De nouveaux graffitis sur les docks.

Mickaël Olivet, alias Kaz.

Dans mes articles Graffitis sur les docks, je ne mentionne pas la rue Florian Laporte. C’est pourtant la rue perpendiculaire au port de commerce de Lorient, la rue où Les graffeurs ont l’autorisation de repeindre les murs abandonnés et plus particulièrement ce week-end puisque c’est le festival Unies sont nos cultures.

Pour la dernière fois.

Pour la dernière fois puisque pour des raisons de sécurité les graffeurs n’obtiendront plus l’accès au site. Je vais aller au festival cet après-midi pour prendre quelques photos afin de faire un petit reportage. 70 gaffeurs seront présents sur les lieux. Des graffeurs qui viennent d’un peu partout. Au programme des trois jours d’Unies sont nos cultures, du graf, mais aussi « des sound-systems, des concerts rock/hip-hop, du skate, des tables de presse militante, un disquaire, des artisans d’art, une structure métallique du collectif La Dent dure… »

Édit : J’ai pris une centaine de photos cet après-midi.

Mais c’est comment autour de la rue Floriant Laporte et c’est comment le port de commerce ?

Et bien voici quelques images qui devraient vous donner une idée, sauf que ces images sont des photos que j’ai prises non pas à bord d’un bateau, mais tout simplement à la médiathèque. Ce que vous voyez sur ces photos c’est une maquette géante qui reproduit à l’identique le port de commerce. Les petites voitures, les personnages tout est à l’échelle et il y a même 7 personnages célèbres de bandes dessinées cachés ici et là (Gaston Lagaffe, Pimkie…)

Cette grue, la vraie je la vois de chez moi.

Maquette port de commerce de Lorient réalisée par L’ALC de Caudan.

La tendance du miroir rond dans les salles de bain.

BABOU : Rideau de douche 6 €.  Crochets de ridea 1.50 €. Miroir 10 €.

2 crochets ventouses 1 €.

Gel douche Tahiti 1.60 €.  Accessoires toilette 8 €. Tapis 5 €.

Je suis entrain de changer l’atmosphère de ma salle de bain. L’année dernière j’avais créé des miroirs en les collant sur des toiles mais je vais les remplacer par des miroirs ronds.

Miroirs DIY de l’année dernière.

Le miroir rond c’est l’accessoire tendance du moment. Mes deux miroirs viennent de chez Babou, ils sont légers, ils sont donc faciles à accrocher. Hier, je suis passée acheter des soquettes invisibles, vous savez celles que l’on porte mais qui ne se voient pas dans nos baskets et j’ai pu découvrir leur nouvelle collection de miroirs, notamment des miroirs ronds et hexagonaux avec une accroche en ficelle.

Transformation du DIY ci-dessus.

Toile Babou + peinture Babou + boîte à chaussures + rouleaux de papier.

J’ai peint en noir presque mat un distributeur mural de gel douche qui était un peu abîmé . J’ai aussi peint ma chasse-d’eau. Par la même occasion j’ai créé un distributeur arty de papier toilette, une idée que j’ai trouvé sur Pinterest.

J’ai un nouveau tapis de sortie de bain et j’en ai profité pour remplacer mon rideau de douche blanc et noir par un rideau de douche blanc. J’ai accroché le rideau de douche avec des crochets noirs que j’ai trouvé chez Babou. Comme le code couleur de la salle de bain est orange, blanc et noir, j’ai intégré une petite horloge qui ne me servait pas vraiment et que j’avais déniché chez Babou il y a quelques années. Désormais elle fait partie de décor.

Dans un autre magasin j’ai découvert des porte-crayons en métal noir et ces porte-crayons vont remplir le rôle que l’on donne aux étagères en dessous des miroirs. Je ne vous le cache pas que je serais ravie si je pouvais mettre la main sur une brosse à dents noire.

À part les porte-crayons tout accessoires de salle de bain proviennent  de chez Babou  même le gel douche Tahiti et bien sûr si vous me lisez depuis quelques temps, vous savez que mes serviettes de bain orange viennent aussi de cette enseigne. Cela-dit, j’ai aussi un lot de serviettes noires et un lot de serviettes blanches.

Ci-dessous des salles de bain qui me font flasher très fort et à l’heure où vous lirez cet article, je serai entrain de relooker ma salle de bain.

 

Le message de La SNCF qui fait sourire.

Je déteste les messages publicitaires destinés aux bien-pensants, les messages avec un contenu messianique et moralisateur. Je préfère lorsque ça déconne un peu et c’est la raison pour laquelle j’aime beaucoup celui de La SNCF ! C’est simple, efficace, et SURTOUT amusant.