

J’ai déja au l »occasion sur ce blog de vous parler de C215   (j’y avais même inséré une vidéo)alors juste un petit rappel: C215 est un artiste français qui voyage de part le monde pour y laisser son empreinte artistique sur les murs, sur les poubelles, les vieilles portes et ceci bien sûr sans autorisation. Sinon ce n’est pas du jeu comme disent les enfants.

C215 peint des sans abris, des visages des personnes cassées par le systhème capitaliste. des animaux aussi. 

Rien n’est peint au hasard, C215 réalise avant ses pochoirs en fonction du lieu à investir et en fonction du revêtement. Parfois le résultat est repoussant un peu comme le graffiti que j’avais photographié dans les rue de Paris mais après tout, l’art ne doit pas être toujours séduisant.

C215

C215. Casablanca.

L’art ce n’est pas du marketting.

Les princesses et le graffiti: C215.

Galerie Pierre Cardin

3 rue Duras. Paris 8.

Graffiti C 235

Graffiti C215 Paris.

C215 VERNISSAGE

Vernissage: Emmanuel de Brantes, Emmanuel de Savoie, l’artiste C215. 

 

Bijoux Space Invader.

 

bijoux Space Invader

 

space invader

 
En vente chez
Amikado – Idées de cadeaux originales et personnalisées

Beaucoup de geekettes aiment l’univers pixélisé de Space Invader. Est-ce que je porte des bijoux Space Invader?

Et bien non.

Je ne porte pas de bijoux. J’en ai même jeté dans la mer pour ne pas me sentir attachée à qui que se soit. J’ai des méthodes, comment dire, assez radicales parfois.

 

bijoux Space Invader createur de mode

Space Invader Rockers Geekers. Créateur de mode.

Space Invader melle truc createur de mode

Broches de Melle Truc. Créateur de mode.

Hier ma copine Sonia a photographié pour moi ce graffiti de Space Invader métro Jasmin. Merci Sonia!

 Space Invader

 Voir mon article sur Space Invader.

 

Art urbain: Léo & Pipo.

 

Photo 630

Léo & Pipo rue de l’Ancienne Comédie. Paris. Photo lavieenrouge.

Cet été lors de ma chasse aux graffitis j’ai découvert les collages d’artistes que je ne connaissais pas à savoir Léo & Pipo. Leur petit personnage des années 20, 30 est collé souvent assez bas sur les murs donc il faut avoir l’oeil.

Léo & pipo ont voulu créer un décalage avec les photos de l’ancien temps et l’espace urbain. Les artistes ont commencé par envahir Paris, la banlieue puis la province. 

Photo 596a

Léo & Pipo boulevard Haussman. Paris. Photo lavieenrouge.

Les collages sont fixés au mur avec de la colle de chantier mais certains ne résistent pas au temps. Certains collages ne restent en place qu’une journée, d’autres des mois. Le collage ci-dessous était partiellement décollé sur une vitrine. Avec ma salive j’ai fixé les têtes pour qu’elles adhèrent au mur et que je puisse prendre la photo.

Photo 573

Léo & Pipo Paris. Photo lavieenrouge.

Et voici le collage que j’avais pris il y a un an dans les rues de Paris. Comme je ne connaissais pas le nom de l’artiste la photo attendait bien sagement dans « Mes images »

Léo & Pipo

Léo & Pipo. Paris. Photo lavieenrouge.

 Cette semaine je dois réinsérer toutes les images que j’avais transféré durant l’été 2008 d’ Over Blog vers WordPress.

Over blog m’a supprimé mes images.

Si je publie moins d’articles cette semaine ne m’en veuillez pas. Réinsérer les images de mes articles de 2008 va le prendre un temps considérable. Cependant je tiens à remettre mon blog à jour avec notamment toutes les photos des oeuvres des blogeuses et blogeurs qui ont participé à mes concours.

Space Invader sur les murs de Paris.

 

Space Invader

 Space Invader. Photo lavieenrouge.

Suite de ma chasse aux graffitis été 2009. Space invader est omniprésent sur les murs de Paris. Ma chasse avait commencé près de la place du Tertre jusqu’à la rue de Rennes. Pourquoi la rue de Rennes? parce que c’est la rue de la fin du voyage puisqu’elle m’emmène, d’un pas approximatif dû à la fatigue jusqu’a la gare Montparnasse.

Lorsque je photographie des graffitis ou le travail de Space Invader des touristes ( souvent des japonnais) me photographient, amusés, parce qu’ils n’ont pas vu ce que j’ai vu ou parce qu’ils se demandent pourquoi je m’accroupie sur un trottoir pour photographier le pochoir d’une figure féline.

Space Invader

 Space Invader. Photo lavieenrouge.

Space Invader

 Space Invader. Photo lavieenrouge.

Space Invader

 Space Invader. Photo lavieenrouge.

Lorsque je découvre les personnages pixellisés de Space Invader ils semblent me faire un clin d’oeil parce que j’aurais pu passer sans les voir, mais je marche dans l’espace urbain comme un commando avançant en territoire miné, regardant en haut, regardant en bas, et me retourant tous les vingt pas pour ne rien rater. 

Space Invader

 Space Invader. Photo lavieenrouge.

Space Invader

 Space Invader. Photo lavieenrouge.

Dans le quartier de Saint-Germain juste après avoir photographié le chat rue de l’Ancienne Comédie j’ai intrigué le serveur d’un bar. Il n’avait jamais remarqué cette mosaique de Space Invader et pourtant il travaille dans le bar depuis plusieurs années. Je crois que pour le coup je l’ai un peu bluffé en lui expliquant pourquoi je photographiais la mosaique. 

Après mon appareil photo a commencé à déconner et j’ai raté deux Space Invader près de la place Saint Sulpice.

Qui est Space Invader? http://www.space-invaders.com/faq.html

 D’autres photos de Space Invader https://leblogdelavieenrouge.wordpress.com/2009/01/24/space-invader/

Art urbain à Paris. Les chats.

 

graffiti paris

 Graffiti à Montmartre. Photo lavieenrouge.

Suite de ma chasse aux graffitis été 2009. J’ai découvert ce chat en descendant un escalier lorsque j’ai quitté la Place du Tertre à Montmartre. Il me semble que l’auteur de ce graf soit le même que celui du chat que j’avais découvert vers la rue des Rosiers. Quoiqu’il en soit les touristes passent devant sans le remarquer puique le graf se trouve en bas du mur de l’escalier. Il faut se mettre à genoux pour le photographier. 

GRAFFITI PARIS

Collage. Rue de l’Ancienne Comédie. Paris.

Le lendemain je suis passée Rive Gauche après avoir passé l’après midi à Paris Plages. Les chats c’est comme les bébés je préfère les voir sur les murs puisque je n’aime pas les toucher. Ce chat je l’ai photographié rue de l’ Ancienne Comédie pas loin de la place Saint-Michel. Sur les murs de cette rue étroite ou ça sent la pisse, il y a plusieurs collages et graffitis.

Space Invader est présent rue de l’Ancienne Comédie. Je vais lui consacrer un article  puisque j’ai découvert plusieurs mosaiques de cet artiste pendant mon séjour

Le Procope, le café le plus ancien de Paris(1686) se trouve au numéro 13 de la rue de l’Ancienne Comédie.

 

Art urbain à Paris.

 

Art urbain Paris

Art urbain. Paris. Photo lavieenrouge.

Suite de ma chasse aux graffitis été 2009.  Juste après être passée Place du Tertre ou j’ai photographié pas mal de choses que je vous présenterai la prochaine fois je suis arrivée vers midi dans le 2 arrondissement et j’ai découvert ce collage. J’ai presque cru que cétait un vrai chien derrière la vitre de cet atelier parce que le collage est grandeur nature.

J’ai trouvé l’initiative du collage vraiment sympa. De plus la race de ce chien très années 50 correspond bien à l’atmosphère de ce quartier de Paris. 

 Je reviens lundi prochain.

 

 

Graffiti: Le mot amour.

 

Graffiti Amour

Amour graffiti photo Kerfendal.

L’année dernière j’ai découvert mon premier graffiti amour rue Charlot à Paris.  Il y a quelques mois sur le blog de Kerfendal j’ai vu que lui aussi avait trouvé un graffiti amour à la sortie d’une gouttière.

Mon dernier graffiti amour je l’ai découvert au pied d’un lampadaire devant le Grand Palais. Je ne m’y attendais pas parce que les graffitis sont plus rares dans les beaux arrondissements.

Le graffiti amour est omniprésent dans les rues de Paris mais qui en est l’auteur?

Je n’ai pas la vraie réponse et ça hante mes jours et mes nuits.

Juste après avoir photographié le graffiti amour j’allais être l’objet de l’anarque de la bague en or que vous pouvez lire ici:https://leblogdelavieenrouge.wordpress.com/2009/08/12/champs-elysees-larnaque-de-la-bague-en-or/

 

graffiti amour

 

Lire le début de ma chasse aux graffitis été 2009

Champs-Elysées: L’arnaque de la bague en or.

 

silhouette féminine

Visuel sur tôle ondulée . Photo lavieenrouge.

Début aout par une belle matinée ensoleillée je traverse le pont Alexandre III. Je me dirige vers les Champs -Elysées. Devant le Grand Palais je remarque un graffiti sur le trottoir.

Yes! me dis-je avec pétillance et je le shoote.

Je poursuis mon chemin parce que je veux voir les vitrines du Printemps que mon ami Kerfendal, un talentueux photographe m’a signalé.

A un moment donné un jeune homme qui semble appartenir à une population nomade d’ Europe de l’Est vient dans ma direction et se baisse pour ramasser quelque chose, une bague. Il vient vers moi et me demande si c’est de l’or.

Je lui dis de regarder si il y a un poinçon. La bague, une alliance large d’un centimètre a en effet un poinçon à l’intérieur. Je poursuis mon chemin méfiante parce que j’ai déjà été victime d’un carjacking à Barcelone. Il me rattrape et veut me donner la bague parce qu’elle est trop grande pour lui.

Et pour moi donc!

Il me la met d’office dans ma main et me lance en s’en allant rapidement « ça vous portera chance ». 

Je continue ma route mais il me rattrape et me demande de l’argent pour s’acheter un Coca. Je refuse et il me dit qu’il vient de me donner une bague en or. Je le regarde amusée et je lui dis qu’il ne faut pas qu’il oublie qu’il m’a donné la bague pour qu’elle me porte chance et que si je lui donne le moindre centime alors ma chance PFFFFFFFFFFF!

En fait je me fou de sa gueule.

Furieux il remonte les Champs-Elysées et bifurque vers le Petit Palais.

Arrivée place de la Concorde je vérifie si je n’ai pas été délesté de quelque chose bien que je me promène compacte c’est à dire que je porte un sac en diagonale pour qu’on ne me l’arrache pas. Sac que m’a envié furieusement ma copine Amylee.

Je regarde la bague et j’imagine d’un coup d’un seul que cette bague qui a effectivement un poinçon et qui est bien lourde comme peut l’être une bague en or a pu être perdue par un homme de grande taille et sans doute de forte corpulence vu la taille de l’anneau. Avant d’aller la rendre aux objets perdus ou trouvés c’est selon, je  me dirige vers une bijouterie.

Je sonne pour que l’on m’ouvre la porte de la bijouterie et la jeune femme qui me reçoit examine la bague et me dit que c’est probablement une bague en or. Elle m’apprend que des hommes ou des femmes d’Europe de l’Est donnent des bagues et qu’en échange ils souhaitent quelques billets d’ Euros en retour. J’apprends aussi que cette bague a dû être volée et que cet « échange » serait une certaine forme de recèle.

Mince! on se lève le matin de bonne humeur, on fait un peu de sport sur le Champ de Mars à l’aube et deux heures plus tard on devient une receleuse de la pire espèce.

J’oublie la bague parce que dans la vie lorsque quelque chose m’ennuie  je zape. J’ai appris ça en jouant au golf.  D’un pas allègre je me dirige vers Paris Plages pour y passer une partie de l’après-midi.

En fin de journée place Saint Sulpice un gars s’approche de moi et me demande un peu d’attention. Je ne lui réponds pas parce que je suis entrain d’examiner mon putain d’appareil photo qui s’est déréglé alors que je viens de repérer une petite oeuvre de Space Invader collée sur un mur. L’autre tourne toujours autour de moi et me dit  » je peux te faire gagner de l’argent ».

Sans le regarder je lui réponds  « boucle la »

Vous comprenez les civilités c’est terminé si je veux conserver ma fortune.

En rentrant de mon séjour mon amie Sidonie m’informe que les fameuses bagues soit-disant trouvées sur le trottoir sont en cuivre. Elle sont fabriquées pour niquer ce qui paraissent avoir quelques billets dans leur poches.

Elle ne coûte que 10 et 25 centimes d’Euros.

Parfois si on ne veut pas donner d’argent un complice surgit et ces fils de putes peuvent devenir insistants voir même violents.

Je me souviens maintenant que lorsque le gars est revenu sur ses pas pour me demander de l’argent il y avait dans les parages un homme en uniforme mais ce n’était pas un flic.

Graffiti de M.Chat.

 

Graffiti Monsieur Le Chat

Photo lavieenrouge.

La semaine dernière je suis allée à Paris voir mes amis blogeuses et blogeurs.

Je vous raconterai.

Si si.

En sortant du train je me suis engouffrée dans le premier bus. Il était en partance pour la Porte Montmartre. Le bus a traversé Paris sous un beau soleil matinal.

A un moment donné je me suis dis qu’il fallait que je m’éjecte du bus mais je ne savais pas vraiment dans quel coin j’étais rendue.

Je me suis retrouvée dans un no man’s land c’est à dire entre Montmartre et Saint-Ouen.

Pas vraiment festif le quartier.

 J’ai levé le nez comme on implore le Bon Dieu et j’ai vu un graffiti de M.Chat sur le mur d’un grand immeuble.

L’année dernière j’avais découvert mon premier graffiti de M. Chat sur le mur de l’école des Beaux-Arts de Paris mais à cette époque j’ignorais que mon appareil photo avait un zoom.

Voir cet article https://leblogdelavieenrouge.wordpress.com/2008/12/14/chat-monsieur-le-chat/Q

Qui est l’auteur de M. Chat? https://leblogdelavieenrouge.wordpress.com/2008/04/06/monsieur-chat-graffiti/

JonOne à la galerie Magda Danysz.

 

JONE

Parisiennes! Parisiens! ou de passage à Paris en juin et juillet, pourquoi ne pas faire un tour à la galerie Magda Danysz qui expose JonOne un artiste graffeur et abstrait.

Le 4 juillet également, la galerie fête son anniversaire, et pas n’importe lequel : ses 10 ans! A cette occasion la galerie prépare une grande célébration. Donc n’hésitez pas si ça vous intéresse! Contactez la galerie pour avoir plus de renseignements:

78, rue Amelot
Paris 11 – France
Tél. : 01 45 83 38 51

 

Parallèlement aux 10 ans de sa galerie, Magda Danysz s’exporte en Chine et ouvre une nouvelle galerie à Shanghai, située au Bund18. En lien avec la programmation parisienne, la 18Gallery de Shanghai présentera des artistes internationaux et proposera un éclairage régulier sur l’art numérique.

 

JonOne est né à Harlem en 1963. Dès l’adolescence il tagge les murs de son quartiers.. »J’ai commencé à prendre mon travail au sérieux, à ne pas le considérer comme du vandalisme mais simplement comme de l’art. » Il s’installe à Paris dans les années 80 et se fait un nom dans les milieux artistiques.

Depuis il est devenu un artiste de renommée internationale.

http://www.magda-gallery.com

Le graffiti de Masahiro Gono photographié par Sonia!

 

CIMG1250

 

Photo Sonia: Graffiti de Masahiro Gono.

Lorsque Sonia est partie pour la Japonie ( C’est comme cela qu’elle nomme le Japon) je ne lui ai pas demandé des protèges-slip logotés Hello Kitty comme certaines, sans les nommer, mais un graffiti du Pays du Soleil Levant. A peine arrivée, elle a shooté et shooté un graffiti de l’artiste Masahiro Gono. Rien que ça!

Merci Sonia!

Si jamais vous voulez vous documenter sur le Japon ou la Japonie tout dépend de votre tempo mental, il faut lire les articles de Sonia je n’ai jamais lu d’aussi bons articles de voyages. Parce que les articles sur les voyages, bon sang quelques fois c’est d’un casse couilles!

En lisant les fabuleuses aventures de Sonia en Japonie j’ai appris que les japonais sentent bon et ne puent jamais de la gueule.

 Mais qu’ils crachent sans arrêt.

Qu’avant d’essayer un vêtement on vous donne un grand mouchoir à enfiler pour ne pas tâcher les vêtements de maquillage et pour ne pas laisser de cheveux. C’est pas comme chez Zara qui vendent des tee-shirts tâchés.

Beuk Zara!

Que les japonais ne parlent pas anglais et que Sonia a eu peur d’acheter du dentifrice de crainte d’acheter à la place du cirage incolore.

Qu’on ne te vole point votre portable ou autre chose. C’est pas comme le salaud qui a trouvé ma clé de voiture et qui ne la ramène pas aux objets perdus.( Y a une récompense à la clé)

Au Japon ils boivent même du collagène! ça chamboule ma conscience cette petite affaire.

 Pour en savoir plus et être plus japonnais que le japonais faut lire Sonia en Japonie!

Ah j’oubliais! En japonie les baignoires et les micro-ondes te causent.

J’ai d’un coup d’un seul l’impression de vivre dans une vieux film en noir et blanc.

 

CIMG1251

Photo Sonia: Graffiti de Masahiro Gono.

Lire l’article sur les HappyVictims de  Kyoichi Tsuzuki

 

 

Les meubles d’Anna James et les graffitis de Vérone.

 

Roméo et Juliette.

J’aime les créations d’Anna James qui travaille à Londres et qui à le talent de transformer des meubles en pieces uniques.

L’artiste photographie les graffitis qui recouvrent l’entrée qui mène a la maison de Roméo et Juliette à Vérone puis elle transpose ses photos numériques  sur des meubles du 18 ° siècle.

Belle idée!

Comme les graffitis sur le mur se renouvellent, les meubles ne se ressemblent pas.

http://www.loveannajames.com/home.htmlgrafitti500x422

 

Vérone.

 

Choses vues par lavieenrouge: Collages dans les rues de Paris.

 

photo-116

 Photo lavieenrouge ©

Dans les rues, graffitis, collages, pochoirs sont la plupart du temps anonymes. Je ne peux pas mettre un nom sur ces deux collages que j’ai photographié cet été dans les rues de Paris.

Si les artistes tombent sur mon blog ils sont les bienvenus. Qu’ils se fassent connaitre.

On a le droit de savoir!

photo-141

 Photo lavieenrouge ©

Fafi le graffiti au féminin.

(suite…)

Space Invader: Invasion urbaine.

 

space-invader

Photo lavieenrouge© . Quartier du Centre Georges Pompidou. Paris.

Choule dit qu’une photo de graffiti a de la valeur que si elle est photographiée in situ.

Donc j’ai décidé d’éditer ces deux photos des mosaiques de Space Invader même si lorsque je les ai prise en août je pensais être trop loin des oeuvres convoitées.

Space Invader colle des mosaiques pixélisées un peu partout dans le monde et notamment à Paris. Le but de SpaceIinvader n’est pas seulement de coller son travail mais de le photographier puis de l’indexer.

photo-128

Photo lavieenrouge©

Space Invader a été invité à recouvrir en 2008 le pont qui mène au Museum Quartier de Vienne en Autriche. Résultat? Plusieurs tonnes de carrelages ont été collées.

Voir la photo sur ce blog http://overspraymag.com/blog/?p=1100

« Découverte de la ville » est un livre sur les invasions urbaines de Space Invader.En vente sur son site.

http://www.space-invaders.com

Qui est Space Invader? http://www.space-invaders.com/faq.html

 

cov_idp

Graffiti: Blu voit jaune.

 

Blu. Photo Ekosystem.

Blu. Photo Ekosystem.

 Si un jour je tombe nez à nez avec une fresque de Blu ( je ne peux même pas dire graffiti) alors je serais la plus heureuse des chasseuses de graffitis.

Blu est un artiste italien qui réalisent des fresques urbaines parfois très surprenantes et reconnaisables par l’utilisation de la couleur jaune et du cerne noir et ses visages ou ses corps XXL  qui envahissent les murs des zones urbaines.

Blu.

Blu.

Je vous invite à cliquer sur ce blog pour découvrir d’autres réalisations de cet artiste et à cliquer aussi sur son blog. Le contenu vaut le détour surtout si on apprécie la culture du Néo Graffiti.

Vous pouvez aussi allez voir quelques vidéo sur You Tube.

http://www.blublu.org/sito/news/news.htm

Revenge’s Nature. La nature nous aura prévenu.

                         Photo lavieenrouge.
   

Photo lavieenrouge ©  

Ces affiches sont l’oeuvre d’un artiste parisien qui a fait ses études à Milan.  Il décline son identité sous le nom de Ludo.

J’ai découvert son travail en me baladant dans les rues de Paris cet été. On peut découvrir ses oeuvres (Papiers collés) au quatre coins du quartier du Marais à Paris.

Les plantes et les fleurs ressemblent parfois à des robots sont menaçantes et elles semblent nous mettrent en garde.

 Parce que la nature en a ras les étamines que l’on se foute de son territoire.

Si si.       

Allez faire un tout sur le site de l’artiste urbain, Ludo, il est tout neuf et les photos sont magnifiques!

http://www.thisisludo.com/home/home.htm                  

Photo lavieenrouge.

Photo lavieenrouge ©

Graffiti: Chat haut perché M.Chat.

 

Photo lavieenrouge. Graf de Monsieur Le Chat. Rue Bonaparte. Paris.

Photo lavieenrouge ©. Graffiti M.Chat. Rue Bonaparte. Paris.

J’suis blonde parfois.

Lorsque j’ai pris ce graffiti rue Bonaparte je regrettais de ne pas avoir de zoom sur mon appareil photo celui que j’ai acheté a Lilitop. Appareil qu’elle avait passé à la machine à laver et  appareil qui avait reçu des violences conjugales parce que le zoom tardait à sortir.

Bref.

Ce graffiti de M.Chat se trouve sur le mur de l’école des Beaux Arts de Paris non loin de chez Ladurée Bonaparte.

En rentrant de mon séjour parisien ( Celui du mois d’aout ) J’ai fait part à Bernik de la non performance de mon appareil photo. J’ai même dit  » Ils ont ajouté un semblant de zoom pour faire joli ou pour faire pro mais le zoom ne sert à rien.

Alors Bernik a pris l’appareil dans ses mains et il m’a dit: « Tiens, tu appuis là et tu  » zoom  » le sujet »

Niarfffffffffffffff

Mon autre article sur M. Chat https://leblogdelavieenrouge.wordpress.com/2008/04/06/monsieur-chat-graffiti/

Choule: Artiste corrosif!

 

Underworld.

Choule: Underworld.

                  Choule: Underworld. Acrylique sur toile. 50 X  40 cm. 100 €.
mmmmmmmmmmmmmmmmmm
Aujourd’hui je vends un homme! Pas n’importe qui. Il sagit de Choule, l’artiste corrosif de l’ Art Urbain. Si vous désirez acquérir l’une de ses toiles, voici son mail: exobnkr@orange.fr
Le prix comprend les frais de port.
Je précise que je ne perçois pas de commission sur la vente.
KKKKK
Desincarnation.

Choule: Desincarnation.

                 Choule: Désincarnation. Acrylique sur bois. 57 X 47 cm. 100 €.
Ce que dit Choule à propos de son travail:

“Non seulement je les photographie en extérieur mais en plus je les y laisse. Non pas pour les exposer aux passants, pas plus pour “décorer” la ville, ni pour me faire connaitre (je n’ai pas de style reconnaissable).
Je me sers de la rue comme d’une poubelle. 80% de ce que je peinds y passe et disparait (pour info la loi punit d’amende tout dépôt d’objet sur la voie publique).
C’est en feuilletant le livre Street Logos que je suis resté scotché devant le travail de
Adam Neate.

Une peinture sans valeur prend tout d’un coup de l’intérêt accrochée et photographiée dans la rue.
 Et puis la “philosophie” d’Adam Neate me plait bien. Peindre pour le plaisir sans chercher à vendre ses oeuvres. Dans ces expos, ces toiles sont à emportées gratuitement. Une sorte de nihilisme artistique, non ?
– – –
Et la rue laisse tellement de liberté de styles et de thèmes.
Chez moi, graffitis et affiches sont venus plus tard et se prêtent mieux à certains dessins. Mais pour moi, le must, c’est les bois ou les toiles peints abandonnés dehors. Faut dire aussi que j’ai toujours quelques scrupules à graffiter les murs.
Sortir pour bazarder mes peintures m’amuse, chercher la bonne place pour une photo qui mette en valeur le dessin et l’environnement me stimule.
 Je ne suis qu’à moitié fou. »

MMMMMMMMMMMMMM
Voici les liens de mes articles sur Choule:
Saint Malo.

Choule: Saint Malo.

                Choule: Cale à Saint Malo. Acrylique sur toile. 50 X 40 cm. 100 €.

L’adresse de son blog: http://exobnkr.canalblog.com/

l’adresse de son site pour découvrir tout son univers. On n’en sort pas indem: http://www.flickr.com/photos/choulebnkr

 

L

Un anniversaire à Paris!

Photo lavieenrouge.

Photo lavieenrouge ©

Vitrine du Printemps Haussmann.

Pour mes un an de plus! je suis allée faire un saut à Paris pour la journée.

Il faisait beau et froid.

En sortant du train je me suis dirigée vers l’Ecole des Beaux Arts de Paris et dans la cour j’ai fait quelques photos. Puis j’ai aperçu sur le Ponts des Arts Maurice Lode en plein commerce avec des américaines.

http://leblogdelavieenrouge.wordpress.com/2008/09/28/maurice-lode/

 

Cet été je lui avais acheté quelques toiles. On a discuté briévement et en quittant le Pont des Arts j’ai shooté un graf représentant Jane birkin et Serge Gainsbourg.

Historiquement le photographe Kerfendal et moi devions aller voir l’expo photo consacré à Lee Miller mais comme il bosse comme une bête on a pensé que l’on se reverrait peut-être en 2072!

 Si tout va bien.

 

              Photo lavieenrouge.Photo lavieenrouge ©.Graf près de Pont des Art. Paris. 

j’ai déambulé d’un pas rapide en écoutant le best of de Gilbert o’ Sullivan ( Artiste pop des années 70) vers le second arrondissement pour mener à bien une chasse aux graffitis. Impossible d’aller me perdre vers le 11° arrondissement faute de temps, mais j’ai quand même shooté un Mosko & Ass et des vitrines de magasins design haut de gamme.

 

Photo lavieenrouge.

Photo lavieenrouge.

Fauteuil Masanori Umeda + de 9000 € !

Mon âme d’enfant m’a entrainé comme une ventouse vers les vitrines du Printemps toujours aussi merveilleuses! (Voir le blog de mon amie Fée Clochette et d ‘Anne de Mes Vitrines NYC qui ont consacré un article aux vitrines du Printemps Haussmann.)

Fallait que je trouve un petit cadeau pour Lilitop, pour service rendu, soit avoir cassé ma cuisine à la masse telle une ouvrière de Germinal . chez Fauchon j’ai fait une pose, attirée pas la déco rose bonbon du décorateur Christian Biecher.

Comme j’avais un petit creux, insensiblement j’ai grimpé jusqu’au restaurant. L’accueil y est agréable et tentateur. Lorque le serveur a présenté les désserts à la table voisine j’ai scruté le plateau, et il m’a dit qu’il ne tarderait pas à revenir vers moi. Mauvaise nouvelle.

Je ne voulais pas craquer! La vérité monsieur le juge, mais lorsque je lui ai dit que j’avais rendez-vous avec mes copines à 15 heures chez Ladurée Champs Elysées il a argué qu’en 2 km j’avais le temps de digérer. Il n’avait point tort le bougre. Alors j’ai craqué pour une génoise toute dodue à l’orange.

 

Roxanne Rodriguez.

Bar de chez Ladurée Décoré par Roxanne Rodriguez

Puis j’ai flié sur les Champs…  Amylee, Fée Clochette et Empathy avions rendez-vous chez Ladurée puisque je tenais à voir les lights de Noel. Je prévoyais cocooner dans l’un des salons cosy décorés par Jacques Garcia mais Amylee a proposé que l’on aille dans le nouveau bar décoré par Roxanne Rodriguez.

Comme vous le savez je suis passionnée de déco et plus particulièrement de chaise alors j’ai été ravie de découvrir l’univers de cette décoratrice qui évolue entre Art Nouveau et déco futuriste.

Emphaty et moi avions descendu les Champs en parlant de tout et des hommes en particulier… Jusqu’à ce que nous tombions sur la vitrine de chez Colette. Nous nous sommes engouffrées mais nous n’avons rien acheté, ça vous épate?

Merci les filles d’avoir partagé avec moi, mes un an de plus!  A bientôt!

Roxanne Rodriguez: http://www.linternaute.com/femmes/itvw/0411rodriguez.shtml

Mon blog design: http://enveuxtuenvoila.wordpress.com

 

 

Graffiti: Le cas C215

 

Photo lavieenrouge. Paris 3.

 

 

 

 

Photo lavieenrouge ©

En Aout j’avais aussi photographié ce graffiti entre le quartier du Marais et celui de Beaubourg. Impossible de mettre un nom sur l’auteur. Mais lorsque je vous ai présenté les graffitis couleur fruits rouge rue des Rosiers, https://leblogdelavieenrouge.wordpress.com/2008/11/26/graffitis-de-la-rue-des-rosiers/

J’ai eu un commentaire de Choule l’artiste qui ma communiqué l’info précieuse!

il sagit donc de Christian Guèmy peintre et poète alias C215 qui a aussi publié un receuil de la nouvelle génération des arts graphiques en présentant pas moins de 65 artistes, recueil qui existe en version bleue et version rouge.

http://c.215.free.fr/

C215 parcours le monde pour laisser son empreinte sur les murs de Tel Aviv en passant par Bombay et Sao Paulo. La fécondité de son travail est hallucinante!

Sur son site vous ne vous lasserez pas de découvrir son travail et de part le monde.

http://www.flickr.com/photos/c215/

Voir aussi la superbe vidéo d’Afrobreak!

Les graffitis couleur confiture fruits rouges près de la rue des Rosiers.

 

Photo lavieenrouge.

 

Photo lavieenrouge ©

Toujours vers la rue des Rosiers…Je suis tombée sur ces magnifiques graffitis. Le problème c’est que je n’ai pas réussi à identifier l’auteur. En regardant bien je déchiffre une signature qui semble être Coco Chanel, mais ça peut être aussi bien Coca Chanel ou Caca Chanel.

Les graffitis sont cernés de rouge sang et le mur qui tombe en décripitude n’est pas sans évoquer les fresques de Pompéi.

D’autres graffitis que j’ai photographié rue des Rosiers:

 https://leblogdelavieenrouge.wordpress.com/2008/09/18/street-art-rue-des-rosiers-mosko-ass-sur-nature-revenge/  

https://leblogdelavieenrouge.wordpress.com/2008/10/05/graffiti-rue-des-rosiers-paris/

 

 

Photo lavieenrouge.

Photo lavieenrouge ©

Art urbain: Comment travaillent Blek le Rat, SUN 7 et G*

cliquez sur le titre pour voir la vidéo en grand

All rights reserved. © Itv report about illegal pasting. Broadcast in French TV / 2004

Souvent on confond Blek le Rat avec Banksy. Pas étonnant puisque Banksy avoue Blek le Rat a tracé le chemin pour beaucoup d’artistes du street art et ceci de part le monde. Cet artiste a commencé à peindre au début des années 80 et a été condamné plusieurs fois pour « dégradation de biens appartenant à autrui. »

Un ouvrage lui a été consacré:  » En traversant les murs » aux Editions Thames et Hudson.

Blek le rat.

Au fait pourquoi Blek le Rat comme pseudo?

Le pseudo est inspiré d’un personnage de BD: Blek le roc.

Un site sur lequel vous pourrez voir une diaporama sur  le travail de cet artiste.

http://blekmyvibe.free.fr/

Blek le Rat expose en ce moment à New York

Blek le Rat : the stencil-art.

Jonathan Levine Gallery.

Du 18 octobre au 15 novembre.

Ouvert du mardi au samedi, 11am – 6pm.

Entrée libre.

Graffiti rue Oberkampf (Paris): Jef Aérosol.

 

Photo lavieenrouge. 

Photo lavieenrouge ©
 
 Alors que je descendais la rue Oberkampf lors de ma petite virée parisienne en aout j’ai eu beaucoup de chance que le boucherie soit  fermée pour cause de congés annuels. J’ai pu faire une photo. Cette peinture de Jef Aérosol a été réalisé en Octobre 2007. Le collectif Le Mur avait organisé l’évènement et plusieurs volets métalliques de ce quartier ont été peints.
Vous remarquerez les petits rats peints sur le bas du volet. Un hommage selon Choule à Blek le rat pochoiriste notoire.
Beaucoup d’artistes ont participé ont travaillé sur un volet ou un mur:
Open your eyes.
Deward Gumo.
Christian Guemey.
 Suze.
Yaze;
Epsilon Point.
La signe.
Mr Lolo.
Dran.
Sun 7.
Paella:
Keffer.

Graffiti près de la rue des Rosiers. Paris.

 

Photo lavieenrouge. Graffiti quartier rue des Rosiers. Paris 4

Photo lavieenrouge ©
j’ai continué ma promenade vers une rue parallèle à celle de la rue des Rosiers.
En bas d’un mur à la patine intéressante, j’ai découvert ce pochoir représentant un chat ( Peut-être un chat de Némo) Je ne sais pas, et ce carreau de faience peint et collé postérieurement ( Vraisemblablement après la réalisation du pochoir.
Je me suis accroupie pour photographier cette petite mise en scène. C’est je crois ma plus belle découverte durant ce séjour.
Adorable Non?

ça cause graffiti, Carla, Sarko au bar  » Le petit verre »

Photo lavieenrouge. Graffiti au Pouliguen près de La Baule.

Photo lavieenrouge ©

Lors de mon dernier week-end à La Baule, i went to the market mon p’tit panier sous mon bras  en vélo au marché du Pouliguen. Comme il se doit j’ai été prendre un apéro au bar « Le petit verre » un bar ou on s’installe sur des bancs en bois au coude à coude avec ceux qui sont venus faire leurs emplettes bio.

De toute évidence avec mes voisins de table je n’étais pas en harmonie culturelle puisque l’un deux avec son chien aussi grand qu’une poupée Barbie a déclamé haut et fort et sans honte! qu’il ne voulait plus entendre parler de Sarko et de Carla. Comme vous le savez j’écoute en boucle les albums de Carla Bruni lorsque je fais du vélo à La Baule.

Nous sommes en République!

 Et puis j’ai mis mon grain de sel ( de Guérande) entre deux gorgées de Diablotine ( Rhum, vin blanc et sirop fruit de la passion) . Très vite on a causé art, blogs, sites, Carla, Sarko et graffiti. Comme quoi faire son marché c’est aussi, bien se positionner culturellement.

 Isabelle ( y avait deux Isabelle et même qu’elles regardent « Plus belle la vie » sur France 3) m’a dit que près du restau « A L’Abordage » ou ils servent des pizzas de 50 cm de diamètre, il y avait un mur avec  pas mal dee graffitis. Après avoir débattu de l’évolution de la politique en ce début de siècle

 J’ai vu ça!

Photo lavieenrouge. Graffiti au Pouliguen près de La Baule.

Photo lavieenrouge ©

Et ça aussi!

Photo lavieenrouge. Graffiti au Pouliguen près de La Baule

Photo lavieenrouge ©

J’aimerais bien connaitre l’auteur.

Mosko & ass sur Nature’s revenge. Rue des Rosiers. Paris.

 

Photo lavieenrouge. graffiti Mosko & ass. Rue des Rosiers

Photo lavieenrouge ©

En quittant la rue Charlot (Voir l’article)

je me suis dirigée je me suis dirigée tout naturellement vers la rue des Rosiers chargée d’histoire, de rires et de pleurs.
Je me suis rendue compte qu’en quelques années la rue avait changé. 
Chez Goldenberg le célèbre restaurant, c’est closed depuis l’affaire de la viande pourrie et les boutiques de vêtements de marque naissent comme naissent les champignons en Automne.
Lorsque j’ai aperçu ce graffiti de Mosko & associés sur un graf de Nature’s revenge, j’ai failli bondir de joie.
Mais ne faut-il pas garder en toute circonstance son quant à soi?
Mosko & associés?
Ce sont , deux copains, Michel et Gérard qui peignent sur les murs depuis 15 ans, des animaux afin que les murs moches deviennent plus jolis.
Tigres, girafes, éléphants, hippopotames, fourmis embellisent les murs de la ville de Paris et d’ailleurs.
Ces deux artistes travaillent aussi de temps en temps avec Némo, Mesnager, Speedy Graffito… Une belle aventure graphique.

Etes-vous une (ou un) psychopathe sur le Net?

Photo lavieenrouge. Graf PARIS 3.

Photo lavieenrouge ©

Est ce que les gens du web sont détraqués ?

La réponse est oui.

Est ce que les gens du Web sont des obsédés sexuels?

La réponse est oui.

Lorsque je prends connaissance des recherches Goolge qui aboutissent sur mon blog, je m’intérroge. Voici quelques unes:

Chaussures rouges de salope.

Comment prier Saint Antoine de Padoue.

Comment fabriquer une fucking machine.

Ferme ta gueule connard.

Je touche mes soeurs c’est mal?

Comment tricher au permis de conduire.

J’avais des tâches de rousseurs et plus maintenant.

Putes dans les vitrines à Bruxelles.

Chaussures honteuses.

Sodomie au gingembre.

Ecuyère sexy nue. ( Fri Fri merci! )

Femmes moches de quarante ans.

Femme nue avec jambe de bois.

Carla et moi c’est du sérieux.

 

Photo lavieenrouge. Pochoir près du Café Charlot Paris 3

 

Photo lavieenrouge ©

Tout le monde sait que Carla et moi c’est du sérieux depuis que j’ai découvert son second album » Comme-ci de rien n’était » Bien sûr je n’ai pas écouté que Carla cet été parce qu’il y avait aussi Julien (Doré)

Que vous dire? Que j’ écoute son album en boucle depuis presque deux mois et qu’en prime le premier album aussi. Premier album que je ne connaissais pas. J’abîme mes tympans à La Baule en faisant du vélo… Sur les parcours de golf… A la plage et dans les rues de Paris.

Dans les rues de Paris justement, près du Café Charlot dans le troisième arrondissement ou j’ai été déjeuner mercredi dernier.

J’ai découvert ces pochoirs qui ont été peints en plein milieu de la rue. J’ai donc interrompu la circulation.

Quel cadeau ces pochoirs. D’après mes renseignements Ils seraient l’oeuvre d’auteurs différents.

 Le premier serait l’oeuvre d’un homme un peu âgé déçu par l’amour.

Photo lavieenrouge. Pochoir près du Café Charlot Paris 3

Photo lavieenrouge ©

 

Pochoir près du Café Charlot Paris 3

J’ai dégainé l’appareil photo que j’ai acheté à Lilitop, celui qu’elle avait massacré à coups de poing. Il était sous garantie fort heureusement et quelques mois plus tôt l’appareil photo était passé à la machine à laver. 

Parfois je me demande si elle est normale…

Bref.

Depuis cette histoire d’amour entre Carla et moi, je chante.

Si si.

Keith Haring.


       

 

Sculpture de Keith Haring à Berlin. Photo Liliptop.

Lorsque j’ai vu pour la première fois un reportage sur Keith Haring j’ai été sidérée par la vitesse de son graphisme et par sa faculté d’ imbriquer traits et figures avec une parfaite maîtrise. A tel point que je me suis imaginée qu’il avait une case en plus.

Il a fait de son petit bonhomme son langage graphique. Petit bonhomme bourré d’énergie et de joie de vivre, évoluant dans un espace associant des couleurs complémentaires pour agresser nos rétines. Les petits bonhommes sont les acteurs de comédies burlesques ou de scènes obscènes. Ses peintures sont inspirées par la TV, la société de consommation, la religion, le sexe, la mort.

 Keith Haring a dessiné ses petits bonhommes d’une façon quasi maniaque sur tous les supports :  Trottoirs murs meubles voitures toiles bâches béton  cuir plastique tissus réverbères métro. Ses sculptures sont tout aussi complexes elles utilisent le même procédé chromatique et sont d’une telle complexité puisque les figures sont  parfaitement imbriquées révélant un équibre parfait.

 Carte postale envoyée d‘Espagne  de Lyon ( Forcément ) par JC notre ami commentateur. Publiée par LEM.

 

Commentaires

J’ai également vu un documentaire (peut être le même), même s’il n’était pas si récent…. et là j’ai été complètement bluffée en effet par la vitesse d’exécution de ses dessins.
commentaire n° : 1 posté par : mariga(z) (site web) le: 23/07/2008 09:45:05

Pas vu… mais ca me donne envie! Moi aussi je découvre ton blog (mais bizarre, je ne le reconnais pas et porutant, je connaissais le nom de ton blog, bref…), et j’aime autant le contenu que le graphisme. A très vite…
commentaire n° : 2 posté par : Material Girl (site web) le: 23/07/2008 11:28:56

Ce post est bien joli! ça donne envie de revenir par ici!
gros bec!
commentaire n° : 3 posté par : Nancy (site web) le: 23/07/2008 11:39:48

@marigaz: c’est peut-être le même documentaire rapport qu’étant mort jeune il ne doit pas y en avoir des tas. Tu te rends compte qu’il ne pratique même pas le repentir du peintre.Louche non?

@material girl: nous nous rencontrons sur les commentaires de frieda et de marigaz. Forcément à la longue ça créé des liens :)merci pour les compliments.

@nancy:bien joli grâce au talent de MA photographe Lilitop et a une jolie carte postale que j’ai reçu cet hiver.

commentaire n° : 4 posté par : lavieenrouge (site web) le: 23/07/2008 13:30:23

C’est toujours un plaisir de participer à ce blog !
Et bientôt de nouvelles photos en provenance du Sud de notre beau pays ….
commentaire n° : 5 posté par : Lilitop le: 23/07/2008 14:40:58

Bonjour,
Petit rectificatif…envoyée de Lyon (la magnifique ville de ma jeunesse , passionnant n’est il pas ? ) lieu de l’expo , tout à fait passionnante , elle…expo terminée ?
Jamais mis les pieds en Espagne…désolé…il y a confusion , il faut mettre les fiches à jour !!!
Blog toujours aussi passionnant ( ça commence à faire beaucoup )
Le soleil m’a tapé sur la tête , je pousserai la balle plus tôt dans les jours à venir…
commentaire n° : 6 posté par : JC le: 23/07/2008 15:10:49

@lilitop: un plaisir de vous éditer et je me demande s’il ne faudra pas zoner du coté de Marseille pour avoir de bon graf…Pendant ce temps là je shooterai du coté du festival.

@JC: comme votre écriture est ilisible avec tout le respect que je vous dois et qi’il me semble avoir lu le mot Espagne j’ai fait une déduction…
Départ compette 14 H O1 demain. Sous le soleil justement.

commentaire n° : 7 posté par : lavieenrouge (site web) le: 23/07/2008 22:34:37

Ses gestes étaient assez mécaniques et très surs (mais quelle rapidité!) … Je pense qu’il avait déjà une idée globale de l’ensemble en commençant à dessiner (ou peut-être pas ?!)
commentaire n° : 8 posté par : marigaz (site web) le: 24/07/2008 21:27:00

moi aussi j’ai été bluffée par sa rapidité d’excution, en particulier quand il dessinait en 3 secondes dans le métro de NY !
J’aime beaucoup le côté hyper graphique de son travail. Et puis Keith, il avait pas l’air d’avoir choppé la grosse tête…
commentaire n° : 9 posté par : modelshop (site web) le: 24/07/2008 22:28:20

c’est vraiment bien finalement la vie en rouge !

bravo

kamel
STYLE AN DTHE CITY – PARIS

commentaire n° : 10 posté par : STYLE AND THE CITY – PARIS (site web) le: 25/07/2008 01:45:54

je ne suis pas preneur mais c’est tout de même interessant de voir comment l’art a évolué depuis Duchamp
commentaire n° : 11 posté par : kerfendal (site web) le: 25/07/2008 03:58:03

Vu l’expo à Lyon et aimé (ce qui n’était pas gagné d’avance…)
commentaire n° : 12 posté par : Anna (site web) le: 25/07/2008 10:43:04

@marigaz: peut-être? J’ai même pensé qu’il avait déja préparé au trait fin le dessin mais pas sûr de tout parce que certaines personnes ont le trait rapide et sont mal a l’aise dans le repentir.Tu sais quoi? je vais essayé de me rensigner.

@model shop: en même temps il n’a pas eu le temps de l’attraper la grosse tête :( mais peut-être fait il partie de ces artistes cool comme David Hochney.

@kamel: finalement? merci en tous les cas. Mon souci est de faire toujours mieux et tant que je m’amuse…

@kerfendal: bien que Keith ne soit pas un héritier de duchamp mais celui des artistes populaires ou des précurseurs comme ceux qui ont dessiné sur les grottes de Lascaux. Mais il est nécessaire de prendre en compte l’époque dans laquelle vit l’artiste et pas seulement son travail.

@anna: parfois on trépigne d’impatience pour aller voir une expo et on ne vibre pas tant que cela en revanche on découvre une expo d’un artiste que l’on ne connait pas ou que l’on connait mais bof et c’est le coup de foudre lorsque j’ai vu l’expo de Klein (alors que bof) j’ai découvert une partie de son travail que je ne connaissais pas et aussi la personnalité de l’artiste, et ça c’est une belle rencontre.

commentaire n° : 13 posté par : lavieenrouge (site web) le: 25/07/2008 10:58:24

Mais quel genre de câlin ils se font, ces deux-là ? ;-)
commentaire n° : 14 posté par : frieda l’écuyère (site web) le: 25/07/2008 12:03:35

J’aime beaucoup ces graphismes et les couleurs vives et joyeuses. La carte me fait penser à des motifs de coussins vus chez Ikeo ce week end … ça anime tout de suite un intérieur ! ;o)
commentaire n° : 15 posté par : Emelire (site web) le: 25/07/2008 15:23:42

C’est gai! C’est gay aussi.
commentaire n° : 16 posté par : La fille de l’apothicaire le: 25/07/2008 15:38:25

En art, je n’ai jamais trop aimé les trucs ultra-simplistes au niveau du dessin. J’ai toujours eu l’impression qu’on se foutait de ma gueule. L’impression que la mise en valeur de cet art-là donne à penser à 80% de la population que l’art contemporain, c’est de la merde et que les artistes sont des fainéants sans talent.
Précurseur (avec Basquiat) du street-art, je reconnais que je dois à Keith Haring ce pour quoi je peind.
commentaire n° : 17 posté par : choule[bnkr] (site web) le: 25/07/2008 16:31:27

@frieda: mais ça ne nous regarde pas! :)

@emelire: il y a des produits dérivés keith Haring va sur le net méfie toi aussi des imitations!

@la fille de l’apothicaire: pertinente va!

@choule: En effet il est le grand frère de beaucoup d’artistes. Comme toi (mais moi c’était concernant les toiles de Basquiat) je pensais que c’était du foutage de gueule lorsque j’ai découvert les toiles de ces artistes à leur grande époque. Mais maintenant je ne dis plus ça tu penses! Je suis même admirative!

commentaire n° : 18 posté par : lavieenrouge (site web) le: 25/07/2008 18:08:17

Keith Harring mort du sida non?
Lui qui avait tant milité pour le limiter justement…
commentaire n° : 19 posté par : bam-lisa (site web) le: 29/07/2008 17:53:47

@bam lisa: oui il est mort en 1989 et s’il a milité c’est aussi parce que ses amis en sont morts avant lui.
DOMMAGE!
commentaire n° : 20 posté par : lavieenrouge (site web) le: 29/07/2008 22:58:42

 

Comment faire face aux bouderies technologiques?

 

                                 Photo lavieenrouge.Graffiti sur le port de Sète.

Vendredi 4 juillet
chlak! de rage Bernik jette sur le sol carrelé de sa cuisine son imprimante qui refuse de lui imprimer un plan.
L’imprimante toute honteuse file vers la poubelle.

Samedi 5 juillet
L’ordinateur de lavieenrouge celui qui est dans l’atelier se bloque.Blang! un coup de poing sur le bureau en verre. Une assiette de peinture rouge bien diluée sursaute et éclabousse le mur blanc.

Samedi soir
Lavieenrouge envoie un mail à Lilitop pour lui demander de faire pendant le week-end quelques clichés de champs d’artichauts.

Dimanche 6 juillet
Près d’un champ d’artichauts justement et sous la tempête Lilitop se la joue la journaliste de  presse locale mais l’appareil photo se bloque. Bing! un coup de poing dans le viseur.

Bip bip bip! fait l’appareil photo. Plus rien ne fonctionne à part le design sonore le bip bip bip bip bip bip bip bip bip bip bip bip bip bip bip bip bip bip bip bip bip bip…

 

         Photo lavieenrouge. Peinture sur une vitrine de magasin à Saint-Malo.

 

Commentaires

Dans ce post, tu parles bien de tous ces appareils électroniques qui nous font gagner un temps précieux et nous rendent la vie plus facile, c’est ça ?

Elles sont drôlement belles tes photos ; ça calme.

commentaire n° : 1 posté par : modelshop (site web) le: 11/07/2008 12:27:31

tant que c’est du matériel de loisir, pas grave, juste très énervant. Surtout quand on est loin d chez soi.
commentaire n° : 2 posté par : choule[bnkr] (site web) le: 11/07/2008 14:46:46

Vu mes déboires perso à base de Twingo et de Nikon, je compatis. Quant à mon état nerveux, il n’a donc rien de pathologique et est communément partagé. Z’étaient zen au temps du silex ?
commentaire n° : 3 posté par : frieda l’écuyère (site web) le: 11/07/2008 17:23:34

@modelshop: Oui c’est ça… Mais lorsque ça ne marche plus, nous sommes désemparés et comme on ne peut pas les engueuler on cogne.

@choule: tu sais il n’y a que moi qui m’en suis sortie puisque Bernik a débloqué l’ordi.
Lilitop va acheter un autre appareil photo et Bernik utilise mon imprimante.

@frieda: du coup lorsque j’ai lu ton post j’ai programmé cet article pour que tu dédramatises.

commentaire n° : 4 posté par : lavieenrouge (site web) le: 11/07/2008 18:49:49

Donc pas de photos d’artichauts ?
voila qui est bien dommage … Lilitop, pour une fois, on ne vous dit pas merci !!!
commentaire n° : 5 posté par : Yves le: 11/07/2008 20:22:56

conclusion: quand je voudrai changer d’appareil photo, je vous confierai mon matériel pour avoir moins de regrets
commentaire n° : 6 posté par : kerfendal (site web) le: 11/07/2008 21:48:39

Tes illustrations sont vraiment très sympas !! Comme quoi, il suffit de chercher dans sa base photo pour ne pas en froisser d’autres … au final c’est encore mieux ;))

C’est la poisse… mais bon… ce qui me met en rogne, c’est de ne pas avoir de connexion pendant qques jours !! On est accro à la blogo ou pas !?? :))

commentaire n° : 7 posté par : marigaz (site web) le: 12/07/2008 12:17:37

@yves: non mais j’ai vu ses photos prisent à Berlin. Une tuerie!

@kerfendal: oh mais moi je ne le casserais pas! je ne suis plus une enfant gâtée.

@marigaz: merci! je sais rebondir quand il le faut…sans connection pendant plusieurs jours? impensable.

commentaire n° : 8 posté par : lavieenrouge (site web) le: 12/07/2008 18:20:56

Moi j’en ai des photos d’artichauts !
Fred the Mole
commentaire n° : 9 posté par : Fred the Mole (site web) le: 12/07/2008 18:59:15

@fred the mole: et ou sont elles ces photos?va falloir que l’on me dise une fois pour toute comment s’écrit ARTICHAUT!
commentaire n° : 10 posté par : lavieenrouge (site web) le: 13/07/2008 10:16:49

 

Banksy

 

 

Commentaires

c’est tellement un plaisir de voir cet artist j’y avais consacré plusieurs post dans mes anciens blogs c’est un  » maestro » .Vive Bansky
commentaire n° : 1 posté par : francoise ha van (site web) le: 10/05/2008 12:47:51

@françoise: c’est chez toi que j’ai connu Banksy justement, avant je ne le connaissais ni d’Eve ni D’Adam.
commentaire n° : 2 posté par : lavieenrouge le: 10/05/2008 20:01:56

Oui, je lui avais moi aussi consacré un post quant j’étais allée à Londres cet automne, où au final, je n’ai rien vu, malgré car carte (grossière) du Banksi’tour…
Je dois faire un petit billet street art, car lors de mon séjour à Paris le mois dernier j’ai pris quelques trucs intéressants en photos… D’ailleurs, pour la plupart nous les avons vus ici :)
commentaire n° : 3 posté par : marigaz (site web) le: 11/05/2008 21:55:10

où est passé le film ?
commentaire n° : 4 posté par : francoise ha van (site web) le: 12/05/2008 14:25:57

@marigaz: âlors tu as eu plus de chance qui moi parceque je n’ai vu lors de mon dernier séjour parisien que Le Chat à l’entrée des Beaux Arts peut-être faut il rôder vers des quartiers plus sombres…

@françoise: la vidéo a disparu (ça c’est tout over-blog) alors je l’ai remplacé par une photo que j’aime bien.

commentaire n° : 5 posté par : lavieenrouge (site web) le: 13/05/2008 14:51:48

Curieusement c’est plutot très proche des sites hyper touristiques ! Je mets en ligne ce soir un chat perché et un Space Invaders ;)
commentaire n° : 6 posté par : mariga(z) (site web) le: 13/05/2008 16:36:04

Je sais que je radote mais j’adore cet artiste.
Bourré d’imagination (et compréhensible par tous), des spots qui tuent, de véritables actions « commando ».
Actuellement, le seul artiste street-art dont les oeuvres « out of street » battent des records de valeur dans les salles de ventes.
commentaire n° : 7 posté par : choule[bunker] (site web) le: 13/05/2008 17:30:09

@marigaz: Tu fais bien de les montrer je ne m’en lasse pas des graffitis!

@choule: tu sais j’avais mise au début une vidéo (il y en a sur You Tube) et là j’ai compris que c’était du lourd cet artiste.

commentaire n° : 8 posté par : lavieenrouge (site web) le: 13/05/2008 20:57:14

Le coté « Fenêtre sur cour « me plait infiniment Comment rendre la présence de l’oeil qui dessine par un effet « longue vue » il fallait y penser…
commentaire n° : 9 posté par : empathy le: 14/05/2008 04:12:15

@empathy: chez Banksy il y a toujours l’effet « prolongation de l’objet » par un détournement pictural.
commentaire n° : 10 posté par : lavieenrouge (site web) le: 14/05/2008 13:27:59

Monsieur Chat: Graffiti.

 http://monsieurchat.free.fr/MChat.php

Qui se cache derrière Monsieur Chat ?
C’est Thoma Vuille le père du Chat jaune orangé avec un sourire Email Diamant.
Au début Le Chat fût parfois bleu ou vert.
Il est peint à l’aérosol ou au pinceau la notoriété du chat ne cesse de grandir ( tee shirt, sticker, affiches…
On a pu l’apercevoir aussi lors des manifestations de Mai 2002.

 Il est généralement peint sur un mur et en hauteur. Le Chat se retrouve sur les murs de Paris et surtout d’Orléans ainsi que dans de nombreux pays européens.

Au centre Georges Pompidou fût projeté le film de Chris Marker « Chats perchés » Petit film simple et sans prétention. Un immense chat fut peint sur le parvis du centre Pompidou. Cependant tel un malfaiteur l’artiste fût arrêté par la police locale d’Orléans alors qu’il était en pleine création sur un mur ( ça peut aller loin la petite fantaisie créatrice) 

Monsieur Chat aime la ville. L’environnement public c’est sa toile voici ce qu’il dit «  J’utilise la rue et l’environnement public comme une toile, cherchant à proposer aux passants des fenêtres imaginatives et colorées. Je marque mes parcours, ceux que j’imagine naturels et poétiques dans l’espace urbain. Je cherche à créer des supports à la narration de la ville pour ses habitants, participant à la naissance et à l’échange d’une culture de proximité. »

Je tiens à remercier Choule pour l’ouvrage qu’il m’a offert « Langages street 2″et dans lequel j’ai pu puiser des informations.

 

par lavieenrouge
ajouter un commentaire 20 commentaire (20)    commentaires (20)    recommander Retour à la page d’accueil

Commentaires

cha ch’est vraiment pas mal, je n’ai pas vu le graffiti du côté des beaux arts, peut être est t-il dans la cour intérieure, que je n’ai plus fréquenté depuis fin 80. commentaire n° : 1 posté par : KERFENDAL (site web) le: 06/04/2008 09:04:01 @kerfendal: non il est visible lorsque vous descendez rue Bonaparte vers la Rive Droite. Le graf est près de la grille d’entrée sur le mur droit. Je l’ai vu! commentaire n° : 2 posté par : lavieenrouge (site web) le: 06/04/2008 10:59:32 quoi des chats sur les murs de Paris mais je n’étais pas au courant , mes chats m’ont rien dit ! ils sont jaloux commentaire n° : 3 posté par : francoise ha van (site web) le: 06/04/2008 13:02:08 @Françoise : habille tes chats en jaune. Ils ne seront plus jaloux.
Il rend toujours de bonne humeur le félin de Monsieur Chat avec son large sourire.
Justement, ce matin, sur le trajet-retour de ma séance « pochoirs », j’ai trouvé moins excitante cette sensation que je ressent à chaque voiture qui ralentit dans mon dos (on imagine une voiture de police alertée par un passant alors qu’il ne s’agit que d’une voiture qui ralentit pour tourner ou se garer).
Même si déambuler dans un tribunal peut être une expérience intéressante, j’aimerais m’en passer.
On devient soucieux avec l’âge…
Alors longue vie à Monsieur Chat et son maitre. commentaire n° : 4 posté par : choule[bunker] (site web) le: 06/04/2008 15:04:22 Il n’est pas passé par la Guadeloupe monsieur Chat ??? ou alors il a un admirateur du côté de Baie Mahault ( au centre de l’ile ) on a un fort beau chat me semble t il sur un mur en hauteur ! commentaire n° : 5 posté par : Miss Kin (site web) le: 06/04/2008 15:15:58 J’ai envie de dire chat-alors! c’est génial!
sinon c’est bien connu, les poulets n’aiment pas les chats! commentaire n° : 6 posté par : M1 (site web) le: 06/04/2008 15:48:10 Je n’aime pas son côté carnassier, je préfère Garfield ! commentaire n° : 7 posté par : sunny le: 06/04/2008 17:18:11 @françoise: il va falloir une bonne fois pour tout rétablir la communications avec tes petites bêtes! bien sûr que tes chat connaissent le Chat! mais tu sais la jalousie…

@choule: si tu ne craignais rien est ce que tu aurais le même plaisir à peindre les murs? ça fait partie du jeu de jouer au chat et à la souris…mais tu nous fou les boules quand même je te cache pas.

@miss kin: le chat ne sévit partout sauf en Afrique donc c’est bien possible tu sais ce qu’il te reste à faire: photographier le graf et me le communiquer.

@M1: ta réflexion a du sens :)

@sunny: connais pas je vais encore devoir me documenter! tu sais que tu me fais faire des oeuvre sup! j’ai Bill Evans sous le coude et Keith Haring. commentaire n° : 8 posté par : lavieenrouge (site web) le: 06/04/2008 18:47:34 lavieenrouge, tout ce que je dis a du sens ;) surtout quans ça n’en a aucun :)
sunny, moi aussi j’ai tendance a préférer Garfield, j’ai bien son côté chat bobo, son côté fainéant :)
lavieenrouge, je peux pas croire que tu connais pas Garfield!! mais c’est chat-d’oeuvre!!! :) commentaire n° : 9 posté par : M1 (site web) le: 06/04/2008 19:04:17 @sunny et M1: les enfants j’ai été me documenter et bien non je ne connais pas! étant donné qu’il a été créé en 1978 et étant donné mon âge y a pas eu convergeance :( commentaire n° : 10 posté par : lavieenrouge (site web) le: 06/04/2008 19:34:43 Il est sympa ce chat au sourire diamant!!! Mais je ne l’ai encore jamais croisé dans les rues de Paris!!! Pourtant je ma balade pas mal le nez en l’air… commentaire n° : 11 posté par : Fee Clochette (site web) le: 07/04/2008 00:09:11 je verrai plus jamais le chat email diams’ pareil.
Il me fait penser au british short hair d’Alice au pays des merveilles commentaire n° : 12 posté par : Nahimage (site web) le: 07/04/2008 15:04:24 @fée clochette: lors de mon dernier séjour à Paris c’est le seul graf que j’ai vu sur les murs!

@nahimage: oula tu vas me donner du travail je ne connais pas tout ça :) commentaire n° : 13 posté par : lavieenrouge (site web) le: 07/04/2008 19:05:01 j’ose à peine l’avouer, je ne vais pas me faire que des amis, mais j’aime pas trop les chats… en revanche, j’adore lever les yeux quand je marche dans Paris, les tags sont placés de plus en plus haut, c’est très impressionnant et surtout très joyeux. Vu du métro aérien, c’est un bonheur. commentaire n° : 14 posté par : modelshop (site web) le: 07/04/2008 20:28:54 J’adore ce graf ! et cette dentition : un rêve !!! commentaire n° : 15 posté par : lilitop le: 07/04/2008 20:37:17 Très ludique et très mignon ce chat! commentaire n° : 16 posté par : Anne (site web) le: 07/04/2008 21:41:33 @model shop: comme toi j’ai peur des chats d’être griffée plus exactement:)

@lilitop:alors de retour de Paris lilitop?des achats?

@anne: je me demande comment je réagirais si on me peignait un chat sur mon mur…je médite. commentaire n° : 17 posté par : lavieenrouge (site web) le: 08/04/2008 07:37:31 J’aime beaucoup ces chats que j’ai déjà vu en photo sur des articles de street art…. même si l’animal en lui même me fout les jetons et reste pour moi un prédateur, celui ci a un regard sympathique ! commentaire n° : 18 posté par : marigaz (site web) le: 08/04/2008 20:32:10 J’aime bien le chat
ça fait longtemps que je le vois
même à l’étranger !

FtM commentaire n° : 19 posté par : Fred the Mole (site web) le: 09/04/2008 20:24:39 je ne peux qu’approuver… et espère très vite en croiser un… pour lui faire à mon tour mon sourire émail diamant… en revanche, pour les ailes, faudra repasser ;-) commentaire n° : 20 posté par : Le Chat (site web) le: 15/04/2008 11:58:43

Street art.

En haut de l’affiche: Choule!

15884794.jpg

En cliquant sur les liens du blog de Françoise Ha Van j’ai découvert celui de Choule.
Notre ami est un artiste atypique.
Alors que je m’étonnais qu’il photographiait ses oeuvres accrochées dans l’espace urbain il me fit cette réponse:

14687629.jpg

« Non seulement je les photographie en extérieur mais en plus je les y laisse. Non pas pour les exposer aux passants, pas plus pour « décorer » la ville, ni pour me faire connaitre (je n’ai pas de style reconnaissable).
Je me sers de la rue comme d’une poubelle. 80% de ce que je peinds y passe et disparait (pour info la loi punit d’amende tout dépôt d’objet sur la voie publique).
C’est en feuilletant le livre Street Logos que je suis resté scotché devant le travail de Adam Neate.

Une peinture sans valeur prend tout d’un coup de l’intérêt accrochée et photographiée dans la rue.
 Et puis la « philosophie » d’Adam Neate me plait bien. Peindre pour le plaisir sans chercher à vendre ses oeuvres. Dans ces expos, ces toiles sont à emportées gratuitement. Une sorte de nihilisme artistique, non ?
– – –
Et la rue laisse tellement de liberté de styles et de thèmes.
Chez moi, graffitis et affiches sont venus plus tard et se prêtent mieux à certains dessins. Mais pour moi, le must, c’est les bois ou les toiles peints abandonnés dehors. Faut dire aussi que j’ai toujours quelques scrupules à graffiter les murs.
Sortir pour bazarder mes peintures m’amuse, chercher la bonne place pour une photo qui mette en valeur le dessin et l’environnement me stimule.
 Je ne suis qu’à moitié fou.

undefined

Avec Choule nous sommes loin de la spéculation de l’artiste sur le marché de l’art.Ce qui est étonnant c’est la diversité de cet artiste fécond: Dessins, peintures graffitis, mais aussi le bidouillage numérique.

Et ça fait du bien!
Choule a aussi le sens de l’humour! Son blog que certains connaissent déjà est une bouffée d’air dans ce monde virtuel de plus en plus formaté!

par lavieenrouge
ajouter un commentaire 19 commentaire (19)    commentaires (19)    recommander Retour à la page d’accueil

Commentaires

Je cours voir ça!!! commentaire n° : 1 posté par : Soéla (site web) le: 06/02/2008 11:25:00 De la folie tellement que j’aime ça !!!!! Un véritable artiste. commentaire n° : 2 posté par : nina de zio peppino (site web) le: 06/02/2008 12:20:40 Bonjour Lavieenrouge.
Oh … ça me plait beaucoup comme démarche … Je vais aller voir son site fissa. Merci pour ces infos ;o)
Excellente journée. commentaire n° : 3 posté par : Catherine (site web) le: 06/02/2008 13:53:48 j’aime beaucoup ce qu’il fait et je pense que c’est un très grand dessinateur artiste …j’aime sa démarche et il trouve toujours des histoires invraisemblables à nous dire agrémenter d’un dessin ….je ne suis pas sur qu’il soit conscient de sa valeur !!!! commentaire n° : 4 posté par : francoisehavan (site web) le: 06/02/2008 18:41:26 @soéla: j’espère que cela te plaira!

@nina de zio peppino: bienvenue! peut-être le connaissais tu déja?

@catherine: c’est assez rare en effet de laisser ses oeuvres in situ c’est aussi la raison pour laquele j’avais envie de parler de lui! et puis j’aime bien ses petits personnages…

@françoise: un artiste n’a jamais consience de sa valeur je crois.En bien ou en mal d’ailleurs. Ce que j’aime chez Choule c’est sa spontanéité! commentaire n° : 5 posté par : lavieenrouge (site web) le: 06/02/2008 19:37:44 Coucou, c’est moi que voilou.
En lisant l’article j’ai rougi (normal, c’est la vie en rouge), et encore plus en lisant vos commentaires. Ca me gène, presque. Mais c’est vraiment plaisant et j’apprécie l’honneur que tu me fais lavieenrouge (et à Françoise aussi qui avait montré qq de mes travaux sur son blog).
Donc encore merci à toi. D’autant que tu as repris un texte qui résume bien ma pensée.
Bon, mais maintenant que j’ai vu le beau cadeau fait à la gagnante du concours « collages », pas question que je rate le prochain. Moi aussi j’en veux un (ah, faut gagner ? On mettra le paquet!). commentaire n° : 6 posté par : choule[bunker] (site web) le: 06/02/2008 20:29:23 trés interessant commentaire n° : 7 posté par : KERFENDAL (site web) le: 06/02/2008 22:02:23 Oui tout a fait celà vous ne trouvez pas? commentaire n° : 8 posté par : empathy le: 07/02/2008 08:50:48 J’adore ce que fait cet artiste !! Il laisse vivre son oeuvre dans la rue sans se préoccuper de ce qu’elle devient. Après son intervention, l’oeuvre devient indépendante. C’est fort comme concept ! La deuxième photo avec le personnage sur la balançoire, c’est un carton ou un mannequin ??? j’arrive pas à voir ? En tout cas, bravo Choule !
PS : au fait Miss Red, je parle de toi dans mon billet de ce jour, bye ;) commentaire n° : 9 posté par : Amylee (site web) le: 07/02/2008 09:46:28 @kerfendal et empathy: la démarche de laisser les oeuvres derrière soi est une démarche forte loin des magouilles de certaines galeries!

@amylee: je pense que le personnage a été travaillé au noir puis le squelette a été dessiné ensuite c’est probablement un enfant qui pose pour la photo… Choule nous le dira. Et merci pour ton article! commentaire n° : 10 posté par : lavieenrouge (site web) le: 07/02/2008 10:32:16 J’ai été me balader sur le site vitriolé de Choule… j’aime bien ce genre d’attentats artistiques ;)
Tout l’inverse d’un artiste megalo ! je l’ai mis dans mon netvibes pour suivre un peu tout ça :) commentaire n° : 11 posté par : mariga(z) (site web) le: 07/02/2008 17:24:13 hey les filles j’ai reçu le collage
il est magnifique le papier et le ruban rouge !!! of course
il trône dans ma bibliothèque !!! je vais le voir tous les jours !!! merci ! commentaire n° : 12 posté par : francoise ha van (site web) le: 07/02/2008 19:53:51 @marigaz: Attentat artistique tu dis j’aime bien la formule!

@françoise:une bonne chose! j’ai trouvé le thème du prochain concours! commentaire n° : 13 posté par : lavieenrouge (site web) le: 08/02/2008 11:25:00 Super de découvrir un artiste tu as raison pour la bouffée d’air pur … commentaire n° : 14 posté par : Nikki (site web) le: 09/02/2008 03:48:26 @nikki: pour ses voeux il avait fait créé un paquet cadeau pour chacun de ses commentateurs et il les avait accroché dans la nature! commentaire n° : 15 posté par : lavieenrouge (site web) le: 09/02/2008 15:56:36 Effectivement, c’est un très bon blog comme il en existe que peu, j’y vais très souvent en plus il y’a une bonne ambiance dans les coms. :) commentaire n° : 16 posté par : Querelle (site web) le: 10/02/2008 03:40:03 @querelle: j’ai eu peur en voyant ton pseudo j’ai cru à un troll! merci pour l’appréciation de ce blog…on s’amuse et on se cultive! elle n’est pas belle la vie? commentaire n° : 17 posté par : lavieenrouge (site web) le: 10/02/2008 10:57:48 Bien trouvé Amylee, l’enfant triste sur la balançoire est peint sur du carton accroché à 2 cordes. Il porte ce déguisement qu’on voit parfois dans les carnavals mortuaires mexicains ( ou ailleurs). J’avais repéré cette balançoire à l’arrière d’une vieille maison détruite à la sortie de la ville. Un jardin fantôme.
Et encore merci pour vos comm’ et tout particulièrement lavieenrouge. commentaire n° : 18 posté par : choule[bunker] (site web) le: 10/02/2008 11:14:22 Physiquement je ressemble à un troll mais je n’en suis pas un, en vrai :) mdr commentaire n° : 19 posté par : Querelle (site web) le: 10/02/2008 12:51:32

Graffiti à Barcelone!

 

Graffiti à Barcelone

Voici le petit mail de la Fée Clochette que j’ai reçu accompagné du graf qu’elle a photographié à  Barcelone lors de son escapade.

Bonsoir La vie en rouge!
 
Un dernier petit cadeau de Barcelon’Art pour ta collection…
J’ai réalisé cette photo lors de mon ascension vers le merveilleux Parc Güell. Ce graf se trouve sur le toit d’un immeuble… Et j’étais très loin pour prendre la photo mais mon Canon est merveilleux!!! Il me permet de faire de la macro de grande qualité et de capter des détails intéressants de très loin… 
 
Je ne pouvais éviter les grillages devant le graf pour la prise de vue  mais je trouve ce détail très intéressant, dressé comme un rempart devant ces « bad boys »…
Graffiti à Barcelone

Photo Fée Clochette: Graffiti à Barcelone

Allez plus haut avec la Fée Clochette.

f--e-clochette.jpg
Fée Clochette.

Voici le petit mail de la Fée Clochette que j’ai reçu accompagné du graf qu’elle a photographié à  Barcelone lors de son escapade. Bonsoir La vie en rouge!   Un dernier petit cadeau de Barcelon’Art pour ta collection… J’ai réalisé cette photo lors de mon ascension vers le merveilleux Parc Güell. Ce graf se trouve sur le toit d’un immeuble… Et j’étais très loin pour prendre la photo mais mon Canon est merveilleux!!! Il me permet de faire de la macro de grande qualité et de capter des détails intéressants de très loin…    Je ne pouvais éviter les grillages devant le graf pour la prise de vue  mais je trouve ce détail très intéressant, dressé comme un rempart devant ces « bad boys »…
F--e.jpg

  Fée clochette n’avait pas pu participer au concours de graf faute de temps puisque Fée Clochette n’est  pas seulement une bloggeuse mais une créa de talent.
 Allez voir son site pour y découvrir ces merveilleux bijoux !

par lavieenrouge
ajouter un commentaire 6 commentaire (6)    commentaires (6)    recommander Retour à la page d’accueil

Commentaires

Dommage pour le concours, Fée Clochette était une concurrente de choc ! commentaire n° : 1 posté par : Frieda l’écuyère (site web) le: 18/11/2007 14:48:58 je vois que les problèmes drivers sont résolus donc tout va bien ! commentaire n° : 2 posté par : francoise ha van (site web) le: 19/11/2007 00:06:27 Merci beaucoup pour ce post! Je suis vraiment très touchée…
Je trouve que ces photos font beaucoup d’effet sur ton blog! Elles ont trouvé leur place… commentaire n° : 3 posté par : Fée Clochette (site web) le: 19/11/2007 00:56:04 La photo du grillage est très forte et tellement d’actualité. Bravo Fée Clochette ! commentaire n° : 4 posté par : sunny le: 19/11/2007 09:07:17 @frieda: mais il y a toi aussi! j’espère que vous avez bien travaillé.
@françoise: oui! j’ai eu confiance et au final tout est rentré dans l’ordre!
Et le jour ou je retrouverais les drivers je rigolerai bien!Il me narguent quelque part chez moi.
@fée clochette: merci à toi aussi, ça m’a fait plaisir!
@sunny: la parisienne on souffre des grèves?ou la parisienne à un vélo? commentaire n° : 5 posté par : lavieenrouge (site web) le: 19/11/2007 14:26:52 superbe ce graf, utiliser un télé est bien utile de temps en temps! commentaire n° : 6 posté par : KERFENDAL (site web) le: 20/11/2007 11:16:36

La vérité rien que la vérité monsieur le juge!

 

 

Photo lavieenrouge.Graffiti à Barcelone

Photo lavieenrouge.Graffiti à Barcelone

Depuis quelques jours il y a comme un malaise.
Un tournevis acheté à Rome a mystérieusement disparu. 
 
Historiquement voici les faits.
J’ai utilisé un tournevis acheté à Rome que Bernik ( le maître de feu Moustik) m’a prêté.
J’ai donc démonté les armatures de mon lit à baldaquin pour changer les rideaux et après avoir revissé l’armature, j’ai posé le tournevis acheté à Rome sur ma table de nuit, donc à sa place.
Quelques jours plus tard j’ai rendu le tournevis acheté à Rome à Bernik. Je m’en souviens très bien, la vérité Monsieur le Juge !
Bernik m’a dit qu’en effet je lui ai bien tendu SON tournevis acheté à Rome mais qu’il ne l’avait pas pris. Sur cet acte manqué il ne s’explique pas .
Préférant m’accuser et diffuser la rumeur malsaine comme quoi je suis tout à fait capable de jeter SON tournevis acheté à Rome avec les épluchures, il a passé plus d’une semaine les mains jointes comme Gudéa, tandis que le tableau des charges concernant le bricolage est devenu de plus en plus vertigineux.

 
J’ai consacré la moitié d’une moitié d’un après midi à le rechercher.
Comme par enchantement j’ai retrouvé une chaussure pied gauche, mais j’ai jeté la chaussure pied droit il y a un mois !J’ai retrouvé aussi une paire de chaussettes à pompons qu’affectionnent les golfeuses dans le tiroir à chaussettes.Ce qui me laisse perplexe c’est que ça fait trois mois que je cherche ces chaussettes, dans ce même tiroir .
Ce matin j’ai observé chez Bernik un entrain suspect et lorsque je lui ai fait part avec une tête d’enterrement que c’est une pitié de ne pas mettre pas la main sur ce foutu tounevis même si celui-ci a été acheté à Rome, il a eu un sourire en coin. 
 

Après avoir été acheté hier un tournevis jaune et noir, pour qu’on le repère de loin, il a retrouvé l’autre tournevis acheté à Rome dans un sachet pharmaceutique avec ses médicaments.

Sur les mise en garde de la notice de ses médicaments il est écrit :
Prédispose aux constipations, aux vertiges,à la somnolence,aux pertes de mémoire.
Je vous laisse juge.

Les jeux sont faits!

 

graf-sunny.jpg
Sunny.

A-FILLE-DE-FRIEDA.jpg
La fille de Frieda l’écuyère.

chantal-beuvelet.jpg

Chantal Beuvelet.
 

 

 
Voici les trois plus belles photos de graf que j’ai reçu parmis d’autres photos non déméritantes mais il fallait faire un choix.
 
La première a été envoyée par Sunny, et là Sunny a cliqué fort puisque le jour ou j’ai reçu son graf je m’apprêtais à faire un article sur l’auteur de son graf à savoir l’artiste Nemo, article à paraître très prochainement.
Sunny a pris la photo dans le quartier de Beaubourg, le graffiti n’existe plus. Quelle pitié !
Et comme dit la chanson: Sunny i love you !
 
La seconde photo est l’œuvre de la fille de Frieda l’écuyère, je dis bien la fille, qui vole donc la vedette à sa mère. Bon cadrage, le graf est dynamique !.
 La photo a été prise à Belfort, mon Dieu c’est dans le Jura ou je me trompe ? bravo la fille de Frieda l’écuyère !
 
La troisième photo m’a été envoyée par Chantal Beuvelet, bloggeuse ou pas bloggeuse ?
Cette photo est en troisième position parce que le cadrage du haut de la photo qui est un peu trop brutal me gène un peu .
Mais j’aime beaucoup ce chien qui tranche sur le fond..
 
J’ai donc privilégié le graffiti Street Art exclusivement, pour faire suite aux articles que j’avais déjà consacré ultérieurement.
 
Merci à vous tous d’avoir participé, j’ai eu beaucoup de plaisir à découvrir vos clichés qui vont me permettre de faire de nouveaux articles. 
Pour les plaintes et doléances vous pouvez me contacter bloglavieenrouge@hotmail.fr 
j’accepte les dons.

Commentaires

magnifique graffitti celui de sunny est spectaculaire et est celui que je préfère tellement poétique , bravo chapeau bas d’avoir été là au bon moment .
commentaire n° : 1 posté par : francoise ha van (site web) le: 25/10/2007 11:17:23

Ah la la MERCI !!! Bravo aussi pour le coeur couronné de la fille de Frieda l’Ecuyère, quelle puissance ! On vient de me donner une adresse où il y a un très grand tag de Némo, je vais aller le photographier.
commentaire n° : 2 posté par : sunny le: 25/10/2007 11:52:52

je suis d’accord avec votre choix, superbes photos qui seront autant de documents sur cette tranche d’années
commentaire n° : 3 posté par : Kerfendal (site web) le: 25/10/2007 12:11:45

Oh la la, quelle heureuse surprise ! Je ne m’attendais pas du tout à ce que cette photo soit parmi les gagnantes ! D’autant que les deux autres photos sont superbes. Je vais prévenir ma fille, puisque c’est elle qui était allée à la chasse aux graffs. Elle viendra voir ça ce week-end lorsqu’elle sera de retour. Et Belfort c’est dans le Terrritoire du même nom, ce tout petit département niché en bordure de l’Alsace et de la Suisse.
commentaire n° : 4 posté par : Frieda l’écuyère (site web) le: 25/10/2007 13:04:36

@françoise: merci d’avoir participé et je garde sous le coude ta photo pour un article Grottes de Lascaux.
@sunny: j’aime beaucoup les graf de Nemo la semaine prochaine je vais faire un article sur lui, en tous les cas ton choix était très bon!
@kerfendal: merci aussi d’avoir participé à la dernière heure! mais comme ce sont des collages je les garde sous le coude, d’autant qu’il y a deux photos très intéressantes et très bien cadrées. J’espère que vous m’accorderez les droits temporaires de publication.
@Frieda: ce qui est amusant c’est ton nom sur le graf alors qu’il ne t’était pas destiné… je pense que lorsque ta fille t’a montré cette photo tu as été émue…
commentaire n° : 5 posté par : lavieenrouge le: 25/10/2007 15:15:55

Oui, c’est vrai, c’est un joli cln d’oeil. T’as vu, c’est ma journée aujourd’hui, avec en plus la couv’ Martine !
commentaire n° : 6 posté par : Frieda l’écuyère (site web) le: 25/10/2007 17:59:31

quelles belles idées mon préféré est le 2ème celui découvert par la fille de Frieda
commentaire n° : 7 posté par : fvormese le: 25/10/2007 18:49:27

ce serait bien de voir les autres non ? j’ai envoyé lascaux pas dans l’espoir de gagner , mais parce que c’était l’origine du graffitti …un clin d’œil en quelque sorte ; j’ai failli faire une photo de mon manteau qui a été graffitté par Futura 2000
commentaire n° : 8 posté par : francoise ha van (site web) le: 25/10/2007 21:12:04

Un très bon choix! J’aime tout partuculièrement la première photo…
commentaire n° : 9 posté par : Fée Clochette (site web) le: 26/10/2007 00:18:38

Ah merci j’adore le graff et peinture de rue !!
je suis fan de Fafij’ai decouvert Nemo et Mesnager à une expo au gymnase des blancs manteaux dans le mari il ya qq années, et deouis je les traques sur les murs dans le 20eme et 18em &…
la troisieme photo est vraiment etonnante !!
commentaire n° : 10 posté par : abigoudi (site web) le: 26/10/2007 10:21:21

Bravo bravo
J’adore le 3ème graff, le cadrage décalé me plaît pour ma part.
C’est quand le prochain concours que je tente ma chance?
commentaire n° : 11 posté par : Pela (site web) le: 26/10/2007 15:29:20

il faut continuer le graffitti-contest ou les belles lettres ou je ne sais pas quoi ???!!!!
commentaire n° : 12 posté par : ha van (site web) le: 26/10/2007 15:39:47

oui, ce serait bien de voir ce qu’ont photographié les autres, juste comme ça. J’aime bien malgré tout la photo du chien sur la porte rouge abîmée.
@Francoise, mazette! Une fringue marquée du sceau de Futura. Tu es emmitouflée dans de l’or.
commentaire n° : 13 posté par : choule[bunker] (site web) le: 26/10/2007 17:24:57

Merci, ça fait super plaisir !
J’aime beaucoup la porte du chien qui est super riche, et n’avais pas remarqué, au début l’icone funky à gauche.
commentaire n° : 14 posté par : Ptite girl le: 26/10/2007 18:36:25

Elle est modeste et ne l’a pas dit : Ptite Girl, c’est l’auteur de la 2e photo. Ma fille, donc !
commentaire n° : 15 posté par : Frieda l’écuyère (site web) le: 27/10/2007 00:02:48

Elle est modeste et ne l’a pas dit : Ptite Girl, c’est l’auteur de la 2e photo. Ma fille, donc !
commentaire n° : 16 posté par : Frieda l’écuyère (site web) le: 27/10/2007 00:02:57

@françoise: no soucy il y aura un autre concours graf mais pour le moment on va faire de l’art mail!
@abigoudi: une connaisseuse? dommage qe tu n’ait pas participé!
@Pela: va y avaoit un concours d’art mail peut-être que tu pourras déployer ton talent?
@fvormese: tu as de la colle et des crayons de couleur chez toi?
@choule: j’ai ton blog à l’oeil tu sais…
@ptite girl: on dit que tu es humble même dans la veste zaraciaga que tu as piqué à ta mère…
@frieda: tu es fière de ta fille hein? heureusement qu’elle, elle participe.
commentaire n° : 17 posté par : lavieenrouge le: 27/10/2007 11:31:24

Message perso pour P’tite Girl: si tu aimes l’icone funky à gauche, je t’en envoie une géniale, un graf fait par un américain de passage sur Paris que j’ai photographié, et qui lui aussi a disparu, le graf, pas l’américain ! Donne moi ton email.
commentaire n° : 18 posté par : sunny le: 27/10/2007 12:56:56

oui bonne idée, c’est sympa
voilà mon mail : bamalizzard@yahoo.fr
commentaire n° : 19 posté par : bam-lisa le: 27/10/2007 17:11:29

une séance d’art-mail, très bonne idée, j’ai hâte.
commentaire n° : 20 posté par : choule[bunker] (site web) le: 27/10/2007 20:16:09

Et sunny aura compris, Bam-Lisa et Ptite girl c’est la même. Ah la la !
commentaire n° : 21 posté par : Frieda l’écuyère (site web) le: 27/10/2007 22:01:22

Je l’ai prise aussi cette photo du pochoir de Nemo… C’est à partir de cette photo que j’ai fait l’art postal pour Roswitha Guillemin que vous postez un peu plus loin… Je suis vraiment étonnée de trouver dela ici…
commentaire n° : 22 posté par : Geneviève (site web) le: 29/06/2008 17:28:48

 

  

Vous avez vu?

 

6emeia-saopaulo-brazil-contextual-face.jpg

 

6emeia.Sao Paulo.
http://www.ekosystem.org
 

 

sewerart-sao-paulo.jpg

 

6emeia.Sao Paulo.
http://www.ekosystem.org
 

 

underfeet3.jpg

Commentaires

Ah la la celui avec la carotte est tellement génial !!! Est-ce qu’on a le droit d’en envoyer un autre ?
commentaire n° : 1 posté par : sunny le: 16/10/2007 13:27:57

A y est, j’ai les photos (ben oui j’en ai deux, j’ai le droit ?). Mais elles ne peuvent pas rivaliser avec celles-ci, si réussies !
commentaire n° : 2 posté par : Frieda l’écuyère (site web) le: 16/10/2007 15:22:46

Mon préféré est celui avec la carotte! Génial!
commentaire n° : 3 posté par : Anne (site web) le: 16/10/2007 16:13:55

OUI! vous pouvez envoyer autant de photos que vous voulez… je choisirais les plus pimpants (3) mais pas du même auteur
commentaire n° : 4 posté par : lavieenrouge le: 16/10/2007 18:06:20

c’est trop mignon tout ça , j’adore voir des choses qui me surprennent
commentaire n° : 5 posté par : ha van (site web) le: 16/10/2007 20:23:46

Difficile de trouver aussi bien à Paris, ici on est plutôt confronté aux Tags imbéciles et répétitifs rarement au sercice de l’imagination, mais je ferai de mon mieux pour trouver quelque chose.
commentaire n° : 6 posté par : Kerfendal (site web) le: 16/10/2007 22:43:10

Tu mets la barre très haut! Difficile de lutter devant ces réalisations si bien trouvées…
Je n’arrive pas à remettre la main sur mes photos et ça m’agace!!!
commentaire n° : 7 posté par : Fee Clochette (site web) le: 16/10/2007 23:24:50

@françoise: je me doutasi qu’ils te plairaient et j’en ai d’autres qui vont te scier les pattes!
@kerfendal: attention! il n efaut pas confondre tag et graffitis… je ne présente jamais de tag je n’y suis pas sensible.Normalement vous devriez au moins en voir un, dans votre quartier?
@fée clochette:et puis un jour alors que tu chercheras autre chose tu tomberas dessus… une vraie pitié!
@féé clochette
commentaire n° : 8 posté par : lavieenrouge le: 17/10/2007 10:18:54

En tout cas aujourd’hui j’ai enfin trouvé les accroches pour les oreilles non percées!!! :-)
commentaire n° : 9 posté par : Fee Clochette (site web) le: 17/10/2007 22:17:59

j’adore la tranche de fromage c mon côté caramelle
j’ai fait une collection de graffitis des zantipub depuis trois ans , mais ils sont violents
commentaire n° : 10 posté par : fvormese le: 19/10/2007 19:19:32

je remercie Françoise Ha Van de m’avoir mis sur la voie de ton site. Il propose de l’art (dont du street-art) et il est vivant. Tout pour me plaire.
Bonne idée de détournement de la voirie à l’image de Roadsworth de Montreal avec ses passages piétons détournés.
commentaire n° : 11 posté par : choule[bunker] (site web) le: 23/10/2007 15:54:23

@choule: merci! et françoise suit mon blog depuis 18 mois et réciproquement…
Depuis quelques mois je m’intéresse au street art loin des bla bla et des divagations des observateurs retribués par la presse.
commentaire n° : 12 posté par : lavieenrouge le: 23/10/2007 19:01:51

Chez Yves Rocher le monde est stone!

Photo Bernik. Graf de Pez

Photo Bernik. Graf de Pez

 

Dans ma ville tentaculaire, une jeune femme au teint déprimé me tendit un flyer, en fait un bon de réduction de 50% pour tout achat chez Yves Rocher.

J’ai calculé fissa que j’allais faire une affaire ayant justement besoin d’un poudrier supplémentaire pour le laisser dans ma Smart ou dans mon sac de golf.
Approcher le rayon maquillage fût aussi difficile que pour Evelyne Thomas de présenter une nouvelle émission en Prime Time.
Quant au choix du rayon maquillage j’ai constaté que c’était le minimum vital !
J’ai fait la queue patiemment, en observant Force de Vente au comptoir qui débitait les offres promotionnelles sur un ton monocorde et rapide et sans sourire en prime, puisque c’était un jour à moins 50% .
J’ai lâché l’affaire.
En sortant j’ai été happé par la réedition d’une eau de toilette. Je tenais toujours en main mon bon de réduction.
J’ai fait à nouveau la queue patiemment, et j’ai aperçu comme par enchantement ou presque, une autre Force de Vente à la caisse dont le soin capillaire révèlaient une pénurie de shampoing dans sa salle de bain et au bas mot dix centimètres de racines noires sur une longueur rousse.
Je me suis arrachée de là !
L’image de marque Yves Rocher à sacrément besoin d’un coup de chlorophylle.
Tout y est à moins 50%! le concept store, le choix et le sourire de Force de Vente.

Commentaires

j’adore le graffiti avec des cerises , quand j’étais petite j’avais une robe que j’adorais avec des cerises que je mettais tous les jours ou presque j’ai soudain regretté d’avoir grandi et de voir ma robe dans le placard ..ça m’est resté …les cerises
je ne crois absolument pas à la cosmétologie , c’est du chimique , le bon vieux savon fait l’affaire ….
commentaire n° : 1 posté par : francoise ha van (site web) le: 21/10/2007 15:32:10

Moi vivante je ne te laisserais pas acheter du fond de tein Yves Rocher ! Tu vas avoir des boutons !!!
Faut croire que j’ai du t’envoyer des ondes à distance pour t’empêcher d’acheter ça… hu hu….
Je suis très contente que tu aies changé de plateforme de blog. Effectivement, le confort de lecture est appréciable !
commentaire n° : 2 posté par : Sonia, MISS BLOG 2007 (site web) le: 21/10/2007 21:07:18

Ouah, ça casse!!!!!!!!!!!!!!!!! Le pire, c’est que je suis d’accord avec toi. C’est peut être pour ça que je suis partie!
commentaire n° : 3 posté par : Anne (site web) le: 21/10/2007 22:29:34

@Je pense que l’on garde en mémoire le « habits » que l’on aimait enfant j’écris habits parce que je ne disais pas le mot vêtement. J’ai aussi des souvenirs de robes et de maillots de bain.
Un robe en flanelle grise avec une ceinture en plastique rouge en forme de fleur de chez Nathalys je crois.
@Miss blog: pour le fond de teint c’est fait et refait! mais je n’ai pas de bouton j’en ai jamais! Na!
@Anne: j’ai réalisé sur mon transat cet APM que j’avais lu quelque chose te concernant chez Yves Rocher tu imagines ma tête quand j’ai relu que TU ETAIS RESPONSABLE DU NOUVEAU CONCEPT MARKETTING CHEZ YVES ROCHER A L’INTERNATIONAL! ça ne s’invente pas…Alors quoi?
commentaire n° : 4 posté par : lavieenrouge le: 21/10/2007 23:16:21

Déjà le concept de la réduc permanente montre qu’il y a un problème. Le seul produit que j’aime chez Yves Rocher, le secret d’essence de rose, pour lequel un effort a été fait et qui est un vrai parfum de rose.
commentaire n° : 5 posté par : Frieda l’écuyère (site web) le: 21/10/2007 23:22:47

oui c’est vrai on disait habits ….et souliers
commentaire n° : 6 posté par : francoise ha van (site web) le: 22/10/2007 14:06:57

Et qui a été visité le site de production d’Yves Rocher en Bretagne ?
Il parait que les riverains se baignent dans la rivière à proximité des bouches de rejets de l’usine. Ils économisent ainsi parfum, eau et baignoire-spa.
commentaire n° : 7 posté par : choule[bunker] (site web) le: 23/10/2007 16:00:54

mais quesque vou allé cherché tous ca sur yves richer la plupar elle ni connaissen rien et ca parle jai travailler a yves a sephoa et a nocibé et vou vou savoir un truc c ka nocibé vou payé ke la marque, brf a koi cala ser til ke je defende la mark y r a des personne ki ni connaissent absolument rein
commentaire n° : 8 posté par : marine le: 08/09/2008 14:10:47


Les hommes préfèrent les blondes!

 

Graffiti à Barcelone.

Photo lavieenrouge: Graffiti à Barcelone.

Historiquement ma grand-mère avait trois petites filles dont deux nées le même jour de la même année jusque là rien d’anormal

C’est Marie l’aînée, qui nous a foutu dedans en décolorant précocement ses cheveux et en nous oxydant le crâne, d’idées préconçues, comme quoi les garçons préféraient les blondes.
Et les choses ont mal tourné.
  Marie fit une dépression en plein été, suite aux affirmations sentencieuses de son coiffeur qui lui avait annoncé que ses cheveux étaient morts de chez mort, suite à sa recherche obsessionnelle du blond de son enfance. Ceci suscita dans la famille des discours capillaires et des pronostiques sur la question : peut on devenir chauve ? sur la plage en plein mois d’août? Tandis que Marie restait enfermée dans sa chambre, les cheveux châtains feuilles d’automne et les yeux pleins de larmes.
 Je la jouais petit bras en éclaircissant ma chevelure abondante à la fiole schwarzhkopf  et en soutenant mordicus que mes jolis reflets dorés étaient le résultat d’un dérèglement de la kératine et qu’il se pourrait,qu’à ce rythme là, je devienne blonde…
Non seulement je devenais faux-jeton mais pire ! Mythomane.
C’est aussi cette année là que ma mère m’accusa d’avoir sombré dans l’alcoolisme en découvrant dans ma chambre la fiole alcoolisée, couleur vinasse des laboratoires schwarzhkopf.
  Nicole renonça à seize ans,de poursuivre ses études pour mettre toutes les chances de son coté afin de suivre son régime dans de bonnes conditions et faire par la suite,un beau mariage.
Durant ses longs après-midi de fiançailles,elle testait dans sa chambre en Suicide Blonde consciencieuse et positive toute la gamme Belle Color.
  Mais sa mère mit vite le holà sur cette folie capillaire qui s’emparait de la famille,en la trainant chez son le coiffeur pour convertir sa tignasse de fille de mauvaise vie,en un châtain marron glacé.
C’était la raison pour laquelle elle ne quittait plus son bonnet marin de la journée et qu’un jour agacée, sa mère le lui retira par surprise en poussant un  « AH je le savais ! »
De ce fait elle condamna les quatre salles de bain du domicile.
  Les relations entre ma mère et moi allaient devenir encore un peu plus conflictuelles, lorsque Nicole m’aida à retrouver le blond de mon enfance que je n’avais jamais eu.
  Après le rinçage je constatais avec surprise et écœurement que mes cheveux étaient devenus de la même couleur que celle du chat! Soit un blond roux plutôt litigieux.
  J’étais donc opérationnelle pour faire le trottoir !
  Après avoir été traité d’alcoolique je fus cataloguée par ma mère,de putain. 
  Je subissais la chute sociale plus ou moins passivement d’autant que je développais en secret dans ma chambre, tout une gamme de couleur choc de vernis à ongles, que je comptais commercialiser à l’école.
  Mes résultats scolaires étant plus qu’approximatifs cette année là, entre mes futurs premiers pas dans l’industrie cosmétologique et mes frasques de styliste amateur, on décida de m’orienter vers les Beaux-Arts ou le commerce. 
  Mais j’avais une toute autre ambition.
  Celle de devenir coiffeuse ! (à suivre)

Commentaires

C’est Chonchon qui va être contente de lire ces lignes. Je me disais bien que votre chakhra aux mille lotus était un peu foncé par rapport à la frange !
commentaire n° : 1 posté par : sunny le: 10/10/2007 19:21:25

en fait je ne sais pas si les hommes préfèrent les blondes , tout ce que je sais c’est que j’ai arrêté les déco mes cheveux ressemblaient à de la paille séchée mais j’ai été platine pendant 1 an comme Marylin Monroe . Maintenant j’ai retrouvé ma couleur naturelle :noire et mes cheveux sont en pleine forme .
commentaire n° : 2 posté par : francoise ha van (site web) le: 10/10/2007 19:21:29

Ah mais mo j’aurais pensé que t’étais rousse ? Enfin, les cheveux rouges, quoi !
commentaire n° : 3 posté par : Frieda l’écuyère (site web) le: 10/10/2007 22:48:41

Beaucoup d’humour pour cette note capillaire drôlement bien tournée! J’adore! Je n’ai jamais changé la couleur de mes cheveux. Et j’étonnais toujours les coiffeurs me conseillant des mèches claires, en disant que je souhaitais une couleur plus foncée… j’en suis restée là de ma méditation…
commentaire n° : 4 posté par : Fee Clochette (site web) le: 10/10/2007 23:07:28

@sunny: je crois que mes chakhra sont libérés en ce moment ou alors je ne m’y connais pas!
@fraçoise ha van:je ne vais jamis chez le coiffeur très souvent les coiffeuse ont des cheveux complètement pétés et touts ses mèches rouges blondes chocolats on dirait un plumage!
@frieda: Non non c’est une méprise d’ailleurs il y a ma photo en haut à droite.
@Fée clochette: reste square par rapport a ta couleur naturelle moi je te le dis!
commentaire n° : 5 posté par : lavieenrouge le: 11/10/2007 10:43:42

Ma petite voix d’homme comptant peut-être, je confirme: « on » préfère les blondes, mais naturelles tant qu’à faire.
commentaire n° : 6 posté par : tangoïde le: 09/06/2008 01:07:07

 

Ouvrez L’oeil! Concours de photos de graffiti

 

 

Photo lavieenrouge

Photo lavieenrouge

 

Vous photographiez des graffitis, je dis bien photographier ! n’allez pas vous fracasser sur les murs avec vos bombes de couleurs et niquer votre équipage, ni gougueuliser : graffitis.

Il s’agit seulement de déambuler à Paris, New York , Londres, Barcelone, en banlieue ou même un CRS ne met plus les pieds ou tout simplement dans votre bonne ville de province et d’appuyer sur le bouton de votre appareil photo ou de votre portable.

Les trois meilleurs graf seront publiés sur ce blog . Presque la célébrité !  rien que pour un clic.

Vous m’envoyez les photos : bloglavieenrouge@hotmail.fr

Avec votre nom ou pseudo, le nom de votre blog si vous en avez un, et la ville ou a été prise la ou les photos.

Date limite le 24 oct.

On ne gagne rien ! lavieenrouge est pauvre que se soit bien dit une fois pour toute.

Ça marche ?  

 

Commentaires

Ouf ici on respire
tous vos post vont apparaitre dans leur jeuste dimension artistique
je vous suis avec bonheur
commentaire n° : 1 posté par : fvormese le: 30/09/2007 14:23:10

ben c’est mieux pas de pub et cette mise en page et formatée y-a-t-il une dead line pour les graffitis
commentaire n° : 2 posté par : ha van (site web) le: 30/09/2007 22:43:33

Incomparable, ce blog est tellement mieux que l’autre, c’est vrai on y respire tellement mieux. J’ai fait une série sur les graph et tags du Musée d’Art Moderne pendant trois ans de travaux, les camions de Belleville, dans une station à St Ouen où ils ont mis tous les poètes français, un stade à Bir Hakeim que je suis régulièrement, des tags de NYC plus tous ce que je vois quand je marche vous avez l’embarras du choix. Seul Hic … je n’ai que cinq pixels ds mon appareil…dites moi…il y a un graph que j’adorais près de Beaubourg qui a disparu ils ont repeint le mur …je vous l’envoie …
commentaire n° : 3 posté par : sunny le: 01/10/2007 08:18:17

Je viens de me souvenir que quelqu’un m’a dit que hotmail n’était pas vraiment adapté pour supporter les fichiers photos, surtout si vous en recevez beaucoup.
commentaire n° : 4 posté par : sunny le: 01/10/2007 09:37:09

hier j’ai écrit un commentaire incompréhensible j’étais si fatiguée !!!
je disais que le blog ELLE est formatée et je sais la dead line
oops !
commentaire n° : 5 posté par : ha van (site web) le: 01/10/2007 11:40:14

@fvormese: heureuse de savoir que ce nouveau format plaise! j’en avais assez de voir cette pub pour la Redoute avec les Birkin-Doillon et ça fait quand même plusieurs fois surtout le week-end sans la possibilité de voir nos blogs sur ELLE!
commentaire n° : 6 posté par : lavieenrouge le: 01/10/2007 12:34:45

@françoise ha van:mais que veut dire au juste dead line?je suis dans le flou…
ici je pourrais être plus créative d’autant que je viens d’acquérir une tablette pour dessiner que je ne maitrise pas encore très bien…
@sunny: bien reçu votre graf!sur ce format les oeuvres ne seront plus engoncées…
commentaire n° : 7 posté par : lavieenrouge le: 01/10/2007 12:41:15

Beaucoup plus agréable ce blog, trés aéré, superbe, je vais chercher des graffitis
commentaire n° : 8 posté par : kerfendal (site web) le: 01/10/2007 13:26:01

la dead line est un jargon professionnel signifiant la date limite
commentaire n° : 9 posté par : ha van (site web) le: 01/10/2007 13:44:42

@kerfendal.voila un sujet pour déployer votre talent!
@françoise ha va: comme je n’ai pas de vraie vie professionnelle j’ai pas les termes qu’il faut, mais j’ai la connaisance des termes de golf.
commentaire n° : 10 posté par : lavieenrouge le: 01/10/2007 16:38:25

Nuage de Tags

%d blogueurs aiment cette page :