Comment se débarrasser d’un roman ?

Illustration Andréa Ucini.

Dans un jardin public, pas très loin de chez moi, il y a une boîte à livres. Il y a quelques semaines, je ne connaissais même pas le concept, jusqu’au jour où une fidèle lectrice me dit dans un commentaire, qu’elle pensait se débarrasser de 4321 de Paul Auster de cette façon-là : abandonner le roman dans une boîte à livres. Du coup, j’ai mis mon nez dans une boîte et la première fois, je suis rentrée avec un roman avec une couverture et une tranche orange fluo. Roman que je ne lirai pas. Je le destine à la déco de mon bureau. La seconde fois, je suis tombée sur le dernier roman d’Agnès Martin-Lugand “À la lumière du petit matin”, l’auteur de “Les gens heureux lisent et boivent du café” roman qui avait été auto-publié en 2012, puis publié chez Michel Laffon en 2013. Depuis AML publie un roman tous les ans, ce qui, à mon avis n’est pas une très bonne idée. Je me suis demandé qui pouvait bien se débarrasser d’un livre qui venait d’être publié. En principe on le  garde un peu sous le coude, au cas où on aurait bâclé sa lecture. Au cas où on aurait envie de le prêter. J’ai pensé que le lecteur n’avait pas aimé et qu’il avait préféré s’en défaire. J’ai donc cliqué ici et là pour lire quelques avis sur le dernier roman d’AML et j’ai lu des avis plutôt mitigés. C’est comme cela que je suis tombé sur un article paru dans Slate.fr “Romans d’été : ceux-là non plus ne les emportez pas sur la plage.” Un article très amusant et dans lequel il est question du dernier Agnès Martin-Lugand “À la lumière du petit matin ” Bon, il ne me reste plus qu’à remettre ce roman, là où je l’ai trouvé puisque je n’ai plus vraiment envie de le lire. Au moins ce roman m’aura fait aimer les critiques littéraires de Slate.fr, des critiques qui décortiquent le thème mais aussi le style, voici un extrait de “Histoire de la violence” Edouard Louis. Franchement c’est à se demander si dans certaines maisons d’éditions on lit les manuscrits avant de les publier.

«Je suis caché de l’autre côté de la porte, je l’écoute, elle dit que quelques heures après ce que la copie de la plainte que je garde pliée en quatre dans un tiroir appelle la tentative d’homicide, et que je continuais d’appeler comme ça, faute d’autre mot, parce qu’il n’y avait pas de terme plus approprié à ce qui est arrivé et qu’à cause de ça je traîne la sensation pénible et désagréable qu’aussitôt énoncée, par moi ou n’importe qui d’autre, mon histoire est falsifiée, je suis sorti de chez moi et j’ai descendu l’escalier.»

Je ne vous ai pas encore parlé de “Poupée volée” d’Éléna Ferrante, que j’ai lu deux fois, coup sur coup, et le quatrième opus de Jane Thynne “Foi et beauté” Ça ne saurait tarder.

Advertisements

6 thoughts on “Comment se débarrasser d’un roman ?

  1. Effectivement, les critiques de Slate sont désopilantes !
    Je vais parfois piocher dans ces boites, j’aime bien le principe mais je trouve rarement ce que j’aime.

    Like

  2. Sympa l’idée de la boite à livre.
    Est-on écrivain parce qu’on publie un livre, la réponse est bien évidemment non.
    Bonne journée

    Liked by 1 person

    • Je crois que l’on peut être écrivain dès l’enfance parce qu’on repère des événements, des habitudes, des visages, des odeurs et on sait qu’un jour on va en faire quelque chose. Mais ça n’empêche pas de se relire, encore et encore avant d’envoyer son manuscrit et d’étudier la grammaire presque tous les jours même si on est publié dans une grande maison d’édition.

      Liked by 1 person

      • Ben disons que l’écriture au même titre que la peinture est un art il y a peintre et peintre… il y a des gens doués pour ca et d’autres non…ensuite ca se travaille bien sur…

        Liked by 2 people

  3. J’utilise les boîtes à livres depuis quelques temps. Au début, c’était pour me débarrasser de livres qui ne représentaient plus grand chose pour moi (j’ai besoin de place dans ma bibliothèque pour y mettre des livres que j’ai réellement appréciés et dont je ne veux pas me débarrasser !). Puis, par curiosité, j’ai pris parfois un bouquin qui m’intéressait… Bien sûr, je les rapporte pour en faire profiter les autres lecteurs. Il y a aussi parfois de beaux magazines sur la déco ou sur la peinture… :)

    Liked by 1 person

Comments

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.